[TEST] Homey Pro : la box domotique Plug and Play d’Athom !

La domotique simple et efficace

Athom Homey Pro

Homey Pro | Box Domotique Compatible avec Alexa, Google Home, Homekit/Siri avec Z-Wave, Zigbee, WLAN, BLE, 433MHz, Infrarouge, KNX-IP, Somfy

Prix au : 24 juillet 2021 0 h 50 min

Nous vous interrogions tout récemment au sujet de votre utilisation de la domotique. Sans surprise, vous êtes plus de 60% à nous avoir répondu que vous vous contentiez de l'application de votre assistant vocal, 20% d'entre vous se déclarant néanmoins intéressés par une box domotique (ouf !). A ceci près que vous trouvez, pour beaucoup, les solutions open-source trop absconses. Bien que nous vous proposions de nombreux tutoriels Home Assistant, nous nous sommes mis en quête de vous présenter une alternative, une solution plug and play capable de plaire au plus grand nombre, et c'est Athom Homey Pro qui a retenu toute notre attention.

Facile à installer, rapide à mettre en œuvre, cette passerelle au format séduisant semble avoir plus d'un atout, notamment sa compatibilité avec pas moins de 7 protocoles domotiques des plus utilisés. Proposée à partir de 299€, la box domotique Homey n'est certes pas donnée, mais elle pourrait bien vous faire craquer, d'autant qu'elle semble avoir aujourd'hui atteint le stade de la maturité…

Homey Pro : le Hub Smart Home ultime?

Présentation

C'est en 2014 que tout a commencé. Fondée par Emile Nijssen et Stefan Witkamp, la startup Athom B.V. présente alors son projet d'assistant personnel intelligent sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter. En quelques jours, Homey fait mouche et trouve son public. La campagne de crowdfunding est un vrai succès et permet même à la jeune pousse néerlandaise de réaliser une importante levée de fonds de plus d'un million d'euros quelques mois plus tard.

Concrétisant le rêve de ses deux créateurs de simplifier la maison connectée, Homey est un véritable hub smart home, une sorte de centrale pour la maison connectée, qui permet à des appareils utilisant des protocoles différents de communiquer ensemble. Vous l'aurez compris, il ne s'agit donc ni plus ni moins que d'une box domotique. Ce mot vous fait peur? Nous ne pouvons que le comprendre, mais rassurez-vous, car s'il y a bien quelque chose qui distingue Homey de ses concurrentes, c'est sa simplicité.

Unboxing

La box Homey Pro est livrée dans un élégant cube de carton que l'on pourrait croire tout droit venu d'un Apple Store. On trouve, en façade, un visuel de l'appareil et son nom. C'est tout ! Ou presque…

Les autres faces nous en apprennent évidement un peu plus sur cette sphère. Sans trop de surprise, c'est un iPhone qui nous présente la partie applicative du produit.

Homey est en effet avant tout une application domotique qui permettrait, selon Athom, de “contrôler et surveiller pas moins de 50 000 appareils de centaines de marques différentes dans une superbe appli facile d'utilisation”. Impressionnant ! Nous nous interrogeons un peu sur la méthode de calcul, mais soit…

Il est aussi question d'automatisations, ici applées “Flows”, qui permettent de combiner des appareils pourtant non compatible nativement, et de les faire interagir avec nos services Internet préférés, notamment nos assistant vocaux Amazon Alexa, Google Assistant et HomeKit (mais pas Siri). Séduisant, n'est-ce pas?

Séduisant sur le papier, le produit l'est aussi une fois extrait de son emballage. Il n'est d'ailleurs pas sans nous faire à penser au nouvel Amazon Echo 4, bien que ce dernier soit bien plus récent.

L'objet est sympa, design, il ne peut que satisfaire notre “geekitude”.

Dotée de trois petits pieds, la box Homey Pro se présente sous la forme d'une sphère, ou peut-être d'un atome? Quoi qu'il en soit, elle est largement plus esthétique qu'un Raspberry Pi ou que la plupart des box du marché, c'est certain.

Avec seulement 12 cm de diamètre pour 600 grammes sur la balance, elle trouvera sans aucun doute sa place at home et se fondra élégamment dans les intérieurs contemporains. Une bonne chose, n'est-ce pas?

[…] la box Homey Pro se présente sous la forme d'une sphère […]

Premier bémol, néanmoins, quant à la qualité perçue de l'objet tenu en main. On se rend compte, alors, que  les finitions comme la qualité des plastiques ne sont franchement pas extraordinaires. C'est un peu dommage, car à 399€ dans cette version pro, nous nous attendions vraiment à mieux – les photos sont trompeuses, n'est-ce pas? – et ne sommes pas vraiment aux standards de la marque à la pomme dont Athom semble pourtant s'inspirer. Déception !

Pour être honnête, tout ça est cependant très vite oublié quand Homey Pro s'illumine.

The show must go on !

Alimenté par une surprenante autant qu'anachronique prise mini-USB – oui oui, mini, pas micro ! – l'objet devient tout de suite bien plus séduisant ! Quand ses LED s'animent, on oublie tout de suite son plastique pas du tout fantastique !

L'anneau peut prendre différentes gammes de couleurs, il est possible d'en régler l'intensité (plutôt puissante d'ailleurs!), de changer de style (spectre, battre, météo et arrêt) ou encore de le personnaliser avec une app (LED-Ring collection). C'est plutôt chouette, en fait !

Le coup de cœur n'est finalement pas si loin…

Malheureusement, le second bémol ne tarde pas à pointer le bout de son nez lorsque l'on découvre la connectique. Outre l'alimentation, nous n'avons en effet droit qu'à une simple sortie mini-Jack 3.5 mm. Athom mise sur le sans fil, nous l'avions bien compris, mais une prise Ethernet n'aurait clairement pas été de refus s'agissant de domotique… Le bon vieux câble, plus que rassurant, a fait ses preuves question fiabilité. C'est un peu dommage, mais pas rédhibitoire non plus.

Comme nous vous l'annoncions plus haut, Homey Pro renferme en effet pas moins de 7 protocoles domotiques sans fil :

  • Wi-Fi 2.4 GHz,
  • Bluetooth LE 4.2,
  • Z-Wave Plus,
  • ZigBee,
  • RF 433MHz (compatible Somfy RTS)
  • 868MHz,
  • Infrarouge.

Pour ce qui est du reste du hardware, la box est animée par un processeur ARM v7 à double cœur de 1 GHz avec 1 Go de RAM et 4 Go de stockage . C'est franchement peu, même moins qu'un Raspberry Pi 4, mais visiblement suffisant pour faire tourner environ 20 applications pour la version “de base” et plus de 40 pour la version Pro testée ici. Un peu circonspects de prime abord, nous devons néanmoins reconnaître que jamais Homey n'a montré de carences de puissance lors de nos tests. Nous y reviendrons.

Enfin, vous remarquerez la présence d'un haut-parleur, ou plus exactement de trous témoignant de sa présence. En effet, Homey est aussi une enceinte connectée dotée d'une “synthèse vocale”. Certes, nous ne sommes pas au niveau de Siri, Alexa ou Google Assistant, mais la fonction Text To Speech proposée peut s'avérer intéressante car elle va nous permettre de faire parler notre appareil.

Dernier détail, que nous avons bien failli oublier, un accéléromètre permet à Homey de savoir lorsque vous la retournez. Cela ne sert qu'à réinitialiser la bestiole. Enfin, a priori, mais nous n'avons pas souhaité l'expérimenter tant l'annonce est stressante et l'intérêt proche du zéro… En effet, sa présence dans un menu aurait été suffisant, la fonctionnalité nous paraissant notamment problématique avec des enfants qui peuvent, potentiellement, réinitialiser l'appareil en jouant avec…

Athom propose heureusement un système de sauvegarde quotidienne dans le cloud… Optionnelle, la fonctionnalité est facturée seulement 0.99€/mois. Un coût dérisoire, il faut le reconnaître. Nous regrettons tout de même de ne pouvoir en faire en local, sur un ordinateur personnel par exemple. Tant pis, cela fait probablement partie du modèle économique.

Fiche technique

  • Marque : Athom
  • Modèle : Homey Pro
  • Processeur : ARMv7 – CPU Double Core à 1 GHz
  • Mémoire vive : 1Go RAM
  • Stockage : 4 Go
  • Audio : haut-parleur interne
  • Sortie : stéréo au format casque mini-Jack 3,5mm
  • Protocoles : Wi-Fi • Bluetooth • Zigbee • Z-Wave • 433 MHz • 868 Mhz • Infrared
  • Dimensions : 12 cm de diamètre
  • Alimentation : adaptateur 100 – 240V / 5V 2A de 10W

Homey vs Homey Pro : les différences

Quelle différence en Homey et Homey Pro? Outre 100€ à l'achat, il s'agit tout simplement de la puissance.

  • Homey intègre un processeur simple cœur, 512 MB de mémoire vive et 4 Go de stockage.
  • Homey Pro possède un double cœur et 1 GB de mémoire vive et 4 Go de stockage.
Bien que la capacité de stockage reste la même, la différence se jouera sur le nombre d'applications supportées. D'une vingtaine pour la version classique, nous passons à une quarantaine pour la pro, mais vous le saviez déjà si vous avez suivi la présentation…

Ceci étant dit, place à la pratique ! Vous allez le voir, c'est sans aucun doute la partie la plus intéressante.

Homey : la domotique Plug & Play a un nom !

Installation

Athom a porté un grand soin à l’expérience utilisateur et cela se voit dès le lancement de l'application. L'écran d'accueil est design, moderne et avenant. Après avoir créé un compte, il vous suffit de vous connecter au réseau WiFi créé par l'appareil. Du grand classique, mais tout est naturel et rapide. En un mot : efficace. Ça commence très bien !

L'écran d'accueil est design, moderne, avenant.

Et nous voilà déjà sur l'application ! Bien qu'ici sur Android, on se croirait presque sur iOS ! L'application Homey est franchement plaisante, à des années lumières de ce que proposent la plupart des box domotiques du marché…

L'effet Waouh! est vraiment là, on est déjà presque satisfait de notre achat.

En nous rendant sur “Appareils“, Homey nous invite à en ajouter un. Ça tombe bien, nous n'attendions que ça ! Commençons par solliciter les ponts ZigBee et Z-Wave intégrés…

Avec les ponts ZigBee et Z-Wave intégrés

Vous l'avez compris, Homey possède notamment une puce ZigBee ! Nous avons donc voulu voir s'il était possible de gérer directement une simple prise Aqara Smart Plug EU. Sans surprise, c'est bien le cas, et la rapidité d'installation est digne de celle des hubs de la marque : allumez la prise en mode appairage, cliquez sur “connexion”… Et c'est tout.

La procédure est si rapide qu'elle en est presque grisante…

Nous avons renouvelé l'expérience avec l'intégralité de nos ampoules, interrupteurs et capteurs Aqara comme Xiaomi : succès sur tout la ligne ! Vous pouvez donc parfaitement vous passer de votre “gateway” grâce à Homey. Évidemment, vous ne les trouverez plus sur vos applications Aqara Home ou Xiaomi Home, mais l'intégralité des appareils testés se sont révélés compatibles (16 appareils testés), même nos interrupteurs Aqara | Opple à six boutons seulement disponibles sur les serveurs chinois !

Vous pouvez aussi ajouter un robot aspirateur à condition de récupérer son token bien entendu (c'est la même procédure que pour Home Assistant).

Côté Z-Wave Plus, pas de soucis non plus, nous avons pu associer sans mal notre prise connectée Fibaro Wall Plug (voir produit) et de nombreux autres appareils de la marque. Tout fonctionne parfaitement, avec une latence réduite et des remontées d'informations rapides sur tous nos capteurs. Rien à redire ici aussi, nous sommes convaincus !

La procédure est si rapide qu'elle en est presque grisante…

Intégration Philips Hue

Nous le savons, Homey est nativement compatible Philips Hue… Une option intéressante pour ceux ne souhaitant par investir dans le fameux pont, mais l'application Hue étant particulièrement agréable à utiliser, nous avons préféré en conserver l'usage et voir comment il était géré… En effet, le conserver présente l'avantage de maintenir les produits et, avec la mise à jour Matter promise fin 2021, nous ne saurions que vous conseiller d'en faire de même…

Pour ce faire, nous avons simplement activé l'application officielle, puis appuyé sur le bouton central de notre hub V2, et enfin sélectionné ce dernier dans Homey. Quelques secondes plus tard, tous les appareils liés à ce pont étaient présents et fonctionnels. Génial… Et pratique !

À LIRE :
Philips Hue : installation du hub et utilisation

Dès lors, il est possible de contrôler chaque élément directement ! Interrupteur virtuel, variateur tout aussi virtuel et autres panels de couleurs sont de la partie. L'utilisation est intuitive et l'application extrêmement véloce. Pas de lenteurs, latence réduite au minimum : l'application Homey est un plaisir l'utiliser.

Pour être honnêtes, nous n'avons quasiment plus utilisé l'application Philips Hue depuis… D'autant que toutes nos scènes sont disponibles et peuvent être utilisées dans des Flows, nous verrons de quoi il s'agit dans quelques minutes.

[…] l'application Homey est un plaisir l'utiliser.

Le hub infrarouge

Homey intègre également des émetteurs / récepteurs IR et peut jouer le rôle de télécommande universelle. Peu d'appareils sont intégrés à ce jour, mais il est possible de lui apprendre des télécommandes IR pour, par exemple, contrôler un téléviseur, des appareils A/V, ou encore un climatiseur. D'ailleurs, il est même compatible avec les fameux hub Broadlink RM Pro ! Si vous en avez un, le mieux est encore de les associer et le résultat est plutôt intéressant…

À LIRE :
Broadlink RM pro+ : débarrassez-vous de vos télécommandes

[…] un tableau de bord énergie très complet.

Tableau de bord énergie

Parmi les fonctionnalités très appréciées des utilisateurs de domotique, on compte le suivi de la consommation électrique. Athom l'a bien compris et propose un tableau de bord énergie très complet. Si l'appareil le permet, vous retrouvez sa consommation individuelle, mais également la consommation par pièce et de l'ensemble du logement. Vraiment bien fait !

Notez, d'ailleurs, qu'il est possible de créer des routines à partir des données électriques d'un appareil. Dans notre cas, nous nous sommes amusés à faire un Flow coupant l'alimentation électrique en fin de charge de notre smartphone. Lorsque Homey détecte un changement d'état sur notre prise Aqara, il éteint la prise connectée et nous prévient par synthèse vocale.

On constate, enfin, que la box Homey Pro consomme en moyenne 2W au repos. C'est peu, c'est bien !

Seul regret, le dashboard énergie n'est pas encore disponible sur l'application web, mais ce dernier n'a encore que quelques mois – six mois au moment du test, puisqu'il est sorti en décembre 2020, ndlr – et cela ne saurait tarder à en croire Athom. En attendant, il propose une rubrique “Insights”.

Insights

Inutile mais néanmoins indispensable, le tableau Insights vous permet de croiser tout un tas de données et de créer des graphiques très simplement. Comparer des courbes de température, de pression, de taux de CO2, de puissance électrique ou d'utilisation des ressources de la box ne nécessite que quelques clics.

Malheureusement, ces graphes ne sont pas utilisables sur le dashboard principal et sont également absents de l'application mobile… A en croire le forum officiel, cela ne saurait tarder. Nous avons hâte !

Homey Flows : les automatisations

Il y a beaucoup à dire sur le sujet, nous y reviendrons donc prochainement, mais parlons rapidement des scénarios sur Homey. Appelé Flows, ils ne sont ni plus ni moins que l'équivalent des routines que vous connaissez sur Alexa ou Google Home… En bien mieux !

En effet, Athom est allé beaucoup plus loin que les GAFAM et propose un modèle proche des automatisations Home Assistant ou des scénarios Jeedom. A ceci prêt que les Flows sont bien plus rapides et faciles à mettre en oeuvre !

Un flow va ainsi vous permettre de créer des routines complexes suivant un schèma bien connu :

  • WHEN : vous permet de sélectionner un événement déclencheur. Il peut s'agir du changement d'état d'un appareil, d'un événement défini, etc…
  • AND / OR : vous pouvez ajouter une ou plusieurs conditions et utiliser des opérateurs « AND » et « OR » (“ET” et “OU” en français). C'est ce qu'il manque à nos assistants vocaux et qui permet d'aller beaucoup plus loin…
  • THEN : c'est l'action ou les actions à exécuter.
Homey serait-elle la box pour les nuls? Non, pas du tout, car vous pouvez aller bien plus loin en utilisant des flows dans vos flows, mais aussi en définissant des variables si le cœur vous en dit ou en codant vos propres scripts en Javascript. Grâce à une communauté assez dynamique et surtout sympathique, vous trouverez facilement des idées ou des scripts partagés par les utilisateurs pour aller bien loin… Et ça, il faut l'avouer, c'est vraiment top !

Les objets connectés compatibles Homey

Nous n'avons pas eu le courage de recenser toutes les apps et compatibilités natives, mais voici quelques marques compatibles Homey :

  • Domotique :
    • WiFi : Philips Hue, LifxTP-Link Kasa, Shelly, Tuya / Smart Life…
    • Z-Wave+ : Aeotec, Danfoss, Danalock, Eurotronic, Everspring, Fibaro, Heatit, Hank, Heiman, Neo, Nodon, Qubino, Zipato…
    • Zigbee : Aqara / Xiamoi, Frient, Innr, Ikea Trådfri, Philips Hue, Tuya, Lidl Home, Osram Smart+…
    • 433MHz : Chacon DiO 1.0, Somfy RTS, Smartwares, Trust, Oregon Scientific…
    • Autres systèmes : Home Assistant, HomeKit, Home Wizard, IFTTT Ikea Trådfri, Somfy Tahoma / Connexoon, Xiaomi Home…
    • Divers : Bosh Siemens Home Connect, Dyson, Gardena, Google Maps, Neato, Netatmo, iRobot, Tesla, Volvo, Withings…
  • Assistants vocaux : Amazon Alexa, Google Home,
  • Audio / Vidéo : Chromecast, Sonos, Bang & Olufsen BeoPlay, Denon Heos, Denon, Onkyo, Yamaha, Marants, Google Chromecast, Plex, Kodi…
  • Chauffage et climatisation : Daikin, Ecobee, Eurotronic, Fibaro, Honeywell, Netatmo, OpenTherm, Tado, Vaillant…
  • Electroménager : Home Connect, Bosch, Siemens,
  • Sécurité / Alarme : Arlo, Blink, Doorbird, Honeywell, Foscam, Loqed, Netamo Security, Synology Surveillance, Verisure, Yale…
  • Smart TV : Panasonic, Philips, Samsung, LG WebOS, Sony…
  • Solaire : Omnik, Goodwe, SolarEdge
  • Streaming : Spotify, Youtube, iTunes…

TOUTES LES APPS HOMEY

Notre avis sur Homey Pro

Évidemment, il ne s'agit que d'un premier bilan, et nous reviendrons sur le sujet à mesure de nos découvertes. Néanmoins, après plusieurs semaines d'utilisation, nous avons trouvé la box domotique Homey Pro plus que convaincante et ce, pour plusieurs raisons.

Bien que la qualité des finitions du produit soit un peu décevante au regard du prix, la solution est d'une simplicité d'installation et d'utilisation qui force le respect. L'application offre une expérience utilisateur au top tant elle est fluide et bien pensée.

L'application web, toujours en bêta et donc encore délestée de quelques fonctionnalités, est tout aussi prometteuse et nous avons pris un grand plaisir à l'utiliser au quotidien.Sur smartphone, sur tablette ou encore sur ordinateur, Homey est une excellente application. C'est d'ailleurs un vrai plaisir de retrouver des interfaces cohérentes et, surtout, très esthétiques sans avoir à coder soi-même un design.

Si la plupart des dashboards de box domotiques sont à rendre malade un designer d'application, rivalisant pour la plupart de lourdeurs comme d'effets d'un autre temps, ce n'est pas le cas ici et Athom a clairement mis le paquet sur son Ux. Notez, d'ailleurs, que vous pouvez aussi vous amuser à concevoir la vôtre…

Ceux qui aiment “mettre les mains dans le cambouis” pourront en effet s'amuser pendant des heures avec Homey, à condition de maîtriser HTML5 et CSS voire Node-RED pour le design, ou encore Javascript pour créer des HomeyScripts sur-mesure…

D'ailleurs, si vous venez d'un autre environnement tel que Jeedom ou Home Assistant, vous serez probablement ravi d'apprendre que vous pourrez utiliser MQTT et deCONZ, pour ne citer qu'eux.

Et pourquoi pas créer de nouvelles applications ? En effet, son API est ouverte et de nombreuses compatibilités sont le fait de développeurs tiers. Certes, Homey n'est pas open source, mais c'est une box domotique suffisamment ouverte pour ne pas avoir à rougir de la plupart de ses concurrentes (nous n'avons pas dit toutes !)…

En intégrant pas moins de sept protocoles des plus utilisés en domotique, dont les indispensables ZigBee et Z-Wave, Homey permet de totalement se passer de nombreux hubs. Bien que nous ayons préféré conserver celui de Philips Hue (pour l'application, mais il est possible de s'en passer !), nous avons pu éliminer tous les autres : Tuya / Smart Life, Ikea, Sonoff, Aqara / Xiaomi… D'ailleurs, il est même possible d'utiliser des appareils pourtant non compatibles avec les modèles européens tels que les interrupteurs Opple. De même, nous avons pu utiliser nos appareils Z-Wave de Fibaro qui bénéficient d'une intégration native parfaite.

Côté assistants vocaux, ici aussi, rien à redire. Tout remonte parfaitement chez Amazon Alexa, voire même mieux qu'avec les passerelles propriétaires, les Flows étant disponibles en tant que scènes et permettant d'ajouter une dose de vocal via des routines. Nous avions eu écho de quelques latences, mais elles sont restées très raisonnables sur Alexa.

L'affaire se corse, un peu, sur Google Home… Le nombre d'appareils remontant est bien moins important, les latences plus importantes, mais ça n'est pas vraiment une surprise… Notez, néanmoins, que Homey ne semble pas impacter le bien connu manque de réactivité de l'Assistant.

Pour les utilisateurs de HomeKit, sachez que l'intégration est tout à fait performante et qu'il existe une app tierce très efficace qui vous permet, au contraire de celle proposée par Athom, de sélectionner les appareils à remonter à l'application d'Apple.

En conclusion, si vous recherchez une box domotique facile d'accès vous permettant d'aller plus loin que les possibilités offertes par votre assistant vocal et que souhaitez regrouper tous vos appareils sur une même application sans passer des heures à paramétrer un logiciel domotique, Homey vous tend les bras ! Certes, à 399€ dans sa version pro et 299€ dans sa version classique, elle n'est pas donnée, mais c'est une solution efficace et complète qui conviendra à 99% des utilisateurs. Pour l'heure, nous sommes vraiment conquis et nous ne saurions que vous la recommander si vous êtes en recherche de simplicité ! 
Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.