Test Proscenic M8 Pro : le robot aspirateur qui se gère tout seul

S’il est bien un domaine où l’innovation est en perpétuel mouvement, c’est bien dans celui des aspirateurs. D’abord connectés à nos smartphones, puis compatibles avec nos assistants vocaux, ils sont maintenant autonomes. Comment ? En se débarrassant à leur convenance (ou selon nos programmations) des poussières qui encombrent leurs bacs, tout ça pour nous simplifier encore plus la vie. Une marque bien connue des Alexiens, et qui œuvre justement pour nous simplifier les tâches ménagères, nous propose un robot aspirateur 2-en-1 qui en plus d’aspirer et laver se gère tout seul grâce à sa station de vidange : le Proscenic M8 Pro que nous venons de tester pour vous.

Fabricant chinois d’aspirateurs robots ou balais, mais plus globalement d’appareils électroménagers (n’oublions pas la friteuse connectée Proscenic T21) fondée en 1998 à Taiwan, Proscenic est titulaire de nombreux brevets de recherche et développement dans le domaine. D’ailleurs, de nombreuses marques parfois plus connues – mais surtout souvent plus chères – sont en réalité conçues par Proscenic, celles-ci se contentant de faire leur sauce marketing et d’apposer leur logo sur l’appareil. Mais, depuis quelques années, l’entreprise de l’Empire du milieu a décidé de sortir un peu du B2B en lançant sa marque en nom propre, et présente très régulièrement de nouveaux modèles tel que le M8 Pro que nous passons aujourd’hui sous notre loupe…

479,00€
549,00€
En Stock
2 neufs à partir de 479,00€
Reconditionné à partir de 61
Le 20 octobre 2021 19 h 51 min
Amazon.fr

Proscenic M8 Pro : un robot aspirateur autonome !

Unboxing

C’est un gros colis de pas moins de 11.2 kg que nous réceptionnons mais, rassurez-vous, le Proscenic M8 Pro n’est pas aussi lourd car son carton contient en réalité le robot et la base de rechargement / vidage des poussières. C’est un cube presque parfait pourvu d’une poignée qui en simplifie le port. Il ne mesure que 40 cm x 40 cm pour une hauteur de 35.5 cm. Le packaging est sobre, très sobre et n’affiche qu’un croquis du robot et de sa station de rechargement/déchargement.  Comme à l’accoutumée, pas de fioriture chez le fabricant chinois. L'emballage est néanmoins soigné, tout est bien protégé, ensaché individuellement et rangé dans des alvéoles moulées en cellulose.

Mais découvrons sans tarder ce robot aspirateur 2-en-1 et sa station intelligente.

Le robot aspirateur

Le Proscenic M8 Pro est élégant avec sa face supérieure brillante en gris moucheté. Il est surplombé en son centre par un télémètre laser habillé d’une pastille striée ton sur ton du plus bel effet. Pas énorme avec ses  35 cm de diamètre, il pèse tout de même 3.5 kg sur notre balance. Sa faible hauteur de 9.8 cm lui permet de passer sous les lits même ceux aux retombées relativement basses.

 

A l’avant, les deux boutons fonctions ne sont pas tactiles, ce qui est assez surprenant pour un modèle haut de gamme, mais cela ne change en rien leur utilisation :

  • ON/OFF :
    • appui long : met en service ou hors tension l’appareil
    • appui bref : met en pause le nettoyage
  •  « Maison »  :
    • appui  bref : met en pause l’appareil lorsqu’il est en train de nettoyer ou lorsqu’il est en pause, un nouvel appui bref le renvoie à la base.

Les deux boutons sont accompagnés d’une ligne séparatrice qui s’illumine également et qui donne une harmonie cohérente et un visuel sympa. Selon l’état de fonctionnement l’ensemble s’affiche en :

  • Éteint : hors tension
  • Bleu fixe : en service, fonctionnement normal
  • Bleu clignotant : en cours de démarrage, recherche du réseau Wi-Fi, mise à jour du micro logiciel
  • Jaune clignotant : batterie faible ou retour à la base de rechargement
  • Vert clignotant : en charge
  • Vert fixe : rechargé
  • Rouge clignotant pendant le rechargement : problème (comme roues coincées et signalé par le robot)

Nous allons voir plus loin qu’il est possible de ne pas allumer sans pour autant éteindre l’appareil.

Les capteurs : télémètre laser LDS 8.0, TOF, etc…

Ses deux yeux balayent la pièce à 360 degrés pour la cartographier ne sont autre qu’un capteur laser permettant de mesurer les distances et de cartographier minutieusement les pièces. De nouvelle génération, ce LDS 8.0 ne craint plus les zones recevant le soleil et ne sera pas stoppé dans son élan par des rayons, ou par le vide comme nous l’avions constaté avec le Proscenic 850T. A peine mis en service, le Proscenic M8 Pro a déjà capté une grande partie de la pièce (constaté sur l’application) ! Très impressionnant.  Nous notons également un capteur de pression très utile pour l'empêcher de rester coincer sous les meubles.

Sur l’avant du robot, les capteurs infrarouges anticollision sont protégés par un parechoc à ressort lui même équipé d’une bande caoutchoutée amortissant d’éventuelles contacts.

Au dos, des contacteurs pour le rechargement sont positionnés sur le bac 2-en-1 (eau et poussière). En effet, pas besoin de deux bacs ici, puisque le Proscenic M8 Pro est capable de se vider seul après chaque utilisation. En partie basse, on retrouve en effet une trappe pour l’évacuation des saletés dans un collecteur.

Bien dissimulé sur sa face postérieure droite, le bouton « reset » permet la réinitialisation de l’aspirateur robot. On aperçoit par la même occasion l’espace entre le « bumper » et le capteur TOF mural qui permet au robot de détecter la distance le séparant d’un obstacle.

Vue de dessous

Mettons l’appareil sur le dos. On y trouve 4 capteurs antichute disposé classiquement autour de la partie avant du robot. Ils analyseront et empêcheront le Proscenic M8 Pro de chuter dans les escaliers. Notamment. 

 

On retrouve sur l’avant de l’appareil la roue omnidirectionnelle. Elle est positionnée entre 2 plots de rechargement. En effet, le robot aspirateur Proscenic M8 Pro peut être rechargé sur une autre base comme celle du Proscenic 850T mais pour que cela fonctionne il ne doit plus être couplé à sa station. Pour éviter de trainer d’éventuel gravillons sur un parquet fragile, il est préconisé de la démonter et de la nettoyer tous les mois, mais malgré plusieurs tentatives, nous n’avons pas réussi à la sortir de son logement.

Sur l’avant droit du robot, quand il est posé au sol, une balayette et une seule. Elle assure le rapatriement des déchets notamment au plus près des plinthes ou meubles sans les toucher. Les brins qui la composent sont bien plaqué au sol.  Notez la longueur des tiges de fibre qui la compose : 7 cm dont 2.5 cm sont sous une gaine protectrice pour les maintenir serré, donc plus efficace pour le balayage tout en en limitant l’usure et ça c’est le petit détail qui est parfait.

Sur la balayette est apposé un L pour Left, mais vu qu’il n’y en a qu’une, aucun risque de confusion pour son remplacement. Opération qui d’ailleurs sera à faire muni d’un tournevis car ici elle est vissée au contraire d’autres modèles d’entrée de gamme de la marque comme nous l’avons constaté sur le robot aspirateur Proscenic 850T où la brossette est juste clipsée et risque d’être éjectée si elle se prend dans un câble. Une mini balayette est également positionnée au niveau de l’espace libre entre la fixation et le robot pour empêcher tous fils, poils ou cheveux d’en bloquer la rotation.

La balayette renvoie les saletés vers la bouche centrale d’aspiration qui est équipée à son entrée d’une brosse centrale de 18 cm en bi-matière alternant des rangées de poils souples et des rangées de trois lamelles en caoutchouc. Ces dernières racles les sols et les poils placés en V entraineront les saletés vers l’intérieur avant de les aspirer dans le bac. On note la présence de deux barres permettant d’éviter que le Proscenic M8 Pro n’aspire chaussettes et autres fils.

Les roues crantées ont un mécanisme très souple et très ample qui leur permet de gravir jusqu’à 2 cm de dénivelé passant haut la main les barres de seuil ou les tapis épais.

Le bac poussière et eau est le seul fourni avec l’aspirateur Proscenic M8 Pro  Il fait donc double emploi et est constitué en partie supérieure d’un bac à poussières d’une contenance de 280 ml et en partie inférieur d’un réservoir d’eau de 300 ml. Si au premier abord le bac à poussière peu paraître minime n’oubliez pas qu’une fois revenu sur le dock de rechargement il y a un collecteur de déchet qui va aspirer ce qu’il contient. Donc pas de soucis de ce coté là. Le réservoir d’eau est  d’une contenance très correcte.

Dans le couvercle du bac à poussière on retrouve le logement des filtres : l’un est une éponge noire, l’autre est le filtre HEPA retenant au maximum les particules les plus fines. Ils sont maintenus par un cadre entoilé d’un tissu synthétique très fin. Sur la partie inférieure du bac on distingue trois orifices pour l’écoulement de l’eau sur la serpillère.

Dans les accessoires fournis, on retrouve en effet un support à serpillère. Celui-ci est équipé de trois longues bandes scratch sur son pourtour pour la fixation de la lavette. La plaque est bien sur également percée pour que l’eau imbibe la lavette. Ici, les trous sont larges, donc la lavette sera bien imprégnée. Pour son utilisation, il suffit de le fixer la plaque sur les ergots situés sous le double bac. Pas d’inquiétude une fois le nettoyage fini, il pourra aller se recharger équipé de la plaque et sa lavette sans difficulté et surtout sans fuite ! Nous avons testé en laissant le réservoir d’eau rempli.

Le collecteur de déchets du Proscenic M8 Pro

Le collecteur de déchets mesure 28.2 cm x 20.1 cm pour 36.1 cm de haut. C’est un 2-en-1 également puisqu’il assure évidemment la vidange, mais également celle de dock de chargement.

  • Les contacteurs en partie basse vont assurer le renouvellement de la batterie 5200 mAh lui conférent sa grande autonomie de 120 à 250 minutes selon le mode d’aspiration utilisé  (250 min en mode silencieux) ou de 60 à 110 minutes en fonction du type de lavage choisi.
  • La bouche d’aspiration après un, deux ou trois passages du robot ou à la demande, va  extraire du bac à poussière protégé par une trappe en plastique translucide qui se relève à ce moment là, toutes les poussières et autres déchets grâce à une forte aspiration pendant une vingtaine de secondes qui va les entrainer pour remonter dans le sac à poubelle. L’aspiration se fait par l’arrière et non par le dessous de l’appareil comme chez d’autres concurrents, supprimant ainsi un coude et donc des risques d’obstruction.

 

Au dos, la grille d’aération du collecteur est équipée également d’un filtre en éponge. Elle s’ouvre sans difficulté pour le nettoyer. A coté, la prise d’alimentation secteur.

En dessous du collecteur, trois larges patins antiglisse le maintiennent en place ainsi aucun risque de voir le collecteur se dérober lorsque le robot vient se coller à lui. Les alvéoles, en forme de nid d’abeilles, sont en fait un couvercle d’accès au canal à poussière. Il est fixé par 6 vis cruciformes profondément enfoncées dans leur logement. C’est lui qu’il faudra ouvrir s’il y a une obstruction à dégager du canal de collecte.

Au dessus le couvercle d’accès au sac poubelle et à l’avant la zone de bouton contrôle.

 

Une fois branché le panneau de contrôle s’illumine. Les boutons ont double fonction selon qu’on appuie brièvement ou plus longtemps dessus. On retrouve ainsi de gauche à droite :

  • le bouton d’alimentation / de mise en pause :
    • appui court ; démarre ou stop le nettoyage
    • appui long de 3 secondes :  nettoyage dans la zone attribuée.
  • l’indicateur de sac à poussière :

    • vert fixe : sac plein ou canal bloqué. Dans ce dernier cas,il faut retourner l’appareil, démonter la trappe alvéolée, retirer et nettoyer ce qui bloque.
    • rouge : sac à poussière manquant
  • indicateur de charge :
    • vert clignotant : en charge
    • vert fixe : rechargé
  • indicateur de ventilateur :
    • vert fixe : aspiration des poussières du bac du robot
    • rouge clignotant rapidement : surchauffe ou erreur du ventilateur ou encore le couvercle est mal fermé (comprenez la partie arrière, pas le couvercle supérieur d’accès au sac)
  • le bouton d’appel du robot  :
    • appui court : vers revenir le robot aspirateur à la base
    • appui long de 3 secondes : décharge des poussières dans le collecteur. Si vous appuyez 2 fois de suite de façon rapprocher, une charmante voix vous dira d’attendre au moins 30 secondes avant de recommencer.

Pour changer le sac à poussière, qui est d’une contenance confortable de 4.3 litres, ouvrez le couvercle et tirez le support cartonné du sac. C’est tout ! Pas de verrouillage pour le bloquer. La grille d’aération peut également être retirée pour être entretenue.

On note la présence d’une télécommande, un accessoire dont la présence est toujours sympa ! Elle reprend les principales fonction :

  • Retour à la base
  • Flèches de direction : gauche/droite/avant/arrière
  • Bouton central de mise en marche ou en pause
  • Nettoyage de zone
  • Balayage
  • Mute
  • Bouton de sélection des vitesses d’aspiration selon le nombre d’appui : 1, 2 ou 3
  • Bouton vitesse maximale : permet si on est en vitesse 1 de passer en vitesse 3 sans passer par celle intermédiaire.

S’agissant d’une télécommande à infrarouges, elle doit être utilisée de face et dans un rayon de 3 à 6 mètres. Un conseil, laissez le son « gling gling » car c’est un repère pour savoir si l’action a bien été prise en compte.

Les accessoires fournis

  • 1 support de lavette
  • 2 lavettes grise
  • 2 balayettes (dont une déjà installée sur le robot)
  • 2 filtres HEPA (dont 1 déjà installé sur le robot)
  • 2 filtres éponge noire (dont 1 déjà installé sur le robot)
  • 1 télécommande avec 2 piles AAA
  • 1 cordon d’alimentation
  • 1 coupe fil
  • 3 sacs d’aspirateur (dont 1 déjà installé dans le collecteur)
  • 1 manuel d’utilisation, 1 guide d’installation rapide et une carte de bienvenue

La  qualité de finition tant de l’aspirateur, du collecteur et des accessoires est très bonne. Aucun défaut d’aspect n’est à noter pour les appareils et les coutures des serpillères sont bien finies pour pas qu’elles s’effilochent.

Fiche technique du Proscenic M8 Pro

  • Marque : Proscenic
  • Modèle : M8 Pro
  • Batterie :  5200mAh
  • Aspiration : 3000Pa
  • Dimension de l’ aspirateur : 35 cm de diamètre x 9.8 cm de haut
  • Dimension de la station : 28.2 cm x 20.1 cm x 26.4 cm de haut
  • Bac à poussière :  280mL + réservoir d’eau de 300 mL
  • Poids  de l’aspirateur : 3.5 kg
  • Poids de la station : 4 kg
  • Autonomie : jusqu’à 250 minutes
  • Temps de charge : 5 heures environ
  • Gestion : Application, télécommande et contrôle vocal
  • Station de charge : rechargement et collecteur de déchets
  • Consommables: 2 filtres HEPA, 2 éponges noires,  3 sacs à poussière,  2 serpillières, 2 balayetted
  • Sac à poussière  : 4.3 L
  • Connectivité : Wi-Fi

 

Proscenic M8 Pro : installation du robot aspirateur

L’installation va être physique dans un premier temps. Il faut choisir une place pour le collecteur et laisser un espace libre d’au moins 6 cm à l’arrière pour la ventilation (d’où les gros patins stabilisateur au dessous) et de 50 cm de chaque coté pour que le robot ait son aisance dans sa manœuvre de retournement (il arrive de face et fait un 180° pour se coller au dock).

 

Ceci étant fait, l’aspirateur Procenic M8 Pro peut être installé sur l’application Proscenic Home qui va le prendre en charge. Si vous découvrez l’application, nous vous invitons à prendre connaissance des premiers pas pour dans notre test du Proscenic 850T.
Une fois sur la page d’accueil, cliquez sur le « + » en haut à droite puis sur la suivante sur le modèle M8Pro. Mettez l’appareil en service en appuyant sur le bouton Power. Il va s’éclairer en bleu et va vous accueillir dans un premier temps en anglais

Appuyez sur les 2 boutons 5 secondes, ils vont clignoter en bleu également indiquant qu’il est prêt pour l’appairage. C’est pas flagrant, mais c’est bien un clignotement. Au passage, notez qu’en appuyant sur les 2 boutons 5 ou 6 secondes, ça effectue aussi une réinitialisation, vous dispensant d’aller titiller le flanc avec un trombone. Confirmez bien, en bas de page, qu’il clignote, puis renseignez votre mot de passe Wi-Fi. L’appareil fonctionnant sous le réseau Wi-Fi 2.4GHz c’est le mot de passe de ce réseau qu’il faut renseigner. La page suivante est une invitation à aller sélectionner l’appareil dans les paramètres du smartphone pour lancer la recherche puis lorsque vous revenez sur l’application et en quelques secondes il est reconnu et un début de carte s’affiche déjà. La réactivité de l’appareil avec le télémètre laser est déjà en action ! En même temps, preuve que c’est bien en instantané, vous recevez la notification de l’application Alexa vous indiquant que l’appareil est bien pris en compte (la skill étant déjà installée en ce qui nous concerne).

Nous allons pouvoir prendre en main ou du moins décrypter l’application.

Deux choses à faire avant d’aller plus loin… Il faut aller dans les paramètres en cliquant sur le menu « hamburger » en haut à droite de la page avec la carte pour passer le robot en version française parlé dans « paquet vocal » car l’application, elle, a tendance à basculer du mode français à l’anglais, ce qui est assez désagréable il faut bien l’avouer. Effectuez également la mise à jour du firmware si besoin. A la mise à jour de celui-ci nous avons constaté l’ajout d’une rubrique : caractéristique de collecte de poussière.

Nous allons revenir sur les différents menus après la cartographie.

 

Lancez le premier nettoyage en cliquant sur  « nettoyage global » pour tout l’étage, c’est le premier menu en haut de page. La cartographie va se faire et vous obtiendrez un rapport d’activité qui s’affiche en dessous de la carte indiquant :

  • La charge restante
  • Le temps mis pour le nettoyage
  • La superficie aspirée
  • Lorsque le robot est bien sur son dock de rechargement la pile à gauche clignote en vert indiquant le rechargement en court.

Lorsque la cartographie de l’étage est effectué en retournant dans le menu « paramètres », il est possible d’aller modifier certains éléments :

  • Gestion les partitions, pour :
    • Nommer les pièces
    • Partitionner (ici il y 2 pièces et 2 couloirs, l’aspirateur n’a considéré que 2 zones), il faudrait en fait trois zones. Cliquez sur la zone à séparer, tracez un trait (ligne droite) cliquez sur l’icône de séparation. L’application mouline et vous affiche la nouvelle configuration.
    • Fusionner …si vous souhaiter regrouper deux pièces contigües en une seule.Même principe que ci dessus en sélectionnant les 2 pièces qui ne vont plus en faire qu’une.
  • Gestion de la zone :
    • Ici vous allez pouvoir déterminer des zones pour y envoyer le robot via l’application aspirer et/ou laver. Une liste de zone se crée au fur et à mesure et est accessible via « Ouvrez la liste » Cliquez et validez autant de fois que vous le souhaiter sur le nom de la zone pour plusieurs passages. Le nombre de zone créé s’affiche en haut.

Dans « plus de fonctions » :

  • Réinitialisation de la carte : supprime la carte existante
  • Nom de l’appareil : Si vous voulez lui donner un p’tit nom perso, c’est ici que c’est faisable.
  • Programmer le nettoyage :  deux onglets à disposition
    • vous pouvez déterminer pour l’utilisation :
      • un horaire de mise en service
      • la fréquence : une fois, tous les jours, en semaine, le week-end ou bien personnalisé en choisissant les jours ou il sera d’astreinte.
    • planifier une période où il ne devra pas surtout pas se mettre en route, très pratique pour la nuit où des siestes.
  • Enregistrement du nettoyage : C’est le journal de bord des activités de l’appareil est les heures de mise en route, le mode de nettoyage , la superficie et le temps passé. MAIS c’est aussi par ce biais que vous accéderez aux cartes précédemment créées. 5 cartes peuvent être créées. Cliquez sur un des nettoyages effectué, puis sur utilisation en haut à droite, c’est cette carte qui va revenir sur la page principale. Pas intuitif du tout le procédé car pour retrouver une ancienne carte dans la liste. Un repère, comme un nom ou un chiffre pour l’étage serait bienvenu.
  • Partagez : vous pouvez partager l’utilisation de l’appareil en invitant par mail une tierce personne à l’utiliser
  • Cycle de vie des pièces : vous pouvez suivre l’usure des filtres, et brosses latérale et principale.
  • Information sur le robot : vous retrouver dans cette rubrique, sa référence, son adresse Mac et IP Wi-Fi…
  • Paquet vocal : nous l’avons vu précédemment.
  • Caractéristiques de collecte de poussière : Une fonction très agréable, puisqu’elle permet de choisir la fréquence où l’aspirateur va se vider. Vous avez quatre choix possible
      • Vidage après chaque passage
      • tous les 2 ou 3 passages 
      • jamais. L’aspirateur ne sera vidé que lorsque vous appuierez sur le bouton du collecteur ou sur la fonction dans l’application . Attention à bien gérer la quantité que le bac à poussière récupèrera au fil du temps.
  • Mise à jour du firmware.
  • Mettre en place la notification : pour l’eau et l’aspiration, nous n’en n’avons pas reçu nous ne pouvons vous dire avec certitude à quoi référence ces notifications. peut être quand le bac à poussière est plein ou celui d’eau vide.
  • Télécommande. En plus de la télécommande physique fournie, vous pouvez également piloter l’aspirateur via l’application. L’un comme l’autre relève de la petite voiture télécommandée. Il faut le plus souvent inverser les sens. Mais au moins la fonction existe et est disponible ce qui est un plus.
  • Unité de surface : Si vous ne voulez pas vous retrouver en système de mesure américaine mais en bon système métrique, c’est ici que le choix ce fait. En ce qui nous concerne nous n’avons pas eu besoin de changer. Nous avons d'emblée eut les m².
  • App to Alexa. Étrangement la rubrique n’est pas accessible…. Mais aucun soucis avec Alexa.

 

Revenons sur la page principale pour découvrir les autres fonctions disponibles en haut de page de l’application (faites défiler de droite à gauche).

  • Mode de nettoyage : c’est la fonction lavage. Elle est verrouillée tant que le robot n’est pas équipé du support prévu à cet effet avec la lavette. Une fois en place, il est possible de lancer le robot en cliquant sur le bouton triangulaire bleu. Tout l’étage sera passé au crible dans une dance en Y pour un nettoyage fait en « va et vient » comme on peut le faire à la main. C’est uniquement dans ce menu que la fonction est employée
  • Nettoyage de la pièce sélectionnée : Sélectionnez une pièce  ou plusieurs pièces sur la carte, cliquez sur le gros bouton bleu et le robot ira aspirer et/ou laver dans la/les pièce(s) choisie(s) en effectuant des allers-retours en U linéaires.
  • Nettoyage de zone : mêmes fonctions que ci-dessus mais pour une ou plusieurs zone ciblées
  • Nettoyer la zone sélectionnée  :  placez le carré dans une pièce et lancez l’appareil. Un nettoyage minutieux et quadrillé de la zone sera effectué.

En bas à droite de la carte, les quatre carrés permettent d’accéder à six fonctions très rapidement dont celles relatives aux réglages des niveaux d’aspiration ou débit d’eau.

  • Définition de la zone de nettoyage :  indique toutes les zones créées et permet de créer des zones d’exclusions.
  • Appelez le robot : Si jamais il se perd sous un meuble ou un lit, en cliquant ici, il émettra un gling-gling pour signaler sa position. Penser à monter le volume.
  • Un bouton pour ramasser les poussières. Si le nom n’est pas des plus simple, la fonction correspond au vidage du bac à poussière. C’est la même fonction que le bouton sur le collecteur. Si l’aspirateur n’est pas sur le dock il reviendra se vider et repartira finir l’action en cours.
  • Lumières et volume : Vous pouvez choisir ici de ne pas activer l’éclairage des boutons du robot. Ceux du collecteur restent par contre toujours actifs.Vous pouvez  également régler le volume du haut parleur pratique pour le retrouver..
  • Volume d’eau :  4 réglages possibles – L’accès aux réglages n’est possible qu’avec le support en place
      • Low
      • Médium
      • High
      • Extra High
  • Aspiration : 4 réglages possibles :
      • Off
      • Eco soit un utilisation à 800 Pa
      • Normal soit une utilisation à 1500Pa
      • Hyperdrive soit une utilisation à 2700Pa

En haut à gauche du menu paramètres, le petit rectangle avec les les trois petits points  vous permet de  retrouver les message (en anglais) de l’activité du collecteur ou ceux concernant les « problèmes » du robot comme lorsqu’il n’a plus les roues qui touchent le sol.

 

L’aspirateur robot tient le rythme jusqu’à 14% de charge restante puis retourne se charger. N’essayez pas de le forcer pour une nouvelle partie de nettoyage, il vous répondra gentiment d’attendre son rechargement complet.  On peut regretter qu’il s’arrête si tôt avec de la batterie restante mais c’est ainsi.

Avec Amazon Alexa

Pour pouvoir activer vocalement le robot aspirateur Proscenic M8 Pro, il faut bien entendu avoir installé la skill Proscenic Home, lié son compte Amazon à celui de l’application et le robot remonte dans l’application… En ce qui nous concerne pour ce test, lors de notre première installation le robot n’est remonte qu’au bout de 5 heures, sans rien faire de plus. Nous avions temporairement abandonné nos diverses tentatives de détection. Une latence temporaire du serveur ? Possible. Ayant eu à désinstaller puis réinstaller l’aspirateur, celui-ci est remonté de suite la seconde fois.

Le M8 Pro apparait dans la liste des appareils et la catégorie des aspirateurs (logique !). Lorsque l’on clique dessus, on peut constater que mention « l’appareil ne répond pas » est indiquée. Mais il est en réalité tout à fait possible de lancer manuellement l’aspirateur depuis l’application Alexa, le bouton passant en « est sous tension » pendant quelques secondes puis il s’affiche de nouveau en hors tension avec l’indication qu’il ne répond pas (mais il est bien en service). L’éteindre avec l’interface tactile sera plus délicat… pour ne pas dire impossible ! Nous y avons renoncé au bout de plusieurs tentatives qui se sont révélées infructueuses et l’avons fait vocalement.

Les commandes vocales du Proscenic M8 Pro :

  • « Alexa allume [nom du robot aspirateur] » :  Lance le robot dans le mode automatique c’est à dire celle que vous aurez défini au préalable dans l’application: aspiration, aspiration et lavage ou lavage seul mais en configuration global. Il n’est pas possible de l’envoyer dans une zone ou une pièce.
  • « Alexa éteins [nom du robot] » : L’aspirateur s’arrête là où il est… mais ne revient pas à la base.

On constate une fois de plus le même soucis que lors de notre test du Proscenic 850T : avec Amazon Alexa, il n’est pas possible de renvoyer l’aspirateur à la base. Cela ne devrait pas être compliqué à transcrire sur l’assistant vocal d’Amazon puisque la fonction est opérationnelle avec Google Assistant.

Enfin la création de routine est possible. C’est la fonction : nettoyage globale (donc tout l’étage) qui est opérationnelle. C’est tout, mais c’est pas mal.

Avec Google Home

En ce qui nous concerne, nous avions déjà l’add-on Proscenic, le robot est donc remonté immédiatement dans l’application Google Home à la différence d’Alexa. Si vous ne l’avez pas encore activé, cliquez sur le « + » en haut à gauche, puis choisissez « configurer un appareil » et « fonctionne avec Google« . Tapez Proscenic et liez les comptes. Le robot devrait apparaitre dans les appareils de la maison.

Concernant les fonctionnalités possibles, comme avec l’assistant d’Amazon, nous sommes limités, mais vous pouvez utiliser les commandes vocales Google Assistant suivantes :

  • « Ok Google démarre [nom du robot] »

Mais vous ne pourrez pas l’arrêter ! Que ce soit en manuel via l’application avec le bouton « pause » ou via les commandes vocales, il ne se passe rien du tout. Impossible de le stopper sur place.

Aucune des commandes suivantes ne fonctionnent : stop, éteins, arrête, pause, ni même allume (sait-on jamais). Google répond bien « OK, j’éteins Proscenic M8 Pro », mais l’aspirateur continue son bonhomme de chemin tout en nous répondant dans le même temps : « démarrage du nettoyage automatique ». Un vrai souci de configuration qui devrait, nous l’espérons, être résolu lors d’une mise à jour.

Par contre il est possible de le renvoyer à sa base en lui disant :

  • « Ok Google, envoie [nom du robot] à la base. »

C’est donc un moindre mal.

Dans Google Home, l’aspirateur M8 Pro n’est pas intégrable à une routine

Bref, l’intégration aux assistants vocaux n’est vraiment pas parfaite. Il faut en gros un mix de ce qui est faisable sur chacun des deux. Proscenic doit revoir son logiciel pour proposer sur chacun en plus du démarrage :

  • un arrêt sur place
  • un retour à la base
  • l’intégration dans une routine

Et si l’on rêve un peu :

  • le choix de la fonction : aspiration où lavage
  • le choix du niveau d’aspiration
  • le choix du débit d’eau
  • des scénario où les pièces et zones remontent pour les intégrer dans des routines.

 

Utilisation du Proscenic M8 Pro

Le Proscenic M8 Pro est un robot aspirateur très puissant avec ses 2700Pa en mode max capable de s’adapter à la surface sur laquelle il évolue grâce au capteur intelligent Vboost qui va ainsi augmenter l’aspiration. Lorsqu’il est sur un tapis épais, par exemple, il porte temporairement celle-ci à 3000 Pa, ce qui est appréciable.

La double fonction aspiration et nettoyage est très pratique. Il aspire à l’avant et lave à la suite. Le débit d’eau même en mode max n’est pas hyper puissant mais suffisant pour assurer un bon nettoyage sur notre sol en vinyle ou parquet flottant. La serpillière est de bonne qualité car elle absorbe bien l’eau répandue rendant le sol pratiquement sec, au point que nous avons bien vérifié que l’écoulement n’était pas obstrué. On apprécie de pouvoir laisser le réservoir rempli après utilisation sans crainte qu’il se vide par les trous de la plaque de support. Le système est bien verrouillé. Attention, toutefois, où vous placerez le collecteur car la vadrouille, elle, restera humide et pourra faire des traces sur un sol fragile tel qu’un parquet.

Nous avons regretté de ne pas pouvoir utiliser ailleurs que dans  la fonction « mode de nettoyage », autrement dit le lavage le système de nettoyage en Y, et pourquoi pas envisager d’avoir la possibilité d’un retour d’information sur ce qu’il reste de quantité d’eau comme pour celui de l’usure des filtres ?

Quant au collecteur, c’est un vrai bonheur. Il est un peu bruyant quand il s’active, certes, mais ce n’est que pour une vingtaine de secondes et comme il est possible de programmer à quelle fréquence il doit vider le bac de l’aspirateur, ce n’est franchement pas un soucis. Nous avons relevé 70 dB, soit le niveau sonore d’un aspirateur. Rien de bien méchant, donc, mais on s’habitue vite aux modèles qui sont de plus en plus perfectionné et de moins en moins bruyants. Pour avoir jeté un œil dans ce que le sac contenait, nous avons eu confirmation que le Proscenic M8 Pro est un aspirateur performant vu les déchets collectés.

La grande longueur de la balayette fait que sans toucher au portes il arrive à aller déloger la poussière dessous. Sur les surfaces que nous lui avons confié en lavage, il s’est révélé très correct au quotidien. Le débit d’eau, même en mode max, n’est pas des plus démentiels et une amélioration de ce côté ne serait pas de refus et lui permettrait, peut-être, de performer encore plus. Nous avons également apprécié la fonction de lavage en Y.

Concernant l’application, par contre, Proscenic Home souffle le chaud et le froid. Elle a bien évolué, son utilisation n’est pas compliquée, ses pictogrammes sont clairs, mais elle n’est pas suffisamment stable. Elle bascule du français à l’anglais sans raison, par exemple. Autre hic,  la/les cartographies sont difficile à trouver. L’utilisation avec les assistants vocaux doit aussi être revue. Heureusement, le M8 Pro possède une télécommande !

En conclusion, le Proscenic M8 Pro est un très bon aspirateur et un bon laveur au quotidien. Le collecteur est un super accessoire et ne pas avoir à se soucier du nettoyage du bac à poussière est un vrai bonheur. Programmez la fréquence selon votre style de vie (nombre de personne, animaux, usage des locaux etc…) et laissez faire. Quoi de rêver de mieux ? Une meilleure application ! Car Proscenic Home n’est pas exempte d’imperfections. Il y a du mieux par rapport à ces dernières années, c’est indéniable, mais l’entreprise chinoise a encore des progrès à faire de ce point de vue si elle souhaite égaler celle d’un Roidmi Eve Plus ou d’un Roborock S7 par exemple. Hormis ce point, le robot aspirateur Proscenic M8 Pro est un bon choix avec un bon rapport qualité/prix intéressant puisqu’il n’est proposé qu’à 549€ seulement. D’ailleurs, il bénéficie actuellement d’un coupon de réduction 50€ sur Amazon.fr qui le font passer sous la barre des 500€. N’hésitez pas !
479,00€
549,00€
En Stock
2 neufs à partir de 479,00€
Reconditionné à partir de 61
Le 20 octobre 2021 19 h 51 min
Amazon.fr
Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.