ActualitésAmazon

Amazon Sidewalk : un réseau partagé et gratuit pour rester connecté

Comment fonctionne Sidewalk?

Il y a presque un an, l’entreprise de Jeff Bezos avait annoncé un service surprenant visant à améliorer le fonctionnement des objets connectés dans nos maisons grâce à un réseau de quartier partagé. Aujourd’hui, le projet Amazon Sidewalk refait parler de lui avec l’annonce, sur le blog Day One de la firme, du lancement prochain de ce système aussi innovant qu’intéressant…

Amazon Sidewalk : lutter contre les pannes de Wi-Fi

Amazon Sidewalk arrive fin 2020Amazon Sidewalk consiste en un réseau partagé qui aide les appareils à mieux fonctionner. Sans frais pour l’utilisateur, le système promet d’aider à simplifier la configuration de nouveaux appareils, d’étendre la couverture des appareils à faible bande passante et surtout de permettre aux appareils de rester en ligne même s’ils sont hors de portée de leur Wi-Fi domestique. Mieux encore, comme le précise Amazon sur son blog « à l’avenir, Sidewalk permettra également de vivre toute une série d’expériences, allant de l’utilisation d’appareils compatibles avec le réseau pour aider à trouver des animaux de compagnie ou des objets de valeur, à la sécurité et à l’éclairage intelligents, en passant par le diagnostic des appareils et des outils ».

Comment ça marche?

C’est très simple. Certains de vos appareils vont servir de passerelle dite Sidewalk Bridge et permettre à d’autres appareils compatibles d’accéder au réseau. Un réseau maillé composé, par exemple, de toutes les enceintes Echo et caméras Ring d’un quartier. Les appareils ayant besoin d’un accès pourront se connecter au nœud le plus proche, chez vous ou chez vos voisins, peu importe.

Mais quel intérêt? Le premier est d’offrir des connexions plus stables en maillant le réseau afin de palier aux incidents de connexion. Si votre Wi-Fi est insuffisant ou vient à ne plus émettre, votre caméra Ring pourra par se connecter à celle de votre voisin qui, elle, bénéficie d’un réseau suffisant. Et vice versa.

Premier exemple :  un cambrioleur s’introduit chez vous et coupe votre accès au réseau. Pas de problème, vos caméras Ring pourront s’appuyer sur le réseau Amazon Sidewalk pour continuer à transmettre les alertes et vidéos via les caméras de vos voisins ou leurs enceintes Amazon Echo. Utile, non?

Deuxième exemple : Médor s’est égaré dans le quartier, voire même dans un autre quartier. Ouf, il porte un traceur de marque Tile autour du cou qui va pouvoir se connecter via le réseau Sidewalk et vous fournir une localisation précise de sa position grâce à la triangulation. Génial, non?

Évidemment, la couverture d’Amazon Sidewalk variera en fonction du nombre de ponts dans un quartier et plus il y aura de clients Sidewalk Bridge participant, meilleur sera le réseau. Il vous faudra donc désormais bien choisir vos voisins !

Notez que vous aurez la possibilité de savoir s’il y a des ponts disponibles autour de vous et d’aider vos voisins en partageant l’emplacement du vôtre. Mais rassurez-vous, ils ne pourront pas pour autant voir l’adresse exacte de votre Sidewalk Bridge, juste un emplacement approximatif.

Enfin, ne craignez pas de voir votre faible connexion ADSL ou votre fabuleuse Fibre amputée d’une partie de ses capacités, Amazon Sidewalk ne consomme pratique rien. En effet, la bande passante maximale d’un Sidewalk Bridge vers le serveur Sidewalk sera de 80 Kbits/s, soit environ 1/40ème de celle utilisée pour diffuser une vidéo haute définition. Autant dire que l’impact sera minime et il y a fort à parier que vous ne vous rendrez même pas compte de cette consommation qui, par ailleurs, sera plafonnée à 500 Mo par mois. En effet, le réseau ne prend pas en charge les connexions à large bande passante comme le ferait un réseau wifi ou cellulaire puisqu’il utilise la bande des 900 MHz (qui bénéficie d’une excellente portée, mais ne permet que de faibles débits).

Sécurité et confidentialité assurées

S’agissant de partager son réseau, les clients du géant du e-commerce pourraient bien avoir quelques craintes quant à la sécurité du dispositif, mais Amazon promet que « la préservation de la confidentialité et de la sécurité des clients est fondamentale dans la façon dont nous avons construit Amazon Sidewalk », soulignant que son réseau distribué est doté de trois couches de chiffrement et assurant veiller « à ce que les propriétaires d’autres appareils ne puissent pas visualiser les données envoyées » par les autres utilisateurs.

Des données qui, par ailleurs, ne comporteront pas d’informations sensibles et ne permettront pas d’identifier le propriétaire de l’objet connecté. Le fonctionnement de Sidewalk est détaillé dans ce document très complet de 13 pages.

Les appareils compatibles Sidewalk Bridge

Les utilisateurs pourront accéder gratuitement au service à l’aide de deux types d’appareils prenant en charge Sidewalk et Sidewalk Bridge. Les appareils compatibles sont ceux utilisant la bande des 900 MHz (LoRa et FSK) et/ou le Bluetooth Low Energy (BLE). Rassurez-vous, vous n’aurez rien à acheter de plus que ce vous possédez déjà probablement puisqu’il s’agit des enceintes Amazon Echo (celles équipées du Bluetooth uniquement) et de certaines caméras Ring (Floodlight et Spotlight Cams).

Voici la liste complète :

Alexien Modo

Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page