Appareils Amazon

[TEST] Amazon Echo 3 : un nouvel opus vraiment surprenant

En tant que lecteur assidu de ces colonnes, vous avez probablement suivi avec attention les nouveautés Amazon Echo 2019. Comme l’année passée, une déferlante de produits s’est abattue sur l’écosystème Alexa lors de l’Amazon Devices Event 2019. Bien que nous n’ayons toujours pas de date concernant l’arrivée des très attendus Echo Buds en France, plusieurs nouveaux produits sont tout de même venus grossir les rangs de la gamme Echo sur Amazon.fr, notamment Echo Flex que nous vous dévoilions il y a peu, et bien évidemment Echo Studio dont nous réaliserons un test exhaustif dans les semaines à venir.

En début de mois notre rédaction a eu la chance d’être conviée par Amazon à assister à une présentation exhaustive de ses nouveaux appareils. Si cette dernière était logiquement très axée sur la sortie de l’enceinte haut de gamme Echo Studio, un appareil qui n’avait pas spécialement retenu notre attention jusque-là nous a néanmoins fait une forte impression : Echo.

La nouvelle mouture de l’emblématique enceinte Alexa avance en effet de solides arguments. Offrant des qualités sonores équivalentes à celles de l’enceinte Echo Plus 2ème génération sortie l’année dernière, le nouvel Echo 3 apparaît comme étant un choix plus que judicieux pour nombre d’utilisateurs, nous allons voir pourquoi…

 

Echo 3 : plus beau et plus puissant

Unboxing et présentation

Reprenant les désormais célèbres codes de la gamme, l’emballage ressemble fortement à ceux que nous avions découverts à l’arrivée d’Alexa en France. Le packaging a cependant gagné en sobriété, seuls les logos Alexa et Echo accompagnant désormais le visuel de cette nouvelle enceinte joliment imprimé avec quelques touches de verni sélectif. A première vue, l’enceinte ressemble fortement à sa grande sœur Echo Plus.

Echo est maintenant visuellement identique à Echo Plus. Les Alexiens

Sur les autres faces, nous retrouvons quelques slogans marketing, les logos de marques partenaires, des exemples de commandes Alexa, et bien entendu les incontournables caractéristiques techniques qui nous permettent de détecter d’emblée quelques différences majeures avec la seconde génération.

Echo 3 est en effet doté d’un tweeter de 20 mm et d’un woofer de 76 mm  – contre respectivement 16 et 63 mm précédemment – accompagnés d’une entrée / sortie auxiliaire de type jack 3.5 mm – Echo 2 ne proposait qu’une simple sortie. Toujours labellisée Dolby Audio, l’emblématique enceinte de la marque propose évidemment une connectivité Bluetooth et un système de sept microphones permettant à Alexa de nous entendre à longue distance, à condition de ne pas avoir activé le bouton off qui coupe de façon électronique l’écoute de l’assistante vocale évidemment. Des différences qui devraient logiquement se répercuter sur le format de l’enceinte…

A l’ouverture, nous constatons immédiatement les changements physiques de cette troisième génération. Echo 3 mesure 148 mm de haut, perdant 3 mm par rapport à la version précédente. Un tassement qui s’accompagne d’un léger embonpoint, la nouvelle version étant désormais plus large avec un diamètre de 99 mm (contre 102 mm pour Echo 2) et un tour de taille de 315 mm (280 mm précédemment). Étonnamment, elle est cependant plus légère avec 780 grammes, soit 41 g de moins. C’est fréquent avec l’âge, il est vrai, mais tout laisse penser que l’enceinte s’est surtout bonifiée avec le temps…

Un packaging et une présentation soignés – © Les Alexiens

D’un point de vue design, c’est déjà le cas. Le nouvel Echo est bien plus beau et bien plus raccord avec Echo Dot 3 et Echo Plus. D’ailleurs, le « Plus » de ce dernier semble désormais se résumer au pont ZigBee et à la sonde de température qu’il intègre, la partie audio des deux enceintes étant strictement identique. Autrement dit, le haut de gamme sera désormais représenté par Echo Studio, et seule la partie « maison connectée différencie aujourd’hui les deux modèles. Au fond, on ne peut que s’en féliciter, nous verrons pourquoi.

Test de l’Amazon Echo 3 – © Les Alexiens

Les mailles du tissu habillant l’enceinte sont les mêmes que sur Echo Plus et Echo Dot 3. Comme toujours, elles ne souffrent pas du moindre défaut, les finitions sont excellentes et la jointure placée à l’arrière à peine visible. Agréable visuellement comme au toucher, cette troisième génération d’Amazon Echo est vraiment une réussite et les enceintes du géant de Seattle se fondent sans mal dans les intérieurs les plus contemporains.

Agréable visuellement comme au toucher, cette troisième génération d’Amazon Echo est vraiment une réussite Les Alexiens

La partie supérieure s’est arrondie à l’image de celle du petit Echo Dot 3. Cette légère courbure est vraiment plus harmonieuse et confère à Echo 3 un style encore plus tendance. On y retrouve, comme sur les autres enceintes d’Amazon, deux paires de boutons. La première permet évidemment d’ajuster le volume et la seconde de couper électroniquement l’écoute d’Alexa ou, au contraire, de déclencher l’assistante vocale sans pour autant l’invoquer.

A l’arrière, on retrouve deux connecteurs : une entrée / sortie audio de type jack 3.5 mm et une fiche d’alimentation. Un peu plus gourmand que son prédécesseur, Echo 3 est désormais accompagné d’un bloc de 30W, le même que celui d’Echo Plus.

Sous l’appareil, deux nouveaux éléments font leur apparition : un pas de vis  – parfois appelé Kodak car on les retrouve traditionnellement sur les appareils photo – mais aussi un connecteur d’alimentation à six broches, dit Pogo, permettant de placer Echo 3 sur une batterie externe pour se défaire des câbles (attention, il s’agit seulement de notre conclusion, nous attendons confirmation d’Amazon sur ce point, NDLR). Une excellente idée car, nous le constatons régulièrement sur notre communauté, nombre d’utilisateurs recherchent des appareils nomades.  Bizarrement, Amazon ne propose pas de tel dispositif dans sa gamme de produits, on s’interroge donc sur ses intentions en la matière dans le futur, mais nous trouvons intéressante de rendre un Echo nomade à défaut d’un appareil dédié à une utilisation sans fil.

Voyons maintenant ce que le nouvel Amazon Echo 3 a dans le ventre en examinant sa fiche technique…

Fiche technique

 

Echo 3 : l’enceinte idéale pour découvrir Alexa ?

Dévoilée à nos yeux ébahis le 6 novembre 2014, l’enceinte star d’Amazon a bien évolué depuis. Si elle conserve son aspect tubulaire, elle a perdu quelques centimètres depuis sa toute première version et s’est habillée dès sa deuxième génération d’un tissu la rendant plus chaleureuse et harmonieuse.

Amazon Echo 1 versus Echo 2 – © Getty Images

La troisième génération d’Amazon Echo ne bouscule pas les codes de la gamme mais donne à l’enceinte centrale de la gamme une finition plus en accord avec Echo Dot 3, Echo Plus et Echo Studio. Désormais proposée en quatre finitions, elle perd seulement la possibilité de se voir habillé d’un étui différent. Une option séduisante de prime abord, mais qui ne semble pas avoir rencontré le succès escompté auprès des clients de la firme de Seattle. Certains le regretteront peut-être, mais au fond, cela ne change pas grand chose…

Reprenant exactement le même design que son aînée Echo Plus, Echo 3 est une enceinte séduisante à même de se fondre dans tous les intérieurs. Chez Les Alexiens ont l’adore ! Ses courbes sont harmonieuses et elle accompagne à merveille le reste de la gamme. Les finitions sont exemplaires et la partie supérieure, en plastique au toucher soft, est désormais plus en harmonie avec la finition : blanche pour les tissus sable et bleu/gris, noire pour les versions gris chiné et anthracite. Mais cette mise à jour n’est pas que cosmétique…

Echo 3 est une enceinte séduisante à même de se fondre dans tous les intérieurs Les Alexiens

 

En effet, et c’est le plus frappant, Amazon Echo a pris du coffre. L’enceinte propose en effet un woofer de 76 mm et un tweeter de 20 mm (contre 63 mm et 16 mm précédemment) comme Echo Plus. Positionnés à l’horizontale, l’architecture acoustique de l’enceinte permet une dispersion sonore à 360°. Les effets Dolby sont bien là, mais une fois encore il vous faudra deux enceintes pour profiter d’un son stéréo. La bonne nouvelle, c’est que cet Echo 3 peut se jumeler avec un Echo Plus ! Ceux qui ont déjà opté pour cette dernière pourront donc s’offrir la stéréo à moindre coût. Une excellente nouvelle.

La bonne nouvelle, c’est que cet Echo 3 peut se jumeler avec un Echo Plus ! Les Alexiens

Concernant la qualité sonore globale, celle-ci nous semble largement en hausse par rapport à Echo 2, même si l’on peut regretter un petit manque de clarté dans les médiums. C’est une fois de plus particulièrement flagrant sur de la musique symphonique, style pour le moins exigeant, où le son est parfois un peu brouillon et les basses comme les aigus prennent le dessus. Echo 3 est plus à l’aise sur le rock, le folk et la pop, un peu moins sur le jazz. Néanmoins, l’application Alexa proposant un égaliseur, il n’est pas difficile d’équilibrer le son comme bon vous semble.

 

Autre bémol, si la puissance sonore est plus importante, il apparaît toujours une certaine distorsion harmonique dans les hautes et basses fréquences. C’est dommage, mais là aussi pas si surprenant s’agissant d’une enceinte commercialisée une centaine d’euros. Pour avoir mieux, il faudra en effet facilement dépenser le double, voire beaucoup plus pour les oreilles les plus mélomanes, et si vous êtes prêt à les consentir vous vous tournerez naturellement vers Echo Studio dont nous reparlerons très prochainement, ou du matériel Hi-Fi bien plus encombrant. Notez, également, que Echo 3 bénéficiant d’une entrée/sortie ligne, il est également possible de la connecter à un système son plus performant ou d’y brancher une source sonore externe. Pratique !

A droite, une prise 3.5 mm – © Les Alexiens

Au niveau applicatif, les utilisateurs d’Alexa ne seront pas déroutés. On retrouve tous les paramètres familiers, de l’égaliseur sonore en passant par les paramétrages Wi-Fi et Bluetooth, la possibilité de d’assigner le jack 3.5 mm sur entrée ou sortie, mais également de choisir son enceinte préférée ou encore de créer un set d’enceintes stéréo et un multiroom. C’est complet, facile à paramétrer, merci Alexa !

C’est complet, facile à paramétrer, merci Alexa !

 

En résumé, cette nouvelle itération d’Echo se défend plutôt bien en offrant, à un prix plus que raisonnable, des qualités audio honorables. Il est même surprenant eu égard aux version précédentes. Évidemment, il ne s’agit pas du système audio ultime, mais peut-on raisonnablement l’objecter à Amazon compte tenu du prix ? Clairement, non, d’autant que la gamme Echo s’est également enrichie d’une enceinte haute fidélité : Echo Studio. Au final, Amazon Echo 3 effectue une montée en gamme intéressante, le son étant plus riche, plus chaud et plus puissant qu’auparavant. Au final, il s’agit d’un très bon produit pour profiter d’Alexa partout chez soi qui ravira les oreilles de la majeure partie de ses utilisateurs.
99,99€
in stock
1 new from 99,99€
as of 15 décembre 2019 5 h 43 min
Amazon.fr
Free shipping
99,99€
in stock
1 new from 99,99€
as of 15 décembre 2019 5 h 43 min
Amazon.fr
Free shipping
99,99€
in stock
1 new from 99,99€
as of 15 décembre 2019 5 h 43 min
Amazon.fr
Free shipping
99,99€
in stock
1 new from 99,99€
as of 15 décembre 2019 5 h 43 min
Amazon.fr
Free shipping
99,99€
in stock
1 new from 99,99€
as of 15 décembre 2019 5 h 43 min
Amazon.fr
Free shipping

Amazon Echo 3 (3ème génération), Enceinte connectée avec Alexa

99€ (hors promo)
8.8

Installation

9.0/10

Design

9.0/10

Fonctionnalités

9.0/10

Application

8.0/10

Qualité / Prix

9.0/10

Les plus

  • Design réussi et finitions exemplaires
  • Qualité sonore en hausse
  • Entrée/sortie audio
  • Excellent rapport qualité / prix
  • Alexa en constante progression

Les moins

  • Médiums un peu brouillons à corriger par une égalisation manuelle
  • Légère distortion à plein volume
Tags
Afficher plus
Bons plans Black Friday

Alexien Modo

Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.

Articles similaires

5 commentaires

  1. Bonjour.
    Euh, vous écrivez « …qualités sonores équivalentes à celles de l’enceinte Echo Plus 2ème génération sortie l’année dernière… ». A ma connaissance il n’y a pas d’Echo plus 2ème génération, il y a bien par contre un Echo 2ème génération et un Echo Dot 3ème génération. C’est donc un Echo 3éme génération, appelé Echo plus, non ? On a du mal a s’y retrouver dans leurs noms !

    1. Bonjour,
      Eh oui, Echo Plus a existé en première génération avec un design très semblable au premier Echo… Celui sorti l’année passée est donc de seconde génération. Et Echo 3 reprend exactement le même design et la même partie sonore, il est juste délesté de la partie « maison connectée ». 🙂

  2. Bonjour,

    Vous présenter l’évolution sonore de cet echo, qui au final reprend le design et la partie son de l’écho plus. Donc pas de révolution.
    Mais il y a un point qui me semble important et qui n’est pas abordé dans l’article, c’est la qualité d’écoute. Sur ce domaine il y a du progrès à faire et du coup est-ce que cette version « comprend mieux » que les autres echo ? Où y trouve t-on toujours les mêmes microphones ?
    Cela me semble important pour un assistant à qui l’on parle.

    1. Bonsoir,
      La qualité « d’écoute » d’Alexa dépend de nombreux facteurs, comme son emplacement, la création ou non d’un profil vocal, la façon de parler et le timbre de la voix. On peut dire qu’elle est meilleure que sur Echo 2, plus efficace que sur Echo Dot 3, mais cela évolue régulièrement au rythme des mises à jour firmware. Dans le bon, comme le mauvais sens d’ailleurs. Au final, Echo 3 entend très bien dans la plupart des cas. 🙂
      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer