Interrupteurs ConnectésTests & Avis

[TEST] Zemismart : interrupteur ZigBee sans neutre Tuya / Smart Life

La famille des interrupteurs connectés Tuya / Smart Life sans neutre s’agrandit. Et il semble que ça soit la technologie ZigBee qui soit désormais privilégiée grâce à sa faible consommation électrique. Les interrupteurs Wi-Fi fonctionnent très bien mais ils nécessitent pour certains l’utilisation d’un condensateur, ce qui peut être assez pénible à mettre en place.

Zemismart se fait vraiment une spécialité de ce type d’interrupteurs. C’est effet encore la marque de Shenzhen qui met sur le marché un nouvel appareil fonctionnant en ZigBee. Ce qui va le différencier des autres, c’est qu’il n’est pas tactile comme la grande majorité, mais mécanique. Cela peut être un avantage, en particulier pour les 2 ou 3 voies, que vous pouvez allumer par inadvertance par effleurement. Du fait de son protocole, il ne saturera pas votre Wi-Fi, mais nécessite un Hub Tuya / Smart Life.

L’interrupteur Zemismart ZigBee sans neutre existe en une, deux ou trois voies. C’est, encore une fois, une exclusivité Les Alexiens, à un prix tout à fait abordable (vers les 22 € pour cette gamme A71XA).

Zemismart A71XA : sans neutre, encastrable et passe-partout

Installation et appairage

Ne nous appesantissons pas sur l’emballage de la gamme car ce n’est pas le point fort de la marque. Ils sont livrés dans un carton marron clair sans fioriture hormis une étiquette annonçant la référence (X711A pour une voie, X712A pour deux voies…) et le type d’appareil : nombre de voies, ZigBee sans neutre et bouton poussoir. Ce sont des boîtes servant aussi aux interrupteurs Wi-Fi. D’ailleurs, la notice fournie avec est une notice multiproduit. A noter malgré tout, la présence de l’impression en dur sur le carton des règles de sécurité. Gentille attention pour ne pas perdre de client… définitivement.

Vous trouverez dans ces boites, au design post apocalyptique, non seulement l’interrupteur sans neutre et la notice, mais également un sachet de 2 vis pour l’installation. Pour information, si vous vous posiez la question, « vis » vient du latin vitis (je vois que certains viennent de lever l’oreille) qui désigne la partie vrillée de la tige des plantes, venant lui-même de vieo (tourner). Et aussi bien au pluriel qu’au singulier, on écrit toujours « vis » car ce mot se termine par un « s » au singulier.

Au niveau visuel, c’est un changement de ton par rapport aux autres produits testés qui étaient tous basés sur le même moule : tactile avec façade en verre. Là, nous sommes sur un design bien plus passe-partout dans le sens où il reprend celui des boutons poussoirs auxquels nous sommes plus habitués. Finalement, nous les trouvons plutôt jolis et modernes. Qu’il soit en une, deux ou trois voies, sa taille sera toujours identique : 8,5 cm de côté pour une épaisseur totale maximale de 4 cm. Pourquoi maximale ? Car il y a 2,5 cm de bloc de repiquage et 1,5 cm d’épaisseur de bouton sur la partie qui ressort le plus, c’est à dire vers le bas de l’interrupteur. On retrouve donc une forme d’interrupteur à la française, mais avec une zone bouton-poussoir bien plus grande car elle se substitue aussi à l’enjoliveur, qui entoure l’ensemble sur les inters standards.

Certains trouveront peut-être que la taille de la zone de pression pour une seule voie est un peu grosse comparée à celle des interrupteurs standards. Mais c’est un choix. Dans tous les cas, nous vous conseillons au moins deux voies même si vous n’avez qu’une seule ampoule. Vous comprendrez pourquoi tout à l’heure.

« […] des arrondis un peu partout donnant une impression assez harmonieuse de l’ensemble » Les Alexiens

Au niveau matériel, rien à dire. Nous sommes sur un plastique de type ABS, résistant à l’usure, à la déformation, léger et solide. Pas d’angle saillant mais des arrondis un peu partout donnant une impression assez harmonieuse de l’ensemble. Vous avez sur le bas de chaque bouton poussoir une petite zone qui viendra s’éclairer en fonction du statut de l’interrupteur : rouge quand il est allumé et éteint quand il est… éteint, voilà voilà… . Aucun problème de finition constaté sur les 3 produits testés.

Le bloc de repiquage est rond, ce qui est parfait pour entrer dans nos boites d’encastrement française. Le précédent test d’un interrupteur ZigBee Zemismart était bon mais le bloc carré rendait son installation un peu hasardeuse. Au niveau connectique, il y a bien l’arrivée de la phase du circuit et celles des ampoules. Pas de neutre, ouf !!! Le système de fixation des fils est solide et qualitatif. Rien à dire à ce niveau-là.

Passons à l’intérieur si vous voulez bien. On ne va pas désosser l’interrupteur car ce qui nous intéresse est bien visible. Vous voyez que le système de contact n’est pas du même genre que ceux de nos précédents tests. Ici, pas de ressort ou de plaque sensitive qui risque à terme de défaillir. Nous sommes sur du mécanique avec des mini boutons poussoirs. Cela semble annoncer une plus grande longévité car ils sont annoncés pour plusieurs millions de cycles d’utilisation. Les boutons extérieurs sont montés sur des plaque en acier faisant office de ressorts. Dans tous les cas, ce sont ces micro-switches 4 broches qui vont assurer le contact.

Au niveau des caractéristiques techniques : il fonctionne sur du courant alternatif 100-240V, 50-60 Hz et une puissance nominale de 5 à 200 W par voie. Si vous avez une série d’ampoules ou de spots, faites alors attention au cumul de puissance. Il est compatible ZigBee 3.0, mais pas Philips Hue ni les ponts intégrés à Amazon Echo (il reste compatible Alexa néanmoins).

Interrupteur ZigBee sans neutre A71XA : installation et appariement

Schéma de montage interrupteur Tuya / Smart LifeAvant d’installer votre interrupteur, prenez un minimum de précautions car nous ne pouvons pas encore nous permettre de perdre des lecteurs et des followers YouTube ! Donc coupez le courant, ou du moins le commutateur au niveau de votre tableau. Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel, mais il n’y a pas de difficulté particulière.

Démontez votre interrupteur déjà en place en identifiant bien les branchements (n’hésitez pas à le prendre en photo) et refaite le même branchement sur votre nouveau Zemismart A71XA… Il va se brancher de la même façon : la phase de votre circuit sur Lin et la phase retour de votre lampe sur L1 pour la première voie, L2 pour la seconde…. Pas de condensateur nécessaire ni autre système de maintien de la tension électrique du fait que le protocole ZigBee demande peu de ressources en énergie pour fonctionner (une pile est suffisante).

« En 5 minutes, c’est réglé. » Les Alexiens

Avant de faire entrer l’interrupteur dans la boite de repiquage et de revisser le tout, remettez le courant afin de vous assurer qu’il n’y a pas de problème dans les branchements. Vous pouvez dès lors appuyer sur les micro-commutateurs pour les tester. Si les branchements sont bien faits, vous aurez une LED rouge qui s’allume quand l’interrupteur est en ON. Vous pouvez aussi le faire passer en mode appariement pour être sûr que tout fonctionne bien. En 5 minutes, c’est réglé.

Zemismart A71XA : utilisation de l’interrupteur sans neutre via un Hub et Smart Life

Comme tout produit ZigBee, il vous faut un hub pour le faire fonctionner. Mais attention, les Hub Philips Hue ou ceux des enceintes Amazon Echo Studio, Plus et Show 2 ne sont pas compatibles. Nous avons donc utilisé le Pont ZigBee 3.0 sans fil de la marque Zemismart.

Pour installer l’interrupteur sur Smart Life, il faut le faire entrer en mode appariement en appuyant sur l’un des micro-boutons pendant environ 10 secondes. Vous allez voir qu’il va clignoter rapidement via des LED bleues. Ensuite, dans l’application Smart Life, sélectionnez votre Hub, appuyez sur « ajouter un sous-élément ». Laissez ensuite l’application s’occuper du reste, elle va le trouver en quelques secondes. Vous pouvez dès à présent changer le nom de l’appareil. Il s’agit du nom général qui permettra de gérer l’ensemble des voies.

Quand vous sélectionnez l’interrupteur via l’application, vous constaterez qu’il sera affiché comme s’il était physiquement devant vous. C’est-à-dire que vous verrez les 1, 2 ou 3 voies en fonction de la référence que vous aurez installée. Chaque switch pourra être renommé à votre convenance. Dans notre cas, nous avons renommé seulement le premier car c’est le seul à correspondre physiquement à une ampoule non connectée et qui nécessitera donc un nom fiable. Les deux autres vont servir pour des scénarios, le nom n’a donc pas d’importance.

Il y a également des raccourcis en bas de la page pour allumer ou éteindre tous les boutons virtuels d’un coup, mettre en place des minuteries pour l’interrupteur ou encore le faire s’allumer à certaines heures. Via les scénarios de Smart Life, vous pouvez le faire s’allumer ou s’éteindre à des moments particuliers de la journées (coucher du soleil par exemple) ou dans des situations spécifiques (fermetures des volets et allumage de la lumière dans la foulée).

La bonne nouvelle est que, bien que fonctionnant avec un pont tiers, les interrupteurs ZigBee Zemismart remontent directement sous Alexa comme Google Assistant. Ils sont donc directement pilotables à la voix sans avoir recours à des scenarii et des routines comme cela est parfois le cas avec les éléments ZigBee non reconnus. D’où le fait de bien choisir le nom que vous allez donner à chaque voie.

A l’utilisation, il n’y a aucun problème en vocale. La réactivité est très bonne grâce au ZigBee. En physique, il se comporte comme un interrupteur standard, car c’est le cas. L’aspect bouton-poussoir est très bien rendu avec le petit bruit qui va bien. Il est vraiment parfait et, contrairement aux interrupteurs tactiles que nous avons testés, il n’est pas rétroéclairé.

Ce qui est vraiment intéressant, c’est le fait de faire des commandes physiques et vocales complémentaires : vous pouvez l’allumer à la voix et l’éteindre en physique, et inversement. Vous pouvez voir cela dans notre vidéo.

Nous vous avons préparé un petit bonus concernant la réalisation de scénarios pour utiliser les boutons non usités comme interrupteurs pour produits connectés.

Zemismart A71XA  : le petit plus des 2 et 3 voies

Comme nous vous l’avons annoncé, si vous avez des éléments connectés comme un switch dans un plafonnier, des rubans LED ou même une ampoule connectée à un autre bout de la maison, vous pouvez les allumer et les éteindre avec les voies surnuméraires des Zemismart A711A et A712A.

Nous allons vous montrer comment construire votre scénario sous Smart Life. Libre à vous de faire ce que vous voulez en termes d’automatisation.

Allez dans scénario, puis appuyez sur le + en haut à droite pour créer un scénario. Ensuite, dans la partie « Définir une condition », sélectionnez « Lorsque le statut de l’appareil change ». Venez ensuite sélectionner votre interrupteur et ensuite la voie qui vous intéresse (bien entendu, pas celle lié à votre ampoule). Pour finir, sélectionnez le statut. Nous allons faire le scénario pour le mode « ON ». Ainsi, dès que vous appuierez sur le switch 2 (ou que vous le nommerez), le scénario va s’enclencher. Il faut maintenant lui dire quoi faire.

La seconde partie va consister à aller dans « Exécuter le périphérique » (pas au sens littéral), à aller le sélectionner dans la liste et venir choisir le statut qu’il devra prendre (ON dans notre cas, mais le choix est votre). Appuyez sur suivant et il ne vous reste plus qu’à sauvegarder. Simple non ? Vous pouvez maintenant faire le scenario pour l’éteindre, en partant sur le même modèle.

Soyez rassuré sur le fait que ces scénarios vont fonctionner avec n’importe quel appareil connecté sous Tuya, qu’il soit Wi-Fi ou ZigBee. Mais il est nécessaire que votre interrupteur soit dans les cas connecté en ZigBee.

Pour conclure ce test, Zemismart nous propose encore un excellent produit. Nous ne lui avons pas vraiment trouvé de défaut hormis la remise en place de la façade qui est un peu fastidieuse. Mais sinon, que du bon : il a un design sympa, il est mécanique, il s’installe sans neutre et sans condensateur, il a un bloc de repiquage rond et il remonte directement sous Amazon Alexa et Google Assistant. Pour environ 22€ sur Amazon.fr, c’est un rapport qualité / prix imbattable.

Zemismart / Yagusmart : interrupteur ZigBee sans neutre pour Tuya / Smart Life

env. 20€
9.2

Installation

10.0/10

Design

9.0/10

Fonctionnalités

9.0/10

Application

9.0/10

Qualité / Prix

9.0/10

Les plus

  • Installation simplissime
  • Prix
  • Pas de neutre !
  • Pas de condensateur !
  • Bloc de repiquage rond

Les moins

  • Remise en place de la façade un peu délicate

Tags

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

14 commentaires

    1. Bonsoir,
      Sur Jeedom, aucune idée, je ne sais pas si le ZigBee Tuya est pris en charge. Regardez de ce côté.
      Bonne fin de journée.

    1. Bonjour,

      A priori c’est le bon lien, la marque nous l’a fourni. 😉 Ils le vendent sous deux marques, allez savoir pourquoi car il s’agit du même produit. 😉

      Et c’est bien du ZigBee, ils mettent probablement Wi-Fi aussi car le pont de la marque se connecte en Wi-Fi au routeur (ils en font aussi un Ethernet). Ou bien c’est une technique de référencement, mais à regarder les références, nous sommes bien sur le même produit que celui que nous avons testé.

      Bonne journée

    2. dans le lien, il y a le choix dans les produits. Il y en a 6 différents: 3 zigbee et 3 wi-fi. Il faut sélectionner le 1, 2 ou 3 voies Zigbee dans le menu photo en dessous de la description du produit.

  1. Merci pour ce test, c’est LE produit que j’attendais pour pouvoir domotiser mes lumières sans neutre et sans investir trop cher (z-wave) !
    Pas de soucis de clignotement même avec des ampoules led ??

    1. Avec plaisir ! 🙂 Aucun souci de clignotement, nous n’utilisons que des LED dans nos tests. C’est un très bon produit, comme c’est généralement le cas chez Zemismart qui, contrairement à d’autres, a bien compris que le neutre était une problématique chez nous.

  2. J’ai reçu mon inter aujourd’hui et j’ai déjà pu le tester et l’intégrer dans jeedom via zigbee2mqtt/jmqtt.
    Il est parfaitement reconnu : « Device ‘0xnnnnnnnnnnnnnn’ is supported, identified as: TuYa Smart light switch – 2 gang without neutral wire (GDKES-02TZXD) »
    https://www.zigbee2mqtt.io/devices/GDKES-02TZXD.html
    D’ailleurs ils font également référence à l’autre marque sous lequel il est vendu sur Amazon : Yagusmart 😉

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer