Le Lab'Robots aspirateurs

[TEST] Neato D450 Édition Animaux : l’aspiration avant tout

Test complet du Neato D4 Botvac Connected dans sa version Premium

Depuis quelques semaines, Les Alexiens sont sur tous les fronts pour rechercher et vous présenter un maximum de modèles de robots aspirateurs simples ou intégrant la fonction laveur afin de vous permettre de découvrir les différents modèles, d’en apprendre plus et de faire votre choix parmi le grand nombre de modèles disponibles. Ces appareils électroménagers de nouvelle génération sont en effet maintenant très évolués, connectés grâce aux smartphones, voire même pour certains compatibles avec nos assistants vocaux.

Aujourd’hui, nous vous présentons donc un modèle, certes tout simple en apparence car seulement aspirateur, mais plus que digne d’intérêt puisqu’il nous provient de la célèbre marque Neato. En effet, si certains veulent absolument un modèle 2 en 1, d’autres aspireront peut-être à avoir deux robots indépendants, chacun étant dédié à une tâche. Si l’un pose problème, il sera toujours possible de disposer des fonctions de l’autre. En l’occurrence, c’est sur un modèle d’entrée de gamme du fabricant, le Neato D4 aussi appelé Neato D450 Édition Animaux, que notre choix s’est arrêté.

Neato D450 Éditions Animaux : un robot aspirateurs idéal pour nos amis à quatre pattes

Présentation : Neato un poids lourd ?

C’est à l’occasion d’un showroom organisé pour la présentation des derniers modèles de la marque Neato (les nouvelles Editions Animaux), que votre rédaction préférée s’est rendue dernièrement et a pu rencontrer Cyrille Glumineau, le directeur des ventes Europe de Neato Robotics, et échanger avec lui quelques mots tout en découvrant ses modèles sortis en pleine période estivale. Ces derniers se différencient des mêmes modèles de base par la fourniture inclue d’accessoires supplémentaires se justifiant par une utilisation plus fréquente de l’aspirateur dû à la présence de nos amis à poils longs …ou courts par rapport à un foyer sans animal.

Qui est Neato Robotics ? Eh bien, il s’agit d’une société américaine créée en 2005 à Newark, en Californie, et rachetée par la société allemande Vorwerk en septembre 2017, notamment connue pour son fameux Thermomix. Vowerk est réputée pour son matériel haut de gamme, tant avec son robot de cuisine qu’avec ses aspirateurs vendus sous la marque Kobold. Fermons cette parenthèse et revenons à Neato Robotics, une entreprise innovante dans bien des domaines, et célèbre dans le monde des robots aspirateurs pour avoir été la première marque à un user d’un design bien singulier en forme de D. C’est également la toute première à avoir  rendu ses robots aspirateurs compatibles avec Alexa. Et ça, on adore ! Nous verrons plus loin ce qu’il en est, mais regardons d’abord ce que notre nouveau copain a sous le capot…

Unboxing du Neato D450

Présenté dans un gros carton à la taille imposante, le Neato D450 ne passe pas inaperçu, il faut bien l’avouer, d’autant que l’emballage affiche 6.6 kg sur la balance. Dépouillé de tout son packaging, le robot ne fait en lui même que 3.34 kg. Nous avons donc affaire à du lourd, au sens propre comme au figuré.

L’esthétisme du packaging en verni sélectif est des plus soignés. Nous retrouvons sur l’avant de la boite, au premier plan, une grande photo du Neato D4 Connected sur un fond blanc qui permet d’identifier le D4 d’un coup d’œil, averti il est vrai. Son coloris diffère en effet des deux autres modèles de la gamme des Botvac Connected, en l’occurrence les Neato D6 et D7, la carrosserie des trois modèles présentant la même physionomie et des dimensions identiques. Dans l’angle supérieur gauche est positionné la référence « Botvac D4 Connected » ainsi que le logo orangé de la marque Neato. En bas à gauche, deux photos : un smartphone avec une cartographie et une Apple Watch, montre connectée avec laquelle les robots aspirateurs Neato sont compatibles.

Au verso, Neato nous donne les informations sur notre nouveau compagnon à deux roues. En effet, dans la partie supérieure, nous trouvons ses caractéristiques techniques principales et notamment les systèmes LaserSmart™ ou No-Go Lines  dont il est pourvu, et en partie inférieure gauche sur un fond vert bouteille la mention de sa compatibilité avec Google Home mais surtout avec notre chère Amazon Alexa.

Enfin, sur chacune des tranches de notre carton, nous avons en partie basse deux pictogrammes comparant le déplacement des autres aspirateurs robots face à un Neato.

Comprenez : les autres se déplacent de façon aléatoire, sans organisation, alors que les robots Neato adoptent un déplacement systématique, organisé et régulier tout en sachant s’adapter à son environnement grâce à sa technologie de LaserSmart™.

Si cela était peut être vrai il y a quelques années, Neato Robotics ayant été la première marque à user du télémètre laser, il faut plutôt le voir aujourd’hui comme une comparaison avec les appareils bas de gamme, cette technologie s’étant largement démocratisée sur les robots de moyennes et hautes gammes.

Dessous, enfin, le contenu et la configuration requise sont précisés : il vous faudra bien évidemment un smartphone et une connexion internet avec Wi-Fi en 2.4 GHz (il faut bien l’avouer, ce n’est peut être pas le meilleur endroit choisi pour en faire état).

Après avoir fait le tour du packaging, ouvrons enfin le couvercle et partons à la découverte de notre robot aspirateur Neato.

A l’ouverture, nous tombons dans un premier temps sur le manuel de démarrage rapide multi-langue, dont le français, ainsi que sur un guide des consignes de sécurité et une planche autocollante avec les coordonnées de l’assistance technique pour chaque pays d’Europe. S’il est préconisé de placer l’autocollant sous le robot pour l’avoir sous la main rapidement, nous allons plutôt le coller sur le manuel afin que l’étiquette reste bien lisible en cas de nécessité.

Notre Neato Botvac D4 Connected n’aura pas pris froid. Il était bien emmitouflé et calé dans un caisson de carton moulé relativement rigide et recouvert par une  plaque de plusieurs feuilles cartonnées avec une épaisse couche de mousse. Il est ainsi parfaitement protégé des aléas et chocs éventuels. Des précautions qui témoignent du respect du produit fini et du client qui le recevra.

Dans le coffret placé à gauche nous trouvons une boite aussi longue que notre emballage. A l’intérieur sont logés sur le plateau supérieur les accessoires du kit spécial D450 Edition Animaux : 2 filtres Ultra perfomance ou HEPA, une brosse spirale combinée (très haute performance) et une petite enveloppe revêtue du logo de Neato contenant un petit peigne/coupe fil pour le nettoyage.

Ce kit génère une différence sensible de prix, puisque la version dédiée à aspirer les poils de nos petits compagnons est au prix conseillé de 579 euros alors que le modèle Neato D402 lui n’est qu’à 529 € hors promotion. Il s’agit donc d’un appareil plutôt onéreux.

Une fois le plateau soulevé, nous trouvons en-dessous le dock ou base de chargement avec cache-câble intégré, ainsi que deux modèles de prises, l’une de type E pour nos prises françaises et l’autre avec 3 broches de type G correspondant au standard UK.

Enfin, après tant d’attente, le Neato Botvac D4 Connected se dévoile enfin à nos yeux. Pourvu d’une carrosserie tout en plastique, aux coloris noir mat et gris anthracite, il mesure 33.55 cm de long pour 31.90 cm de long et 9.96 cm de hauteur télémètre compris. Une taille relativement standard et une hauteur pas trop importante qui lui permettront normalement de passer sans problème sous un lit et la plupart des meubles, même si un demi centimètre de moins eût été appréciable.

La face centrale est légèrement gaufrée tandis que le pourtours et le lidar sur lequel est affiché en gros la marque sont quant à eux lisses. Sans être de toute beauté, cela à le mérite de pas trop prendre la poussière, mais il est clair que Neato ne remportera pas un prix de beauté ! Mais, au fond, est-ce bien ce que l’on attend d’un robot ?

Un simple appui sur le clapet ouvre la trappe du bac à poussière en plastique translucide, d’une capacité très importante de 700 mL, où vient se loger le filtre HEPA permettant de capturer des poussières jusqu’à 0.3 micron. C’est le plus grand bac à poussière que nous ayons rencontré jusque-là sur un robot aspirateur et probablement la contenance la plus importante du marché à ce jour (si on exclue, évidemment, les réservoirs à vidage automatique) ! Un filtre est installé en sortie d’usine et deux autres fournis avec ce modèle Edition Animaux. Les poils ou allergènes n’ont qu’à bien se tenir !

Refermons la trappe et regardons de nouveau le dessus. Sur la partie avant du capot se trouve le bouton marche/arrêt et nettoyage de zone, ainsi que deux voyants : un témoin de chargé symbolisé par un pictogramme « pile » et un bouton « i » comme information.

Le Neato D4 est un robot stable grâce à des deux roues crantées d’environ 1.5cm de large en plastique rigide translucide. Celles-ci ont une grande amplitude verticale comme on peut le voir sur les photos. Elle pourront donc se surélever et devraient facilement escalader tapis épais ou seuils de portes. La marque annonce jusqu’à 1.9cm de dénivelé, soit plus qu’un Roborock S4 mais moins qu’un Deebot Ozmo 920. Elle se mettront également en action lors d’un virage serré, autour des pieds d’une chaise par exemple, ou sur des surfaces trop exiguës pour se retourner en prenant appui sur un pour se faciliter la manœuvre. Un système de roulettes composées de quatre petites roues ovoïdes (deux de 1 cm de large placées à l’avant et deux de 2 cm de large placées à l’arrière) viennent en complément pour l’aider dans son cheminement.

A l’avant du robot est installée la brosse combinée formant un V. Elle est composée alternativement de bandes de lamelles en silicone et de poils de « soie », le tout divisé en six parties. Celle ci est l’élément unique qui fera le ramassage de nos poussières, poils de chiens, de chats et autres débris  Elle se situe au centre d’une large bande d’aspiration de 27cm x 3.5cm. Sa longueur qui représente la quasi totalité de celle de l’appareil se voit ainsi être 70% plus longue à ses concurrents chez lesquels on retrouve la brosse calée entre les deux roues tel que le Roborock S6 ou le Deebot Ozmo 900, pour ne citer qu’eux.  Ce placement permet d’éviter l’adjonction d’une voir deux brossettes aux angles qui sont souvent nécessaires pour rabattre les saletés au centre. La brosse combinée est simple à extraire : les 2 encoches positionnées à l’avant des roues permettent de soulever le clapet et d’y accéder pour un nettoyage régulier qui maintiendra plus longtemps sa durée de vie.

Le Neato D4 est doté d’une brosse 70% plus longue que celle de ses concurrents !

Continuons notre petit tour du propriétaire… Sur son arrière train se trouve les contacteurs de charge qui viendront en « touche-touche » se mettre en contact avec ceux du dock. En cas de manque de charge pendant son activité, le Neato D4 dont l’autonomie annoncée est de 75 min viendra reprendre de l’énergie, mais juste celle dont il a besoin pour terminer le nettoyage. En effet, après avoir enregistré la cartographie des locaux dont il sera désormais en charge, il saura estimer avec précision l’énergie nécessaire afin de terminer son nettoyage à la puissance sélectionnée : Turbo ou Eco, No Go Lines activées ou pas. Quand Neato commence un boulot, il le finit le plus vite possible !

Sur le côté droit, celui qui longe le mur nous trouvons un capteur de proximité qui le guidera et lui évitera de se cogner. Un petit coup de bombe à air comprimé de temps à autres le maintiendra en parfait état de marche.

Voyons maintenant l’appendice présent à son sommet. Si vous avez suivi nos tests d’aspirateurs robots compatibles Alexa, vous n’ignorez plus qu’il s’agit d’un Lidar ou LDS, autrement dit un télémètre laser pour parler français. Ce laser lui permet de parfaitement cartographier son environnement et même de se déplacer dans le noir total sans la moindre difficulté, contrairement aux modèles dotés de systèmes vidéo tels que la plupart des Roomba d’iRobot.

Grâce à ce système LaserSmart™, le Neato D4 va cartographier les pièces d’un même étage et se mouvoir aisément en lignes droites et non en zig zag aléatoires comme les robots bas de gamme. Ceci fait une grande différence car beaucoup de robots vendus en grande surface n’en sont pas pourvus (en raison du coût encore élevé d’un tel système), décevant de nombreux utilisateur qui se sont faits à tord une opinion plus que mitigée des aspirateurs robots du fait de leurs déplacements trop souvent hasardeux.

Après l’acquisition logicielle des pièces, le Neato D4 n’aura quant à lui aucune difficulté à se mouvoir, de jour comme de nuit donc, et quelque soit la configuration des lieux. Ce télémètre ne dépassant que de peu la partie supérieure du robot, le Botvac D450 saura se faufiler sous un lit aux retombées basses.

Fiche technique Neato D4

Marque :
Neato Robotics
Modèle :
D4 – D450 Edition Animaux
Batterie :
Lithium-Ion NC
Aspiration :
NC
Dimension :
33,55 cm x 31,90 cm x 9,96 cm
Poids :
3.34 kg
Autonomie :
75 minutes
Temps de charge :
2h30
Télécommande :
application et contrôle vocal
Station de charge :
type dock
Bac à poussière :
700 ml
Connectivité :
Wi-Fi IEEE802.11 b/g/n 2.4 GHz
Accessoires :
brosse combinée pour tous types de surfaces, filtres HEPA x3
Autres :
Outil de nettoyage x1, guide de démarrage rapide et notice d’utilisation

 

Installation : « easy » est le maître-mot

 

Maintenant que nous avons déballé l’ensemble des pièces et examiné le robot sous toutes ses coutures, voyons l’installation à proprement parler, car il nous tarde de l’essayer, il faut bien l’avouer.

Commençons par le raccordement électrique. Bien évidement, nous prenons le cordon qui correspond à notre type de prise française, le type E/F donc, et nous le plaçons en forçant légèrement pour le passer dans le guide. Nous positionnons le dock sur le sol, le raccordons au courant, et mettons en contact les parties métalliques du dock avec celles du robot. La magie opère, les 2 voyants bleu et vert de notre Neato Botvac D450 Connected s’illuminent.

Voila c’est prêt, 1ere charge – les 2 voyants clignotes bleu et vert – il faut attendre jusqu’à entendre le signal sonore (le temps de la 1ere charge dépendra bien évidement du niveau dont il sera pourvu lors de la livraison) pour nous 1 min  – une fois chargé, seul le voyant vert clignote.

Maintenant qu’il est prêt à l’utilisation il nous faut installer l’application maison, Neato Robotics, disponible sur les stores Google Play et Apple App Store.

C’est au couleur de la marque Neato que l’application s’ouvre . Si vous avez déjà un robot de la marque il vous faudra juste l’ajouter dans votre compte déjà existant, mais s’agissant pour nous du premier robot aspirateur de la marque, il nous faut créer un compte, saisir une adresse mail et choisir un mot de passe. Nous recevons ensuite un email comportant un lien qui sert de confirmation. Enfin nous pouvons nous connecter à l’application Neato. Classique.

En premier lieu, nous devons choisir le modèle de robot à configurer, puis activer le wifi. Pour procéder à l’appairage, il suffit d’appuyer sur le bouton de démarrage et le pare choc côté droit. Original sur ce coup ! Une petite musique annonce alors le lancement de l’opération. Le délai imparti du mode association est suffisamment important pour que laisse au robot le temps arrive à capter le Wi-Fi. En effet, il est d’une heure, vous avez le temps d’aller vous faire café !

Une fois le réseau Wi-Fi 2.4 GHz trouvé il ne reste plus qu’à renseigner notre mot de passe, et voilà, le Neato Botvac D4 Connected est enregistré. Il ne reste plus qu’a lui donné un petit nom. Pour nous ce sera Nito, histoire de coller en français à la prononciation anglo-saxonne. Nice, isn’t it ?

Entrons dans le vif de l’application Neato Robotics :

Depuis la page d’accueil, nous pouvons lancer un nettoyage sans qu’il soit besoin de procéder à un enregistrement de cartographie préalable. Notre Botvac D4 Connected n’est pas pourvu de télécommande, donc les seuls moyens de le mettre en service sont soit de façon manuelle en appuyant sur le bouton ON/OFF du robot, soit en utilisant l’application… Mais, au fait, nous avons bien une sorte de télécommande puis qu’il est compatible Amazon Alexa. Au final, nous ne devrions donc pas trop avoir besoin du mode manuel.

Sur la page d’accueil, en haut, est indiqué si une mise à jour est disponible. Lorsque celle-ci est faite notre Neato D450 émet un petit signal sonore pour nous avise qu’elle est terminée et qu’il est de nouveau prêt à affronter .

En cliquant en haut à droite de la page d’accueil, sur le pictogramme enveloppe, notre robot enregistré apparait sur la page suivante. Un nouveau clic sur l’enveloppe nous renvoie à la page précédente, un clic sur la roue crantée nous fait quant à lui entrer dans les paramètres de notre « Nito ». Nous pouvons ainsi accéder à la  modification de certains paramètres.

Les différents menus sont quant à eux en haut à gauche et accessibles en cliquant sur les trois barres aussi appelées « sandwich »:

  • Nous retrouvons ainsi dans premier menu « Mon robot » (c’est le Neato D4, ou plus exactement le D450), vous saisissez ?), l’accès à la page d’accueil décrite ci-dessus.
  • Le menu « Programmation du robot «  nous permettra de planifier les jours, heures et mode de nettoyage ou nous avons le choix entre 2 modes : Eco ou turbo. C’est en quelques sorte le menu scénario comme dans nos tutoriels avec l’application Smart Life de Tuya, ou automatisations sur Xiaomi Home que nous avons utilisé sur le Roborock S6.

Le troisième menu va nous permettre de faire la cartographie de notre étage. Il s’agit du « Floor Planner ». Une fois que nous avons bien ouvert les portes et rangé les objets qui pourraient gêner son passage, nous pouvons cocher les cases et cliquer en bas sur « démarrer le nettoyage ». Le LaserSmart™, le télémètre laser pour ceux qui ne suivent pas, va entrer en action et montrer toute son efficacité grâce à ce menu.

Maintenant nous pouvons lancer notre premier nettoyage et mettre notre robot en mode programmation pour que son laser scanne et qu’il cartographie l’étage où nous l’utiliserons. Notez, d’ailleurs, que Neato permet l’utilisation d’une deuxième carte (pour le D4) voire une troisième (D6 et D7 seulement) à condition d’acheter – beh ouais, tiens… – d’autres bases ! Pas bête, pratique, mais onéreux…

Et voilà ! Une fois que Nito (son p’tit nom chez nous) a fini de faire le tour du rez-de-chaussée, il nous est proposé d’enregistrer la cartographie obtenue. Il lui aura fallu environ 15 min pour faire 20 m² et revenir à sa base. Une fois la cartographie nommée, nous pouvons accéder en cliquant sur le stylet, en haut à droite, à la modification de la carte, c’est-à-dire : soit la renommer, soit la supprimer (si l’on désire mémoriser un autre lieu).

En effet, le Neato D4 n’offre qu’une cartographie en mémorisation à la différence des deux autres modèles D6 ou D7 qui permettent d’enregistrer jusqu’à 3 cartographies. Il ne sera donc pas possible de mémoriser plus de deux étages sur le D4, c’est dommage, mais rien n’empêchera notre robot aspirateur d’être utilisé malgré tout ailleurs que là où il a mémorisé son passage lors de la configuration. Il suffira alors de le déposer où bon nous semble et, une fois qu’il aura fini son service, il reviendra exactement au même endroit.

Et n’ayez pas peur, car lorsque nous l’avons posé en bord d’escalier pour qu’il effectue un nettoyage des chambres de l’étage, il est revenu sans difficulté au même endroit sans encombre, mais surtout sans tomber dans l’escalier (en même temps, nous n’avons jamais rencontré ce souci, NDLR). Mais plus intéressant, si un deuxième dock est installé, moyennant une dépense supplémentaire qui n’a rien de négligeable, le robot retournera seul sur cette deuxième base de chargement.

En cliquant sur le rond avec le « + » en bas de page, nous avons accès à la fameuse fonction « No Go lines » qui permet à notre nouveau copain de ne pas dépasser certaines limites définies virtuellement. Il sera même possible d’enregistrer plusieurs « No Go Lines ». Celles ci apparaissant en rouge sur la cartographie. Mais pour ce mode il faudra mettre en service notre robot via l’appli. Dans cette configuration, Nito fait le point au lancement et sait qu’il ne doit pas franchir les lignes (il est avec les 2 boutons vert et bleu allumé en fixe). Lors de notre test, nous avons pu constater que les 2 « No Go Lines » mémorisées étaient parfaitement respectées. Un très bon point qui nous rassure quand à cette fonction qui sera très utile pour que notre Botvac D4 connected ne viennent dans des zones ou des joujoux sont restés à terre ou de près des gamelles de nos petits compagnons à quatre pattes que nous ne voulons pas qu’il vienne heurter. Un simple retour sur l’appli et un clic sur ces  lignes rouges virtuelles les supprimera.

 

Depuis la page d’accueil, en cliquant sur Option (en bas a droite) nous avons accès à d’autres paramètres pourront être exploités judicieusement. Nous avons ainsi le choix entre le nettoyage de la maison  ou d’une zone plus restreinte (comme sous une table par ex ou un lieux ou nos compagnons a 4 pattes aiment s’installer). Nous aurons ainsi le choix entre les deux modes de puissances disponibles : Eco ou Turbo. Le premier est moins bruyant mais mettra plus de temps à faire le nettoyage alors que le second sera certes plus bruyant mais aspirera de façon plus véloce.

La configuration définie s’affiche sur sa page d’accueil  ainsi on peut voir si le nettoyage de zone restreinte à 4mx4m est choisi avec les lignes de délimitation activées. On peut également visualiser le type de puissance :  Eco représenté par une feuille ou Turbo symbolisé par un tourbillon.  Enfin le petit papillon est également affiché lorsque l’on choisi que notre aspi robot apporte un soin particulier via une navigation douce au nettoyage.


Revenons à la page d’accueil, ou cette fois nous allons aller voir ce que Nito à fait comme travail (oui nous allons quand même surveiller ses faits et gestes). Cette fois nous choisissons de cliquer sur le petit carré, sorte de calendrier placé au dessus d’Option. Nous accédons alors, au récapitulatif du dernier nettoyage. Ce compte rendu nous indique la superficie nettoyée, et le temps passé pour le faire. Enfin un clique sur le graphique en haut à droite vous donnera une représentation du temps et de la / les zones choisies pour chaque utilisation.

A l’utilisation, sur une zone cartographiée, on constate que le robot empruntera toujours (ou presque) le parcours dans le même sens de rotation.  S’il modifie son parcours, c’est parce qu’il a pris le temps au démarrage d’analyser la zone autour de lui et qu’il détermine de lui-même s’il doit modifier son cheminement. Il reste fidèle à son premier passage où il a mémorisé la zone. Bref, à l’instar d’un Roborock S6 ou d’un Ozmo 920, il sait où il va.

Par contre, si on lui demande de se rendre à un endroit précis via l’adjonction de plus de deux « No Go Lines », il aura un peu de mal à s’y rendre directement, il fera quelques tour sur lui même pour se repérer semble-t-il. Il semble hésitant sur le chemin à parcourir, mais y parvient malgré tout. Il mettra juste un petit peu plus de temps. Rien de rédhibitoire donc, mais nous avons vu mieux en terme de navigation, notamment chez Roborock dont c’est, il faut l’avouer, le point fort.

Sinon, rien de plus classique que sa méthode : il commence par délimiter les contours de la zone qui lui est confiée, puis effectue des allers-retours en fonction de l’encombrement rencontré à l’intérieur de cette dernière. C’est ce qu’on appelle une méthode de nettoyage systématique, comme nous l’avons rencontré chez tous les robots aspirateurs positionnées en haut de gamme.

En zone « libre » comprenez non enregistrée, on constate qu’il naviguera de la même façon que lorsqu’il a été déposé pour la première fois dans le nouvel environnement et ce même s’il est placé différemment Il effectuera un demi tour et fera sa tache de la même manière. Une certaine mémoire sans doute…Il saura même nous proposer de mémoriser cette nouvelle carte en lieu et place de la précédente.

Dans l’une comme dans l’autre situation, Nito nous a effectué un nettoyage minutieux grâce à sa technologie brevetée Spin Flow. Ce système recouvre les 2 brosses polyvalentes (une brosse combinée et une brosse spirale à lamelles), un filtre ultra-performant et les 2 modes d’aspiration que sont Eco ou Turbo.

Niveau bruit, la volume sonore mesuré est de l’ordre de 73 à 75 dB (A) en plaçant le sonomètre à 1 mètre du robot et ce quelque soit le mode eco ou le mode turbo. Notre oreille n’étant jamais collée au robot, il va de soi que le niveau réellement perçu est moindre et demeure parfaitement acceptable. Nul besoin d’augmenter plus que ça le son de télévision par exemple.

Maintenant que nous avons vu toutes les fonctionnalités du robot depuis l’application Neato Robotics, très complète il faut bien le reconnaître, voyons comment ce Neato D4 / D450 va se comporter avec Alexa

Quand Neato rencontre Alexa

Neato D4 et D450 : skill Alexa et tutoriel Amazon EchoHum… La rencontre est prometteuse ! Car oui, notre aspirateur robot est compatible avec notre Alexa bien aimée.

Il suffit d’activer la skill d’aller dans l’onglet « paramètres » pour associer le compte Neato à Alexa. Rien de plus simple, il suffit d’indiquer l’email et MDP que nous avons utilisé pour créer notre compte Neato et enfin d’autoriser Neato Alexa Skill a utiliser notre compte. Et voila les présentations étant faites, la vie commune entre notre aspi-robot et notre IA préférée peut démarrer. Et avec une montre connectée compatible Alexa comme la montre connectée Fibit Versa 2, il sera même possible de lancer ces commandes depuis son poignet sans sortir son smartphone.

Alexa se mettra en quatre pour Nito et l’on pourra ainsi piloter notre aspi avec grâce aux fonctions suivantes :

      • Alexa, demande à Neato de commencer le nettoyage.
      • Alexa, demande à Neato d’arrêter le nettoyage.
      • Alexa, demande à Neato de suspendre le nettoyage.
      • Alexa, demande à Neato de reprendre le nettoyage.
      • Alexa, demande à Neato de retourner à sa base.
      • Alexa, demande à Neato de me donner le niveau de la batterie du robot.

Cerise sur le robot, la skill étant multimodale, vous pourrez voir le message s’afficher sur l’écran de votre Echo show 5 et en cas de problème, en être informé en temps réel ! Enfin, bien qu’il soit indiqué sur l’application qu’une demande de nettoyage avec « No Go Lines » doit être effectuée depuis l’application, nous avons réussi à lancer un nettoyage via notre assistante vocale préférée.

Si le robot aspirateur ne parvient pas à recevoir de message ou si ses contacteurs sont mal positionnés, la skill Neato affichera ces messages sur vos écrans compatibles Alexa :

 

VOIR LE NEATO D4 SUR AMAZON.FR         VOIR LE NEATO D450 ANIMAUX

 

Conclusion

Le Neato Botvac D4 Connected  / D450 Edition Animaux est parfait pour qui démarre dans le monde des robots aspirateurs et recherche un modèle à la fois efficace, facile à utiliser et simple à configurer. Il sait s’adapter à tous types de sol (parquet, carrelage et moquette) et offre des performances plus que respectables, au-dessus de la moyenne, notamment grâce à une aspiration puissante et une brosse large à l’efficacité redoutable. On regrettera malgré tout l’absence de brossette latérale, qui contrairement à ce qu’avance la marque, n’a rien d’anecdotique. C’est un poil regrettable, c’est le cas de le dire, car bien que frôlant les murs et meubles à environ 1 cm pour ne pas les heurter, il reste toujours des poussières dans cette zone non exploitée, et sa forme en D apparaît aujourd’hui plus comme un élément marketing qu’un véritable atout. Le Neato D4 et sa version D450 Edition Animaux n’en demeurent pas moins de très bons appareils, qui valent tout à fait la dépense.

 

Nous vous laissons en vidéo, en attendant notre prochain test d’aspirateur robot !

 

Neato Robotics D450 Edition Animaux Domestiques - robot aspirateur compatible Alexa

env. 450€
8.2

Installation

10.0/10

Design

7.5/10

Fonctionnalités

7.5/10

Application

8.5/10

Qualité / Prix

7.5/10

Les plus

  • Simplissime car aspirateur seul
  • Design en forme de D
  • Compatible Alexa
  • Accessoires supplémentaires pour les animaux

Les moins

  • Pas de fonction de lavage
  • Pas de brosse latérale
  • Pas de télécommande
  • Impossible de l'intégrer en routine
  • Un seul plan mémorisable
Tags
Afficher plus
Découvrir Amazon Prime

Vava Tc

Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer