Test du kit Govee DreamView G1 Pro : illuminez votre gaming !

Notre avis sur le Kit de lumière de Gaming

Govee Gaming Light G1 Pro

Govee DreamView G1 Pro Gaming Light

Govee, marque spécialisée dans les objets connectés a su se démarquer avec son département éclairage en proposant de multiples produits de qualité fonctionnant sur le réseau Wi-Fi 2.4GHz et ne nécessitant donc pas de hub, grande force de la marque et incluant maintenant la technologie RGBIC. Après avoir équipé nos télévisions d’un système de  rétroéclairage,  la marque propose aujourd’hui d’ambiancer celui des ordinateurs des gamers avec son kit Govee DreamView G1 Pro Gamin Light vendu 179.99€. Voyons s’il vaut la dépense.

Kit Govee DreamView G1 Pro : immergez-vous dans vos jeux préférés

Unboxing

Le packaging reste fidèle aux couleurs bleues/mauves de la marque avec un visuel mettant en scène deux barres LED RGBIC autour d’un PC de gaming. Au dos, un autre visuel nous apprend que les deux barres sont complétées par un Govee Neon Rope, excellent produit que nous avions déjà testé. Le kit Govee DreamView G1 Pro est un pack vraiment complet !

« Le kit Govee DreamView G1 Pro est un pack vraiment complet ! »

A l’ouverture, nous découvrons :

  • 2 x barres LED RGBIC : leur design élancé est très sympa avec une belle longueur. En effet, elles sont bien plus grandes que mes « petites » Govee Flow Pro que nous avions déjà beaucoup appréciées. Elles mesurent 42.5 cm x 2.4 cm x 3 cm d’épaisseur dans la partie basse et 2 cm dans la partie haute. Elles reposent cabrées sur un socle de 8.6 cm de diamètre. Chacune des barres dispose d’un câble d’alimentation de 1.35 mètres qui seront reliés  est relie par 15 cm de câble se terminant par une prise USB-C..
  • 1 x caméra : à placer sur l’écran permettant de capturer l’image diffusée afin d’adapter l’éclairage en temps réel. C’est le même système que sur le très efficace Govee Immersion, à ceci près qu’il semble ici optimisé.  La caméra mesure 13.5 x 4.3 cm dans sa partie la plus large. Au dos, le bouton tactile ON/OFF permet d’allumer ou éteindre le dispositif. En partie inférieure, un port audio pour le branchement d’un casque.

Sur le socle arrière on retrouve les connectiques avec deux ports USB-C permettant de le Neon Rope et les barres, une prise DC pour l’alimentation et un adhésif double face 3M pour la maintenir correctement en place.

 

  • 1 x ruban Neon Rope : d’une longueur de 1.40 mètre, son alimentation est assurée par une prise USB-C. Pour en savoir plus à son sujet, n’hésitez pas à consulter notre test dédié.
À LIRE :
Test Govee Neon Rope, le ruban RGBIC qui se plie à vos envies
  • Le système de fixation du ruban : attention, l’installation du ruban Neon Rope ne peut se faire qu’à l’arrière d’un écran ayant une surface lisse, les supports n’adhéreront pas, ou mal, sur des surfaces striées. Flexible, il s’adapte très bien aux écrans incurvés comme sur notre PC de test.
  • 8 x tampons en mousse : de couleur orange, ils serviront au calibrage de la caméra,
  • 1 x adaptateur secteur : avec sa prise DC et câble de 1.4 mètre
  • 1 x câble avec prise min-Jack : d’une longueur de 1.5 mètre, il se termine en Y avec deux mini-Jack mâle et femelle. Il permet de brancher des entrées audio pour la synchronisation du son.

Un guide de démarrage rapide ainsi que le manuel utilisateur (notamment en français) et deux tampons d’alcool pour dégraisser avant la pose sont également joints.

Caractéristiques techniques

  • Marque : Govee
  • Modèle : Govee H604A DreamView G1 Pro Gaming Light
  • Caméra :
    • Résolution : 1080p
    • Technologie : Game-Match
  • Bandeau :
    • Dimensions : 1.4m. x 1.6 cm x 1.6 cm. Pour écran entre 24 et 30 pouces sur panneau lisse.
    • Couleurs : 16 millions
    • Plage de température des blancs : N.C
    • Technologie : LED RGBIC ou contrôle de l’éclairage par segments. Il y a 14 segments en tout sur 1.4 mètre.
  • Barres :
    • Nombre : 2
    • Dimensions : 42.5 cm x 2.4 cm x 2.5 cm à 3 cm d’épaisseur reposant sur un socle de 8.6 cm de diamètre.
    • Technologie : LED RGBIC avec possibilité de contrôler les couleurs sur 5 segments.
  • Alimentation : 100-240V , 50/60 Hz, 1A
  • Application : Govee Home
  • Contrôle vocal : Alexa, Google Assistant
  • Connectivité : Wi-Fi et Bluetooth. Le Bluetooth est nécessaire pour le pilotage du module via l’application. Pour le reste, c’est du Wi-Fi 2,4 GHz.
  • Température de fonctionnement : -10° –  45°

Installation et utilisation du kit Govee DreamView G1 Pro

Avant de mettre en place le kit Govee DreamView G1 Pro, vérifier la bonne alimentation de chaque équipement en les raccordant à leur prise dédiées sur le support de la caméra.

L’installation sur l’écran est ce qui va demander le plus de temps et de soins préparatoires. Comme dit précédemment, les fixations pour le ruban LED ne sont conçues que pour adhérer sur une surface lisse, ce qui n’était malheureusement pas notre cas, le support étant strié.

Mais voici le principe d’installation :

  • Placez le guide à l’arrière de l’écran
  • Fixez les supports aux emplacements prévus
  • Placez le ruban en partant du haut et dans le sens anti-horaire
  • Installez les barres à 30 cm de l’écran (la longueur du câble vous empêchera de toute façon d’aller au delà).
  • Fixez la caméra en haut au centre de votre écran en orientant l’objectif vers le bas.
  • Reliez la caméra au PC et si vous avez, branchez votre casque filaire sur la prise Jack 3.5 mm

Tout est ok ? Le plus dur est fait, poursuivons !

Maintenant, allez sur l’application Govee, disponible sur les stores Android et iOS si vous n’avez pas celle-ci déjà installée. Créez un compte, branchez l’équipement, activez Bluetooh et GPS sur votre smartphone.

Depuis la page d’accueil, cliquez sur le « + » puis dans le premier menu à gauche, recherchez la référence des Gaming Light Kit (H604A). Appuyer sur le bouton ON/OFF situé sur la caméra. La détection est instantanée et même Alexa vous avise déjà de la prise en compte du dispositif !

L’étape suivante va consister à effectuer la reconnaissance du positionnement des luminaires, puis le calibrage de la caméra pour que l’harmonie soit parfaite.

Entre les deux étapes, il vous est demandé d’indiquer le mot de passe de votre réseau Wi-Fi 2.4 GHz. Puis les réglages reprennent, cette fois pour le calibrage de la caméra.

Placez les tampons orange comme indiqué et à l’étape suivante reportez le positionnement des repères (se fait en deux parties, une fois 4 et une fois 3). Si vous n’êtes pas satisfait du résultat ou si vous êtes amené à déplacer la caméra, il est possible de refaire l’étalonnage via le menu « Paramètres » puis « Etalonner la caméra ».

L’étape suivante propose d’associer d’autres éclairages Govee, si vous en avez bien entendu. Il est possible de faire cette étape plus tard, vous la retrouverez dans menus que nous verrons plus loin. En cliquant sur Annuler, l’installation est terminée

Nous n’allons pas détailler à nouveau tous les menus et fonctionnalités qui vous ont déjà été présentés lors de nos tests des Govee Immersion ou encore ruban Govee RGBIC H6144. Voyons plutôt les nouveautés et les spécificités de ce modèle !

À LIRE :
Test Govee Immersion : un rétroéclairage pour TV

Le kit Govee DreamView G1 Pro dispose de quatre interrupteurs On/Off : un général, un pour chaque barre et un pour le ruban. Une modulation très bien pensée qui permet d’avoir juste ce qui faut d’éclairage en fonction de ses besoins.

  • DreamView Regarder un film :  activé, ce nouveau me,nu va créer un sous menu permettant de jumeler un autre luminaire de la marque avec le kit de gaming. Pour visualiser la liste des 15 compatibilités, cliquez sur « Modèles pris en charge ». Donnez un nom à votre « dispositif » et validez. Cela va ouvrir un sous menu ou il va être possible de sélectionner les appareils avec lequel la synchronisation va s’opérer. La page étant encore vierge, cliquez sur le « + » et cochez le ou les appareils à jumeler.

Une fois la sélection faite, il vous faut régler (ou pas) la synchronisation du second appareil, soit en réglant la vingtaine de zone individuellement, soit en cliquant sur « Couleur principale » dans « Entier ». Pour activer les zones, cliquez sur le ruban de couleur sous sa référence (ou le nom que vous lui aviez attribué)

Ceci étant fait, vous obtenez votre nouveau sous menu. Les paramétrages ci-dessus peuvent être refait à tout moment, tout comme l’ajout et ou retrait d’autres dispositifs. Vous pouvez définir une luminosité différente sur chaque appareil, ce qui est parfait selon leur emplacement. Par contre, la saturation est commune aux dispositifs. La sélection de « En partie » ou « Tout » est une sorte de zoom de la caméra sur les effets de l’écran. Enfin définissez le type d’action : jeu ou cinéma. La vitesse d’exécution peut aussi être modulée si « Effet sonore » est activé. Autant de fonctions qui vont permettre de synchroniser les lumières à l’image et/ou au son.

  • Logo effets : Vous voulez de la couleur partout ? Et bien vous êtes servi ! Govee à même pensé à donner de la couleur à son logo présent sur le bas des barres ! Deux modes disponibles Auto ou personnalisé. Dans personnalisé, vous retrouver la gestion « classique » du luminaire : couleur et luminosité. Un petit plus sympa, quoi que pas très utile.

En partie inférieure, on retrouve les menus propres à Govee et qui sont devenus familiers. Nous vous les avons détaillés également précédemment dans les tests des  Govee Flow Pro. Mais comme à chaque nouveau produit, Govee propose une évolution de son application en même temps.

Ainsi, le kit Govee DreamView G1 Pro propose :

  • Un menu musique

En plus de la captation du son via le micro de la caméra, du smartphone, le raccordement à un casque est proposé. Govee propose un câble avec prise femelle pour le branchement d’un casque. En activant Heavy basse, la lumière privilégie pour synchroniser l’illumination, les sons à basse fréquence. Le tout en sélectionnant les scènes au rythmes variés. Les deux premières proposent un mode dynamique ou calme d’exécution avec Rythme, ou encore de faire défiler les couleurs dans le sens horaire ou ante horaire (pour le ruban) et de haut en bas ou inversement pour les barres.

« l’application Govee Home est toujours aussi riche et plaisante »

 

  • Un menu vidéo : que ce soit en mode jeu ou en mode cinéma, vous avez quatre rendus visuels différents et la possibilité de choisir les sources prises en compte, le volume, le rythme et le style diffusé.
  • Menu couleurs : à vous de composer votre éclairage avec les 14 segments du rubans et les 2 x 5 segments des barres.
  • Menu Scene : 5 thèmes : Vie, Festival, Drôle, Émotion et Jeu pour un total de 41 préréglages de couleurs à votre disposition immédiate.
  • Menu DIY : laissez libre court à votre créativité si vous ne trouvez pas votre bonheur.
En résumé, l’application Govee Home est toujours aussi riche et plaisante. Elle demande un peu temps pour faire configurations personnelles, mais vous permet véritablement de laisser libre cours à vos envies.

Avec Amazon Alexa

Comme nous avons pu le voir lors de l’installation, le dispositif Govee H604A remonte sans aucun problème dans l’application Alexa pour peu que la skill Govee Home soit activée et les comptes liés. La référence d’usine Govee H604A_2176 apparait dans la liste « Tous les appareils », il sera donc nécessaire de renommer le dispositif avec un nom plus intelligible pour Alexa. Notez, d’ailleurs, qu’ici on parle bien du kit de lumière gaming, installé au départ sur l’application, pas d’un ensemble jumelé.

La gestion reste classique pour ce qui est des appareils Govee. On retrouve, en plus du bouton virtuel On/Off, la gestion de la luminosité et des couleurs (5 blancs et 15 couleurs), la possibilité de choisir l’un des modes musique et scène. Le mode vidéo n’est cependant pas encore opérationnel.

Pour activer le kit Govee DreamView G1 Pro en vocal, dites simplement :

"Alexa, allume [nom donné] en / sur [nom de la scène]."

ou

"Alexa allume [nom donné] en [nom du mode musique]."

Du coté des routines Alexa, on retrouve la possibilité de choisir le mode Musique ou Scène. Les 8 modes Musique ainsi que les 42 scènes remontent dans l’application Alexa et sont disponibles. C’est énorme ! Un point fort de Govee qui a parfaitement travaillé l’intégration d’Alexa. Gageons que la marque apportera prochainement aussi le mode vidéo.

Avec Google Assistant

Aucune surprise ici aussi, une fois le plugin Govee Home activé et les comptes liés, le kit Govee DreamView G1 Pro remonte rapidement dans l’application. La gestion reste moins pointue qu’avec Alexa, mais on profite de pas moins de 42 couleurs dans l’app, beaucoup ne fonctionnant cependant pas en vocal. Malheureusement, les modes Musique et Scène ne sont pas disponibles et seul le On/Off est possible en routine.

Coté utilisation, le kit Govee DreamView G1 Pro est à la fois simple et complexe à gérer. Simple si vous laissez l’application Govee gérer les effets. Complexe si vous souhaitez une configuration aux petits oignons. Question d’habitude et de maîtrise de l’application. Pour profiter pleinement du système, nous vous recommandons de l’installer sur un seul écran (plat et lisse, c’est mieux), avec les barres placées de part et d’autre. Si vous utilisez plusieurs écrans, le ruban risque d’être un peu court, mais les barres sont néanmoins assez puissantes pour l’envisager.

Concernant l’installation, le kit est dit « dédié » aux gamers, ce qui peut être restrictif puisqu’il existe aussi un mode cinéma très efficace qui permet d’envisager son installation sur un téléviseur. La synchronisation avec un ou plusieurs luminaires de la marque est LA nouveauté de ce dispositif pour une immersion intégrale. Le résultat est très convaincant et l’immersion totale. Le système est vraiment bluffant.

La preuve en images avec un petit aperçu du mode cinéma avec un écran PC de 27 pouces :

En conclusion, Govee frappe toujours plus fort en proposant toujours plus d’équipement, toujours plus convaincants, et une application toujours plus riche. Avec son DreamView G1 Pro, l’entreprise chinoise vise clairement les gamers et leur offre une expérience de jeu immersive plus que convaincante. Couleurs chatoyantes, segmentation RGBIC, synchronisation image et son, il ne manque rien ! Le système peut même être utilisé par un simple cinéphile qui pourra installer le dispositif sur son téléviseur. Le design de la caméra a été revu et elle s’intègre toujours mieux à son environnement. Très chouette. On aime aussi le design élancé de ces barres, plus esthétiques que le précédent modèle, tout en restant très efficaces et qualitatives en terme de rendu lumineux. C’est le plus important.

Bref, à 179.99€, le kit Govee DreamView G1 Pro n’est pas donné, mais il vaut clairement la dépense tant il est complet et performant. On recommande !

Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.