[DOSSIER] Être au courant de la consommation électrique de ses appareils connectés

consommation ampoules wifi zigbee et appareils Amazon Echo et prises connectéesBonjour à tous fidèles lecteurs et lectrices ! Aujourd’hui, la rédaction des Alexiens va s’occuper de votre porte-monnaie ! Non, rassurez-vous, nous n’allons rien vous demander mais voir avec vous à combien vous reviennent, sur une année, les produits connectés que vous pouvez avoir chez vous, en utilisation… et en veille !

Nous allons nous intéresser à des objets assez usuels chez les Alexiens comme les Echos (ben oui, quand même !), les prises et les ampoules connectées. Nous ferons des comparaisons avec d’autres appareils et voir si la facture s’en ressent.

Les Echos :

Commençons par le commencement, la source de tout : les appareils Echo ! Pour vous donner les infos sur la consommation, il faut raisonner en type d’Echo car il semble logique d’un Echo Spot va plus consommer qu’un Echo Dot.

Les données sont disponibles sur le site d’Amazon et nous annoncent :

  • Amazon Echo 2 : de 0,5 W en arrêt à 2,4 W en utilisation et 1,7 W en veille active (automatique après 5 secondes de non-activité).
  • Echo Dot 3ème génération : de 0,16 W en mode arrêt à 2,04 W en utilisation et 1,4 W en veille active (automatique après 5 secondes de non-activité).
  • Echo Spot : de 0,258 W en mode arrêt à 2,21 W en utilisation et 2,18 W en veille active (automatique après 5 secondes de non-activité).

Ces consommations peuvent être plus importantes si vous écoutez la musique à fond ou avec la luminosité du Spot au maximum, ce sont des valeurs théoriques peut-être sous-estimées. Étonnamment, les Echo 2 sont ceux qui consomment le plus en utilisation…

Si nous partons sur un prix du kWh en option de base pour 6 kVA, nous sommes à 0,15 € chez les plus chers des fournisseurs et à peine 0,135 € chez les moins chers. Donc partons sur du 0,15 € pour être dans les valeurs hautes. Ce qui donne, en termes de prix, pour une heure d’utilisation :

  • Echo 2 : 0,000075 € en arrêt, 0,00036 € en utilisation et 0,000255 € en veille active.
  • Echo Dot 3 : 0,000024 € en arrêt, 0,000306 € en utilisation et 0,00021 € en veille active.
  • Echo Spot : 0,0000387 € en arrêt, 0,0003315 € en utilisation et 0,000327 € en veille active.

Si nous partons sur le principe d’une utilisation active de 3 heures par jour et donc de 21 heures en veille active, cela fait :

  • Echo 2 : 0,0064 € par jour et donc 2,35€ par an.
  • Echo Dot 2 : 0,0053 € par jour et donc 1,94€ par an.
  • Echo Spot : 0,0079 € par jour et donc 2,87€ par an.

Vous vous dites sûrement : c’est beaucoup ou pas ?

Alors voici quelques exemples pour des appareils de tous les jours :

Un téléviseur LCD utilisé 3H par jour, toute l’année, va consommer par an 110 kWh, soit 16,4€/an (sans la veille).

Un four de 2000 W servant 30 min tous les jours consommera 365 kWh, soit 54,75 €/an

Plus parlant ?

Un PC de bureau, qui tourne toute la journée, va consommer 790 kWh, soit 118€/an, et recharger son téléphone portable en 1h (5w) tous les jours, consommera 1,8 kWh, soit 0,27 €.

Les ampoules connectées :

Pour les ampoules connectées, le plus dur n’est pas de connaître la consommation en utilisation, c’est noté dessus, mais la consommation en veille. Eh oui, car comme elles sont connectées, elles communiquent en permanence. Et ces données en veille sont parfois un peu difficiles à avoir. Nous sommes rapprochés de la marque française Konyks qui met ces informations à disposition sur son site internet. Les valeurs en veille annoncées sont de 0,5W. Suite à d’autres recherches, il semblerait que ce soit la moyenne.

Partons donc sur une ampoule de 9 W, utilisée 5H par jour (et donc 19H de veille) ; nous avons une consommation à la journée de 0,05 kWh et sur l’année de 19,9 kWh, soit 0,008 € par jour et 3 € par an.
Par comparaison, l’équivalent avec une ampoule de 90 W, qui elle sera allumée 5 H mais pas de veille, sera de 0,45 kWh par jour et 164 kWh par an soit 0,07 € quotidiens et 24,6€ annuels.

Pour les personnes ayant des ponts Zigbee comme le pont Philips Hue, c’est un peu différent car en plus des ampoules en veille (0,45W) il faut ajouter la consommation du pont, donnée à 3W. Finalement, à quelques centimes prêts, le coût annuel de l’ampoule est le même. Mais à cela, il faut ajouter le pont qui consomme 0,072 kWh sur la journée et 26,3 kWh par an, soit 0,011 €/j et 3,94 €/an.

Donc, que pouvons-nous en conclure ?

Que malgré le fait que les ampoules restent connectées, même en veille, le gain est loin d’être négligeable : entre 3 € (ampoule Wifi) et 6,94 € (ampoule + pont (conso fixe quel que soit le nombre d’ampoules) au lieu de 25€ par an !

Les prises connectées :

Pour les prises, la comparaison est un peu plus délicate car sur le principe, une prise connectée va consommer en veille, et pas une prise standard. De même, certaines prises avec lumière et autre vont aussi consommer en fonctionnement… ce n’est pas simple. Comment faire ?

Déjà, essayer d’aller à la pêche aux données. Là encore, c’est sur le site de Konyks que nous avons pu avoir l’info. On y apprend que les consommations à vide vont de 0,5 à 0,8W, un delta explicable par les LED sur certaines prises. Autant prendre 0,8 W pour avoir une estimation haute. Dans un premier temps, cela veut dire qu’une prise connectée consomme 0,02 kW/j et 7kW à l’année, soit 0,003€ par jour et 1,05 € sur un an. Autant aussi rester sur cette consommation en utilisation si on parle d’une prise avec LED, sans veilleuse… Elle ne va permettre qu’au courant de transiter et va donc avoir une consommation supplémentaire minime.

Une prise connectée consomme donc mais il est nécessaire de connaître le gain quand elle évite de maintenir des appareils en veille. A titre d’exemple, une TV en veille peut consommer entre 2,5W et plus de 10 W, un décodeur télévision internet c’est 14 W, et comptez pareil pour un lecteur DVD / Blu-ray. Ajoutez à cela 5 W pour une imprimante

Donc, si vous mettez sur une multiprise connectée une TV, son décodeur et un lecteur Blu-Ray, vous allez utiliser 0,8 W mais en économiser environ 30W. Soit, s’ils sont en veille 10 heures par jour, 31 euros d’économie par an ! De quoi amortir le prix de la prise.

Pour les switchs, ils ouvrent ou ferment le courant, pas de lumière, pas de chichi… On peut donc partir sur du 0,5 W, ce qui semble être la moyenne. Mais pour le coup, ils vont seulement coûter et non faire de gain car ils vont remplacer un interrupteur qui ne consomme pas. Mais cela représente 0,66€ par an.

En conclusion, cet article plein de chiffres nous apprend qu’Alexa, via les appareils connectés fonctionnant avec son aide, a un coût annuel mais nous permet aussi de faire des économies. Par exemple, dans le cas de votre serviteur, qui a égoïstement fait le calcul pour son domicile, voilà ce que ça donne (pour 2 Echos, 2 Dots (dont un allumé seulement la nuit), 1 spot, 7 ampoules (mais 3 pour chambre donc bien moins que 5 heures par jour), 1 switch et 5 prises) : 26,23 € de fonctionnement par an, que nous allons arrondir à 30€ avec les sous-estimations. En gain via les prises qui mettent hors tension TV, PC, écran, décodeur, console, imprimante… environ 20 heures par jour : 49 €. Donc un delta (et donc une économie) de 23€ par an.

Évidemment, ces calculs sont bons pour le portefeuille et au final pour l’environnement… mais nous ne prenons pas en compte l’impact carbone ni environnemental des transferts de données et de la fabrication des composants. Mais cela est une autre histoire… intéressante.

Partager :

Auteur de l’article : Jean-Christophe

Pour des réponses plus rapides à toutes vos questions, n’hésitez pas à rejoindre nos communautés consacrées à Alexa!

Groupe Facebook Les Alexiens – Communauté Amazon Alexa / Echo
Forum Les Alexiens – Forum Amazon Alexa / Echo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *