Alarmes connectéesAppareils AmazonRingTests & Avis

[TEST] Ring Alarm : sécurisez votre domicile avec Alexa

Une alarme connectée complète et pas chère

Après quelques tests de sonnettes connectées et de la caméra Ring Indoor Cam, vous étiez nombreux à nous demander de vous parler de la fameuse Ring Alarm. Il faut dire qu’en matière d’alarmes connectées compatibles Alexa, l’offre est encore très limitée. Bien que quelques fabricants chinois proposent des systèmes Tuya à petits prix, leur qualité comme leur fonctionnement nous laissent trop souvent penser que « ça ou rien, c’est pareil ». A moins de ? A moins de se tourner vers Amazon et sa filiale Ring qui nous propose un système d’alarme complet, sécurisé, et surtout pleinement compatible avec Alexa et nos enceintes Amazon Echo.

Premier système de sécurité complet pour Alexa, cette alarme connectée coche toutes les « cases Alexiennes » sur le papier, mais qu’en est-il dans la réalité ? C’est ce que nous allons voir tout de suite avec ce test de la première génération de la Ring Alarm !

Test Ring Alarm : un système de sécurité complet

Unboxing et présentation

Livrée dans un packaging reprenant les codes chers à la marque, la Ring Alarm présente bien. Le visuel dévoile l’application et le contenu de l’emballage en arrière plan. Le pack de base comprend cinq éléments : l’indispensable centrale dotée d’une sirène (mais pas que, nous allons y revenir) avec un pavé numérique, un détecteur de mouvements, un capteur de contact et un amplificateur de portée Z-Wave Plus pour assurer un bon signal partout chez vous.

Les autres faces nous en apprennent un peu plus sur le fonctionnement et l’installation de ce dispositif de sécurité… Ring évoque une surveillance simplifiée et abordable, autrement dit sans engagement à long terme et sans recours à un installateur professionnel. Il s’agirait même du plus simple des systèmes de surveillance domestique… Ça donne envie d’aller plus loin !

A l’ouverture, nous découvrons l’ensemble des éléments parfaitement présentés dans un coffret et de petites boites pour les capteurs supplémentaires (nous avons reçu un kit 7 pièces). Une habitude Ring qui ne nous surprend guère. C’est beau, c’est propre, ça inspire confiance.

Le premier élément est la fameuse centrale Ring Alarm, le cœur du système de sécurité. Ornée d’un logo Ring, elle mesure 16.9 cm de côté pour 2.54 cm d’épaisseur et présente en son centre un haut-parleur qui s’illumine une fois branchée. C’est la sirène de notre alarme qui peut hurler à 104 dB, de quoi bien déranger le voisinage, mais surtout faire fuir les indésirables.

La centrale de l’alarme, ou Ring Base, offre une connectivité riche puisqu’elle prend en charge à la fois les protocoles Ethernet, Wi-Fi, ZigBee et Z-Wave ! Et même le Bluetooth pour une configuration plus facile. Elle renferme une batterie Lithium-ion offrant une autonomie de 24 heures ainsi qu’une puce 3G intégrée qui vous permettront d’être averti en cas d’intrusion, même si les indésirables visiteurs coupent l’alimentation électrique de votre logement (il paraît que ça se fait plus souvent qu’on ne le pense…).

Des intrus dont vous détecterez la présence grâce à deux dispositifs : le capteur de contact et/ou le détecteur de mouvements. Mais pas seulement, car sachez que vos sonnettes comme vos caméras Ring participeront aussi à ce système. La richesse de cet écosystème de sécurité est d’ailleurs un élément à prendre en compte, d’autant que l’entreprise appartenant à Amazon nous a prouvé combien elle est pleine de ressources de nombreuses nouveautés à venir et notamment un étonnant drone Ring Always Home Cam.

Mesurant 9.0 cm. x 6.2 cm. x 4.5 cm, le détecteur de mouvements n’est pas des plus discrets, mais il est blanc et très léger. Il est alimenté par une pile Lithium de 3V, incluse, dont la longévité est estimée à 3 ans du fait de l’utilisation du protocole Z-Wave Plus. Idem pour le capteur de contact Ring qui mesure quant à lui 8.2 cm. x 2.5 cm. x 2.4 cm et utilise le même type de pile.

Oubliez les dispositifs Tuya avec un Wi-Fi énergivore, ici c’est du Z-Wave Plus, un protocole chiffré bien plus sécurisé, très sobre en énergie (une pile de 3V tous les 3 ans, imaginez !), et bénéficiant d’une latence très faible ainsi que d’une excellente portée de 76 mètres environ du fait de la bande des 868 MHz utilisée. Une fréquence peu encombrée qui lui permet ainsi d’être moins sujet aux interférences.

Le kit de démarrage est fourni avec un amplificateur de portée Z-Wave Plus. Mesurant 7,91 x 4,59 x 2,77 cm, il se branche directement sur une prise et contient une batterie de secours d’une autonomie de 24 heures. Vous n’aurez donc pas à vous inquiétez de voir vos capteurs se déconnecter en cas de coupure électrique.

Comme toute alarme qui se respecte, celle de Ring est fournie avec un clavier. Assez compact, le pavé numérique Ring Alarm mesure 14.9 cm. X 10 cm. X 2.3 cm et trouvera sa place sur un mur ou tout simplement sur une table, le support fourni permettant de facilement le décrocher ou de l’incliner si vous le posez sur une table basse dans une entrée, par exemple. Muni d’une batterie offrant une autonomie de plusieurs mois et d’un haut-parleur plutôt puissant, vous pouvez le placer à distance de la base, il répètera les commandes et la sirène lui-aussi. Il est possible d’en ajouter plusieurs si besoin, ce qui peut s’avérer utile si vous possédez plusieurs entrées.

Le clavier Ring Alarm propose le choix entre trois modes de sécurité (« À Domicile », « À l’Extérieur » et « Désactivé »). Le mode « À Domicile » permet d’activer les capteurs Ring Alarm sélectionnés pour une flexibilité maximale, le mode « À l’Extérieur » d’activer tous les capteurs pour protéger votre maison lorsque vous êtes absent et le mode « Désactivé » d’interrompre la surveillance de tous les capteurs afin de vous déplacer librement dans toute la maison sans risque de déclencher l’alarme. Ce sont les réglages par défaut, car vous pouvez bien entendu tout personnaliser très finement, nous y reviendrons.

Pour activer l’un de ces différents modes, il suffit de saisir son code personnel à quatre chiffres, puis d’appuyer sur l’un des trois boutons. Si une porte ou fenêtre est ouverte, Ring vous le précisera en faisant clignoter le symbole « coche », et vous pourrez alors choisir d’ignorer le capteur ou prendre le temps de la fermer. C’est très pratique.

Ring Alarm Pavé numérique
69,00€
in stock
as of 16 janvier 2021 9 h 13 min
Amazon.fr

Enfin, nous retrouvons les incontournables notices d’utilisation et les traditionnels autocollants Ring que vous pouvez coller sur votre porte, portail ou boîte-aux-lettres à des fins de dissuasion.

Fiche technique de la Ring Alarm

Marque :
Ring
Modèle :
Ring Alarm 5 pièces
Dimensions :
Base : 16,90 x 16,90 x 3,6 cm / Capteur de contact : 8,2 x 2,5 x 2,4 cm / Capteur de mouvements :  9 x 6,13 x 4,48 cm / Clavier : /
Alimentation :
Add content here
Protocoles :
Add content here
Portée :
jusqu’à 76 mètres
Sirène :
de 104 dB intégrée à la Base et haut-parleur sur le pavé numérique.
Sécurité :
puce 3G intégrée (active si abonnement Ring Protect Plus), batterie de secours (24h d’autonomie), 3 modes de sécurité.
Température de fonctionnement :
0°C à 40°C

Ring Alarm : une alarme vraiment compatible Alexa

Maintenant que nous avons fait les présentations, il est grand temps de passer à la pratique et, surtout, à la question qui vous brule tous les lèvres : le fonctionnement de la Ring Alarm avec Alexa et Amazon Echo !

Installation de l’alarme

Ring n’a pas menti, l’installation est simplissime. Si ça n’est pas déjà fait, il vous suffit d’installer l’application Ring – Always Home pour iOS ou Android et de créer un compte Ring, ou d’en utiliser un déjà actif, ce que nous allons faire.

Vous pouvez opter pour une connexion Wi-Fi ou Ethernet.

Ensuite, ça n’est guère plus compliqué :

  1. Sur l’écran principal, choisissez « Configurer un appareil » ;
  2. Allez sur « Sécurité » ;
  3. Sélectionnez « Base » ;
  4. Créez un emplacement et renseignez votre adresse ;
  5. Appuyez sur le bouton d’association, la LED centrale se met à tourner ;
  6. Patientez pendant la mise à jour qui peut être plus ou moins longue en fonction de votre connexion réseau… C’est fait !

Votre base Ring Alarm est installée, mais il faut maintenant appairer les dispositifs achetés avec : clavier Ring Alarm, capteurs de contact, détecteurs de mouvements et le répéteur Z-Wave Plus par lequel nous vous conseillons de commencer. Vous pouvez ajouter jusqu’à 100 dispositifs sur la base.

Bonne nouvelle, tous les appareils inclus dans le pack sont déjà associés à la base. Pour ceux supplémentaires, il vous suffit de scanner le QR Code placé à l’arrière ou de renseigner les 5 chiffres. N’oubliez pas de retirer la languette en plastique qui permet de protéger la pile.

L’installation des capteurs ne pose aucun problème, Ring a même prévu des vidéos explicatives à chaque étape de l’installation pour nous aider à placer au mieux les différents appareils. C’est vraiment très bien fait, très rapide, la marque n’exagère en rien lorsqu’elle dit que c’est l’alarme connectée la plus facile à installer !

Finalement, le plus compliqué est de choisir l’emplacement de vos capteurs de mouvements. En effet, mieux vaut les disposer au mieux pour qu’ils balaient le maximum d’espace. Le support, bien conçu, permet un placement à plat contre un mur, ou encore dans un angle. Vous pouvez le coller ou le visser, c’est au choix.

Le capteur de contact s’installe encore plus facilement, mais notez que les encoches doivent être en regard et le capteur distant d’un maximum de 1.27 cm de son aimant. Deux sont d’ailleurs fournis : un grand (voir ci-dessous) et un bien plus compact et discret. Vous pouvez, au choix, les visser ou les coller à l’aide des autocollants fournis.

Paramétrage de l’application

L’application Ring Alway Home est riche en fonctionnalités mais finalement assez simple à utiliser. Depuis sa refonte, il est relativement facile de la paramétrer et on ne se perd pas trop dans les différents menus. Pas trop, car contrairement à la configuration des caméras et sonnettes, quelques petites subtilité sont à retenir pour Ring Alarm et la configuration des modes pourrait vous amener à tâtonner… En effet, si le fonctionnement de l’alarme en elle-même se trouve dans « Paramètres » puis « Modes », chaque capteur est à configurer dans un autre menu nommé « Appareils » où vous retrouverez votre sonnette vidéo Ring 3 ou d’autres caméras de la marque. On s’y fait rapidement, mais ça n’est pas très naturel.

  • 3 modes sont proposés en haut de l’application et accessibles dès l’ouverture : Désactivé, A domicile et A l’extérieur. C’est simple, rapide et pratique à utiliser.

    Dans « Paramètres », vous trouvez :

  •  Modes : permet de régler les paramètres des trois modes, les temporisations d’entrée et de sortie, le signal sonore et les capteurs à prendre en compte.
  • Alertes Ring Alarm : vous pouvez paramétrer pas moins de 12 types d’alertes à recevoir en notifications push et/ou e-mail.
  • Utilisateurs : permet de donner accès à des tiers selon plusieurs niveaux.
      • Partager l’accès : idéal pour un autre membre de la famille, ce mode vous permet de partager entièrement l’accès ou uniquement à la Base (armer-désarmer) voire à certains capteurs (pratique pour les enfants).
      • Utilisateur invité : si un artisan doit se rendre chez vous ou si des amis vous rendent visite, ce mode permet de partager avec eux un code temporaire (ou non) afin qu’ils puissent désarmer la Ring Alarm sans pour autant leur donner votre code PIN habituel ni accès aux paramétrages. Ils pourront simplement le saisir sur le pavé numérique. Pratique !
  • Base Ring Alarm : vous pouvez configurer un certain nombre de choses…
      • Associer ou retirer des dispositifs ;
      • Vérifiez les mises à jour pour chaque appareil ;
      • Choisir la langue de la base ;
      • Régler la luminosité des LED de l’anneau lumineux : à fond, elle éclaire vraiment beaucoup, nous les avons donc éteintes, cela permet de rendre la base bien plus discrète. Notez qu’en cas d’alerte, celle-ci s’illumine de couleur rouge au maximum de son intensité.
      • Régler le volume des notifications sonores : à fond, nous l’entendons même de l’extérieur ! Ici aussi, cela n’aura aucune conséquence en cas de déclenchement de l’alarme qui retentira de toute façon à son maximum de 104 dB.
      • Tester la sirène : c’est assez pratique au moment de l’installation car cela vous permet de la placer judicieusement pour qu’elle soit la plus audible possible.
      • Historique des événements : il reprend les événements liés spécifiquement à la base. Les capteurs aussi ont chacun un historique, mais le plus pratique au quotidien reste tout de même l’historique général accessible depuis l’écran d’accueil de l’application.

 

  • Les capteurs Ring possèdent chacun une fiche avec leurs propres réglages. C’est très pratique car, selon l’emplacement, les exigences ne sont pas toujours les mêmes, notamment pour le mode « À domicile ».
      • Le détecteur de mouvements : vous pouvez ajuster sa sensibilité (pratique si vous possédez un animal de compagnie), sélectionner les modes où il sera surveillé, choisir ou non un signal sonore qui retentira à chaque détection, et bien entendu consulter un historique des événements.
      • Le capteur de contact : on retrouve ici aussi un historique des événements, le paramétrage pour chaque mode et un éventuel signal sonore à l’ouverture (très pratique sur une porte d’entrée, par exemple).

Nous soulignons la réactivité de ces capteurs, vraiment très efficaces, qui détectent quasi immédiatement leur changement d’état. La base réagit instantanément et une notification est envoyée dans la seconde. C’est une des forces du Z-Wave qui offre une latence très faible.

Une alarme de panique

Alarme de panique Ring
Le clavier permet de déclencher une alarme de panique

Autre fonctionnalité intéressante : le mode panique. Grâce au clavier, vous allez pouvoir déclencher une alarme dite de panique en cas d’intrusion alors que vous êtes à domicile, ou tout simplement si vous avez besoin d’aide.

Cela peut s’avérer utile si, par exemple, des intrus sont parvenus à rentrer sans déclencher l’alarme par une entrée non surveillée ou bien si votre alarme était désactivée pour une raison ou pour une autre.

Pour l’activer, rien de plus simple, il suffit d’appuyer simultanément sur les boutons X et pendant trois secondes. Dès lors, la sirène retentit immédiatement.

Connexion de la Ring Alarm à Alexa

Si vous utilisez déjà des appareils de la marque, la Ring Alarm remontera seule dans Alexa. Le cas échéant, il vous suffit d’activer la skill Ring.

Ring
in stock
as of 16 janvier 2021 9 h 13 min
Amazon.fr

Les commandes vocales Alexa vous permettent d’activer/désactiver les modes :

  • « Alexa, active Ring. » (Mode « à domicile » par défaut)
  • « Alexa, active Ring à l’extérieur. »
  • « Alexa, arme [nom de la base Ring] »
  • « Alexa, désarme [nom de la base Ring] »

La fonction « Ignorer les capteurs » permet de contourner les détecteurs de mouvements et les capteurs de contact situés sur les portes et les fenêtres, à l’aide d’Alexa, sans avoir à ouvrir l’application Ring. C’est très pratique si vous avez besoin d’ouvrir une fenêtre, par exemple, ou si vous partez volets fermés mais fenêtres ouvertes. Notez, d’ailleurs, que contrairement à Google Assistant, Alexa demande des codes PIN pour déverrouiller les systèmes de sécurité. Notez qu’il faut dicter les chiffres un à un.

Nous retrouvons plusieurs éléments dans l’application Alexa :

  • Base Ring Alarm : paramétrage de l’armement et du désarmement vocal. Vous pouvez choisir d’utiliser votre code PIN Alexa ou celui défini dans l’application Ring. Contrairement à ce que nous avons pu lire ici ou là, le système fonctionne parfaitement en vocal sur la version française d’Alexa et s’avère vraiment pratique au quotidien. D’ailleurs, vous pouvez même l’utiliser comme déclencheur dans vos routines pour, par exemple, éteindre toutes les lumières de la maison lorsque vous armez votre système en mode « À l’extérieur » (Alexa, bien mieux traduite que l’application Ring, l’appelle le mode « Absence »).
  • Les capteurs : ils remontent également tous comme des dispositifs de sécurité. Vous pourrez donc faire des routines Alexa en les utilisant comme déclencheurs ! C’est très pratique pour allumer la lumière dans l’entrée lorsqu’il fait nuit par exemple (voir ci-dessous).Autre exemple, nous nous sommes amusés à créer un scénario anti-intrusion où Alexa :
      1. Allume toutes les lumières en rouge,
      2. Informe le ou les intrus que le propriétaire des lieux est déjà averti et la police appelée en le disant à plein volume sur toutes les enceintes Echo de la maison,
      3. Joue un son de sirène dans toute la maison pour seconder la Ring Alarm…

Effet garanti, la routine d’alarme dépasse dès lors allègrement les 104 dB et la situation devient rapidement anxiogène, même pour le propriétaire des lieux. Pensez bien à la désactiver quand vous êtes chez vous car, pour l’avoir déclenchée par erreur à l’aube, nous pouvons vous garantir que ce fut un réveil un peu violent. Nous avons d’ailleurs pu dire bonjour à notre voisin qui se demandait bien ce qu’il pouvait se passer chez nous. Efficace donc !

Ring Protect Plus

Ring Protect Plus : intérêt de l'abonnement
L’abonnement Ring Protect Plus est vraiment… Un plus !

La base de la Ring renferme une puce 3G uniquement active si vous optez pour l’abonnement Ring Protect Plus proposé à 10€/mois ou 100€/an.

Fournie par l’opérateur américain AT&T, la connexion cellulaire fonctionne parfaitement en Europe via des accords de roaming, rassurez-vous, et permet à l’alarme de déclencher des alertes même si votre connexion Internet est coupée. De même, la batterie interne prendra le relai pendant 24 heures en cas de coupure de l’alimentation électrique. L’abonnement propose par ailleurs une surveillance assistée, autrement dit un système d’appels automatiques générés par une boite vocale sur votre téléphone mobile en cas de déclenchement de l’alarme, ainsi que l’enregistrement des vidéos pour les anciennes et les nouvelles caméras de surveillance et les sonnettes vidéo Ring. Dans la pratique, vous recevrez une série d’appels jusqu’à ce que vous répondiez, et si tel n’est pas le cas, un contact de secours sera à son tour appelé.

Notre avis : prenez l’abonnement Ring !

C’est un investissement, certes, mais un plus indéniable. Pour 10€/mois ou 100€/an, vous bénéficiez d’une solution vraiment complète et performante, surtout si vous êtes en plus propriétaire de caméras et sonnettes de la marque puisqu’elles bénéficieront toutes du cloud illimité, mais aussi d’une extension de garantie courant toute la durée de votre souscription.

Nous avons essayé les deux solutions, avec et sans abonnement, force est de constater que la formule Ring Protect Plus est vraiment utile car bien plus sécurisante. En effet, s’il est facile de passer à côté d’e-mails  ou de notifications push, difficile de louper une série d’appels !

Enfin, notez qu’Amazon proposera bientôt une offre Alexa Guard Plus payante, mais gratuite pour les clients Ring Protect Plus. Elle inclura une surveillance encore plus poussée via nos enceintes Amazon Echo ainsi qu’un véritable centre d’appel capable d’effectuer des levées de doute et de prévenir pour vous les forces de l’ordre. Nous avons hâte !

Attention, Ring Protect Plus ne couvre qu’un seul emplacement. Ainsi, si vous possédez une résidence secondaire et deux Ring Alarm, il vous faudra deux abonnements. C’est un peu dommage, mais cela se conçoit parfaitement.

Notre avis sur la Ring Alarm

« Nous sommes totalement convaincus par cette Ring Alarm ! » Les Alexiens

Nous n’irons pas par quatre chemins car, après plusieurs mois de tests où nous avons eu tout loisir de tester la solution dans un appartement puis dans une maison, nous sommes totalement convaincus par cette Ring Alarm et adeptes de l’ensemble du système de sécurité proposé par la marque. D’ailleurs, nous en avons même installé deux ! Voyons pourquoi.

Ring Alarm est facile à installer. Il ne nous aura en effet fallu qu’une petite heure pour parfaitement configurer notre alarme, bien que nous ayons par la suite ajusté nos réglages pour mieux les adapter à nos habitudes. Ring n’a donc pas menti, c’est une des solutions les plus simples et faciles à mettre en œuvre. Nul besoin d’un professionnel.

Ring Alarm est facile à utiliser. Tous les membres de la famille, bien que certains soient peu technophiles, se sont rapidement faits à son utilisation. Plusieurs méthodes sont offertes pour armer et désarmer le système : le traditionnel pavé numérique, l’application Ring Always Home ou encore Alexa.

Ring Alarm est pleinement compatible Alexa. C’est le gros plus de cette solution car sa gestion s’en trouve simplifiée, notamment grâce à la possibilité d’armer ou désarmer vocalement votre alarme en prononçant simplement un code PIN. Si vous avez Echo Auto, par exemple, vous pouvez désarmer vocalement votre alarme tout en passant votre portail, un vrai confort au quotidien. Vous pouvez aussi aller plus loin et utiliser vos capteurs comme déclencheurs dans des routines et créer toutes sortes d’automatisations, pour votre sécurité évidemment, mais aussi pour votre confort. De la routine qui fera hurler toutes vos enceintes Amazon Echo à celle allumant la lumière à votre arrivée, vous avez l’embarras du choix. C’est un vrai plus.

La Ring Alarm est très réactive. Grâce au Z-Wave, la latence est très faible et si vous optez pour un déclenchement immédiat, vous risquez bien de la faire sonner régulièrement, d’où l’intérêt des temporisations (notamment pour le mode « À domicile »). La couverture est excellente et l’alarme ne décroche jamais, au contraire de certaines de nos caméras Wi-Fi.

Enfin, la Ring Alarm est efficace. Heureusement, nous direz-vous, mais on se pose toujours un peu la question avec ce genre de dispositifs. Si elle n’est pas assourdissante, ses 104 dB sont largement dérangeants, et le couplage avec des enceintes Amazon Echo est très intéressant. Il le sera d’ailleurs encore plus à l’avenir avec l’arrivée de la fonctionnalité Alexa Guard.

Au rayon des défauts, nous noterons donc un léger manque de puissance de la sirène et l’absence de sirène extérieure. Dans une maison isolée, 104 dB nous paraissent peu, mais avoir plus changerait-il vraiment la donne? Pas sûr, et vous pouvez toujours y remédier avec les caméras extérieures de la marque qui sont dotées de sirène (les Floodlight Cam et Spotlight Cam).
Un autre petit défaut est, à notre sens, le volume important des capteurs qui ne sont pas franchement discrets. Heureusement, Ring les a déjà rendus plus compacts dans la seconde version de son alarme, mais celle-ci n’est malheureusement pas encore disponible en Europe (la V2 est compatible avec la V1, il sera donc possible d’installer des capteurs de seconde génération, ndlr).
Au final, le plus gros reproche que nous puissions faire à la Ring Alarm est son paramétrage un peu brouillon. Bien qu’on s’y fasse rapidement, on se perd facilement dans les méandres de l’application au début. Un petit effort de ce point de vue ne serait pas de refus !

En conclusion, vous l’aurez compris, c’est un carton plein pour cette Ring Alarm que nous ne saurions que vous conseiller si vous n’êtes pas encore équipé d’une alarme résidentielle et à la recherche d’une solution simple, efficace, et abordable. Bien que l’abonnement nous semble être un réel plus, il n’est pas obligatoire et chacun y trouvera son compte. Si, comme nous, vous êtes en plus un fervent utilisateur d’Alexa, et/ou d’autres dispositifs de la marque, alors n’hésitez pas, et laissez-vous tenter ! Proposée à partir de 299€ avec 5 éléments, la Ring Alarm est un excellent produit qui saura satisfaire nombre de particuliers, locataires comme propriétaires, à la recherche d’une solution de sécurité connectée efficace et accessible.

Ring Alarm - Système de sécurité domestique avec Alexa

299€ (kit 5 pièces hors promo)
9

Installation

10.0/10

Design

9.0/10

Fonctionnalités

9.0/10

Application

8.0/10

Qualité / Prix

9.0/10

Les plus

  • Simplicité d’installation et d'utilisation
  • Latence très réduite et fiabilité des capteurs
  • Connexion 3G et batterie intégrées
  • La richesse de l'écosystème Ring
  • La meilleure compatibilité Alexa du marché

Les moins

  • Capteurs volumineux
  • Nous attendons Alexa Guard avec impatience (mais ça n'est pas la faute de Ring...)

Rejoignez notre groupe Facebook Les Alexiens

Alexien Modo

Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.

8 commentaires

  1. Merci pour le test mais j’ai lu un autre test où il dit que ça marche pas avec Alexa Echo et en France alors qui faut il croire je suis perdu ??!!

    1. Bonjour Gérard,
      Je pense que vous parlez du test Clubic qui est totalement erroné de ce point de vue, l’auteur a visiblement survolé le sujet. En ce qui me concerne, j’utilise la Ring Alarm au quotidien avec Alexa des mois et j’en ai même équipé un second logement, alors croyez-moi, la compatibilité est parfaitement effective et la meilleure du marché. C’est assez logique, au fond, Ring appartenant à Amazon.
      Bonne journée

  2. Bonjour,

    Je dispose actuellement de caméras spotlight placées à l’extérieur, reliées en wifi à ma box internet, cependant lorsque il y a coupure d’internet, les caméras ne me sont plus d’aucune utilité car elles ne peuvent plus transmettre les détections.

    A la lecture de votre test je comprends que le système d’alarme pallie à ce problème avec une carte Sim de secours.

    Est-il possible de relier les caméras au système d’alarme et ainsi avoir la possibilité d’avoir un système complet de surveillance extérieure et intérieure qui serai pour le coup sécurisé aussi via la carte Sim du système d’alarme et donc de recevoir les détection de mouvement des cameras même en cas de coupure internet.

    Ou bien suis je malgré tout obligé de passer par un routeur 4g indépendant qui ne gérerai que la partie caméras spotlight.

    L’alarme ring m’intéresse si elle peu gérer cette problématique de camera et viendrai donc en complément de la surveillance extérieure car je préfère surveiller l’extérieur et faire fuir les éventuels intrus avant qu’il ne pénètrent dans mon domicile que seulement être au courant que quelqu’un est dans mon domicile en train de me cambrioler et a déjà casser une porte ou fenêtre …

    Bravo pour votre site qui est très bien fait avec un très bon suivi d’actualité et de bon tests.

    1. Bonjour,
      Désolé pour le temps mis à vous répondre… Nous n’avons pas pu tester cette configuration, malheureusement, mais a priori cela doit fonctionner. En effet, Amazon déploie par ailleurs Sidewalk pour palier aux problématiques de réseau, et les Spotlight sont justement des « bridges » au cœur de ce système. Nous nous interrogeons, cependant, sur la transmission des images car a priori il ne s’agit « que » d’une connexion 3G… Nous nous renseignerons auprès de la marque pour nos prochains tests. 😉
      Bonne journée 🙂

  3. Bonjour,
    Je pense maîtriser assez bien les routines Alexa. Je vois pas du tout comment mettre en œuvre la routine qui consiste à tout allumer en rouge quand Ring se déclenche ? Vous pouvez me l’expliquer ?
    D’avance, merci.

    Et bonne année 🙂

    1. Bonjour,
      Cette routine est basée sur le capteur d’ouverture, pas sur la base. En l’occurrence, je ne l’ai faite que sur ma porte d’entrée. J’ai donc placé le capteur d’ouverture en déclencheur, puis les lumières désirées, etc…
      Bonne année également ! 🙂

  4. Bonsoir, merci de la réponse. Mais… du coup, vos lumières se mettent en rouge que ring soit armé ou non ? Pas moyen de faire le distinguo ?

    1. Non, malheureusement, pas avec Alexa seule en tout cas. Il faudrait que l’application propose plusieurs conditions, voir que nous puissions appeler des routines dans des routines, ce qui n’est pour l’heure pas possible. A moins d’utiliser une box domotique telle que Home Assistant. 🙂

Laisser un commentaire

Rejoignez notre groupe Facebook Les Alexiens
Bouton retour en haut de la page