[TEST] OSRAM Smart + : mini piquets de jardin connectés

Les Alexiens aiment la lumière et les couleurs sous toutes leurs formes : ampoules connectée ou rubans LED et quand une occasion nous est offerte de découvrir un nouveau produit, nous n’hésitons pas trop pour en profiter ! C’est ainsi que nous allons vous présenter aujourd’hui un nouvel équipement lumineux : les mini piquets de jardin OSRAM Smart+. Destinés à embellir nos extérieurs, ils sont idéaux pour sécuriser un passage ou tout simplement pour décorer un jardin ou une terrasse. En plus, ils sont compatibles avec les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Alexa. Parfait, non ?

S’agissant d’un équipement de la gamme Smart+ d’Osram, vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’à l’instar des produits Philips Hue, il utilise le ZigBee sur la bande des 2.4 GHz et nécessitera donc une passerelle entre ses ampoules et votre box internet. OSRAM appartenant au groupe LEDVANCE, la marque est membre de l’Alliance ZigBee aux côtés de 300 autres entreprises qui s’associent pour développer ce protocole domotique performant qu’elles utilisent pour leurs objets connectés. Ainsi les produits Smart+  des deux marques sont intégrables au pont Philips Hue en tant que Friends of Hue et nous allons pouvoir procéder à leur appairage et installation dans l’application Philips Hue afin d’amener un peu de clarté à notre perron…

OSRAM Smart + :  un kit de 5 mini piquets connectés et multicolores

Unboxing et présentation

Surprise, ce n’est pas un grand emballage qui nous arrive. Le terme mini est donc bien approprié, mais OSRAM a bien fait les choses avec un emballage qualitatif et un visuel du produit plaisant. L’utilisatrice usant de son smartphone nous signifie que les luminaires sont connectés, dimmables et offrent une lumière multicolore RGBW.

Au dos du coffret, toutes les côtes à prendre en compte sont mentionnées. La longueur totale est de  8 mètres. Le premier piquet sera situé à 5.65 mètres de la prise puis chaque borne seront distantes de 50 cm avec une fin de câble de 25 cm destinée à recevoir une éventuelle extension.

Les mini bornes OSRAM Smart+ bénéficient d’un indice de protection IP65 et leur bloc électrique est pourvu d’un indice IP44 (pour plus de détail sur les indices, vous pouvez consulter notre dossier : comment choisir une prise connectée). Un schéma précise que seuls les piquets sont contenus dans le coffret et qu’il est nécessaire de disposer d’une gateway (ou passerelle / hub / pont, c’est la même chose) pour contrôler le tout avec une application tierce (Philips Hue, sans la mentionner, puisque la plateforme Osram Lightify fermera ses portes dans un an). Enfin, la marque nous informe qu’il est possible d’ajouter jusqu’à deux extensions de trois bornes passant ainsi de 2 mètres à 4 mètres de longueur d’éclairage.

Sur les cotés, nous retrouvons les caractéristiques techniques : température des blancs allant de 2000K à 6500 K, flux lumineux de 180 lumens et indice de rendu des couleurs IRC > 80.

Le coffret ouvert, nous découvrons les éléments bien protégés, ainsi que les traditionnelles documentations techniques :  certification de conformité UE 1999/5/CE, manuel d’installation/montage sous forme schématique et un flyer nous indiquant que les LED ne pourront malheureusement pas être remplacées en fin de vie… Rassurez-vous, ils tiendront néanmoins 20 ans à raison de 2.7 heures d’utilisation par jour, nous avons donc du temps devant nous.

Avant de tester l’éclairage, un peu d’assemblage est nécessaire. Commençons par les bornes. Au nombre de cinq, elles mesurent 12.5 cm de hauteur (8 cm en aluminium et 4.5 cm sont en plastique). Les LED ont une puissance de 4.3 Watts et rayonnent sur un angle de 90°.

Les piquets à enterrer, d’une longueur de 9.5 cm, sont à clipser sur la borne en écartant le câble plat de part et d’autre des encoches.

La partie alimentation est composé de la prise de type E/F et du transformateur à assembler.

Un petit élastique et un écrou moulé en plastiqué assureront la fixation du câble plat entre la prise et le transformateur.

Le même assemblage est à opérer entre le transformateur et la partie des piquets

Tout étant assemblé, passons à la fiche technique…

Caractéristique techniques

Marque
Osram
Poids
508 g
Dimensions (L x l x h)
22,7 x 2,3 x 2,3 cm
Indice de protection Bornes
IP 65
Indice de protection Alimentation
IP 44
Matériau
Aluminium
Volt
240
Classe énergétique
A
Puissance
4.3W
Température de couleur
2700 Kelvin
IRC
80
Durée de vie
20 000 heures
Intensité
180 lumens
Protocole
ZigBee 2.4Ghz

 

OSRAM Smart + : des mini piquets de jardin connectés !

Installation et utilisation

Comme dit précédemment ces mini piquets de jardin OSRAM Smart + sont compatibles avec l’application Philips Hue. Nous allons donc procéder à leur installation avec celle-ci. Si vous venez d’acquérir un pont Philips Hue et souhaitez en savoir plus sur son installation, rien de plus simple, il vous suffit de vous reporter à notre tutoriel d’installation Philips Hue. En ce qui nous concerne, celui-ci étant déjà installé depuis belle lurette, nous allons simplement ajouter les bornes à l’application.

Depuis la page d’accueil, un clic sur “Paramètres” (la roue crantée) en bas à droite nous conduit sur une nouvelle page oà nous opterons pour “Configuration de la lumière”  afin d’ajouter nos bornes à la liste des éclairages déjà installés. A l’étape suivante, il suffit de sélectionner “Ajouter une lumière”, puis de cliquer sur “Rechercher”.

Si tout se passe bien, la recherche est fructueuse et les mini piquets de jardin Osram apparaissent sous le nom “Extended color light” dans la liste des éclairages. Nous avons également dans la secondes qui suit une notification en haut de l’application nous avisant qu’Alexa les à bien pris en compte dans son application.  Un clic sur l’appellation sortie d’usine attribuée “extended…”, pas franchement idéale pour les reconnaitre et nous pouvons y remédier en la renommant par exemple par “borne” ainsi qu’attribuer une nouvelle icône plus représentative après avoir appuyé sur “ampoule classique”.

Depuis la page des paramètres, il est possible de leur attribuer une pièce, voir une zone dans une pièce afin d’en faciliter la gestion. Une fois sélectionné, vous pouvez créer des scenarii ou obtenir des effets pré-programmés et des réglages personnalisés plus miniutieux que ce soit sur les couleurs ou les nuances de blanc.

Et avec les assistants vocaux ?

Avec Alexa

Pour Alexa, il vous faut évidemment avoir au préalable activé la skill Philips Hue . Ceci fait sous retrouverez les mini piquets de Jardin Osram en cliquant depuis la page d’accueil sur “Appareils” puis sur le logo “lumières” dans la bannière du haut. Ici aussi, il est possible et même souhaitable de modifier ce terme pour un meilleur usage au quotidien. L’opération s’effectue tout aussi simplement en cliquant sur la roue crantée en haut à droite pour accéder aux paramètres. Dans l’application Alexa, il est possible bien évidement d’activer et d’opérer des réglages de luminosité et de couleur sur les bornes.

L’éventail des couleurs disponible avec l’application, au nombre de 20 avec 5 nuances de blancs, est bien suffisant pour un usage classique.

Sur un appareil Echo pourvu d’un écran comme l’Echo Show 8 en faisant glisser de droite à gauche l’écran, puis en sélectionnant “maison connectée” et enfin notre luminaire,  il sera possible d’activer/désactiver ou modifier la luminosité de celui-ci sans bruit si besoin est.

Et avec Google Home ?

De la même manière, l’équipement remonte sans problème dans l’application Google Home si le service Philips Hue est installé. Dans la négative, depuis la page d’accueil, un clic sur le “+”, puis configurer un appareil” et Fonctionne avec Google” permet d’intégrer l’application pour que l’équipement soit reconnu.

Comme chez l’assistante d’Amazon, les bornes sont reconnues par Google Assistant et des routines sont également possibles. Lorsque l’on clique sur l’icôn,e puis sur couleur, on visualise un panel beaucoup plus important que celui disponible dans l’application Alexa. Toutes ne sont pas invocables auprès sur un appareil Google Nest. Seuls, blanc froid ou chaud, rouge, vert, bleu, jaune, violet,  les couleurs “classiques” sont reconnues.

 

Sur l’écran du Google Nest Hub le même nombre de couleur est disponible mais là avec leur nom, mais qui ne seront toujours pas plus reconnues en vocal.

Notre avis sur les mini piquets de jardin OSRAM Smart +

Mini-piquet Osram Smart+ : avis et test en situationPour en arriver là, il faut bien reconnaitre que nous avons eu quelques suées, pas seulement à cause de la canicule !

La nouvelle version de l’application Philips Hue nous a en effet posé quelques soucis de remontées sur les deux assistants vocaux (remontées partielles : soit les couleurs manquaient, soit pour l’application Alexa, la mention en bas de page “créer une routine” était absente, soit l’appareil passait dans l’application Philips Hue en “impossible d’établir le lien” alors que nos bornes étaient allumées). Il nous a fallu repasser dans la version antérieure : Philips Hue v. 3.40.0 pour appairer sans difficulté après avoir procédé à des réinitialisations. Notez, d’ailleurs, qu’il faut allumer/éteindre 3 secondes à chaque étape et cela 5 ou 6 fois d’affilié pour ce faire… Aïe, pas très “plug and play” tout ça !

Mais, concernant l’utilisation à proprement parler, le rendu des couleurs est franchement sympathique. Même avec seulement 180 lumens de flux lumineux, on voit très bien où l’on met les pieds la nuit. Pour éclairer un passage ou faire une déco, c’est donc suffisant. Pour lire installé sur sa pelouse ou pour illuminer un dîner d’été, par contre, ce n’est pas le bon produit et il vous qu’il faudra choisir autre chose, c’est certain.

Concernant l’installation, nous l’avons réalisée à environ une dizaine de mètres du pont Philips Hue et le signal n’a posé aucun problème bien que les bornes Osram soien installées à l’extérieur. La portée nous semble donc satisfaisante. Notez, d’ailleurs, que c’est le premier mini piquet qui renferme la puce ZigBee.

Pour ce qui est du pilotage vocal, il ne pose pas de problème particulier et fonctionne aussi bien avec Google Assistant qu’avec Amazon Alexa. Il est même possible d’interagir avec sa montre connectée Fitbit Versa 2 sur laquelle l’application Philips Hue est installée, un petit plus fort appréciable quand on rentre tard le soir, par exemple.

Voici quelques photos en situation, pour éclairer un palier sur un perron. Même de jour, on peut constater le (même si c’est un peu difficile) des couleurs pour le blanc chaud et le blanc froid. Par contre la couleur “cyan” ressort très bien.

En conclusion, donc, les mini piquets de jardin Osram Smart+ sont plutôt convaincants et un achat tout à fait sympathique pour qui souhaite décorer un peu son jardin ou sa terrasse. Proposés sur Amazon.fr aux alentours de 45€, ils sont en plus plutôt abordables pour des objets connectés en ZigBee.

OSRAM Smart+ (x5) Mini Piquets de Jardin LED (Kit de démarrage)

environ 45€
7.6

Installation

8.0/10

Design

8.0/10

Fonctionnalité

7.0/10

Application

7.0/10

Qualité / Prix

8.0/10

Les plus

  • Bon flux lumineux
  • Assemblage très simple
  • Possibilité d'ajout jusqu'à 2 extensions

Les moins

  • Des soucis lors de l'installation mais liés à l'application Philips Hue plus qu'au produit en lui-même...
Vava Tc
Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.