Enceintes ConnectéesTests & Avis

[TEST] Nest Audio : Google Assistant a enfin de la voix !

Notre avis sur la nouvelle Nest Audio de Google

Google a sorti dernièrement une nouvelle enceinte dont la vocation est de remplacer le Google Home : Nest Audio. Sur quoi ont-ils misé ? Sur ce qui manquait le plus à la précédente version : un vrai son ! Mais pourquoi est-ce que Les Alexiens testent la dernière enceinte de la marque de Mountain View ? Car il faut savoir reconnaitre le mérite de chacun et ne pas s’enfermer dans des querelles de clochers stériles. Chaque marque et chaque enceinte a des avantages et des inconvénients et il toujours bon de mettre en avant ce qui est remarquable chez les autres. Google annonce un son incroyable, d’exception, riche… et on en passe. Est-ce vraiment le cas ? Écoutons cela ensemble !

Google Nest Audio : une enceinte taillée pour la musique?

Unboxing

Google mise toujours sur la sobriété : emballage épais, clair et en impression glacée mettant en avant le visuel du produit et le logo sur la face avant. C’est sobre, ça fait son effet. Sur l’arrière, la photo d’une salle de séjour pour montrer que le Nest Audio se fond partout. Sur les côtés, quelques idées d’utilisation. Simple je vous dis ! Bon, si vous cherchez des caractéristiques, ben… allez sur Internet.

Il est lourd ce carton, ça annonce du bon ? En tout cas, il donne une impression de qualité. En l’ouvrant, nous restons encore dans cette simplicité : le Nest Audio est bien calé dans son alvéole de carton. Au bas de l’emballage, vous trouverez un emplacement pour le câble d’alimentation. Tout derrière, les garanties et un guide de démarrage rapide sous forme de 2 livrets.

Nous avons opté pour la couleur Galet, un blanc gris plutôt sympa. Il existe aussi la couleur Charbon qui comme son nom ne l’indique pas, tire sur l’anthracite.

Première prise en main, il est vraiment balèze le nid. Compact et lourd, Nest Audio dégage une réelle sensation de qualité. Google ne déroge pas à son tissu de revêtement qui est maintenant indissociable de la marque. Si nous devions le comparer au Google Home 1ère génération, comment dire… C’est comme si vous compariez une Swatch et une Rolex. Les deux ont leurs qualités, mais l’une d’elle ne fait pas honte.

Le Google Nest Audio a la forme improbable d’un pavé arrondi se tenant sur ses pattes arrières. Mais attention, il est vraiment réussi. Le tissu est de bonne qualité, la taille est passe partout (12,4 cm de large, 17,5 cm de hauteur et à peine 8 cm d’épaisseur). Nous voyons bien une séparation entre la partie arrière, servant de caisse de résonance et l’avant, plus « aérée ». Et il fait 1,2 kg ! Donc oui, on est sur du condensé, du trapu… si vous voulez le poids au m3, ça fait 710 kg environ.

« Nest Audio dégage une réelle sensation de qualité »Les Alexiens

La première impression est très bonne. La face avant cache 4 LED qui vont s’allumer lorsque l’enceinte est en fonction et vont devenir de plus en plus blanches et nombreuses au fur et à mesure que le son augmente. La face arrière dispose d’un bouton à faire glisser sur la droite si vous souhaitez couper les micros et l’écoute de Google Assistant. C’est donc un moyen de protéger votre vie privée comme le font toutes les enceintes.

« Vous remarquerez également l’absence de connectique audio tierce comme une prise jack ou une entrée optique. » Les Alexiens

Le petit logo G est assez saillant, il faut le dire. Vous remarquerez la connectique CC pour le câble d’alimentation de 1,5 m, ce qui est assez chiche. Vous remarquerez également l’absence de connectique audio tierce comme une prise jack ou une entrée optique. C’est un point faible par rapport à son concurrent principale, l’Amazon Echo 3ème génération et maintenant la 4ème génération.

Le dessous est revêtu d’un plastique adhérant afin que votre Nest Audio reste bien en place. Avec cela et son poids, pas de risque de glissade. C’est bien.

Fait notable, Google est dans la mouvance en proposant un produit composé à 70% de plastiques recyclés… pour son boitier seulement. Ce qui finalement fait bien moins que 70%. Marketing, quand tu nous tiens… les orangs-outangs s’en souviendront.

Caractéristiques techniques du Nest Audio

Regardons la fiche technique de la bête :

  • Connectivité Wi-Fi : bi-bande 2,4 et 5 GHz
  • Connectivité Bluetooth : 5.0
  • Connectivité audio physique : néant
  • Chromecast : oui, intégré. Cela reste un point fort de la marque.
  • Connectique : prise CC, câble de 1,5 m, 30 W, 24 V
  • Assistant vocal : Google Assistant
  • Voice match (reconnaissance de votre voix): oui.
  • Haut-parleur de basses : Woofer 75 mm
  • Haut-parleur d’aiguës : tweeter 19 mm
  • Égaliseur : dans l’application mais également un guide ondes physique
  • Tactile : oui, 3 zones sur la face avant.
  • Microphones : 3 à longue portée.

Sur le papier, nous sommes à un niveau quasiment identique à celui des enceintes Amazon Echo 3ème génération qui présentent un boomer de 76 mm et un tweeter de 20 mm. Par contre, la 4ème génération qui arrive, avec son second tweeter de 20 mm promet un son au-dessus de ce nouveau Nest. Google aurait déjà une longueur de retard? C’est bien possible,

Google Nest Audio : installation et fonctionnement

Nous n’allons pas vous présenter ici l’application Google Home qui a ses forces et ses faibles et dont nous vous avions fait faire connaissance dans cet article. Pour l’installation, c’est on ne peut plus simple.

Dans l’application Hoogle Home, appuyez sur le « + » en haut à gauche puis « configurer un appareil », « nouveaux appareils » et choisissez votre maison. Laissez ensuite faire. Google connait vos mots de passe Wi-Fi, sinon renseignez-les. Le tout prend environ 5 minutes, incluant le temps de la mise à jour du Nest Audio. C’est donc rapide !

Vous allez être amené à entrer vos services de musique pour utiliser avec l’enceinte (YouTube dont la version gratuite et les versions premiums de Deezer et Spotify). Pas de musique HD ici, malheureusement, Google misant toujours sur le musique qualité MP3 seulement. Via le Chromecast, vous pouvez également venir entrer vos identifiants pour des services de streaming vidéo comme Netflix, Disney+, MyCanal ou Molotov qui ne seront utiles qui si vous possédez un Nest Hub ou Nest Hub Max.

Et voilà, simple non ? L’interface pour le Nest Audio est vraiment sympa, en particulier son mode lecture où vous pouvez venir modifier le volume et avancer ou reculer dans les titres. C’est très intuitif. Vous avez également accès à un égaliseur assez basique.

« L’interface pour le Nest Audio est vraiment sympa […] » Les Alexiens

Nous nous sommes concentrés sur l’audio pour ce test, les fonctionnalités de Google Assistant étant les mêmes pour tous les produits (hors ceux avec écran qui ont des avantages propres). Nous avons donc passé plusieurs heures à jouer avec notre nouvelle enceinte. Et une chose est sûre, c’est que le son n’a rien à voir avec celui du Google Home. « Pas dur », nous direz-vous, mais la marche franchie est énorme. Nous avons effectivement et enfin un vrai bon son.

« Le son est effectivement profond et bien présent. » Les Alexiens

Nous avons testé sur différents styles musicaux et rythmes afin de se faire une idée. Pas de courbe dans tous les sens, de recherche de décrochage à la 15ème octave car nous sommes des mélomanes lambdas, et pas des machines ou des êtres dotés de l’oreille absolue. Nous vous donnerons donc un avis subjectivement objectif basé sur notre ressenti. Et il est assez bon. L’enceinte supporte tous les types musicaux, du plus rythmé au plus lent. Le son est profond et bien présent. Vous vous ferez vraiment plaisir, surtout si vous associez deux enceintes pour avoir un son stéréo.

A noter, cependant, qu’à volume maximum ou presque, les basses se mélangent un peu, le son perd en clarté et en précision alors qu’une manière générale les aiguës sont peu présents. Ce qui peut s’expliquer avec un seul tweeter de 19 mm. Mais ces défauts sont présents sur beaucoup d’enceintes connectées. En revanche, là où le Nest Audio pèche un peu par rapport à ses concurrents, c’est par le manque de puissance avec un volume maximal en deçà de ce que font les Echo 3ème génération et les Echo Plus. Soyons aussi réaliste, nous ne sommes pas sur un son enveloppant comme le Dolby Atmos d’un Echo Studio ou ce que nous permettent certains casques haut de gamme. Néanmoins, il s’agit d’une très bonne enceinte, avec un son satisfaisant mais pas exceptionnel comme Google nous l’annonce. A noter également une très bonne compréhension des demandes, même en fonctionnement. Les 3 micros longue portée remplissent bien leur office.

L’utilisation tactile est aussi très simple :

  • Sur le haut de la face avant, vous avez une zone lecture / pause,
  • Sur la partie haute droite, augmentation du volume,
  • Sur la partie haute gauche, baisse du volume.

Intuitif et réactif, rien à redire !

En conclusion, Google a fait un net progrès avec ce Nest Audio clairement dédié à l’écoute musicale. La qualité du son est vraiment satisfaisante, avec un rendu sonore bien présent, net et riche. Il manque cependant de puissance au volume maximal et perd en clarté, les aiguës restant un peu en retrait. Mais attention, nous ne sommes pas sur un mauvais produit, bien au contraire. Il est relativement proche de ce que fourni Amazon Echo 3 ou Plus, même si celui-ci a des aiguës plus présents. Par contre, Google aurait dû anticiper l’arrivée du nouvel Echo 4ème génération et ses 2 tweeters de 20 mm associé à un Woofer de 76,2 mm qui passera probablement un cran au-dessus avec sa stéréo alors que son Nest Audio vient tout juste de sortir…

Google Nest Audio - enceinte connectée

99.99€
8

Installation

9.0/10

Design

8.0/10

Fonctionnalités

8.0/10

Application

7.0/10

Qualité / Prix

8.0/10

Les plus

  • SOn bien meilleur que la précédente génération
  • Design
  • Simplicité d'utilisation
  • Compréhension

Les moins

  • Puissance un peu juste
  • Aiguës peu présents
  • Basses brouillonnes à haut volume
  • Pas de connectique audio

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page