[TEST] Interrupteur sans fil MOES : l’embarras du choix en mode ZigBee

Notre avis sur l'interrupteur connecté ZigBee MOES ESW-OZAA-EU

MOES-ESW-OZAA-EU interrupteur sans fil connecté ZigBee

MOES - Interrupteur intelligent sans fil Zigbee - 4 boutons

On va parler d’interrupteur, mais pas de ceux qui se mettent en place dans un boitier sur un mur. Non, là on passe au niveau au-dessus. On parle ici d’interrupteur sans fil à scénarios ou automatisations. Ce n’est pas un, ni deux mais quatre boutons qui le compose et chacun vous permettra jusqu’à 3 réglages. Mais il peut aussi servir de télécommande ZigBee.

Le MOES ESW-0ZAA-EU (oui, ben remerciez la marque pour ce nom passe partout) fonctionne en ZigBee via l’application Tuya / Smart Life, via une passerelle dédiée. Sans fil, il se met où vous voulez et il vous permettra de piloter tous vos appareils au doigt et à l’œil via 12 scenarii ou comme télécommande. Pour 17,99 €, est-ce une bonne affaire ?

Interrupteur sans fil MOES : une télécommande à scénarios ZigBee

Unboxing

Moes a été créé il y a un peu plus de 5 ans par des amoureux de produits connectés et s’efforce depuis lors de fournir des produits innovants en accord avec les souhaits de leurs clients.
L’interrupteur MOES ESW-0ZAA-EU est livré dans un emballage carton de 10 x 10 x 2 cm, blanc et vert doré, le code couleur de la marque. La face avant présente un visuel du produit et son fonctionnement avec Tuya. La mise en avant des modes scènes est présent sur les côtés et son nom même. Le fonctionnement en ZigBee est confirmé par une coche à la main sur l’arrière (le produit existe aussi en Bluetooth). Eh oui, une coche à la main… même dans une entreprise Hi-Tech !

Cet interrupteur Moes existe en 1, 2, 3 ou 4 boutons (celui testé), en blanc, gris ou noir, ZigBee ou Bluetooth, soit 24 possibilités.

Au niveau des dimension, il fait 8,6 cm de côté pour une épaisseur de 1,3 cm. Comptez 73 grammes avec la pile CR2430 (non incluse). Ce poids lui permet d’être fixé au mur avec les bandes de double face fournies. Vous aurez également un guide d’installation en anglais et en allemand.

Le design est plutôt sympa. Les angles arrondis le rendent passe-partout. Tout comme sa couleur blanche. L’arrière est un cache en plastique gris pouvant se détacher pour y insérer la pile. Aucun problème de finition observé.

La façade présente 4 boutons mécaniques avec une LED verte en dessous de chacun. Ces lumières s’allumeront à chaque mise en fonction du poussoir associé. L’ensemble est vraiment sympa et respire la qualité tant pour les matériaux que la fabrication.

Vous pourrez le placer où vous le souhaitez grâce à sa taille standard. Regardons ses caractéristiques.

Caractéristiques

  • Nom de la marque : Moes
  • Origine : développé par Moes, fabriqué en Chine
  • Dimensions en mm : 86 x 86 x 13 pour 73 grammes avec piles.
  • Alimentation : pile CR2430, non fournis. 730 jours d’autonomie.
  • Connectivité :
    • ZigBee 3.0, protocole 802.15.4
  • Application : Tuya / Smart Life. Via une passerelle ZigBee Tuya /Smart Life.
  • Plage d’utilisation :
    • Température : -10 à 50°C
    • Humidité : 0 à 90 % HR
  • Utilisation à la voix : Non.
  • Mise à niveau distante : OTA
  • Programmation : Oui, c’est même son intérêt. 3 scénarios possible par boutons. Possibilité de s’en servir comme télécommande ZigBee.

Interrupteur sans fil MOES : installation et utilisation

Moes a décidé la création de produits « Powered by Tuya ». Ils sont donc totalement compatibles avec les hubs ZigBee Tuya ou Smart Life. Pour notre test, nous avons utilisé une passerelle Zemismart Wireless Min Hub, mais le fonctionnement sera le même avec une autre marque.

Pour l’installer, installez d’abord la pile et il vous faut ensuite entrer dans votre hub puis faire « ajouter un sous-élément ». Appuyez au minimum 10 secondes sur le bouton en bas à gauche pour faire entrer l’interrupteur en mode appairage. Les 4 LED vont s’éclairer pour montrer l’entrée dans ce mode. Laissez l’application chercher votre nouvel équipement. Vous pouvez ré-appuyer sur le bouton pendant la recherche si vous le souhaitez. Une fois détecté, venez changer son nom si vous le souhaitez et c’est fini.

Pas de problème particulier donc.

En retournant sur votre interrupteur, vous avez le choix entre deux possibilités d’utilisation :

  • Comme intérrupteur ZigBee. Dans ce cas-là, vous devrez faire entrer les ampoules ZigBee (et seulement ZigBee) en mode appairage et venir ensuite sélectionner sur votre appareil le bouton qui servira à la piloter.
  • Comme télécommande à scénario. Pour chacun des boutons, vous pourrez associer une scène à lancer en appuyant sur « Create Intelligence » au niveau du bouton choisi. De là, choisissez le déclencheur et l’action à lancer. Il existe 3 possibilités initiales : simple clic, double clic et appui long. Chacun permettant de lancer un scénario différent, vous pourrez en créer 12.
Attention, vous ne pouvez pas vous servir de l’interrupteur à la fois comme télécommande et à la fois comme lanceur de scenarii. C’est l’un ou l’autre.

Vous souhaitez des exemples ? Rien de plus simple. Prenons le cas du paramétrage d’un bouton avec un simple clic pour piloter une ampoule avec la fonction ON/OFF. Cela veut dire qu’en fonction du statut de l’ampoule, un simple clic permettra de l’éteindre ou de l’allumer. Bien pratique.

Dans « Select Condition », choisissez le type de déclencheur (les clics). Puis, au niveau de « Task », choisissez ce que vous voulez faire. Ici, sélectionnez « Device » puis choisissez votre ampoule et ensuite l’action à mener (ON/OFF dans ce cas).

En utilisant la même logique, vous pouvez faire un simple clic pour allumer un appareil, un double clic pour l’éteindre, un appui long pour allumer ou s’éteindre un groupe…

Mais vous pouvez aussi lancer des automatisations. C’est un peu plus complexe et nous vous renvoyons vers notre tutoriel Smart Life pour savoir comment faire. Une fois l’automatisation créée, suivez le même cheminement mais au lieu de choisir « Device », sélectionnez « Enable or Desable Automation » et venez choisir celle que vous avez créée. Ainsi, en appuyant sur le bouton sélectionné, vous lancerez votre action.

Libre à vous d’en créer ainsi pour l’ensemble des boutons. Pourquoi pas les relier à vos volets électriques et tout ouvrir ou fermer d’un coup ? Éteindre toutes les lumières au moment d’aller se coucher ? Il n’y a pas vraiment de limite. Ah si, une. Tous les appareils à piloter, qu’ils soient ZigBee ou Wi-Fi (oui, vous pouvez varier les plaisirs dans les scénarios) doivent être installés via l’application Smart Life. A moins, évidemment, que vous ne possédiez une box domotique, auquel cas les possibilités sont encore plus larges…

Très simple d’utilisation, cet interrupteur sans fil MOES est réactif. Mais attention, alors que pour les appareils ZigBee, il n’y a pas vraiment de latence, pour les Wi-Fi, l’exécution dépendra de votre réseau. Le point faible reste le même que pour tous les produits de ce type : le double clic est assez capricieux dans le sens où il n’est pas simple de trouver le bon timing.

Nous vous invitons à vous faire une idée plus précise de cet interrupteur via notre vidéo (likez, abonnez-vous, ça fait plaisir) :

En conclusion de ce test de l’interrupteur sans fil MOES, nous sommes vraiment enthousiasmés par sa polyvalence. Fonctionnant en ZigBee 3.0 (protocole 802.15.4), il peut servir de télécommande ZigBee après appairage de vos ampoules ZigBee ou comme lanceur de scénarios / scènes via chacun de ses 4 boutons. Avec sa possibilité de faire 3 actions par bouton (clic simple, double ou long), ce ne sont pas moins de 12 possibilités qui s’offrent à vous. Il contrôlera ainsi vos appareils Wi-Fi ou ZigBee fonctionnant sous Tuya / Smart Life grâce à un hub ZigBee rattaché à cette application. Seuls le double clic est un peu fastidieux et le fait de choisir soit le mode télécommande, soit le mode scénario peut un peu ternir l’expérience. Les utilisateurs de box domotiques sauront également en tirer le meilleur avec leur passerelle.

A 17,99€ chez Domadoo, c’est un excellent rapport/qualité prix et les possibilités offertes sont très nombreuses.

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !