Interrupteurs ConnectésLe Lab'

[TEST] Interrupteur KONYKS Vollo : vos volets roulants carburent à la French Tech !

Depuis maintenant plusieurs mois, les Alexiens testent, retestent et parfois détestent les interrupteurs connectés pour volets roulants. Vous êtes d’ailleurs nombreux à nous contacter pour savoir si vos volets en place sont compatibles ou non, quelle marque choisir… Il y a donc un réel intérêt pour ces produits, la qualité étant votre critère de choix principal, plus que le prix. C’est donc pour cela que nous nous intéressons aujourd’hui au petit dernier de KONYKS : le Vollo.

Nous ne présentons plus cette marque française appartenant à Apynov, présidée par Olivier Medam, dont vous pouvez retrouver l’interview afin de mieux connaitre cette société dont le savoir faire est basé dans l’hexagone (vente, support, développement, …). Les mots clefs de la marque sont « simple d’utilisation », « utile » et « peu cher » (moins de 50€ par produit). Mais toujours avec un rapport qualité prix optimal, donc pas de compromis sur les composants pour baisser les prix.

Le modèle testé est VOLLO, le seul interrupteur pour volets roulants de la marque. Il respecte bien entendu les normes CE et RoHS (norme européenne pour la réduction des matières dangereuse dans les produits électroniques). Vendu 39,90€ sur Amazon.fr, le Vollo fonctionne sous l’application maison Konyks (Powered by Tuya, donc Smart Life) et va permettre les modes de fermeture/ouverture/ pause, mais aussi les scenarii… Nous verrons aussi ce qui le différencie de la concurrence, parfois moins chère, mais avec des fonctionnalités quasi-identiques.

KONYKS Vollo : Tout est dans le détail

Le Konyks Vollo est emballé dans le cartonnage orange et blanc inhérent à la marque. Il est de bonne facture et permet une bonne protection du produit (à cela s’ajoute aussi un tampon en mousse dans la boite pour plus de sécurité). Le visuel du produit est mis en avant, son fonctionnement avec Alexa et GH ainsi que la possibilité de le contrôler par Wi-Fi et de faire des scénarios. On y retrouve également ses caractéristiques sur lesquelles nous reviendrons. Le petit plus ? Le numéro de lot de fabrication, donc la traçabilité du produit, est noté sur la boite. C’est l’une des rares fois où nous en voyons !

Que trouvons nous dans notre emballage en plus de l’interrupteur ? Un sachet de 2 vis et un manuel d’utilisation en 5 langues. Il y est détaillé l’installation en 3 étapes, le schéma de branchement (du basique), les caractéristiques, les précautions d’utilisation, la garantie, ainsi qu’une réelle déclaration de conformité CE (directive 2014/53/CE et 2011/65/CE et par conséquent les 9 normes satisfaites) signée par le président d’Apynov. Vous cherchiez des gages de qualité ?

Niveau design, nous sommes sur un interrupteur ressemblant de prime abord énormément aux autres. Cela dit, si nous regardons les interrupteurs mécaniques, nous pouvons aussi faire le même constat pour beaucoup d’entre eux. La différenciation va se faire sur la qualité des matières premières et des composants. La façade de l’interrupteur est en verre trempé de 4 mm et de 8,6 cm de côté, avec un fond blanc et comporte trois zones de pression. C’est épuré, c’est sobre et si on regarde bien en bas à droite, on y voit le logo de la marque. Un détail appréciable.

Les « boutons » pour ouverture / pause / fermeture des rideaux sont en fait des zones capacitives activant des ressorts en dessous, comme la plupart des produits testés. Cependant, ils ne sont pas excessivement longs, ce qui veut dire qu’il faut appuyer un peu sur la façade pour les activer et cela va donc éviter les ouvertures et fermetures intempestives. La profondeur d’environ 3 cm pour le système de repiquage fait qu’il peut se mettre en place dans toutes les boites d’encastrement françaises. Une fois mis en place et bien collé au mur, comptez un petit centimètre d’épaisseur.

Le bloc de repiquage justement est assez intéressant par plusieurs aspects. Tout d’abord, les branchements neutre et phase du secteur sont mis de part et d’autre, ce qui évite si d’aventure il y a un problème lors de la mise en place que les deux fils ne se touchent et fassent un court-circuit. Les plots de repiquage ont une profondeur de 5 mm, ce qui permet de ne pas trop dénuder les fils et de bien tenir le câble. De plus, les vis de serrage sont vraiment costaudes, de même que les plots. Rien à redire, on est sur du métal de qualité, tout comme le plastique.

Le circuit, visible quand on enlève le cache, semble assez simple et propre. On voit tout de suite des LED à la base de chaque contacteur. Notre volet va-t-il être rétroéclairé ou est-ce juste pour la mise en lumières lors des commandes ? Nous verrons cela plus tard.

Au niveau des caractéristiques techniques : il fonctionne sur du courant alternatif 220-240V (donc spécifique Fr). Une limite de charge de 600 W et 3A max, donc du très bon car certains ne se contentes que de 300W, ce qui permet de connecter un moteur puissant. Au niveau connexion Wi-Fi en 2.4 GHz uniquement, IEEE802.11b/g/n. Donc sur le principe, il est adapté à la majorité des installations. Il a été testé avec des moteurs Somfy par Apynov, ce qui est bon à savoir si vous avez ce type de matériel.

KONYKS Vollo : une installation standard

Concernant l’installation, le schéma à suivre est relativement simple et identique à ce que nous avons pour les autres interrupteurs. Si vous rencontrez des difficultés, nous vous renvoyons vers notre tuto pour installer un interrupteur pour volets roulants mais sachez que cela se fait assez facilement une fois que vous avez trouvé l’arrivée des câbles de votre volet roulant et l’arrivée de vos propres fils. Un neutre est nécessaire mais si avez des volets roulants, c’est le cas.

Attention, si vos volets ne fonctionnent qu’avec une télécommande sans fil, vous ne pouvez pas installer ce type d’interrupteur.

Sur le principe, l’installation ne devrait pas poser de problème, mais respecter bien un minimum de règles de sécurité comme ne pas les installer sans couper l’arriver de courant ou autre. Nous vous conseillons aussi de remettre le courant avant de tout mettre en place afin de vous assurer de ne pas avoir inversé les retours de phases montée et descente.

Une fois mis sous tension, nous voyons que KONYKS a opté pour l’utilisation d’un rétro-éclairage sur son interrupteur. Pour en avoir testé un certain nombre, cela a ses avantages et ses inconvénients. L’inconvénient principal est d’avoir en permanence une lumière bleue dans la pièce en pleine nuit. On s’y habitue… ou pas. L’avantage, à l’utilisation, c’est que si vous êtes amené à fermer le volet en quasi-totalité en manuel (le fermer mais laisser de l’espace entre les lames pour l’aération par exemple), sans lumière, vous ne voyez plus où appuyer. Mais le top du top, ce serait d’avoir le choix d’activer ou non le rétroéclairage. Mais ce n’est pas possible…

KONYKS Vollo : l’application KONYKS pour plus de sécurisation

 

KONYKS a pris le parti de créer sa propre application smartphone afin de piloter ses appareils. Si vous n’êtes pas habitué, vous vous y retrouverez vite car elle est basée sur le noyau Tuya Smart. Mais pourquoi dans ce cas ne pas passez par Tuya ou Smart Life ? C’est une bonne question car cela oblige à avoir encore une application tierce et une skill en plus, ce qui au bout d’un moment devient un vrai casse-tête. Le gros avantage est que les serveurs permettant le fonctionnement des produits KONYKS et le stockage des données sont situés en Europe, chez AWS, c’est-à-dire Amazon. Donc là encore, un détail qui a son importance quant à la sécurisation de vos informations et la fiabilité des interactions. Il y a d’ailleurs très peu de latence à l’utilisation vocale ou via l’application.

Pour l’installation via l’application, c’est du Smart Life, donc pas de difficulté pour l’installer car cela se fait comme une prise. Nous allons vous donner les grandes lignes, mais pour plus de détails, n’hésitez pas à aller sur nos tutos Smart-Life / Tuya Smart.

Quand vous mettez l’interrupteur sous tension, le bouton du haut se met à clignoter montrant qu’il est prêt pour être appairé. Si jamais vous avez besoin de recommencer, laissez le doigt appuyé sur le bouton du haut pendant 20 secondes. N’oubliez pas d’activer la Skill Konyks pour pourvoir l’utiliser avec Alexa.

 

 

Les interrupteurs pour volets restent avant tout des interrupteurs et il est nécessaire de savoir qu’en natif, pour ouvrir ou fermer le volet, il faut dire allumer ou éteindre (mais on peut créer une routine. Allez voir le tuto dédié). A l’heure actuelle, il n’est pas possible, sous Alexa, de contrôler la fonction « pause » en cours de descente ou de montée (le bouton du milieu). Il faudra pour cela passer par un scénario (cela fonctionne come sous Smart Life) et le mettre ensuite dans une routine sous Alexa (cf. tutoriel volets roulants).

L’application KONYKS vous offre la possibilité de personnaliser au maximum l’utilisation de vos volets grâce à des programmations horaires (ouverture, fermeture, également possible via les routines Alexa) mais aussi des scénarios pour automatiser l’ouverture et la fermeture de vos volets en fonction du lever et du coucher du soleil par exemple. Ces scénarios remontent aussi dans Alexa.

 

 

Alexa devrait automatiquement détecter votre nouvel appareil. Si ce n’est pas le cas, appuyez sur le « + » pour ajouter un appareil, sélectionner « ajouter un appareil », interrupteur et laisser vous guider.

Que dire de notre Vollo ? Nous vous entendons de là dire que nous pouvons faire exactement les mêmes choses qu’avec les autres interrupteurs testés (du moins ceux qui ne crament pas), pas moins mais pas plus non plus. C’est vrai. Mais là où KONYKS se distingue, c’est sur la qualité et le détail. Vous avez des matériaux de bonne facture (visserie, plastique, plot…), une traçabilité, de réelles déclarations de conformités CE, un logo discret, des caractéristiques qui le rende utilisable avec tout type de moteur ou presque et une sécurisation des serveurs que n’ont pas toutes marques. En revanche, les lumières bleues ne sont toujours pas désactivables et le prix peut en gêner certains… C’est en conclusion un excellent produit comme la marque nous y a habitué.

Konyks Vollo - Interrupteur WiFi encastrable pour volets roulants compatible Alexa

39.90€
8.2

Installation

9.0/10

Design

9.0/10

Fonctionnalités

8.0/10

Application

8.0/10

Qualité / Prix

7.0/10

Les plus

  • Installation assez aisée
  • Très qualitatif
  • Tout est dans le détail

Les moins

  • Rétro-éclairage permanent
  • Prix un peu élevé
Tags
Afficher plus
Découvrir Amazon Prime

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu le deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer