Test Imou Ranger SE : une petite caméra pan tilt efficace

Imou Ranger SE

2.5K Imou Caméra Surveillance WiFi Intérieur Caméra 360° Connectée Smartphone Détection Humaine AI Suivi Intelligent Sirène Audio Bidirectionnel Mode Privé Compatible Alexa pour Bébé (Ranger SE 4MP)

Prix au : 6 février 2023 12 h 40 min

Le monde de la surveillance vidéo devient très fourni et chaque marque propose diverses caméras, soit pour un usage intérieur, soit adaptées à subir les affres de la météo. Imou, marque bien connue de nos fidèles lecteurs, revient avec une petite caméra Pan/Tilt à la résolution allant jusqu’à 4 MP. Vendue 39.99€ hors promotion, voyons si cette Imou Ranger SE nous fait tourner la tête.

Imou Ranger SE : la caméra qui fait tourner la tête

Unboxing

La présentation de cette caméra Imou Ranger SE est relativement standard avec un packaging compacte de 9.8 cm x 8.8 cm x 17.4 cm aux couleurs de la marque. Au dos de la boite, on retrouve les caractéristiques techniques, notamment la possibilité d’inclure une carte micro-SD (non incluse). Les images/vidéos issues de la Rager SE peuvent aussi être stockées via le cloud ou un NVR.

La Ranger SE est une petite sphère montée sur une base indépendante pour permettre sa rotation. Elle ressemble un peu à la petite Tapo C200. Ses coques sont en plastiques blanc de bonne qualité et elle ne pèse que 193 grammes, ce qui permet de la fixer sur un mur ou plafond sans crainte de détérioration. Au centre de la sphère, l’objectif de la caméra est joliment cerclé de doré, au dessous le microphone offrira usage bidirectionnel et au dessus les LED infrarouge de 850 nm aideront à la vision nocturne.

Un témoin de fonctionnement nous indique son état :

  • Rouge fixe : démarrage ou dysfonctionnement
  • Rouge clignotant ; Echec connexion au réseau
  • Vert clignotant : en attente du réseau Wi-Fi
  • Vert fixe : en service
  • Vert et rouge clignotant : mise à jour du firmware

La partie centrale est également mobile pour laisser l’accès à l'emplacement de la carte micro-SD (256 Go max) et au bouton de réinitialisation. Pour ce faire, il suffit de faire remonter l’objectif vers le haut.

Au dos on retrouve le haut-parleur et la prise USB-C pour l’alimentation. Au dessous de la caméra, une étiquette qui reprend différentes informations importantes dont celles du QR code qui pourra être utilisé pour une installation simplissime et celle du code de sécurité de la caméra. Enfin, quatre petits patins assurent la stabilité et évitent les frottements.

Chaque élément qui accompagne la caméra sont rangés dans les petits cartons qui viennent maintenir la caméra.

Les accessoires fournis :

  • L’adaptateur secteur
  • Un cordon d’alimentation d’une longueur de  2m
  • Un kit de fixation composé de 2 vis et 2 chevilles
  • Un guide de perçage (regardez bien, il est caché au fond de la boite)
  • Une plaque de fixation.  Une fois fixée au mur, Glissez la caméra et faites un quart de tour pour qu’elle soit maintenue.

Caractéristiques techniques

  • Marque : Imou
  • Modèle : Imou Ranger SE
  • Référence : IPC-A43P
  • Dimension : 8  cm x 8. cm x 11.4 cm
  • Poids : 193  grammes
  • Origine : Chine
  • Couleur : Blanc
  • Résolution : 4MP  QHD 2560 x 1440
  • Capteur : CMOS
  • Marque capteur : Omnivision
  • Lentilles (mm) : 3.6 mm Ultra HD 2.5K
  • Notification d’alerte : oui 
  • Format de compression vidéo : H.264/ H.265
  • Fréquence d’image : 25/30 fps
  • Distance maximale de détection : 10m
  • Sirène : oui
  • Alimentation :
    • Input : 100 – 240V 50/60Hz Max 0.2A
    • Output : 5V 1A 5W
  • Angle de vision
    • Verticale : 100°
    • Horizontale : 355°
  • Connectivité : Wi-Fi 2.4 GHz
  • Vision nocturne : oui par infrarouge
  • Audio bidirectionnel : oui
  • Détection de mouvement : oui
  • Détection humaine : oui
  • Détection de son : oui
  • Suivi intelligent : oui
  • Mode vie privée : oui
  • Zone d’activité : oui
  • Alertes sur mobile : oui
  • Protection géographique : oui
  • Température de fonctionnement : -10° – 60°
  • Humidité de fonctionnement : N.C
  • Stockage :
    • Carte Micro SD jusqu’à 256 Go possible (non fournie),
    • Cloud sur abonnement 
    • NVR.
  • Zoom : numérique 16x
  • Compatibilité assistants vocaux :
    • Alexa : oui parfaitement
    • Google Assistant : Non

Installation et utilisation de la caméra intérieur Imou Ranger SE

Imou a développé une application maison pour prendre en charge ses caméras. Elle est disponible sous Android et iOS.  Nous vous renvoyons vers notre test de la caméra Imou Bullet 2E pour la prise en main de l’application.

Pour intégrer cette nouvelle caméra, rendez-vous sur la page d’accueil et cliquez en haut sur le « + ».

Vous disposez alors de deux modes d’installation :

  • Soit par le scan du QR Code, Celle-ci étant tellement simple que c’est celle que nous avons choisi d’utiliser.
  • Soit manuellement en rentrant  les renseignement : type appareil, N° de serie, réseau Wi Fi…

Au dessous de la caméra, présentez la zone où le QR Code est inscrit dans celle de lecture sur votre smartphone. Une fois la reconnaissance faite l’étiquette de la caméra, indiquant son « pédigrée » avec son petit nom, numéro de série et le QR Code s’affiche et il vous est proposé de l’enregistrer dans votre galerie photo. Nous vous conseillons de le faire, en cas de besoin d’y recourir par la suite.

Branchez la caméra Imou Ranger SE, si cela n’est pas déjà fait. Elle va effectuer une petite rotation et passer sa LED de rouge à vert indiquant qu’elle est prête être appairée.  Accordez l’autorisation de connexion à son réseau Wi-Fi temporaire. La connexion étant faite, votre réseau Wi-Fi s’affiche. Vous n’avez plus qu’à renseigner le mot de passe correspondant à votre Wi-Fi 2.4 GHz,.

Ne passez pas trop vite sur la page suivante où vous pouvez régler dans « Région » le format date et pensez à activer le bouton « heure d’été ». Vous pouvez aussi choisir une pièce parmi les six proposées. Si vous avez été trop vite, vous avez droit à une séance de rattrapage via les paramètres et le menu Plus (ou vous pouvez aussi aller indiquer que la caméra est montée tête en bas, au plafond, pour inverser l’affichage)

L’enregistrement est instantané et en même temps une notification push vous avise qu’Alexa prend en charge la caméra (si la skill Imou est déjà installée et les comptes liés). Choisissez une option d’affichage entre les deux proposées.

Voila votre caméra est installée. Il est possible qu’une mise à jour du Firmware soit proposée. Actuellement c’est la version 220608. Sinon allez jeter un œil dans les paramètres et vérifier s’il y en a une de disponible dans Réglage de l’appareil / Micrologiciel).

En ce qui concerne sa gestion, elle reste semblable à la caméra Imou Ranger 2C.

On retrouve ainsi l’accès aux différentes fonctions rapide en cliquant sur les 2 petits points en haut à droite :

  • Alarme (journal des détections),
  • Réglage de message : pour définir le type de notification (avec ou sans image), appareil hors ligne
  • Toutes les vidéos : permet l’accès au différents stockages : cloud ou sur carte
  • Partager l’appareil : si vous souhaiter qu’une tierce personne accède à votre compte et gère la caméra
  • Détail de l’appareil :  renvoie au menu Paramètres.

Notez que vous disposez d’une activation automatique du cache de l’objectif pour le respect de la vie privée. Une fois activé, celui-ci remonte dans dans sa coque.

Des scénarios (manuels, automatiques ou selon la géolocalisation) peuvent être activés directement depuis cette page après leur création en cliquant sur « Plus ». Très pratique cette dernière option permet d’activer par exemple la mise en route de la surveillance en quittant son domicile et de recevoir les notifications choisies.

Rentrons dans les fonctionnalités pures de la caméra. Elles ne sont accessibles que si le cache objectif n’est pas fermé.

  • Lecture/pause du flux vidéo live
  • Basculement de la vue unique à multiple (si plusieurs caméra Imou). Un léger cerclage rouge s’affiche sur l’image de la caméra « active » en plus du nom, dont les fonctions deviennent opérationnelles.
  • Qualité de l’image :
    • 4 MP
    • 1080P
    • 480P
  • Haut-parleur
  • Basculement en mode paysage

En partie centrale, l’accès au stockage des images sur le cloud ou sur la carte SD.

En partie inférieure, on retrouve les commandes de la caméra :

  • Appareil photo : pour prendre un instantané. La capture réalisée sera consultable en retournant sur la page d’accueil, en cliquant en bas à droit sur le profil et « Fichier locaux » et sur l’onglet galerie.
  • Micro : pour communiquer avec qui est à porté de la caméra.
  • Enregistrer : pour prendre un film. Son stockage est au même endroit que les photos dans Fichier locaux mais dans l’onglet vidéo.  Pour l’un comme pour l’autre, un appui sur l’image/film pris au moment de sont enregistrement permet d’accéder directement à sa consultation.
  • Cartographier :  En cliquant dessous, on accède à l’orientation de la caméra : gauche /droite – Haut / bas

En cliquant sur la roue crantée, c’est au menu Paramètres qu’on accède aux différents réglages (dont ceux qui sont proposés à l’installation, comme l’horaire d’été etc…).

Les principaux sont :

  • Abonnement à Imou Protect (possibilité de 3 types d’abonnement)
  • Détection : Ici  on retrouve les différents paramètres inhérent à la détection comme :
    • Mouvement
    • Forme humaine (pratique si vous habitez chez vos animaux cela évite les faux positifs.
    • Poursuite intelligente : Par défaut, cette fonction n’est pas activée. Très utile, elle permet lorsque une personne passe dans le champs de l’objectif que celui-ci soit « pourchassé » du regard.
    • Programme de détection : un programmateur horodaté d’activation
    • Sensibilité aux mouvement : 5 niveaux sont disponibles (1 le mini à 5 le maxi). Par défaut le réglage est médian sur 3
    • Zone d’activité générale : Réglez en excluant des zones ou la caméra ne doit pas se déclencher lorsqu’un mouvement s’y produit. Le quadrillage est fin, c’est une très bonne chose pour permettre une sélection affinée.
    • Tonalité de l’alarme : Attention, si vous activez cette fonction, un couinement style disque rayé va s’en suivre durant 30 secondes histoire de bien s’en imprégner….et s’en suivra lors de chaque détection mais pendant 2 ou 15 secondes seulement et selon le type de détection. Apparemment : 2 secondes pour la poursuite et 15 secondes pour la détection de mouvements dans nos constats.
  • Détection audio : Il est possible d’être alerte à partir d’un seuil sonore à définir entre 50 et 90dB. Mieux vaut tenir compte déjà de son environnement pour mettre en adéquation, le niveau d’alerte possible entre les cinq proposés entre 50 et 90dB. Par défaut le réglage est défini sur 70dB.
  • Détection d’IA : concerne les caméra qui n’intègre pas la fonction et sur abonnement à Imou Protect Plus 6.29€/mois pour une caméra ou  19.99€ / mois pour 5 caméras mais .
  • Sockage en ligne : sur abonnement . Cette option seule fait partie de l’abonnement Basic  à 2.49€ /mois pour 1 caméra ou 8.79€ / mois pour 5.
  • Mode confidentiel : on retrouve ici la fermeture de l’objectif
  • HDR : Fonction a activer si la caméra est en contre jour. Elle a pour but d’éclaircir l’image.
  • Scène intelligente : Ce n’est qu’un visuel de ce qui a été créé depuis la page d’accueil. Ce n’est pas ici qu’une création peut se faire.  Toutefois, il est possible, ici, d’activer / désactiver ou modifier celles qui existent.
  • Ajouter à l’écran d’accueil : il est possible de mettre l’accès direct à l’écran live de la caméra en créant un raccourci à l’écran d’accueil de votre smartphone. Cela évite le clic sur l’appli, puis sur la caméra…un petit plus sympa.

Comme vous le voyez, cette petite Ranger SE dispose de tous les réglages possibles et utiles pour une gestion la plus adaptée à chacun.

Avec Amazon Alexa

Sans surprise, on retrouve notre Imou Ranger SE intégrée à Alexa pour peu que la Skill Imou soit installée et les comptes liés. La caméra est bien reconnue en tant que telle mais il n’est pas possible de l’intégrer à une routine., bien qu’elle apparaisse dans la liste des appareils pour les routines….Peut être dans le futur (?).

Mais il est parfaitement possible de visualiser le flux live sur l’écran d’un Echo Show, comme l‘Echo Show 15.

Demandez simplement :

Alexa affiche [nom de la caméra]

Vous avez la vue « normale », mais en écartant des doigts l’image sur l’écran, vous pouvez zoomer et enfin, même suivre une recette tout en surveillant ce qui ce passe dans une autre pièce grâce à l’incrustation qu’on obtient en cliquant sur le bord bas à droite de l’image pour basculer du plein écran à ce mode.

Avec Google Assistant

Encore une fois, comme avec la petite Ranger 2C, il ne nous a pas été possible d’avoir le flux sur l’écran du Nest Hub, un laconique « désolez, une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard » ou « je n’arrive pas a me connecter à Imou » ou alors avec une chance indéniable, le flux apparait 2 secondes et se met en tampon… A la décharge d’Imou, la caméra n’est pas annoncée compatible Google.

Notre avis sur Imou Ranger SE

A l’utilisation, la caméra Imou Ranger SE est performante dans la détections et est très bonne pour la poursuite intelligente. Rien à redire sur la/les qualités d’images que ce soit en 480P, 4080P ou 4MP.  Même en 480P l’affichage est très correct. Vous voyez même le type de notification qui arrive

De nuit, l’éclairage qu’envoie la LED infra rouge de 850 nm permet d’avoir une vision suffisante pour détecter une éventuelle présence.

Les notifications arrivent sans retard et avec image si l’option a été validée . Il n’y a pas de délai constaté entre chaque alerte. Réglé à 50 dB, elle capte bien le passage des avions au dessus (fenêtre ouverte, certes), d’où l’importance de prendre en compte, l’environnement sonore, pour ne pas être alerté inutilement.

Enfin, petit plus, si vous avez une montre connectée comme la Fitbit Versa 3, vous pouvez être alerté directement et en tout discrétion.

En conclusion, la caméra Imou Ranger SE à une forme  compacte qui lui permet d’être facilement prise en main même si c’est pas le but premier. Elle est petite, discrète et légère. Le suivi intelligent est une très bonne chose et surtout performant qui permet d’être assuré d’avoir un oeil attentif aux mouvements qui peuvent survenir. Proposée à moins de 40€ sur Amazon.fr elle est une bonne solution de surveillance mais à condition de ne pas chercher pas à visualiser le flux sur l’écran d’un appareil Google dont il est vrai la compatibilité n’est pas annoncée.

Un modèle à 1080P est également proposé :

Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.