[TEST] Frient Intelligent Smoke Alarm : un détecteur de fumée ZigBee

Compatible avec Jeedom, Home Assistant, Homey...

Frient Intelligent Smoke Alarm

Frient Intelligent Smoke Alarm : détecteur de fumée ZigBee 3.0 (DIN EN 14604 ET DIN 14676)

Prix au : 28 septembre 2021 23 h 28 min

Après vous avoir présenté deux détecteurs de fumée Wi-Fi, le Konyks FireSafe puis le X-Sense XS01-WT, nous avons souhaité aujourd'hui changer de protocole et nous intéresser au très en vogue ZigBee avec un test du détecteur de fumée Frient Intelligent Smoke Alarm.

Assez connue des utilisateurs de domotique DIY, la marque Frient appartient à la société danoise Develco qui propose des objets connectés compacts et efficaces.

Frient Intelligent Smoke Alarm : la compacité et l'efficacité du ZigBee

Unboxing

C'est dans un emballage aussi petit que qualitatif qu'est livré le détecteur de fumée Frient Intelligent Smoke Alarm. Intelligent car, comme nous l'indique son packaging, il est compatible avec de nombreuses plateformes dont SmartThings, Google Assistant ou encore la box domotique Homey. S'agissant d'un produit ZigBee 3.0, nous pourrons néanmoins l'installer sur bien d'autres systèmes domotiques…

A l'ouverture, la première chose qui surprend est la compacité du dispositif. Avec seulement 6,5 cm de diamètre à sa base pour 4 cm de hauteur, le Frient Intelligent Smoke Alarm est le détecteur de fumée connecté le plus compact passé dans notre lab'.

Fait en plastique blanc de type ABS ignifugé, ses finitions sont excellentes et l'objet saura se faire discret dans nos intérieurs. On l'aime déjà !

Discret à condition qu'il ne détecte pas de fumée, bien entendu, puisqu'il développe dès lors une stridente alarme de 85 dB à même de vous arracher des bras de Morphée comme de prévenir vos voisins.

Ce détecteur de fumée ZigBee est conforme aux normes CE, RoHS, RED (pour les radiofréquences) et certifié DIN EN 14604 / DIN 14676 car il présente toutes les caractéristiques nécessaires à une bonne sécurité : un capteur photoélectrique, un bouton de test en façade, un double système d'anti-retrait et d'alerte de batterie faible.

Il est en effet alimenté par une pile Lithium CR123 qui lui offre une autonomie de plus de 3 ans du fait de son protocole basse consommation, et ceci malgré des remontées d'informations toutes les 2 minutes (hors déclenchement d'alarme évidemment). C'est un très bon point.

Le Frient Intelligent Smoke Alarm a par ailleurs obtenu la certification ZigBee IAS Zone spécifique aux appareils de sécurité car il embarque à la fois un détecteur de fumée photoélectrique et un capteur de température à même de vous signaler des augmentations brutales et donc probablement anormales. Encore un très bon point !

Fiche technique

  • Fabricant : Develco
  • Produit : Frient Intelligent Smoke Alarm
  • Dimensions : Ø65 x 40 mm
  • Alimentation : 1 x pile CR123 remplaçable
  • Alarme : 85 dB à 3m
  • Protocole : ZigBee
  • Sensibilité radio : -98 dBm
  • Plage de température : 0 à +50°C avec précision de 0.1°C (±0.5°C)
  • Remontées d'informations : configurable de 2 s – 65,000 s
  • Certifications : CE, RED, RoHS, DIN EN 14604, DIN 14676, Zigbee Home Automation 1.2…

Frient Intelligent Smoke Alarm : installation et utilisation

Installation

L'installation du Frient Intelligent Smoke Alarm se fait très simplement. Dévissez le socle de l'appareil, et utilisez-le pour le placer (vis et chevilles fournies), idéalement au centre de votre plafond ou contre un mur (à au moins 15 cm du plafond) comme nous avons choisi de le faire.

Ceci fait, retirez la languette de protection de la pile, et votre détecteur de fumée ZigBee est opérationnel ! Mais pas encore connecté…

Une fois n'est pas coutume, nous avons dû faire appel au service client de la marque pour mener à bien notre test. Nous tenions donc à remercier Mohammed, ingénieur chez Develco, pour sa très grande réactivité et son aide qui nous a permis de réaliser que notre réseau ZigBee était finalement en cause… Bravo à Frient pour l'excellence de son support !

Utilisation sur la box Homey

S'agissant d'un appareil ZigBee 3.0, vous pouvez connecter le détecteur de fumée Frient à un hub SmartThings, mais également à la passerelle de votre box domotique Home Assistant ou encore Jeedom.

Pour ce test, nous avons opté pour la box Homey Pro qui propose une application dédiée pour Frient, mais aussi Develco.

À LIRE :
Test Homey Pro : la box domotique Plug and Play d'Athom !

Dans l'application Frient sur Homey :

  1. Sélectionnez “Intelligent Smoke Alarm”,
  2. Cliquez sur “Install & Connect”,
  3. Réinitialisez le détecteur de fumée en appuyant environ 15 secondes sur le bouton situé en dessous de la pile. Pendant ce temps, la LED va clignoter une fois, puis deux, jusqu'à faire une série de flashs témoignant de son passage en mode appairage.
  4. Patientez et c'est bon en quelques secondes !

Nous retrouvons ensuite notre détecteur de fumée Frient sur notre dashboard Homey avec deux informations importantes : le déclenchement éventuel de l'alarme et la température de la pièce…

Il est possible de créer des automatisations avec les paramètres suivants :

  • Température supérieure à X °C
  • Température inférieure à X °C
  • Changement de température
  • Alarme fumée activée
  • Alarme fumée désactivée
  • Alarme batterie activée
  • Alarme batterie désactivée

Bref, ce détecteur est particulièrement intéressant car vous pouvez à la fois créer des automatisations lorsque l'alarme se déclenche, mais aussi quand la température augmente brutalement ou dépasse un seuil défini et donc probablement anormal.

Nous avons défini deux scénarios en fonction de notre présence, ou pas, à domicile :

  1. Dans le cas d'une présence à domicile, nous avons choisi de faire clignoter nos ampoules connectées en rouge afin de nous alerter du danger, de déclencher une routine vocale Alexa à volume élevé sur nos enceintes Amazon Echo, mais également d'allumer le couloir d'entrée afin de faciliter une éventuelle sortie d'urgence.
  2. En cas d'absence, nous souhaitons avant tout être alertés de l'événement et avons donc choisi une simple notification push envoyée sur nos smartphones.

Il est également possible de déclencher l'ouverture de vos volets roulants connectés, d'ouvrir votre serrure connectée, et bien plus encore. Comme toujours en domotique, les limites ne tiennent presque qu'à votre imagination !

Autres passerelles domotiques

Pour d'autres logiciels de domotique, vous pouvez opter, au choix, pour deCONZ ou ZigBee2MQTT. Les deux méthodes fonctionnent sans mal que ce soit sur Home Assistant, Jeedom ou encore Eedomus ! Nous avons testé avec succès via deCONZ avec la célèbre passerelle Phoscon ConBee II, mais également avec avec ZigBee2MQTT sur Home Assistant OS.

Notre avis sur le détecteur de fumée ZigBee

Petit et discret, le détecteur de fumée Frient Intelligent Smoke Alarm est une réussite.

Efficace, il a réagi très rapidement lors de nos tests, qu'il soit confronté à de la vapeur de cigarette électronique ou à une catastrophe culinaire…

Sécurisant, ce détecteur photoélectrique Frient nous permet aussi d'être alerté où que nous soyons avec une latence très faible grâce à son protocole ZigBee 3.0 qui le rend compatible avec de nombreuses box domotiques. Répondant aux normes de sécurité européennes, son alarme stridente n'est pas des plus agréables, mais c'est loin d'être la pire et ça n'est de tout façon pas ce qu'on lui demande, bien au contraire.

Dernier point intéressant, son capteur de température est un vrai plus car vous pouvez aussi bien l'utiliser pour déclencher des alertes incendies si la température augmente de façon anormale, que pour créer les scénarios de vos choix en vous basant sur ses relevés.

En résumé, pour moins de 40€ chez Domadoo, c'est un produit indispensable à toute maison connectée.
Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.