Le Lab'Robots aspirateurs

[TEST] Ecovacs Deebot Ozmo 920 : un robot aspirateur aussi séduisant que performant

Un excellent rapport qualité/prix

Ecovacs, ce nom vous est familier si vous êtes de nos fidèles lecteurs. Il faut dire que nous vous parlons souvent de ce fabricant de robots aspirateurs tant ses modèles nous surprennent toujours par leur qualité de conception et d’assemblage. Après le test du séduisant Deebot Ozmo 900, Ecovacs a annoncé lors de l’IFA plusieurs nouveautés, parmi lesquelles la nouvelle série Deebot 500, mais surtout les Deebot Ozmo 920 et Ozmo 950 dont nous vous parlions il y a quelques semaines. Il n’en fallait pas plus pour aiguiser notre curiosité, d’autant que le bouche à oreille laisse entendre qu’il s’agit tout simplement des meilleurs robots aspirateurs du marché. Nous allons donc aujourd’hui vérifier avec vous cette assertion pour le moins prometteuse et pousser le robot aspirateur et laveur Deebot Ozmo 920 dans ses retranchements.

Deebot Ozmo 920 : Ecovacs place la barre très haut

Unboxing et présentation

Comme toujours chez Ecovacs, les robots arrivent super bien protégés. Il faut dire que ces petits bijoux de technologie le méritent ! Une fois le carton d’expédition ouvert, nous découvrons un second carton dans lequel se trouve un autre emballage qui contient notre robot. Ecovacs protège ses joyaux tels des poupées russes. Nous vous passerons les photos des deux premiers, qui ne servent qu’à la protection, et allons plutôt nous attarder sur celui qui contient le fameux robot aspirateur Deebot Ozmo 920.

A notre grande surprise, l’emballage final est bien plus compact que celui de ses prédécesseurs, et muni d’une poignée qui permet de facilement le transporter. Sa conception est toujours aussi soignée, le marketing produit bien pensé, tout ça respire la qualité et donne grandement envie d’aller plus loin.

Unboxing et test du robot aspirateur Deebot Ozmo 920 d'Ecovacs
Un emballage très réussi – © Les Alexiens – Tous droits réservés

Sur la face avant, nous retrouvons l’incontournable visuel du produit mis en relief par un vernis sélectif, accompagné du logo de la marque, de la référence du produit, d’un pictogramme qui nous informe que ce robot est doté comme son prédécesseur de la technologie Smart Navi™ 3.0, mais qu’il s’est également vu attribuer un RedDot Design Award 2019.

Qu’es aquò ? C’est un prix international très convoité qui récompense les designs de produits et de communication. Pour les communicants, marketeux et designers, c’est l’équivalent d’une Palme d’Or, un trophée qui récompense la qualité du travail accompli en terme de marketing et design produit.

Les autres faces reprennent les principales caractéristiques du produit : technologies Smart Navi™ 3.0 et Ozmo™, hautes performances de mobilité (plus bas avec ses 93 mm de haut et capable de franchir jusqu’à 2 cm, ce que nous vérifierons bien évidemment). On retrouve aussi les logos Google Assistant et surtout, Amazon Alexa, puisqu’il s’agit de notre assistante vocale préférée.

La face arrière – © Les Alexiens – Tous droits réservés

Bien que fort réussi, ne nous attardons pas plus longtemps sur l’aspect extérieur de ce packaging et découvrons plutôt ce qu’il contient, et notamment le fameux robot aspirateur primé pour son design…

Et là, c’est l’effet waouh ! Les Alexiens

Et là, c’est l’effet waouh ! Clairement, Ecovacs n’a pas volé son RedDot Award, le Deebot Ozmo 920 est tout simplement sublime dans sa robe noire et étincelante. Si le Deebot Ozmo 900 nous avait déjà séduit, l’entreprise chinoise a cette fois placé la barre encore plus haut en terme de design en nous livrant une copie parfaite en la matière. Les concurrents auront du mal à faire mieux !

Présentation Ozmo 920 – © Les Alexiens – Tous droits réservés

Plus compact, le nouvel emballage protège encore mieux le robot qu’avant grâce à des plaques de mousse composite. Le fabricant de robots aspirateurs ne perd pas ses bonnes habitudes et nous fournit son appareil dans un véritable écrin qui respire la solidité et la qualité. Cela peut paraître quelque peu inutile aux yeux de certains, mais chez Les Alexiens nous apprécions grandement le soin porté aux détails. La qualité perçue est en effet essentielle quand on débourse plusieurs centaines d’euros, et chez Ecovacs, rien n’est laissé au hasard, même les accessoires sont parfaitement protégés et présentés dans une boite que vous conserverez probablement.

Justement, que contient cette boîte d’accessoires? Plein de choses! Vous y trouverez un guide de démarrage rapide illustré, une notice d’utilisation, un certificat de conformité CE, la bouche d’aspiration directe (idéale si vous avez des animaux), un filtre HEPA de rechange, deux brosses latérales additionnelles, un lot de 5 microfibres jetables (de bien meilleure facture que chez les concurrents, soit dit en passant…) et deux serpillières en microfibre lavables. En bref, des consommables pour une année entière d’utilisation, c’est plus qu’appréciable !

Mais revenons-en à notre robot aspirateur et sortons-le enfin de son carton.

Rond, comme la plupart de ses congénères, le nouvel Ozmo a gagné en compacité par rapport à ses prédécesseurs. Son diamètre est désormais de 33 cm pour une hauteur de seulement 9.3 cm – télémètre laser compris – soit 0.9 cm de moins que l’Ozmo 900, ce qui lui permet de passer sous bien plus de meubles. C’est d’ailleurs sur la hauteur du télémètre que semblent avoir travaillés les ingénieurs d’Ecovacs pour réduire d’une poignée de précieux millimètres la taille de leur nouveau robot star. Nous verrons plus tard qu’à l’usage, il s’agit d’un plus indéniable. Tout comme son important poids, puisqu’il pèse 4.5 kg, ce qui laisse augurer de bons résultats lors du passage de la serpillière. En effet, comme nous le disions lors de précédents tests, être lourd est clairement un avantage pour un robot aspirateur.

Comme tout appareil haut de gamme, le Deebot Ozmo 920 est doté d’un télémètre laser, qui certes lui fait gagner quelques centimètres mais s’avère précieux au quotidien. Aussi appelé Lidar, cet élément est indispensable à une navigation précise, puisqu’il lui permet de cartographier très précisément l’environnement dans lequel il évolue. Si certaines marques, à l’instar de iRobot, misent encore sur les caméras, celles-ci ne sont clairement pas aussi efficaces et excluent la plupart du temps une navigation dans l’obscurité.

Le robot est évidemment doté d’un pare-choc avant recouvert de caoutchouc ton sur ton avec une large vitre, elle-aussi noire, dissimulant les nombreux capteurs lui permettant d’éviter les obstacles et autres chocs, mais également d’effectuer l’approche finale vers sa base de chargement.

Les capteurs, le Deebot Ozmo 920 n’en manque d’ailleurs pas, puisqu’il en est parsemé sur son pourtour inférieur. Il s’agit de capteurs capables d’empêcher les blocages, de lui éviter les chutes, d’identifier le type de surface sur laquelle il évolue (tapis/moquettes ou sol dur), mais également d’adapter la hauteur de ses roues pour franchir des obstacles jusqu’à deux centimètres.

Roues qui présentent logiquement un débattement particulièrement important et sont capables de s’élever de 4 cm, ce qui est loin d’être commun. Le Deebot ne devrait donc rencontrer aucune difficulté sur les tapis, même les plus épais. Leur manipulation permet d’ailleurs de mesurer la qualité d’assemblage du robot : on ne détecte ni jeu ni bruit de ressorts. Ecovacs se démarque une fois de plus par le soin apporté à la fabrication de ses appareils, les pièces du Deebot Ozmo 920 étant clairement bien plus qualitatives et durables que celles d’un Roborock S6 par exemple. Espérons que cela se ressentira aussi à l’usage !

Ecovacs se démarque une fois de plus par le soin apporté à la fabrication de ses appareils Les Alexiens

Nous retrouvons évidemment la traditionnelle roue omnidirectionnelle qui permet au robot de se mouvoir à 360°, ainsi que deux broches destinées à sa recharge.

© Les Alexiens – Tous droits réservés

Concernant les brosses, elles sont de deux types : deux latérales et une centrale.

Les brosses latérales présentent des poils semi-rigides et une courbure leur permettant de maximiser leur contact avec le sol. A l’usage, vous le verrez, cette conception déjà présente sur les modèles précédents de la marque est très efficace.

© Les Alexiens – Tous droits réservés

Si les brosses latérales sont équivalentes aux modèles précédents, la brosse centrale a quant-à-elle évolué de façon notable, alternant désormais poils souples de deux tailles différentes avec une belle densité et de longues lamelles de caoutchouc découpées en trois parties afin de ne pas se voir gênées par la grille empêchant l’obstruction de la bouche d’aspiration par des câbles ou autres objets qui trainent. C’est quelque chose qui manquait un peu à la génération précédente, nous sommes heureux de constater cette amélioration.

© Les Alexiens – Tous droits réservés

D’ailleurs, au-delà de la brosse, c’est toute la bouche d’aspiration qui a été optimisée sur les nouveaux Ozmo 920 et 950. D’une longueur de 18 cm pour 7 cm de large, elle jouit d’un débattement important qui lui permet de toujours être au plus près du sol et que le fabricant qualifie de fottante. On retrouve une lamelle de caoutchouc destinée à racler le sol, ainsi qu’une nouvelle série de lamelles bien plus longues qui éviteront au robot de laisser en chemin une partie de sa collecte.

© Les Alexiens – Tous droits réservés

Un gros travail a été fait sur cette brosse flottante totalement unique. Ecovacs est, à notre connaissance en tout cas, le seul fabricant de robot à proposer une bouche d’aspiration de ce type. Vous remarquerez d’ailleurs quatre mini-brosses de part et d’autre des boutons poussoirs permettant l’ouverture du système. A quoi servent-elles? Tout simplement à éviter que la partie en plastique dur ne soit en contact direct avec le sol car la brosse flottante des nouveaux Deebot Ozmo colle au plus près du sol… Et nous pouvons vous assurer que cela s’entend, nous en reparlerons plus bas.

 

 

Une technologie qui semble plus que prometteuse et qui explique probablement pour partie les 20% d’aspiration supplémentaire promis par Ecovas par rapport à sa génération précédente. L’intérieur de la bouche d’aspiration a également été repensée, ce qui est d’autant plus intéressant que nous considérions déjà la précédente comme la meilleure !

Pour les propriétaires d’animaux ou à l’aspiration de zones contenants de gros débris à même d’obstruer la brosse, Ecovacs livre également une bouche d’aspiration directe qui viendra en lieu et place de la brosse, comme sur son Ozmo 900 ou le Conga 3690 Absolute de Cecotec. On y retrouve des lamelles en caoutchouc sur tout son pourtour, ainsi que quatre petits tampons pour protéger vos sols, le Deebot Ozmo 920 abaissant au maximum le tout pour maximiser son efficacité.

© Les Alexiens – Tous droits réservés

Bon, c’est bien beau d’aspirer, mais il faut aussi stocker tout ça ! Comme tout robot aspirateur, le Deebot Ozmo 920 possède évidemment un bac à poussière situé sous son capot.

© Les Alexiens – Tous droits réservés

Capable de contenir jusqu’à 430 mL de débris en tous genres, le bac à poussière rappelle des précédents modèles, même si quelques modifications lui ont été apportées. Le format ainsi que le bouton poussoir d’ouverture sont un peu différents, mais Ecovacs a surtout amélioré la languette plastique anti-retour, qui est désormais plus lourde et empêche réellement les saletés de sortir. Un très bon point.

Nous retrouvons, comme toujours, un filtre HEPA lavable (un seconde de remplacement est également fourni). Ce dernier permet de filtrer les particules fines et s’avère particulièrement important étant donné le gain d’aspiration de l’Ozmo 920 par rapport à la génération précédente.

Maintenant que nous avons fait le tour des éléments dédiés à l’aspiration, voyant ce qu’il retourne de la partie lavage. En effet, comme tous les appareils de la gamme Ozmo d’Ecovacs (nom qui fait d’ailleurs très probablement référence à l’osmose, phénomène chimique bien connu de diffusion de la matière), le Deebot Ozmo 920 est un robot aspirateur 2 en 1 capable de laver le sol.

Ecovacs Deebot Ozmo 920 : un des meilleurs aspirateurs robots
© Les Alexiens – Tous droits réservés

Pour ce faire, il est évidemment équipé d’un réservoir d’eau. D’une capacité de 240 mL, comme celle de l’Ozmo 900 mais bien plus importante que celle d’un Roborock S6 par exemple, il dispose de deux trous permettant de lui fixer une plaque de nettoyage qui le fera automatiquement passer en mode lavage.

Vous remarquerez d’ailleurs qu’en plus des classiques serpillères, Ecovacs a cette fois ajouté un lot de cinq microfibres jetables idéales pour, par exemple, lustrer un parquet vitrifié. Une excellente idée, d’autant plus qu’elles s’avèrent parfois même plus efficaces que les traditionnelles serpillières !

© Les Alexiens – Tous droits réservés

Enfin, le Deebot Ozmo 920 est évidemment livré avec une station de charge. De petite taille comparée à celle Roborock S6,  elle renferme l’alimentation contrairement au Conga 3690 Absolute et est dotée d’un cache permettant de ranger le câble d’alimentation et de n’en utiliser que la longueur nécessaire. C’est pratique et bien plus esthétique, d’ailleurs même le Deebot devrait apprécier tant les fils qui traînent sont les ennemis juré des robots aspirateurs.

© Les Alexiens – Tous droits réservés

Voilà pour ce qui est du tour du propriétaire, mais que vaut donc ce Deebot Ozmo 920? C’est ce que nous verrons après notre traditionnel autant qu’incontournable examen des caractéristiques techniques du constructeur.

Fiche technique

Marque :
Ecovacs Robotics
Modèle :
Deebot Ozmo 920 – DX5G
Batterie :
Lithium-Ion 2600 mAh
Aspiration :
2400 Pa
Dimension :
diamètre 33 cm, hauteur 9.3 cm
Poids :
4.5 kg
Autonomie :
110 minutes
Temps de charge :
4 heures
Télécommande :
application et contrôle vocal
Station de charge :
type dock avec cache câble
Bac à poussière :
430 ml
Réservoir d’eau :
240 ml
Connectivité :
Wi-Fi IEEE802.11 b/g/n 2.4 GHz
Accessoires :
filtres HEPA x2, brosses x4, entrée d’aspiration directe x 1, réservoir x 1, serpillères x2, microfibres x5, plaque de lavage x1,
Autres :
Outil de nettoyage x1, guide de démarrage rapide et notice d’utilisation
Ecovacs Deebot Ozmo 920
Ecovacs Deebot Ozmo 920

Ecovacs Home : une application bien conçue

Installation

Avant de réaliser un test des performances du Deebot Ozmo 920, il convient évidemment d’installer le robot sur l’application Ecovacs Home. Disponible pour Android ou iOS, elle est indispensable pour paramétrer l’appareil, cartographier votre logement, programmer des séquences de nettoyage… Et bien plus encore !

Pour installer le robot aspirateur, deux options s’offrent à vous : choisir l’appareil en sélectionnant son modèle ou scanner son QR Code. Vous devrez ensuite le connecter à votre Wi-Fi domestique IEEE 802.11 b/g/n sur la bande des 2.4 GHz. Une fois les SSID et mot de passe saisis, l’appareil se connecte très rapidement à Internet.

Ceci fait, nous découvrons une application tout aussi soignée que l’appareil que nous venons de déballer. L’écran d’accueil nous propose de nous identifier, mais nous allons d’abord nous inscrire, c’est quand-même mieux. Après avoir saisi notre adresse e-mail, nous devons logiquement choisir un mot de passe. Classique. Une fois cette opération réalisée, nous voilà face à une carte nous signalant que nous n’avons aucun robot et nous invitant à en installer un. En même temps, l’application ne sert pas à grand chose sans robot aspirateur!

 

Nous retrouvons avec plaisir l’application Ecovacs Home. Bien pensée, elle est facile à utiliser et nous trouvons très rapidement les différents réglages et options qui s’offrent à nous.

En haut à gauche, nous avons la possibilité d’accéder aux informations de notre compte Ecovacs, de choisir une photo et un surnom, le nom d’utilisateur étant imposé et associé à notre adresse e-mail. Une option permet de partager l’appareil avec un proche.

En haut à droite, nous trouvons un petit pictogramme en forme de bulle où nous pouvons consulter les messages en provenance du robot, ceux de partage du robot, et les notifications d’état.

Enfin, au centre, une carte avec le visuel du Deebot Ozmo 920 nous permet enfin d’accéder aux réglages principaux du robot.

Une fois sur l’application, en cliquant sur le Deebot Ozmo 920, vous vous retrouvez sur les principales options de lavage. Ecovacs Robotics a fait simple, et on peut les en féliciter, nous proposant trois grandes rubriques : Automatique (le robot décidera seul), Personnalisé (vous permet de définir une zone et de choisir entre un ou deux passages), ou Zone (vous pouvez sélectionner les pièces de votre choix, et ici aussi un ou deux passages).

Vous avez la capacité de définir des limites virtuelles sous forme de barrières ou de zones. Par ailleurs, les nouvelles capacités de la gamme Ozmo permettent aussi de définir des zones à ne pas laver à la serpillière où le robot se contentera d’aspirer.

En cliquant sur les trois petits points en haut à droite, nous vous conseillons de commencer par activer le « mode avancé ». C’est lui qui vous permettra d’user de tous les paramétrages… Avancés!

  • Trois puissances d’aspiration sont disponibles : silencieux, normal et max. On ne vous fait pas de dessin.
  • Quatre niveaux de débit d’eau : bas, moyen, haut et très haut.
  • Rappel de tissu de nettoyage : une option intéressante qui vous permet d’être alerté, quand vous le souhaitez, lorsqu’il faut changer de serpillière ou de micro-fibre. Pratique pour les grandes surfaces ou si vous souhaitez faire deux passages, un nettoyage ou changement de tissu pouvant s’avérer nécessaire pour obtenir un meilleur résultat.
  • Aspiration avec augmentation de puissance : lorsque le robot détecte un tapis ou une moquette, il y exerce ainsi une puissance accrue.
  • Nettoyage en continu : si le robot ne peut finir sa tâche en une seule séquence, il la terminera après avoir rechargé sa batterie.
  • Ne pas déranger : permet de définir un plage horaire pendant laquelle le robot ne parlera pas et surtout n’exécutera pas seul de nettoyage ou de reprise du nettoyage. Par défaut, elle est réglée sur 22h – 8h.
  • Programme de nettoyage : vous permet de programmer diverses routines automatiques.
  • Réinitialiser la carte : permet d’effacer la carte de la mémoire du robot.
  • Carte multi-surface : c’est une des nouveautés majeures! Vous pouvez désormais cartographier plusieurs étages.

Enfin, vous retrouvez les fonctionnalités applicatives que nous avions déjà découvertes sur le reste de la gamme :

  • Journal de nettoyage : un récapitulatif des différentes séquences effectuées par le robot.
  • Utilisation des accessoires : vous permet de connaître la durée d’utilisation des consommables et donc de les renouveler en temps voulu.
  • Rapport vocal : pour choisir si vous souhaites, ou non, que votre robot parle et d’en choisir la langue (le français est disponible!).
  • Renommer votre Deebot : permet de choisir le nom du robot.
  • Aide : comme son nom l’indique, il s’agit de la rubrique d’aide.
  • A propos : permet de consulter un certain nombre d’informations liées au robot (version logicielle, unité de surface, numéro de série, qualité de la liaison Wi-Fi, etc.).
  • Trouver Deebot : si vous cherchez partout votre Ozmo 920, vous pouvez le faire parler pour vous aider dans votre quête…

 

Un robot compatible Alexa

Comme tous les robots que nous testons, le Deebot Ozmo 920 est compatible avec Alexa et skill disponible sur Amazon.fr. Si la skill du Proscenic 800T s’était avérée quelque peu capricieuse, celle d’Ecovacs fonctionne parfaitement. Le robot n’offre malheureusement pas encore autant de possibilités que les Roborock, mais les principales commandes sont parfaitement fonctionnelles.

Voici la liste des commandes possibles :

  • « Alexa, demande à DEEBOT de commencer le nettoyage », vous l’aurez compris, permet d’initier le processus de nettoyage,
  • « Alexa, demande à DEEBOT d’arrêter le nettoyage » permet de stopper ce même processus,
  • « Alexa, demande à DEEBOT de suspendre le nettoyage » permet de mettre en pause le robot, si vous avez un appel important par exemple,
  • « Alexa, demande à DEEBOT de reprendre le nettoyage », quand votre appel est terminé, relancera le robot,
  • « Alexa, demande à DEEBOT que fait-il? » vous permet de savoir ce que fait le robot,
  • « Alexa, demande à DEEBOT de retourner sur sa base » permet de rapatrier l’appareil vers sa station de charge.

 

Deebot Ozmo 920 : une aspiration sans concession

Vous le savez, chez Les Alexiens, nous ne testons pas les fiches produits mais les appareils. Le Deebot Ozmo 920 a donc été soumis à plus de 21 heures de tests sur trois semaines, et il a nettoyé plus de 900 m².. Autant dire que nous avons eu tout loisir de le pousser dans ses retranchements !

Un navigation efficace

Comme son prédécesseur, le Deebot Ozmo 920 est doté d’un télémètre laser lui permettant de cartographier son environnement avec une grande précision. S’il n’aime pas plus les portes fermées que celui de ses concurrents, ce Lidar ou LDS lui permet de naviguer avec précision et de se rendre à un endroit précis ou encore de retrouver sa base sans loger les murs comme les robots plus bas de gamme. L’Ozmo 920 sait où il va et vous pouvez l’envoyer où bon vous semble sans crainte qu’il ne s’égare.

Lors de nos nombreux tests, nous avons pu constater que le robot n’oublie jamais le moindre espace. Il commence par délimiter la pièce ou la zone (il est possible de sélectionner plusieurs zones), puis y réalise un nettoyage systématique dans sa largeur. C’est la même méthode, très efficace, que celle utilisée par l’Ozmo 900.

Comme ce dernier, le nouveau né d’Ecovacs est aussi capable de différencier la nature du sol sur lequel il évolue, mais les moquettes et tapis sont désormais matérialisés sur la cartographie par de petites hachures et délimités de façon extrêmement précise. Ainsi, il exerce une puissance d’aspiration plus puissante sur les moquettes et tapis, mais surtout ce robot ne passe la serpillière que sur les sols durs.

Enfin, sa taille réduite lui permet enfin de passer presque partout. Avec 33 cm de diamètre et 9.3 cm de haut, le Deebot Ozmo 920 passe presque partout et ne se voit plus stoppé par des meubles un peu bas. C’est fort appréciable car c’est aussi ce qu’on attend d’un robot : se charger des zones les moins accessibles et nous forçant à se mettre à quatre pattes pour les nettoyer. Question mobilité, le nouveau robot d’Ecovacs excelle aussi en franchissement d’obstacle puisqu’il permet vraiment de grimper jusqu’à 2 cm (un poil plus en pratique) et ce malgré une garde au sol plus basse. Bien joué Ecovacs !

Avec 33 cm de diamètre et 9.3 cm de haut, le Deebot Ozmo 920 passe presque partout et ne se voit plus stoppé par des meubles un peu bas. Les Alexiens

 

Nous avons néanmoins deux petits regrets à formuler concernant cette navigation.

Le premier concerne ses déplacements qui ne sont pas toujours les plus judicieux et les plus courts. En effet, le robot semble utiliser la dernière route et s’il sait contourner les objets sans mal, il n’adapte pas son trajet en temps réel comme sait le faire un Roborock S6. Bon, dans la pratique, cela n’a aucune incidence sur son fonctionnement, mais c’est une voie d’amélioration de notre point de vue. Les Alexiens sont exigeants !

Le deuxième regret vient de la partie applicative. En effet, si le Deebot Ozmo 920 réalise une cartographie intelligente, le découpage des pièces laisse parfois à désirer comme chez ses concurrents, mais il n’est pas possible d’éditer ces zones. C’est dommage, mais il est fort probable que cette fonctionnalité très utile soit apportée lors de mises à jour.

C’est tout l’intérêt des robots provenant directement de constructeurs comme Ecovacs Robotics qui possèdent leurs propres usines et conçoivent leurs robots de A à Z.  Les Alexiens

Rien de très embêtant, d’autant que les robots Ecovacs évoluent toujours de façon notable et positive dans le temps, comme nous avons pu le constater sur l’Ozmo 900. Un suivi que nous apprécions et qui est loin d’être la norme dans le milieu, un grand nombre de robots ne connaissant aucune « update » au cours de leur vie. On pense notamment à Viomi à qui il est régulièrement reproché de laisser tomber ses produits…

C’est tout l’intérêt des robots provenant directement de constructeurs comme Ecovacs Robotics qui possèdent leurs propres usines et conçoivent leurs robots de A à Z, mais aussi ceux d’un grand nombre de marques majeures (Hoover, Philips, Panasonic…), l’entreprise étant historiquement l’un des plus grands fabricants d’aspirateurs en OEM/ODM. Si les plus grands lui font confiance, il y a bien une raison, non ?

© Les Alexiens – Tous droits réservés

Une aspiration puissante mais très silencieuse

Comme nous le relevions lors de notre unboxing, la brosse flottante du Deebot Ozmo 920 a largement été améliorée. Ecovacs dit avoir augmenté sa puissance de 20% et il faut reconnaître que cela se ressent dès la mise en fonction de l’appareil. Avec 24 CFM et environ 2400 Pa, il s’agit sur le papier comme en pratique d’un des robots les plus efficaces du marché. Meilleur que le Conga 3690 avec ses 2700 Pa? Oui, c’est bien possible, car sa brosse flottante lui permet une moindre déperdition et, au final, plus d’efficience. Au démarrage, on croirait presque un avion au décollage ! La turbine monte progressivement en puissance puis le robot s’élance. Enfin, rassurez-vous, il n’est pas aussi bruyant pour autant et même plutôt silencieux…

Nos mesures indiquent en effet plus ou moins 54 dB (A) en mode silencieux (destiné au passage de serpillière avec une aspiration minimale), environ 61 dB (A) en mode normal et 69 dB (A) en mode max. Notez que ces mesures sont effectuées de façon très rapprochée et que, dans les faits, il semble beaucoup moins bruyant. C’est même le plus silencieux des robots aspirateurs de notre sélection. Nous ne savons pas si Ecovacs a particulièrement travaillé ce point, mais cela semble être lié à la proximité de sa bouche d’aspiration avec sol. Sur les tapis et moquettes, c’est particulièrement flagrant et, il faut le reconnaître, très agréable au quotidien.

En bref, le Deebot Ozmo 920 possède une des meilleures aspirations du marché. En l’absence de données constructeur, nous concluons qu’il est aux environs de 2400 Pa (20% de plus que les précédents Ozmo) et cela se ressent véritablement. Ce robot aspirateur fait véritablement partie des meilleurs du secteur. Il suffit d’ouvrir son bac à poussière pour le constater où l’on retire des blocs bien compacts et plein de toutes petites particules qui, bien que légères, sont celles laissées par d’autres aspirateurs moins puissants car profondément incrustées sur nos tapis. S’il excelle en aspiration, reste à savoir si le nouvel opus d’Ecovacs fera aussi briller nos sols…

Un lavage plus efficace et précis

Une des grandes nouveautés apportées à cette nouvelle génération Ozmo est sans aucun doute l’amélioration de la détection de la nature des sols et le refus des Ozmo 920/950 de traverser tapis et moquettes lors d’une séquence de lavage. Une innovation bien sentie qui permet d’éviter de fâcheux résultats. C’est en effet le premier robot capable de faire ça que nous rencontrons et c’est franchement plus qu’appréciable. D’autant qu’il fait vraiment preuve d’une extrême précision dans cet exercice, lavant la zone au maximum et s’arrêtant à quelques millimètres des tapis.

Une innovation bien sentie qui permet d’éviter de fâcheux résultats. Les Alexiens

Prenons l’exemple d’un tapis posé sur un carrelage : le Deebot Ozmo 920 va l’escalader seulement avec sa partie avant et s’arrêter précisément au niveau de sa plaque de nettoyage. La serpillière n’est jamais en contact avec le tapis. Même chose sur les moquettes où il ira jusqu’à une barre de seuil, mais jamais plus loin. Il effectue ensuite une marche arrière et réitère le mouvement tout le long. Un gros point fort !!!

Un nouveauté applicative accompagne cette fonctionnalité et vous permet de définir des zones à ne pas laver, différentes des zones interdites ou limites virtuelles. C’est très bien pensé, car si l’on peut souhaiter que le robot ne lave pas une zone à l’eau, cela ne veut pas pour autant dire qu’il ne doit pas la nettoyer avec une aspiration !

Concernant le lavage proprement dit, le Deebot Ozmo 920 assure sans pour autant briller… Quelque soit la marque, c’est un constat que nous faisons à chaque test de robot aspirateur : le lavage des robots 2 en 1 reste encore approximatif et ne dispense pas encore d’un bon coup d’huile de coude.

Présentant quatre niveaux d’humification de sa serpillière (bas, moyen, haut et très haut), nous l’avons toujours laissé sur « très haut ». Nous regrettons qu’il ne diffuse pas plus d’eau, notamment pour les carrelages, le débit étant par ailleurs suffisant sur les autres surfaces. C’est dommage car, contrairement à un Roborock S6, il est doté d’un réservoir à la contenance confortable et pourrait donc se le permettre. Nous espérons donc que ce débit sera amélioré par mise à jour, ce qui n’a rien d’impossible, quitte à perdre en autonomie. D’autant que, par rapport à la génération précédente, ce nouveau robot s’approche mieux des bordures et réalise globalement un meilleur nettoyage.

Nous avons par ailleurs été très agréablement surpris par l’efficacité des microfibres jetables. De belle facture, contrairement à celles de Roborock, celles-ci s’avèrent même plus efficaces que la traditionnelle serpillières. Sur certains revêtements, tels que les parquets et carrelages, le résultat est probant et le sol plus étincelant. Ces nouveaux accessoires n’ont donc rien d’anecdotique.

En conclusion, que penser de cet appareil ? Eh bien, nous n’allons pas y aller par quatre chemins : le Deebot Ozmo 920 est pour nous l’un des meilleurs robots aspirateurs du marché. De loin premier sur plusieurs aspects tels que la puissance ou le design, seule sa vitesse de navigation et son autonomie nous empêchent de vraiment le désigner comme le meilleur à l’heure actuelle. Quelques améliorations applicatives pourraient à notre avis le rendre encore meilleur, mais nous sommes sans aucun doute un peu exigeants. D’une façon globale, ce robot est vraiment excellent sur quasiment tous les aspects et d’une efficacité plus qu’appréciable. Avec ce nouvel opus, Ecovacs confirme donc sa position de leader dans le secteur et nous offre un robot tout aussi séduisant que performant. Commercialisé au tarif de 499€ hors promotion, l’Ozmo 920 est sans conteste un choix judicieux pour les utilisateurs les plus exigeants qui vient mettre à mal la supériorité du Roborock S6. Nous attendons déjà avec impatience les futures itérations de la marque.

ECOVACS DEEBOT OZMO 920 - Robot aspirateur 2 en 1

499€ environ
9.2

Installation

10.0/10

Design

10.0/10

Fonctionnalités

8.5/10

Application

8.5/10

Qualité / Prix

9.0/10

Les plus

  • Design vraiment très réussi (notre préféré !)
  • Aspiration puissante et efficace
  • Reconnaît les sols, y applique l'aspiration adéquate et évite tapis/moquettes
  • Robot très silencieux (le plus discret de notre sélection !)
  • Excellent rapport qualité/prix

Les moins

  • Manque un peu d'autonomie (optez pour l'Ozmo 950 pour les grandes surfaces)
  • Lavage perfectible (mais c'est le cas chez tous les robots 2 en 1)
  • Pas de télécommande, même applicative, c'est dommage...
Tags
Afficher plus
Découvrir Amazon Prime

Alexien Modo

Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer