Test du capteur de qualité de l’air Netatmo

Notre avis sur le multi capteur 4 en 1 Netatmo

Netatmo - Capteur de qualité d'air intérieur

Netatmo Capteur de qualité de l'air intérieur Connecté, Température, Humidité, Bruit, CO2, Rose

Prix au : 21 juin 2024 18 h 07 min

Netatmo est une marque française qui s’est fait connaître dès 2011 avec sa station météo connectée puis son très efficace thermostat intelligent. Depuis, l’entreprise s’est bien développée et a considérablement enrichi sa gamme. Aujourd’hui, nous vous présentons donc un produit pas tout à fait nouveau, mais très en vogue : le capteur de qualité de l’air Netatmo.

Il s’agit d’un multi-capteur destiné à mesurer température, humidité, bruit et CO₂ au sein de nos intérieurs et à nous alerter en cas de problème. Fonctionnant avec l’application Healthy Home Coach, il n’est malheureusement pas compatible avec Amazon Alexa ou Google Assistant, mais pris en charge par Apple Home Kit. Proposé à 119.99€ hors promotion, va-t-il capter notre intérêt ?

[toc]

Netatmo : un capteur de qualité de l’air intérieur intelligent ?

Unboxing

Le capteur de qualité d’air intérieur de Netatmo s’affiche sur un packaging orangé au design soigné. On note une évolution stylistique par rapport à nos derniers tests, mais également l’apparition de la mention « une marque de Legrand », puisqu’elle appartient au groupe limougeaud depuis fin 2018. Au dos, un visuel et les différentes fonctionnalités sont reprises et les caractéristiques techniques sont mentionnées sur le côté.

A l’intérieur, nous découvrons sans surprise le capteur de qualité de l’air. Tout comme les modules de la Station Météo Netatmo, il est en aluminium brossé et de la même taille que le module principale de cette dernière avec un diamètre de 4.5 cm et 15.5 cm de hauteur pour un poids plume de 173 grammes. Il se différencie par sa couleur « or rose ». Cela permet ainsi de ne pas les confondre. L’harmonie est là, on apprécie ce soin apporté au design.

A l’avant de l’appareil, une longue et étroite fenêtre s’illumine pour vous avertir en cas de changement de la qualité d’air ambiante.

Une indication que vous retrouvez lorsque vous pressez le bouton sensitif placé à son sommet. Enfin, il s’agit plus de l’effleurer que d’appuyer, car il ne s’enfonce pas.

Au dos, une prise USB type A permet l’alimentation du module et un autocollant vous indique le code HomeKit afin de l’utiliser avec Apple Home et pourquoi avec Home Assistant.

Enfin, il est accompagné d’un adaptateur 5V – 0.55A /2.75W avec un câble d’1.5 mètre. A l’instar du Amazon Air Quality Monitor, nous avons ici un appareil filaire mais qui devrait nous apporter des informations bien plus précises que celle des petits capteurs à piles.

Caractéristiques technique

  • Marque : Netatmo
  • Modèle : Capteur de qualité de l’air intérieur Connecté, Température, Humidité, Bruit, CO2,
  • Matériaux et design : Pièce d’aluminium monobloc et plastique
  • Dimensions : 45x45x155 mm
  • Alimentation :  adaptateur secteur-USB.
  • Capteurs et mesures :
    • Température
      • Plage de mesure : 0°C à 50°C
      • Précision : +/- 0.3°C
    • Hygrométrie
      • Plage de mesure : 0 à 100%
      • Précision : +/- 3%
    • Capteur de CO2
      • Plage de mesure : 0 à 5000 ppm
      • Précision : +/- 50 ppm
    • Sonomètre
      • Plage de mesure : 35 à 120 dB
  • Unités de mesure :
    • Système métrique : °C
    • Système impérial : °F
  • Caractéristiques sans fil :
    • Compatible avec le Wifi 802.11 b/g/n 2.4GHz.
    • Sécurités supportées : Ouvert/WEP/WPA/WPA2-personal (TKIP et AES).
  • Fréquence des données : toutes les 5 min
  • Nombre maximal de capteur : illimité

Installation et utilisation du capteur

Le gros hic avec Netatmo, c’est qu’ils ont multiplié les applications et ce nouvel appareil ne déroge pas, hélas, à la règle. Si vous avez déjà Netatmo Weather pour la station météo, Netatmo Energy pour le thermostat connecté, Netatmo Security pour vos caméras ou encore Home+ Control pour le thermostat Netatmo modulant, oubliez les car il en faut encore une autre. Autant dire que cette multiplication ne facilite pas la gestion au quotidien, mais nous gardons espoir que Netatmo et Legrand finissent par nous proposer une seule et unique application pour tous leurs appareils… Une seule et même interface web, aussi, serait un vrai plus.

Bref, nous allons ici utiliser l’application dédiée Healthy Home Coach qui est évidemment disponible aussi bien sur Android que iOS. Une fois téléchargée, créez un compte avec une adresse email et un mot de passe et acceptez les conditions d’utilisation.

A noter, si vous avez déjà un compte Netatmo même sur une autre de leur application, vous pouvez tout de même vous connecter avec la même adresse email et mot de passe. C’est déjà ça.

Ensuite, vous découvrez la page d’accueil. L’installation est très simple et des instructions pas à pas détaillées vous accompagnent. A ce stade, il est temps de brancher le capteur. La fenêtre en façade du module va clignoter vert/bleu puis blanc. Activez le GPS de votre smartphone et donnez l’autorisation d’accès. L’appareil doit clignoter pour lancez la recherche, si non, appuyez sur le dessus.

Enfin cliquez sur associer. L’appairage à votre réseau Wi-Fi commence préalablement par la mise à jour de l’appareil. Puis sélectionner le réseau Wi-Fi 2.4 GHz auquel rattacher le capteur et renseignez le mot de passe correspondant.

L’appairage se fait rapidement. Il ne reste plus qu’a lui attribuer un nom et choisir un profil parmi les trois proposés, chacun d’eux prenant en compte des données spécifiques permettant de mieux gérer son intérieur :

  • Famille : il est équilibré et convient pour une famille type
  • Bébé :  il est orienté vers la « meilleure » température ambiante. Il est utile dans la chambre de bébé ou la pièce de vie et saura vous alerter si le confort n’est pas là. Les petits n’ayant pas une capacité d’auto adaptation à leur environnement ni les moyens d’exprimer un inconfort, le capteur est une aide.
  • Asthmatique : ici le point essentiellement privilégié est le pourcentage d’humidité qui est primordial pour essayer de gérer au mieux voir d’éviter les crises.

Pour commencer, nous prenons, le mode « Famille ». Il sera possible de le modifier ultérieurement dans les paramètres.

L’installation étant finie, le Home Coach vous donne les informations concernant les codes couleurs qui sont utilisés selon des seuils prédéfinis et pour le profil sélectionné :

  • Bleu : sain
  • Vert : agréable
  • Jaune acceptable
  • Orange : médiocre
  • Rouge : mauvais

Facile à lire et à interpréter, ils vont apparaitre en couleur de fond sur l’application et dans la fenêtre du module lorsque l’on vient effectuer un appui sur le bouton supérieur. Il faut laisser une trentaine de minutes au module pour se mette à jour des relevés mais vous disposez déjà des premières données.

En cliquant sur chacun des relevés, un curseur positionné sur une réglette reprend les différentes plages de confort ou d’inconfort. Très lisible, il permet de visualiser instantanément la qualité de l’air intérieur.

En cliquant sur le symbole « W » en haut à droite, l’affichage bascule en mode paysage et donne les relevés des différents capteurs que l’on sélectionne en haut à droite.

Alors qu’en cliquant sur « ⊃ » à coté, c’est en bas de page que s’affiche l’historique.

Sur le menu de gauche, on retrouve :

  • Courbes : qui bascule en mode paysage
  • Centre Widget (Beta) : très sympa, il est possible de placer les 4 relevés sur la page d’accueil du smartphone permettant ainsi un visuel direct sans ouvrir l’appli. Une fois installé, ils sont visibles dans la page dédiée. Il est à noter que l’on retrouve en haut des icônes, une petite barre reprenant le code couleur comme indiqué ci-dessus. Il y a même un « ! » qui alerte lorsqu’un capteur entre en zone orange (médiocre).
  • Paramètres avancés : c’est ici au final, que tout est regroupé pour les différents réglages
    • Profil : pour basculer entre les trois pré-réglés.
    • Notifications  : vous déterminez quelles sont celles qui vous conviennent. A noter que c’est en fonction des seuils/plafonds pré-définis pour le profil sélectionné.
  • Calibration : définie par défaut sur automatique, il est possible toutefois de la faire manuellement tant pour le CO2 que pour la température. Pour cette dernière, placez à proximité un autre thermomètre dont vous êtes certain des données et si vous voyez une différence flagrante, ajustez en + ou en – la différence constatée. La calibration des données du CO2 concerne le cas où s’il y a 2 appareils appairés afin qu’ils soient en osmose. Il faut alors les laisser proche l’un de l’autre (environ 25 cm) dans une pièce ventilée. L’opération est longue car il faut compter 8 heures nous dit Netatmo. Notez que chaque appareil pouvant avoir un différentiel de 50 ppm l’écart peut se retrouver de 100 ppm entre les deux capteurs.
  • Mon compte / Profil : l’adresse mail est reprise, mais c’est aussi ici que l’on peut changer l’unité de mesure entre °C et °F. On l’aurait plutôt vu regroupé dans paramètres avancés.
À LIRE :
Test de l'Amazon Smart Air Quality Monitor

Notre avis sur le capteur de qualité de l’air intérieur de Netatmo

Au quotidien, le capteur de qualité de l’air Neatmo est discret et se fond parfaitement dans l’environnement grâce à son design soigné. Il s’accorde parfaitement à la station météo. Un appui dessus vous permet, juste en passant à coté, de visualiser instantanément la qualité d’air ambiante grâce à un code couleur très explicite. Les relevés détaillés sont quant à eux visibles sur votre smartphone dans l’application ou avec les widgets.

Concernant sa fiabilité, mis à côté d’autres capteurs que nous savions précis, nous avons relevé des températures très proches, voire identiques. Concernant le taux d’hygrométrie, quelques divergences sont à noter entre les capteurs mais le Netatmo se situe dans une zone intermédiaire et peut grâce à la calibration être amélioré et ajusté. Sur la durée, ses données nous ont semblé fiables.

En conclusion, le capteur de qualité de l’air intérieur Netatmo est un produit plaisant et intéressant. Plaisant car, à l’instar du reste de la gamme, il s’intègre élégamment dans nos intérieurs grâce à un design soigné. Intéressant car il fournit des indications précieuses sur la qualité de l’air que nous respirons en nous indiquant très simplement ses principaux paramètres (température, humidité, CO₂ et niveau bruit) et en les synthétisant sous la forme d’un code couleur très intelligible. Mais, attention, ce capteur n’est malheureusement pas un accessoire de la station météo.

En effet, alors que le Netatmo Healthy Home Coach aurait pu être précieux pour obtenir plus d’informations sur la qualité de l’air d’une pièce en nous donnant plus de paramètres que les capteurs additionnels de la station météo, l’entreprise française a préféré les séparer… Jusqu’à en faire deux applications ! C’est finalement ça le plus dommage, car il nous faut sans cesse jongler de l’une à l’autre. Autre regret, il n’est compatible ni avec Alexa, ni avec Google Home, mais son intégration HomeKit pourra cependant satisfaire les utilisateurs d’Apple Home ou de domotique Home Assistant.

Bref, malgré ces quelques défauts d’intégration, le capteur de qualité de l’air intérieur de Netatmo reste un bon produit, fiable et complet, qui trouvera facilement sa place dans une chambre d’enfant ou une suite parentale grâce à une esthétique réussie.

 

Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.