Test Konyks Antalya Style G80 : son style vintage nous fait fondre

Notre avis sur l'ampoule Konyks Antalya Style G80

Konyks Antalya G80 - Ampoule vintage Wi-Fi

Konyks Ampoule connectée Antalya Style G80 à filament couleur ambrée - LED Wi-Fi + BT, compatible Alexa et Google Home, automatisations faciles

Prix au : 24 mai 2024 5 h 47 min

Konyks, marque française désormais bien connu dans l’univers de la maison connectée, propose depuis de nombreuses années une gamme d’objets connectés tel que des prises comme la Priska Duo, détecteur d’ouverture avec le Senso Charge 2 et bien évidemment des ampoules connectées dont la dernière version est la Konyks Antalya Style G80 (pour les 8 cm de diamètre de son globe). Proposant un éclairage dimmable blanc de 2700K à 6500K, elle est vendue 15.90€ et offre une compatibilité avec les assistants vocaux Amazon Alexa, Google Assistant, ainsi qu’avec les raccourcis Siri.

[toc]

Konyks Antalya Style G80 : une ampoule vintage grand format

Unboxing

Le packaging de la Konyks Antalya Style G80 présente classiquement un visuel de l’ampoule, un modèle grand format vintage à la couleur ambrée, mais dans les quatre filaments LED verticaux témoignent de la modernité.  Le système Easy est repris pour cette nouvelle version et permet une aide à la détection via le Bluetooth activé du smartphone lors de l’appairage. Mais pas que…

Le culot de la Konyks Antalya G80 est de type E27. Sa puissance de 7W équivaut aux 60W d’une ampoule à incandescence. Elle fonctionne sur le réseau Wi Fi 2.4 GHz, mais aussi en Bluetooth en « roue de secours » pour un usage local et en l’absence de Wi-Fi. Les temps de réaction en seront allongés et il faut rester à distance maximale de réception (environ 5 mètres indique la marque).

L’ampoule mesure 8 cm x 8 cm x 12 cm et pèse 54 g seulement. Elle est en verre ambré sur la quasi totalité (hormis bien sûr le culot) permettant ainsi de profiter au mieux de l’éclairage diffusé du blanc froid au blanc chaud. Ce sont quatre filaments de phosphore qui diffusent les tons de blanc pour une intensité de 806 lumens. En effet, la Konyks Antalya Style G80 fait appel à la technologie COG (Chip On Glass) qui met en œuvre de minuscules LED piégées dans du verre et du phosphore.

Deux filaments servent à créer des blancs chauds et deux autres des blancs froids, leur combinaison permettant de couvrir un spectre allant de 2700K à 6500K. Génial, non ?

Fiche technique

  • Marque : Konyks
  • Modèle : Antalya Style G80
  • Format : culot E27
  • Flux lumineux : dimmable jusqu’à 806 lumens
  • Angle d’éclairage : 320°
  • Couleurs : blancs variables de 2700K à 6500K
  • Durée de vie : NC
  • Puissance : 7W
  • Connectivité : Wi-Fi 2.4 GHz b/g/n et Bluetooth LE
  • Alimentation : 220-240V AC
  • Assistants vocaux : Alexa, Google Home et raccourcis Siri

 

Installation et utilisation de l’ampoule Konyks Antalya Style G80

Les appareils Konyks fonctionnent sous environnement Tuya. L’avantage c’est que l’on peut indifféremment utiliser l’application maison Konyks, le couteau suisse de la domotique : Smart Life. En ce qui nous concerne, nous avons opté pour la version maison disponible sur Android et sur iOS.

Une fois l’application téléchargée et votre compte créé, cliquez sur « + » en haut à droite depuis la page d’accueil. Branchez l’ampoule Antalya Style G80 (c’est la base, mais toujours bon à rappeler), elle va clignoter indiquant qu’elle est en mode appairage et pensez à activer le Bluetooth sur le smartphone car ce fonction Easy va venir détecter l’ampoule. Celle-ci va apparaitre comme par magie en partie supérieure. Cliquez alors sur « Ajouter », renseignez votre mot de passe Wi-Fi 2.4 GHz. L’enregistrement se fait très vite et Alexa vous notifie qu’elle prend en charge ce nouveau dispositif. Un mode manuel est aussi possible en sélectionnant le type « Éclairage Easy ».

Une fois sur la page de la Konyks Antalya Style G80, on découvre l’ampoule représentée par une sphère avec de gauche à droite le pourcentage de la température chaude à froide. En partie haute, trois pastilles pré-réglées sur des températures sont déjà mémorisées, mais on peut en rajouter en cliquant sur le « + ».

On retrouve les fonctions de base avec en partie basse :

  • Bouton On/Off :  Si l’ampoule n’est pas allumée, les autres fonctions ne sont pas disponibles.
  • Intensité : Elle permet de moduler la chaleur des blancs en déplaçant la pastille dont le pourcentage s’affiche. On peut aller de 0% qui correspond au blanc chaud à 100% pour le blanc froid.  Le bandeau du menu prend également la teinte sélectionnée et permet de moduler l’intensité en déplaçant le curseur. Pour profiter pleinement du panel de température, il faut donc rester le plus possible sur la partie la plus large de la sphère. 
  • Ambiance : Ce sont des scènes avec des thème prédéfinis. Chacune correspond à une température d’éclairage pré réglé. Par exemple Nuit donne une température chaude donc jaune, alors que Loisir s’affichera dans une teinte médiane.  En cliquant sur une pastille, un crayon apparait et en cliquant dessus, les réglages initiaux peuvent en être modifié que ce soit :
    • La température,
    • L’intensité,
    • Nom de la scène,
    • Le mode de fonctionnement :
      • Statique : une seule température applicable
      • Clignotement : de 2 à 8 températures réglables. La « bascule » d’une teinte à l’autre est sec, franc.
      • Fondu : également 2 à 8 températures réglables., la transition est plus douce pour basculer d’une teinte à l’autre. Nous apprécions franchement cette fonctionnalité. Elle est un plus agréable.
    • La vitesse du clignotement : de lent à flash psychédélique. Cette fonction est disponible avec les modes clignotement et Fondu. Toutefois, dans ce dernier mode, la transition est bien plus douce et même agréable.

Les deux fonctions : clignotement/fondu jumelé avec le réglage de la vitesse permet à tout à chacun d’obtenir LA scène idéale pour son intérieur. Toutefois, seules quatre scènes sont affichables. Lorsque l’on clique sur le + pour en rajouter une personnelle, elle viendra remplacer une existante. C’est dommage, mais pas plus important que ça. En règle générale, on utilise 1 ou 2 scènes, pour la journée et la nuit, donc il y a ce qu’il faut avec quatre places disponibles.

  • Réglage : dans ce menu, on retrouve :
    • Planifier :
      • Planning aléatoire : programmation horodatée pour allumer/éteindre mais de façon aléatoire et avec (si vous activez) « Personnalisé » le réglage de la température et de l’intensité. Ici durant la plage déterminée, l’ampoule s’allumera et s’éteindra quand elle veut ….pas bête quand on s’absente. Impossible de détecter ainsi qu’il s’agit d’une programmation et c’est donc un avantage non négligeable sur la programmation « classique » à horaire fixe qui peut se repérer assez facilement.
      • Cycle : ici les réglages offrent la possibilité de définir une durée de temps allumée et éteint : idéal pour simuler une présence. Demandez l’allumage pendant 15 min par exemple puis de s’éteindre 30 min entre 19h30 et 23h00. Vous aurez ainsi un cycle
      • Sommeil planifié : Konyks propose de programmer l’extinction douce et progressive de l’ampoule en sélectionnant à partir de quelle heure vous souhaitez que la procédure s’enclenche et pendant quelle durée (entre 5 min et 2 heures). Idéale pour les soirées lectures dans le canapé pour éviter de laisser la lumière allumée toute la nuit.
      • Réveil planifié : même procédure mais pour le matin et donc allumer l’ampoule.
    • Planning : permet de programmer, soit l’allumage, soit l’extinction de l’ampoule selon un horodatage défini
    • Minuteur : définissez un compte à rebours pour indiquer dans combien de temps l’action doit avoir lieu. L’action sera donc de mettre l’ampoule dans l’état inverse de celui ou elle est.

Pour effacer une programmation, depuis la page la/les regroupant, sélectionnez celle à retirer en restant appuyé dessus puis cliquez sur « Confirmer ».

  • Biorythmes : Il est possible également d’utilisé cette programmation, un peu comme les scènes mais plus complet puisqu’ici, c’est programmable en un seul menu pour la journée entière. Les réglages se font en cliquant en partie basse sur les différents intitulés (étirez vers le haut pour voir ceux déjà proposés) puis en ouvrant chacune des pages pour accéder à leur réglage individuel. Si initialement 4 horaires sont proposés, il est possible d’en rajouter et de les intercaler en indiquant les températures et intensités adéquat à cet horaire mais aussi en sélectionnant une icône parmi les nombreuses proposées. A vous de créer votre ambiance selon votre rythme.
  • État de mise sous tension : permet de définir comment l’ampoule doit se comporter après une coupure de courant :
    • Ne pas déranger : activé,  ce mode permet de laisser l’ampoule éteinte lorsque le courant revient
    • Mode par défaut : couleur et température par défaut
    • Mémoire : dernier réglage utilisé
    • Personnalisé : à vous de définir température et intensité.

Lorsque l’on revient sur la page d’accueil il est possible sans rentrer sur celle de l’ampoule, de l’activer, de définir un pourcentage de luminosité, de température et un minuteur (compte à rebours) qui va inverser le mode dans lequel est l’ampoule.

Enfin sur l’application, la création de scènes et des automatisations en interaction avec d’autres appareils enregistrés sur l’application sont également disponibles. Ainsi il est par exemple possible de programmer une automatisation où lorsque la caméra Konyks Camini GO détecte un mouvement cela allume l’ampoule.

Avec Amazon Alexa

Aucune surprise puisque nous avions déjà activé la skill Konyks. Avec le bouton virtuel central, l’allumage se fait dans la dernière température (ou scène de l’application Konyks) utilisée. Le choix de blancs reste toujours plus restreint dans l’application Alexa mais offre quand même cinq niveaux de blanc qui sont interchangeables vocalement. La création de routines Alexa est également possible.

Avec Google Assistant

Il vous faut ici aussi activer l’extension Konyks et lier vos comptes. Ceci étant fait, l’ampoule remonte dans l’application avec sa tuile dédiée. Un glisser gauche/droite en modifie l’intensité alors qu’en appuyant 2 sec dessus ouvre la page permettant un peu plus de paramètre comme le choix de la température avec six nuances disponibles. Le choix peut se faire en cliquant sur la tuile proposé en partie basse ou en cliquant sur la petite palette de couleur qui ouvre une réglette avec laquelle le nuancier disponible est bien plus large. Bon point !

La création de routines Google Home est également possible et offre beaucoup plus de proposition, il faut l’avouer.

Voici un rendu : éteinte – Blanc froid avec 2 filaments blancs, blanc chaud avec 2 filament blanc et 2 filaments orangés (température à 50%), puis avec les 4 filaments de LED en service.

En conclusion, Konyks nous offre une nouvelle ampoule au style vintage très réussie. Avec son verre ambré, elle a à la fois un style rétro, mais elle est bien contemporaine par l’usage de filaments de LED COG et sa connectivité. La Konyks Antalya Style G80 est une ampoule Wi-Fi, mais également Bluetooth, ce qui permet de toujours pouvoir la contrôler avec votre smartphone.

Le rendu des différentes nuances de blanc est excellent et avec ses 806 lumens, elle est capable d’éclairer seule une pièce de taille moyenne sans difficulté. Les scènes permettant soit le clignotement, soit un fondu entre 2 teintes, sont un atout indéniable et notre préférence disons-le est à la fonction « Fondu ». La marque continue d’ailleurs d’apporter des évolutions à son application avec des fonctionnalités très appréciables telle que le planning aléatoire.

Pour 15.90€ seulement, la Konyks Antalya Style G80 allie le charme, le style et l’efficacité à un prix franchement raisonnable. What else ?

 

Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.