[TEST] Konyks Camini Go : notre avis sur la caméra d’extérieur

Spécialisée dans les objets connectés, la marque française Konyks vient de sortir sa toute dernière caméra : la Konyks Camini Go. Destinée à un usage extérieure, elle permet de surveiller votre habitation à tout moment. Mais voyons de plus prêt cette petite caméra sans fil utilisant le réseau Wi-Fi 2.4GHz.

Notez que Apinov, la société mère de Konyks, vient de recevoir la médaille d’argent 2021 délivrée par Ecovadis pour son évaluation RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) récompense reconnaissant son engagement pour le respect de ces valeurs. Un bon point de plus pour cette entreprise labellisée French Tech !

Konyks Camini GO Caméra Wi-FI d'extérieur alimentée par Batterie Rechargeable, 1080P Full HD , étanchéité IP65 , Vision de Nuit, Audio bidirectionnel, Compatible Google Chromecast & Alexa Echo Show

Prix au : 13 mai 2021 21 h 26 min

Konyks Camini Go : la petite caméra qui ne perd pas la boule

Unboxing

C’est avec un joli petit coffret pourvu d’une poignée sur le dessus pour en faciliter la prise en main que nous prenons contact avec la Konyks Camini Go. Reprenant la couleur solaire de la marque – le jaune – le packaging tout en carton épais et glacé affiche sur l’avant un visuel de la caméra et quelques fonctionnalités comme son fonctionnement en Wi-Fi, la batterie rechargeable ou son indice IP65 (étanche à la poussière et au jets d’eau). Au dos, quelques caractéristiques sont reprises ainsi que sur les cotés où l’on retrouve le logo des assistants vocaux Amazon Alexa et Google Home avec lesquels la caméra est compatible.

Sortons la caméra de son coffret. C’est un bel objet oblong de 10 cm de hauteur x 5.5 cm de large et 5.7 cm d’épaisseur (détecteur compris) que nous découvrons. Un peu lourde avec ses 285 grammes sur notre balance, la Konyks Camini Go est habillée d’une coque en plastique blanche entourant une surface transparente également en plastique. L’objectif de la caméra est entouré de quatre LED à infrarouges, que nous ne voyons pas encore à ce stade, qui permettent la vision nocturne. Un haut-parleur et un microphone permettent la conversation bidirectionnelle.

Au dos justement, sous le haut-parleur, la zone concave aimantée accueille le support demi sphérique laissant toute latitude pour l’orientation fixe haut-bas, gauche – droite de la caméra . En partie inférieure, un capuchon en mousse de silicone assure une bonne fermeture hermétique (vérifiez bien la remise en place de celui-ci pour conserver l’étanchéité) et cache le logement d’une carte SD (non fournie), la prise micro USB, le bouton On/Off, le trou pour le reset et la LED rouge témoin de charge.

Livrée avec ses indispensables accessoires : un câble USB-A vers micro USB d’une longueur d’un mètre, un petit ustensile pour effectuer une réinitialisation si besoin et deux supports muraux : l’un est composé d’une boule aimantée à coller sur le mur avec l’adhésif fourni, l’autre plus traditionnel se fixe en perçant. Pour ce dernier trois chevilles et vis sont fournies. Une très bonne idée qui permet à chacun de choisir comment l’installer. Un petit flyer nous invite à télécharger l’application maison Konyks. Un QR code qui renvoie vers un manuel d’installation en ligne est également joint dans le coffret.

Avec deux types de fixations, celui équipé d’une demi boule aimantée à utiliser avec l’adhésif double face sera à réservé aux endroits les moins exposés aux intempéries. Il n’est pas certain à l’usure du temps que l’adhésif résiste autant que l’IP65 de la caméra. Le poids non négligeable de la Konyks Camini Go est à prendre en compte, et même s’il est logiquement prévu pour, une fixation par vis est à privilégier, même si elle est moins pratique pour recharger ensuite sa batterie Litthium-ion 10 000 mAh annoncée avec une autonomie de 3 mois.

Le support aimanté est très puissant. De ce coté là pas de soucis. Il vient se loger dans un creux au dos de la caméra et permet de l’orienter à volonté pour obtenir le meilleur champ de vision sachant que l’objectif capture le flux sur un angle de 116°. Le support vissé n’est pas en reste et permet également grâce à son articulation une rotation de la Konyks Camini GO.

Fiche technique

  • Marque : Konyks
  • Modèle : Camini Go
  • Dimension : 10 cm x 5.7 cm x 5.5 cm
  • Poids : 285 grammes
  • Couleur : Blanc
  • Matériaux : Plastique
  • Température de fonctionnement : -10°C – 50°C
  • Indice de protection : IP65
  • Alimentation : 2 Piles AA Lithium-ion 10.000 maH
  • Consommation :  0.5 mA en veille, 220mA en fonctionnement
  • Tension : 5 Volt / 1 A
  • Réseau : Wi-Fi 2.4 GHz 802.11 n/g/h
  • Sécurité : WEP, WPA, WPA2
  • Stockage : Carte SD jusqu’à 128 Go (non fournie)
  • Capteur optique : 1/3 CMOS 1080p
  • Lentille : 2.8 mm
  • Portée de la vision nocturne : 8 M par PIR IR-CUT
  • Résolution vidéo : 1920 x 1080 (1080p) Full HD
  • Compression : H264
  • Angle de vision : 116°
  • Images par seconde : 25
  • Système audio : Bidirectionnel

Konyks Camini GO Caméra Wi-FI d'extérieur alimentée par Batterie Rechargeable, 1080P Full HD , étanchéité IP65 , Vision de Nuit, Audio bidirectionnel, Compatible Google Chromecast & Alexa Echo Show

Prix au : 13 mai 2021 21 h 26 min

Konyks Camini Go : Installation et utilisation

Pour utiliser la caméra Konyks Camini Go, il est nécessaire d’installer une application fonctionnant sous la plateforme Tuya comme Smart Life ou… Konyks. L’entreprise Française a en effet sa propre application, nous allons donc l’utiliser pour la gestion de sa caméra extérieure.

S’il s’agit de votre première acquisition de la marque, il vous faudra installer l’application disponible disponible sous Android et iOS, puis vous enregistrer avec une adresse email et un mot de passe. Ceci fait, allumez la caméra en appuyant quelques secondes sur le bouton On/Off jusqu’à ce que la LED rouge au dessus de l’objectif s’allume et clignote signifiant qu’elle est en mode appairage et assurez vous que votre smartphone soit bien sur le réseau 2,4GHz. Pour être certain que l’installation se passe au mieux, vous pouvez effectuer celle-ci en tout en raccordant la caméra à un port USB.

Dans l’application Konyks, depuis la page d’accueil, similaire à celle de Smart Life, un clic sur le «+» permet d’accéder au type d’objet à configurer. Inutile de se poser des questions, la Camini Go est affichée, on clique dessus. La page suivant nous demande si l’appareil clignote. Une coche dans la case en page de page permet de poursuivre en renseignant le nom de son Wi-Fi et le mot de passe correspondant. L’étape suivante requière un tout petit peu d’attention. En effet, c’est maintenant qu’il faut faire reconnaitre la caméra.

Pour ce faire un QR code s’affiche sur le smartphone et il faut le balayer devant l’objectif de la caméra. Rien de bien compliqué, il faut juste bien viser. Comment savoir que c’est OK ? Un bip sous la forme d’un sympathique chant de coucou vous annonce que c’est bingo ! Il suffit alors de confirmer la chose et l’enchainement va très vite. A peine lancée, la recherche, l’enregistrement et l’initialisation sont faites. Moins de 5 secondes en ce qui nous concerne ! Record pulvérisé.  Sur la page suivante nous retrouvons la caméra dans sa dénomination sortie d’usine « Konyks Camini Go ».  Ce nom peut être changé car pas forcément bien compris par nos assistants vocaux qui n’aiment pas particulièrement les noms à rallonge.  A ce stade, l’installation à proprement parlée est terminée. Une pièce peut lui être attribuée maintenant ou plus tard,  sachant qu’il est possible d’ajouter un lieu à la liste parmi ceux proposer ou d’en créer un à votre convenance. La Camini GO prend place sur la page d’accueil.

Détaillons les caractéristiques offertes par la Konyks Camini GO.

En cliquant sur l’icône de la caméra depuis la page d’accueil, les premières images arrivent. Et à c’est l’effet Waouh ! Elles sont belles, nettes mais comme pour beaucoup de caméra l’effet fisheye est visible, plus ou moins selon ce que l’objectif capture. C’est toujours regrettable. Les images affichées sont horodatées et la qualité du signal est indiquée. Un élément toujours important à surveiller et dont il faudra tenir compte pour l’emplacement. La netteté sera aussi influencée par le soleil. Ici il est presque de face sur les premières images alors que sur les dernières les prises sont à l’ombre.

 

En cliquant sur les différentes icônes sur l’image, on accède aux fonctionnalités :

En bas à gauche,

  • l’activation/désactivation du haut parleur : le niveau sonore se règle avec le bouton du volume d’appel en cours.
  • Qualité d’affichage de l’image : SD soit 480p ou Full HD1080p.

En bas à droite, le basculement en mode plein écran.

Sous l’image une pile indique la charge restante; L’autonomie annoncée de 3 mois semble un peu présomptueux mais à pondérer il est vrai en fonction des sollicitations faites.

En partie basse :  six menus

  • Capture d’écran : après autorisation d’accès à vos photos, un clic sur cet icône permet de prendre une photo et s’enregistre dans la galerie du smartphone
  • Micro : permet de converser depuis son smartphone en activant d’office le haut-parleur sur la caméra.
  • Enregistrement : il peut se faire avec ou sans le son du haut parleur, à définir avant d’activer. Les enregistrements se font dans la galerie du smartphone.
  • Album photo : c’est un raccourci qui permet d’accéder aux photos et vidéos prises par la Camini GO
  • Stockage en ligne : accessible sur abonnement il permet de stocker les vidéo sur une profondeur plus ou moins importante.
    • A titre indicatif :
      • Abonnement  basique : 3.99€ (mensuel) ou 39.99€ (annuel)  pour l’enregistrement des évènements des 14 derniers jours.
      • Abonnement premium : 8.99€ (mensuel) ou 89.99€ (annuel) pour l’enregistrement sur 30 jours.
  • Lecture : Pour accéder aux enregistrement sur la carte SD.

Au dessus de l’image, en cliquant sur le crayon, on accède à la partie configuration, comme :

  • le changement de nom de la Konyks Camini Go,
  • les scénarios ou automatisations enregistrés. La création de ceux-ci se fait depuis la page d’accueil en cliquant sur le menu idoine.
  • les assistants vocaux pris en charge.
  • les réglages pour le mode audio, pour le son bidirectionnel
  • la vision nocturne, pour déterminer l’activation/désactivation manuellement ou automatiquement
  • la sensibilité du détecteur
  • la possibilité d’inverser l’image en cas de fixation au plafond.

 

En revenant sur la page d’accueil et en cliquant sur « Profil » puis « Centre de messagerie », on découvre un journal d’alarme et les captures photos prises.

En haut à droite, en cliquant sur la roue crantée, on accède aux différents réglages de notification.  Dans « Plus de services »  il est possible d’enregistrer son numéro de téléphone pour recevoir par SMS les alertes. Une très bonne chose car on est plus réactif à la sonnerie pour un texto qu’une notification.

 

Avec Alexa

logo Konyks

Pour pouvoir visualiser les vidéos en live sur un appareil Echo équipé d’un écran comme : Echo Show 2e génération, Echo Show 5 ou Echo Show 8  ou le futur Echo Show 10 dont nous attendons la sortie, il faut installer la Skill Konyks et lier le compte Amazon à l’application.

Ceci étant fait, la Konyks Camini GO remonte sans difficulté dans l’application Alexa, mais on constate à regret qu’elle n’est pas « facteur déclenchant ». Autrement dit, elle ne pourra déclencher une routine en cas de détection comme le fait une Ring Indoor Cam par exemple, bien que les scénarii crées dans l’application Konyks soient bien remontés.

Tant pis car, ce que l’on attend le plus avec Alexa, c’est de pouvoir regarder en direct ce qui ce passe autour de la caméra de jour comme de nuit. Avec le son, vous pouvez entendre les oiseaux chanter leur dernier opus avant l’obscurité totale. Comme indiqué précédemment, il faut absolument changer le nom de la caméra en lui en attribuant un simple, Alexa ne comprend pas « Konyks Camini Go ». Ici nous lui avons finalement attribué “jardin”, c’est simple mais fonctionnel car parfaitement reconnu par notre assistante vocale préférée.

Dîtes simplement “Alexa affiche jardin” et vous verrez les images de votre caméra.

En vision nocturne, les 3 LED infrarouges s’allument et permettent au détecteur en HD d’apporter des détails assez bluffant comme le contraste des nuages.

Notez qu’il y a une grosse latence d’une dizaine de secondes pour le flux diffusé sur Echo Show, contre environ une seule seconde sur le smartphone. 

 

Avec Google Assistant

Pour profiter de la diffusion des images de votre Konyks Camini Go sur un appareil Google Nest Hub, il faut avoir lié les deux comptes en installant l’Add-on Konyks. Lorsque cela est fait la caméra apparait dans la liste des dispositifs. Ici aussi pas de routine envisageable.

Les images en HD sont toutes aussi bien rendues mais on note une latence encore plus importante avec plus de 15 secondes constatées et quelques décrochages que nous n’avions pas eu sur Echo Show.

A l’usage, la caméra détecte parfaitement les mouvements, envoie une alerte et tient un journal des captures. La qualité et la fluidité des images (25 par seconde) est très bonne tout comme le son. Le délai de réarmement est d’environ 40 secondes pour recevoir une nouvelle notification.  L’application est simple à l’usage et n’effraiera pas le novice. Une notification d’avertissement de batterie faible (seuil à 10%) alerte du besoin d’envisager le rechargement. Il nous a fallu une nuit pour que la batterie reprenne sa pleine puissance.

En conclusion, la Konyks Camini Go est une belle caméra, très simple à installer et à utiliser, qui affiche des images de très bonne qualité et bénéficie d’une transmission sans latence sur le smartphone. Malheureusement, sur les assistants vocaux, il faudra au contraire faire avec beaucoup de latence et d’autres lacunes. Pour 119.99€ sur , un prix assez conséquent, on aurait en effet aimé avoir la possibilité de flouter des zones dans le respect de la règlementation, de l’armer ou la désarmer à la voix, de pouvoir l’utiliser comme élément déclencheur pour des routines... Oui, nous sommes peut-être sévères, mais certaines caméras en font beaucoup plus…

Konyks Camini Go - Caméra Wi-Fi d'extérieur sur batterie IP65 et Full HD

119.90€
7

Installation

9.0/10

Design

8.0/10

Fonctionnalités

6.0/10

Application

6.0/10

Qualité / Prix

6.0/10

Les plus

  • Installation très simple
  • Netteté des images
  • Compatible avec les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant

Les moins

  • Pas de floutage des zones
  • Pas de fonction armement/désarment
  • Pas de routines sur Alexa et Google Home
  • Prix un peu élevé
Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.