Test Konyks Senso Charge 2, un détecteur d’ouverture Wi-Fi au top !

Konyks Senso Charge 2

Konyks Senso Charge 2 Détecteur d'ouverture Wi-FI - Batterie rechargeable, autonomie jusqu'a 1 an, Notifications sur Smartphone, automatisations faciles, Compatible Alexa & Google Home

Prix au : 26 février 2024 10 h 00 min

Il y a bientôt cinq ans, nous vous présentions notre premier objet connecté Konyks, le fameux Senso, un capteur qui nous a rendu bien des services. Aujourd’hui, c’est sa dernière évolution, le Konyks Senso Charge 2 que nous vous proposons de découvrir. Embarquant désormais une batterie, ce détecteur d’ouverture Wi-Fi nous promet une meilleure autonomie que jamais, mais également plus de réactivité. Voyons de quoi il retourne.

[toc]

Konyks Senso Charge 2 : on prend le même et on recommence ?

Unboxing et présentation

Toujours soucieuse de satisfaire au mieux ses clients, la marque française Konyks a souhaité répondre à tous les griefs concernant son détecteur d’ouverture avec un nouveau modèle plus abouti.

Qui dit nouveau modèle, dit nouvel emballage, mais surtout nouveau design. En effet, le Konyks Senso Charge 2 a bien changé depuis sa première itération. Il est plus compact avec un format de 3.1 x 7.2 cm pour seulement 1.3 cm d’épaisseur. Poids plume, il ne pèse que 36 grammes alors même qu’il intègre une batterie Lithium polymère de 500 mAh.

En effet, comme son nom l’indique, le Senso Charge 2 se recharge via un simple câble USB-C. Konyks nous promet une autonomie d’environ 1 an à raison de 5 déclenchements par jour. En plus de ne pas être fréquente, l’opération se fera sans mal grâce à une base permettant de facilement retirer le capteur. Un très bon point.

Au dos de l’appareil, on note enfin la présence d’un interrupteur on/off et d’un bouton d’association. Une procédure que l’entreprise toulousaine nous promet facile et rapide grâce à son système Easy qui nous évite ce sempiternel problème de communication entre les bandes Wi-Fi 2.4 GHz et 5 GHz. En effet, nul besoin de basculer votre box de l’un à l’autre, ici tout se passe sans friction comme nous allons le voir…

Fiche technique

  • Marque : Konyks
  • Modèle : Senso Charge 2
  • Plateforme : Tuya / Smart Life
  • Fixation : autocollants (fournis) et/ou vis (non fournies)
  • Protocoles : Wi-Fi 2.4 GHz et Bluetooth LE
  • Connectique : port USB-C 5V/1A pour la recharge
  • Alimentation : batterie rechargeable Lithium-polymère 3,7V / 500mAh
  • Autonomie : env. 1 an à raison de 5 déclenchements par jour
  • Conditions de fonctionnement : entre 0 et 40° – Ne pas dépasser 80% d’humidité
  • Dimensions :
    • Capteur : 72 x 31 x 13 mm,
    • Aimant : 53 x 12,9 x 10,7 mm
  • Poids : 36 grammes

Une installation presque trop facile

Le Konyks Senso Charge 2 s’appuie sur la technologie Wi-Fi et l’environnement Tuya / Smart Life. Comme c’est désormais le cas de tous les nouveaux produits de la marque, il intègre également le Bluetooth pour une installation facile, le fameux système Easy que nous évoquions plus haut.

Pour notre test, nous avons opté pour l’application Smart Life, mais vous pouvez bien entendu choisir l’application maison Konyks.

Konyks
Konyks
Développeur: Apynov
Prix: Gratuit
‎Konyks
‎Konyks
Développeur: Apynov S.A.S.
Prix: Gratuit
Astuce : nous vous conseillons d’associer le détecteur d’ouverture avant de le fixer à votre porte ou fenêtre. Ainsi, vous pourrez vérifier que l’éloignement entre le capteur et son aimant est bon – Konyks recommande une distance de 4 mm – avant de le coller ou visser.

Ceci fait, il ne vous reste qu’à :

  1. Activer Wi-Fi et Bluetooth ;
  2. Cliquer sur le « + » en haut à droite ;
  3. Attendre que le Bluetooth détecte l’appareil et appuyer sur « Ajouter » ;
  4. Renseigner vos identifiants Wi-Fi ;
  5. C’est bon, votre appareil est prêt à être utilisé !
Comme promis, l’installation est « super easy » grâce au Bluetooth qui détecte immédiatement le dispositif. Plus besoin de jongler avec le Wi-Fi, le Konyks Senso Charge 2 est immédiatement reconnu, c’est vraiment pratique.

Pour la fixation, rien de plus simple, elle s’effectue en moins 2/3 minutes, le plus long étant finalement de parvenir à retirer le plastique de protection des autocollants 3M fournis. Veillez à ne pas laisser plus d’un demi-centimètre d’espace entre le capteur et son aimants.

En retournant dans l’application, nous retrouvons la fiche d’état et de paramétrage de l’appareil. Une petite animation permet de voir en un coup d’œil si le capteur est ouvert ou fermé et l’on peut accéder à l’historique de ses activations, aux scénarios liés à l’appareil, ainsi qu’à ses quelques réglages.

S’agissant d’un détecteur d’ouverture, les réglages sont assez simples, mais il y a tout ce qu’il faut :

  • Niveau de batterie : la jauge n’est pas très précise (haut/moyen/bas), mais cela donne une bonne idée ;
  • Notifications d’ouverture ou de fermeture : vous permet d’activer des alertes sans avoir à créer de scénario ;
  • Notification de batterie faible : ici encore, c’est très pratique car cela vous évite d’avoir à créer un scénario ;
  • Informations de l’appareil : pour changer nom…
  • Mise à jour de l’appareil, etc.

Une utilisation tout aussi simple

Des scénarios faciles à configurer

Pour créer des automatisations plus complexes que de simples notifications, il suffit de se rendre dans « Scènes ». Très classiquement, le Konyks Senso Charge 2 peut déclencher un scénario en fonction de son statut ouvert ou fermé, mais également selon son niveau de charge en % si la notification de batterie faible ne vous suffit pas.

Nous avons par exemple créé un scénario permettant d’allumer une lampe branchée à une prise connectée lorsque le capteur est ouvert et qu’il fait nuit, mais vous pouvez évidemment coordonner tout ce que vous souhaitez dans l’écosystème Tuya.

Avec Amazon Alexa

Sans surprise, le Konyks Senso Charge 2 est compatible Alexa. Comme vous aurez pu le remarquer – ou pas – sur la dernière capture d’installation, la remontée est immédiate si vous avez préalablement activé la skill Smart Life ou Konyks.

Dès lors, on retrouve le détecteur dans Appareils > Tous les appareils. Il est possible de consulter l’état du détecteur à tout moment et, surtout, de créer des routines avec n’importe quel autre appareil compatible.

Grâce aux routines Alexa, vous pouvez sortir de l’écosystème Tuya en coordonnant le Senso Charge 2 avec n’importe quel appareil compatible avec l’assistante d’Amazon, mais également activer des messages sonores, des notifications, et bien plus encore…

Dans notre exemple, Alexa nous rappellera toutes les heures que nous avons oublié de fermer la fenêtre de la salle de bain si elle ne l’est pas entre 20h et 6h du matin. Si, avec ça, nous la laissons encore ouverte certaines nuit…

À LIRE :
Créer des routines Alexa sans s'ennuyer !

Avec Google Home

Vous n’êtes pas sans le savoir si vous suivez les actualités Google Home, le géant de Moutain View est actuellement en pleine refonte de son application de maison connectée. Et cela se voit, car si le Konyks Senso Charge 2 est parfaitement reconnu et s’affiche bien sur notre page de favoris, il est étonnamment aux abonnés absents dans les déclencheurs de routines de l’Assistant.

Nous ne saurions évidemment blâmer Konyks pour ça, car c’est aussi le cas pour tous nos autres capteurs de contact. Est-ce lié à notre version preview de l’application ? Difficile à dire, mais les utilisateurs de Google Home sont habitués à ces aléas et n’en tiendront pas rigueur…

Domotique Home Assistant, Homey, Jeedom

Pour utiliser le Konyks Senso Charge 2 avec votre domotique Home Assistant, Homey ou encore Jeedom, vous devez en passer par des intégrations cloud ou locales.

Nous vous invitons à suivre nos tutoriels dédiés :

Notre avis sur le Konyks Senso Charge 2

Cinq ans après son tout premier modèle, Konyks nous rend une copie parfaite avec un nouveau détecteur d’ouverture Wi-Fi des plus efficaces.

Plus compact que le premier du nom, il est aussi plus facile à installer que jamais grâce à son système Easy qui fait intelligemment appel au Bluetooth pour faciliter l’appairage Wi-Fi. Il est aussi plus endurant grâce à une petite batterie de 500 mAh qui nous promet jusqu’à un an d’autonomie. Un point que nous n’avons évidemment pas encore pu confirmer pour l’instant, mais dont nous ne doutons guère connaissant la marque française.

Mais ce qui nous a finalement le plus frappé, c’est la grande réactivité de ce détecteur d’ouverture. En effet, si les capteurs Wi-Fi à piles ont généralement tendance à générer un peu de latence du fait de leur nécessaire mise en veille, ce n’est ici pas le cas grâce à la batterie intégrée, et le Konyks Senso Charge 2 répond au doigt et à l’œil… Ou plus exactement à la moindre ouverture ou fermeture de porte. Nous ne sommes plus loin de la rapidité d’exécution des protocoles ZigBee et Z-Wave, c’est un plus indéniable.

Seul regret, le nouveau Senso ne dispose pas d’alarme anti-altération contrairement au premier modèle. Cela dit, c’est un détail, car il n’est pas évident de décrocher un détecteur d’ouverture sans l’activer… Mais il fallait bien lui trouver un défaut !

En résumé, le Konyks Senso Charge 2 est tout simplement le meilleur détecteur d’ouverture Wi-Fi passé dans notre lab. Réactif et endurant, il offre en plus un bon rapport qualité/prix puisqu’il est proposé au prix raisonnable 19.99€. On vous le recommande sans la moindre hésitation !

 

Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.