Test de la SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K, la caméra 360° en Quad-HD

Notre avis sur le dernier modèle de caméra PTZ 2K de SwitchBot

SwitchBot Caméra Surveillance WiFi 2K

SwitchBot Caméra Surveillance WiFi 2K - Caméra Bébé Intérieur avec Détection Intelligente, Vision Nocturne, Audio Bidirectionnel, Compatible avec Alexa&Google Home, Stockage Cloud et SD jusqu'à 256GB

Prix au : 4 février 2023 23 h 16 min

Nous ne présentons plus SwitchBot, une marque innovante et avec des idées en pagaille, toutes plus utiles les unes que les autres mais auxquelles nous n’avions pas encore pensé… Elle revient aujourd’hui avec une mise à niveau de sa dernière caméra. Cette nouvelle SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K passe en effet au Quad-HD avec une résolution 3 Mpx ou 2K, audio bidirectionnel, vision 360°, détection intelligente et suivi de mouvement. Proposée à seulement 49,99 €, est-elle plus intéressante que la version HD ?

SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K, une caméra 360° pleine d’atouts

Unboxing

SwitchBot respecte son code couleur au Pantone près : rouge et blanc. Il est identique à celui de la version antérieure avec son impression glacée, son visuel du produit, les spécifications principales et ses dimensions de 10,2 x 10,2 x 15,7 cm. Son utilisation avec les assistants vocaux est aussi mise en avant avec « Works with Alexa » et « Works with the Google Assistant ». Elle s’appelle Pan / Tilt (Pan pour Panoramique et Tilt pour inclinaison verticale) et va donc être multidirectionnelle avec 360° en horizontal et 115° en vertical.

Nous profitons également de ce test pour vous présenter une version limitée de cette Pan/Tilt Cam 2 K (PCT 2K), la version Nyan Bot ou Miaou Bot, qui est revêtue d’une « peau » de chat en silicone orange et jaune avec des oreilles pointues. Kawaii à souhait. Il existe une version chien, nommé Wan Bot ou Ouaf Bot. Ces deux itérations ne sont disponibles que sur le marché japonais à 5980 yens. Oui, c’est méchant de vous faire baver avec ces deux caméras mais qui sait ? Peut-être viendront-elle en Europe si elles se vendent bien au pays du soleil levant ou Nihon (日本, « origine du soleil »).

La SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K est livrée avec :

  • Un câble de charge de 2 mètres avec un adaptateur secteur EU.
  • Un support de fixation. Vous pourrez l’installer où vous le souhaitez en lui mettant la tête en l’air (sur un meuble par exemple) ou la tête en bas (plafond). Il est possible d’inverser l’image dans les paramètres. La visserie est également fournie. Vous trouverez aussi un trombone pour faire la réinitialisation en cas de besoin.

En ABS et en polycarbonate (vers l’objectif), il n’y a aucun changement au niveau des dimension, la caméra fait 7,8 cm de diamètre pour 10,7 cm de hauteur avec un poids de 197 grammes. Il y a 2 grammes de plus que la version précédente, dus à la nouvelle optique. Cette forme d’obus permet à la caméra de bouger dans tous les sens.

On trouve deux parties distinctes :

  • Le socle pour tourner autour d’un axe horizontal sur 360°,
  • Le module de l’objectif qui va bouger verticalement de 115°.

Parlons de l’objectif, qui a été revu. Il est constitué d’un capteur CMOS nouvelle génération haut de gamme de 3 Mpx Quad-HD avec une focale F2.0. Il va vous permettre un affichage de plus de 2000 pixels par lignes, du genre 2560 x 1440 p.

La partie noire de l’objectif va présenter trois fonctions spécifiques :

  • Le capteur CMOS de 2 MPX Full HD de 1080 P avec focale F2.0 : Ce nouveau module permet une encore meilleure gestion de la luminosité, équivalente à une ouverture f2.4. Le but de cette mise à jour est d’avoir une image plus nette et plus claire. Dans cette même zone, autour de l’objectif, il y a 8 LED IR de 850 nm pour une vision nocturne relativement efficace.
  • Vous pouvez remonter physiquement le globe optique vers le haut pour faire apparaitre une zone d’insertion pour carte micro-SD de 256 Go (soit 2 fois plus que la version précédente). La caméra pourra donc fonctionner en local avec des enregistrements de vidéo et de photos sur la carte (et notifications) mais vous pouvez également prendre un abonnement au Cloud SwitchBot moyennant 6,5 €/mois ou 65 €/an, ce qui est assez cher.
  • Via l’application, il est possible d’activer le mode « respect de la vie privée ». C’est un mode physique où le système optique va pivoter vers le bas pour être totalement caché. Attention, ne débranchez pas la caméra quand elle est dans ce mode car il est quasiment impossible de la faire sortir de ce mode veille sans avoir à la réinitialiser. C’était déjà le cas avec l’ancienne et, comme nous avons pu nous en rendre compte, toujours pareil avec celle-ci.

Une LED au-dessus du capteur va vous informer du statut de la caméra :

  • Rouge fixe : démarrage
  • Clignotement rapide rouge : prêt pour la configuration Wi-Fi
  • Vert clignotant lentement : connexion au Wi-Fi
  • Vert clignotant rapidement : connecté au Wi-Fi et en cours de connexion à Internet
  • Vert fixe : en ligne
  • Clignotement rapide rouge et vert : connecté au Wi-Fi mais erreur de connexion à Internet
  • Clignotement lent rouge et vert : erreur réseau

A l’arrière de la base, vous trouverez :

  • Le bouton reset à activer avec le trombone. Il servira à remettre à zéro la caméra, donc tout simplement à la mettre en mode appairage.
  • Le port micro-USB pour l’alimentation,
  • Le haut-parleur pour le son bidirectionnel

Spécifications techniques

Voici les caractéristiques de la caméra :

  • Marque : SwitchBot
  • Modèle : W3101100
  • Vidéo : 2K ou Quad-HD ou 3 Mpx, H.264
  • Imagerie : F2.0, zoom digital x6, CMOS
  • Détection de mouvement : oui, détection intelligente « humain seulement » et zone de détection ciblée x 4
  • Mobile : caméra PTZ, 360° à l’horizontal et 115° à la verticale.
  • Détection audio : non
  • Alimentation : secteur, 5V, 2A mais se branche sur du 240V
  • Vision nocturne : 8 LED infra-rouge à 850 nm
  • Audio : Microphone bi directionnel intégré
  • Champs de vision :  100° en diagonal
  • Spectre de distance focale : Fixe mais zoom numérique x 6
  • Conditions d’utilisation – température : de -15 à 45°C et humidité ? 95%HR
  • Wi-Fi : 802.11 b/g/n (2.4Ghz)
  • Ethernet : non
  • Stockage des images et vidéo : sur cloud (payant) ou sur carte micro-SD de 256 Go max,
  • Suivi de mouvement : Oui
  • Mode vie privée : Oui, physique mais via l’application
  • La caméra est compatible avec la solution SwitchBot mais fonctionne aussi en Wi-Fi sans Hub.
  • Compatible avec les assistants vocaux G.A. et Alexa, avec skill et Add-on dédiés.

Nous sommes donc sur des caractéristiques quasiment identiques à la version HD. Les modifications concernent bien entendu la résolution de la caméra avec un nouveau CMOS haut de gamme permettant une résolution en 3 Mpx et une meilleure luminosité mais aussi la possibilité de mettre une carte micro-SD de 256 Go et non plus 128 Go. Le reste est semblable et nous restons sur de très bonnes caractéristiques pour une caméra PTZ (Pan Tilt Zoom). Nous allons voir en détails son utilisation au quotidien. Bien entendu, c’est une caméra d’intérieur seulement, mais on aurait aimé des zones « noires » où la caméra ne ferait pas de détection comme une fenêtre par exemple où, potentiellement, un arbre qui bouge ou un passant pourrait activer les alertes.

À LIRE :
Test SwitchBot Pan / Tilt Cam : une caméra d’intérieur à 360°

SwitchBot Pan / Tilt Cam 2K : installation et utilisation

Bien entendu, comme pour tous les produits SwitchBot, il vous faudra utiliser l’application maison éponyme (éponyme, c’est pas son nom. C’est pour dire que c’est le même nom. Mais ça ne veut pas dire non plus que son nom c’est nom. Non, non…), disponible pour Android et iOS. Une fois votre compte créé, l’appairage est simplissime. Activez votre Wi-Fi sur votre smartphone, ainsi que le GPS et le Bluetooth. Parallèlement, branchez la SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K au secteur et attendez que la LED avant clignote rapidement en rouge. Puis dans l’application, allez sur le + et venez choisir « caméra », puis choisissez la Pan/Tilt Cam 2K . Entrez ensuite vos identifiants Wi-Fi et placez devant la caméra le QR-Code qui apparait sur l’écran de votre smartphone. Elle est alors automatiquement reconnue et la configuration continue. A la fin, donnez-lui un nom. C’est celui qui remontera dans les assistants vocaux, mais vous pourrez toujours le changer si besoin.

 

Pas de changements au niveau des paramétrages possibles avec l’application, ils sont toujours aussi complets et simples d’accès.

  • Depuis la vue principale, différentes possibilités s’offrent à vous.
    • Sur la partie affichant le flux vidéo :
      • Si vous espacez vos doigts en les posant sur le visuel de la caméra, vous pourrez faire un zoom avant. Grossissement x 6 au maximum. Vous pouvez faire ce zoom où vous le voulez et pas seulement plein milieu de l’écran.
      • En appuyant sur les côtés de la vignette (haut, bas, gauche, droite) vous pourrez la faire pivoter et faire un focus où vous le souhaitez.
      • En appuyant sur le haut-parleur en haut à droite, vous pouvez entendre ce qui se passe dans l’environnement de votre caméra. Pour parler, appuyer sur le micro, sous la vidéo. Il faut garder le doigt sur le bouton afin de parler
      • Vous pouvez choisir la qualité vidéo en haut à gauche : SD ou HD
      • Le logo □  permet d’afficher jusqu’à 4 caméras
      • En bas à droite, le logo Carré « ajouré » permet de passer en plein écran.
      • Le logo ciseaux va permettre une capture d’écran de ce qui se passe à l’écran.
      • Le logo caméra, vous permet d’enregistrer une vidéo. Les enregistrements en local sur votre smartphone sont disponibles dans la galerie.
      • Le Logo « Pause » ou « Play » permet d’afficher en direct le flux audio.
    • En allant sur Events en bas à gauche, vous aurez accès à toutes les captures et détections faites.
    • En sélectionnant Direction, vous pourrez venir faire tourner votre caméra physiquement pour la faire pointer où vous le souhaitez.
    • La partie Features va vous permettre plusieurs actions :
      • Le mode privé permet de mettre en place la protection physique de la vie privée. La caméra passe en mode veille et l’objectif se met en bas, invisible. Comme ça, personne ne peut passer 5h30 à essayer de pirater votre réseau Wi-Fi et voir ce qui se passe de si intéressant dans votre garage à 2h30 du matin.
      • La fonction alarme sonore va activer ou pas une alarme…sonore (comme quoi le nom est bien choisi) quand une détection de présence sera effective.
      • Vision Nocturne pour activer ou non la vision de nuit.
      • Motion Detection pour permettre à la caméra de vous alerter en cas de détection de présence. Avec un abonnement ou une carte SD, vous pouvez faire un enregistrement direct. Même sans abonnement, une image du maraudeur vous sera envoyée par notification push.
      • Motion tracking, si vous l’activez la caméra va suivre (ou essayer de suivre) la cause de la détection.
    • Playback : pour lire les vidéos et les images enregistrées en local ou sur le cloud par la caméra.

Pour entrer dans les réglages plus précis, appuyez sur la roue dentée en haut à droite.

Vous avez de nombreuses options :

  • Mode vie privée : c’est une redondance de la vue principale. Cependant, le réglage de la détection de mouvement et des « points de ronde », ne seront disponibles que si ce mode est désactivé, ce qui est normal car elle est en veille.
  • Détection de mouvement :
    • Activer la détection de mouvement
    • Déterminer la sensibilité : de faible à élevée
    • Activer la filtration sur humain seulement. Très pratique si vous avez des animaux.
    • Activer l’alarme sonore. Vous pouvez changer le son, l’intensité et la durée.
  • Preset point settings ou « ronde de surveillance » (traduction maison soyez indulgents) : vous pouvez déterminer 4 points de focus de la caméra. Elle changera régulièrement de l’un à l’autre en fonction de vos indications et paramétrages.
  • Service cloud : vous pouvez choisir le stockage en ligne sécurisé. SwitchBot utilise une technologie de cryptage pour garantir que vos données sont protégées.
  • La gestion de la carte SD vous permet de choisir le support d’enregistrement : carte micro-SD, cloud, …
  • Réglage des fonctions de base : vous pouvez activer la vision nocturne, gérer le flux vidéo en ajoutant un effet anti-flickering en jouant sur la fréquence (50 ou 60 Hz), ajouter l’heure sur les photos ou vidéos ou en inversant l’image (utile si la caméra a la tête en bas). Vous pourrez aussi agir sur le mode audio (uni ou bidirectionnel), le volume et la calibration de la PTC 2K.
  • Alertes et notifications : vous avez la possibilité de recevoir des notification par notification push mais aussi par email.

Pour utiliser votre SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K avec les assistants vocaux, il vous faut respectivement activer la Skill Alexa ou l’extension Google Assistant avec vos identifiants et détecter les produits. En demandant à Alexa, « affiche X » vous obtenez un visuel sur ce qui se passe chez vous sur Echo Show ou Fire TV. Vous pouvez même parler en appuyant sur le micro ou activer le haut-parleur ! Sur l’application Alexa également. Avec Alexa, tout est donc parfaitement géré.

Avec Google Assistant, ben… Comment dire ? Si vous n’avez pas d’appareil avec écran, vous ne pourrez pas vous en servir car l’application Google Home ne prend pas en charge son affichage vidéo. On espère que cela changera prochainement avec la mise à jour Google Home.

Pour nos tests, nous avons placé la SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K dans un garage, en contre-jour, afin de voir comment elle gère la lumière directe. Et cela n’a posé pas de problème particulier. La qualité d’image est très bonne. Même chose pour la détection de mouvement qui est assez efficace (aucun chat ne l’a activé lors de nos mises en situation). Mais force est de constater que, comme avec l’ancienne version, le suivi de mouvement est poussif et ne suivra pas de manière efficace dans certaines conditions. En effet, si vous êtes dans une pièce assez petite ou proche de la caméra, la caméra va avoir du mal à suivre le mouvement, d’autant plus s’il est rapide. Idem, la netteté des objets très proches qui peut baisser. La caméra est donc plus adaptées aux pièces moyennes à grandes. Plus elle aura du recul, plus elle pourra suivre un intrus de façon efficace.

En vision nocturne, nous sommes sur un bon résultat. Nous avons fait nos tests dans le noir absolu et comme vous pouvez le voir, l’image est relativement nette pour ce type de conditions. La détection fonctionne aussi très bien mais là encore, le suivi est poussif et la caméra peut perdre le sujet, surtout s’il est trop rapide ou trop prêt. Il est dommage de ne pas retrouver de détection sonore. En effet, du fait de son fonctionnement à 360°, la caméra peut passer d’un point à un autre avec son mode de surveillance et ses 100° de vision lui permettent d’avoir une vue globale sur une zone spécifique. Mais si une action se déroule alors qu’elle ne focalise pas dessus, un cambrioleur peut très bien passer hors de portée de la caméra…

Comme mentionné plus haut, vous aurez des alertes en cas de détection de mouvement (notification ou courriel) avec des prises de vues, même sans cloud ou carte micro-SD. C’est vraiment pratique, mais vous pouvez aller plus loin grâce à l’écosystème SwitchBot. En effet, la marque propose de nombreux objets connectés qui permettront de créer des automatisations avec sa caméra. Vous pouvez par exemple créer des scénarios pour que la caméra commence à filmer quand quelqu’un sonne ou qu’elle allume les lumières en cas de détection de mouvement. Vous pouvez aussi mettre au point des routines avec Alexa, qui vous ouvrira plus de possibilités car ne restera pas cantonnée aux produits sous l’application SwitchBot. Attention, cependant, car si la SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K ne nécessite de hub, ce n’est pas le cas de beaucoup de leurs appareils.

La présentation des modèles chat et chien peut paraitre anecdotique, mais cela démontre aussi l’une utilisation possible de la caméra pour surveiller les animaux de compagnie. Chose très courante en Asie, mais pas seulement. Elle peut donc répondre à une vraie demande d’autant que son audio bidirectionnel permet de parler à votre chat (qui s’en moque) ou votre chien (qui deviendra dingue).

Regardez notre test en vidéo pour vous faire une idée de ses possibilités, et n’oubliez pas de vous abonner !

 

Notre avis en résumé

En conclusion, la marque montre une fois de plus qu’elle est au top en termes de qualité comme d’innovation. Sa SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K en est une belle démonstration avec de petites améliorations bienvenues par rapport à la FHD. Son champ de vision de 100° avec son capteur maison de f2.0 offre une meilleure luminosité et un rendu à la fois plus net et détaillé. La qualité des images et des vidéos est très bonne, même en contre-jour et dans le noir complet grâce à ses 8 LED IR 850 nm. Sa vision panoramique de 360° et verticale de 115°, son zoom x6 et son audio bidirectionnel en font un allier de choix pour surveiller votre domicile à l’aide de sa détection de mouvement, de son suivi de mouvement et de sa petite alarme sonore qui pourra s’activer au besoin. Côté innovations, nous avons particulièrement apprécié sa « ronde virtuelle »  permettant de surveiller 4 points spécifiques de la maison, un mode très intéressant et peu répandu sur des caméras grand public.

Côté utilisation, l’application SwitchBot est toujours aussi simple d’accès et la caméra peut être facilement utilisée avec les assistants vocaux, même si Google Assistant ne peut l’utiliser qu’avec un appareil à écran alors qu’Amazon Alexa offre un affichage dans son application. Parmi les petits défauts, cette cam 2K est plus adaptée à une utilisation dans des pièces ou des zones assez grandes que dans de petits espaces où elle n’excelle pas de près. Par ailleurs, elle ne va clairement pas assez vite pour suivre une personne un peu rapide. Elle ne permet pas de masquer des zones ou d’en surveiller seulement certaines, mais offre en contrepartie un mode physique permettant de l’obture et de respecter votre vie privée. Enfin, si SwitchBot propose un service cloud performant, il reste tout de même relativement cher, ce qui est un peu dommage. Heureusement, il n’est en rien obligatoire puisque vous pouvez l’utiliser en local avec une carte micro-SD.

Alors, à 49,99€ sur Amazon.fr, soit 20€ de plus que la version FHD, ce modèle 2K vaut-il le coup ? Tout dépend de votre envie ou besoin d’avoir une très bonne qualité d’image. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez vous tourner vers sa petite sœur. Sinon, oui, la SwitchBot Pan/Tilt Cam 2K est une bonne petite caméra avec des fonctionnalités intéressantes pour le prix.

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !