ActualitésDossiers et comparatifs domotique

Le top 10 des erreurs à éviter quand on achète, installe ou désinstalle des objets connectés

Comme tout bon Alexiens, vous achetez, installez, désinstallez, réinstallez, rachetez, …, du matériel connecté. Et parfois, malgré votre savoir-faire à toute épreuve, vous passez de déboires en désespoir car ça ne fonctionne pas, ça ne veut pas ou ça ne veut plus. Nous avons donc décidé de vous aider avec ce top 10 des erreurs que nous avons tous commises ou que nous commettrons… Eh oui, nul n’est infaillible, à part nous bien sûr. Mais n’ayez pas honte, ça arrive même aux meilleurs.

Nous n’allons pas vous faire une liste de tutos tous beaux mais plutôt un recensement logique des difficultés les plus souvent rencontrées lors de nos interactions avec les objets connectés. Utilisez cela comme une Check-List de résolution de problèmes avant de vous en prendre au matériel qui souvent n’a rien fait pour se faire insulter de la sorte (et sa mère non plus).

  1. Se tromper de réseau Wi-Fi

    Installer un objet connecté Smart LifeSi vous avez plusieurs réseaux Wi-Fi, vous devez parfois jongler entre deux ou trois réseaux différents. Mais l’erreur qui nous guette, c’est de tenter de connecter un appareil sur un réseau (le plus proche de son point d’utilisation en général) alors que votre téléphone est sur un second réseau. Donc bien entendu, quand vous chercherez à le connecter, le Wi-Fi ne sera pas le bon, ou encore le mot de passe ne sera pas adéquat. Et à la fin : connexion impossible, merci de regarder votre connectivité, ou un truc du genre.

    Le plus souvent, nous ne prenons pas le temps de lire le nom du réseau qui apparait sur la page d’installation et nous mettons automatiquement le mot de passe que nous pensons être celui du réseau souhaité. Et ça mouline, ça mouline, ça mouline… Sans forcément vous mettre de message d’erreur…

    Faites donc bien attention, avant de commencer l’installation, à bien connecter votre smartphone au réseau Wi-Fi qui sera celui utilisé par votre appareil connecté. D’autant plus si votre téléphone à tendance à se connecter automatiquement à votre réseau préféré… Hé oui, il se peut qu’entre deux pages, le saligo se reconnecte de nouveau à son premier amour !
  2. Rester sur le réseau cellulaire

    C’est une variante de notre premier cas. On va dire que c’est pour les plus tête en l’air. En général, vous n’arrivez pas à connecter votre achat au Wi-Fi ou bien les réseaux n’apparaissent pas du tout sur la liste des bornes disponibles.

    Avant de tout casser, assurez vous bien d’avoir fait passer votre smartphone en mode Wi-Fi et non en échange de données. Les applications d’installations se doivent de mettre en relation l’appareil et le réseau sur le lequel il sera connecté via, durant l’installation, une passerelle qui est votre téléphone. Si la passerelle n’est pas connectée au Wi-Fi, c’est comme demander à Sibeth de mettre un masque, elle ne sait pas faire. Cela reste un cas rare, mais il arrive.

  3. Connexion sur un réseau en 5 GHz et non 2,4 GH

    On parle ici de la célèbre erreur du réseau Wi-Fi 5 GHz. Elle est à l’origine de pas mal de calvities, d’appareils et de vies brisées.

    Vous êtes sur le bon Wi-Fi, le produit est en mode appairage, vous entrez votre mot de passe Wi-Fi et… rien. Nada. A la fin, un petit message de connexion impossible.

    Regardez donc bien sur quel réseau vous êtes connecté. Il existe des box avec 2 fréquences (la majorité en fait) et vous avez le choix entre une connexion standard et une en 5 GHz. Assurez-vous d’être sur la bande standard (le 2,4 GHz) car la plupart des appareils connectés fonctionnent qu’en 2,4 GHz et non en 5 GHz.

    C’est la box qui gère elle-même la distribution des fréquences en fonction des appareils et certains se connectent plus volontiers au 5 GHz, notamment les smartphones. Malheureusement, parfois, ça flanche car impossible de forcer le 5 GHz. Là, pas le choix, il faut allez dans les paramètres de la box et désactiver la fréquence maudite pendant le temps de l’installation. Nous vous renvoyons vers votre FAI pour la marche à suivre, mais c’est un problème bien connu chez beaucoup de FAI.

    Parfois, ce sont les routeurs ou les Wi-Fi Mesh qui vous font la même plaisanterie. Il est en général possible d’activer des modes intelligents ou des modes de mises en veille de la bande 5 GHz pour permettre les installations.

  4. Oublier d’activer le GPS (Bluetooth et autre)

    Celui-là est un peu plus sournois… La plupart des applications vous demandent d’activer le GPS de votre téléphone pour procéder à l’installation d’un appareil connecté, cela pour des raisons variés (choix du serveurs, …). Mais si votre GPS passe mal, cela peut avoir un impact sur la possibilité de mener à bien l’installation ou sur sa durée.

    Il faut aussi faire attention si vous devez passer par la fonction Bluetooth pour l’installation (comme les Hue Bluetooth par exemple). Avec les nouvelles versions Android (depuis Marshmallow), il est nécessaire d’activer le GPS pour que le Bluetooth puisse mener à bien la première connexion à un nouvel appareil via le téléphone. Parfois, il n’y a pas de message d’erreur. Votre téléphone ne peut tout simplement pas s’associer à votre achat malgré le fait qu’il soit bien visible. De plus, une fois la connexion établie pour de bon, il peut des fois être nécessaire de devoir encore activer le GPS afin de rentrer dans les paramètres de votre nouveau matériel.

    Mais pour le pilotage via Alexa ou une application tierce, cela n’est pas requis car ça ne passe plus par le téléphone.

  5. Oublier d’activer la Skill Alexa

    Bon, attaquons l’un des cas bête et méchant. L’installation via le smartphone s’est bien déroulée, le produit est bien installé sur l’application tierce mais Alexa ne le trouve pas. Aucun nouvel élément. C’est agaçant hein ? La plupart du temps cela arrive avec l’installation d’une nouvelle marque ou pour votre tout premier achat.
    On vous rappelle que pour fonctionner avec Alexa, il est nécessaire d’installer votre appareil via l’application générique ou celle du fabricant et ensuite il faut activer la Skill générique ou du fabricant sur votre application Alexa.

    SI vous utilisez une application générique comme Smart Life ou Tuya par exemple, activez la Skill du même nom sous Alexa. Si vous achetez des produits Sonoff, installez et activez l’application et la Skill Ewelink. Pour du Konyks, ça sera la Skill Konyks… ou Smart Life (oui, c’était un piège).

  6. Ne pas mettre 1, 2, 3 dans les noms

    Ça y est, vous avez réussi à installer votre appareil et vous hésitez pour le nom. Oui, nous aussi nous sommes parents et nous savons que ce n’est pas un choix facile. Mais il existe une règle, on ne nomme pas nos enfants : Rémi 1, Rémi 2 ou encore Rémi 3. On leur donne des noms différents : Emile, Louis, Guy, Georges…

    Donc faites pareil avec vos appareils. Il ne faut pas mettre de chiffre arabes (qui sont en fait indiens) dans les noms. A la rigueur, mettez un, deux ou trois mais pas 1, 2 ou 3.

    Le problème n’apparaitra peut-être pas dès le début mais il y aura un moment où l’un des appareils ne répondra plus dans une routine ou même à la voix. Il pourra s’allumer mais pas s’éteindre par exemple… Si cela vous arrive, regardez cela en priorité. Faite aussi attention aux fotes d’ortograf… Alexa n’aime pas ça et ça met le bazard au bout d’un moment !
  7. S’assurer de bien avoir une Skill sur le store FR

    Cela devrait être une vérification essentielle avant chaque achat d’une nouvelle marque : regarder avec quelle application et quelle Skill votre appareil va fonctionner. Attention à ne pas vous laisser endormir par le message « Works with Alexa » ou « Compatible Alexa » car cela ne veut pas forcément dire que c’est le cas en France.

    En Effet, comme présenté avant, il est nécessaire d’avoir une Skill pour faire fonctionner votre appareil sur Alexa. Mais cette Skill doit être disponible sur le store français, car vous avez un compte Amazon.fr en général, et pas un .com. Assurez-vous bien que la Skill de la marque est bien disponible sur votre store local. Si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez pas vous servir de votre achat avec Alexa. Il existe des marques pourtant connues qui tardent à mettre en ligne des Skills sur le marché français comme LG ou autres.

    Attention également lors des installations, en particulier pour les produits embarquant Alexa, que les comptes locaux (FR dans notre cas) soient bien pris en charge. Sinon, même punition…. Votre compte sera inutilisable et le produit n’aura aucun intérêt (comme le téléphone de maison Motorola par exemple).

  8. Oublier de désinstaller un élément partout

    Petit problème de ceux qui souhaitent enlever des appareils pour des raisons diverses et variées. Ils arrivent parfois que les dispositifs enlevés reviennent dans l’application Alexa même s’ils ne sont plus branchés, tels les fantômes de notre vie passée… Cela n’a rien de surnaturel.

    En fait, pour éviter cela, il est avant tout nécessaire de supprimer l’élément dans l’application principale, c’est-à-dire celle du fabricant ou l’application générique comme Smart life ET de le supprimer de l’application Alexa. Et voilà, fini les revenants.

  9. Acheter un produit avec Alexa embarqué et croire qu’on peut s’en servir à 100% comme un Echo

    Une mise au point est nécessaire concernant les appareils avec Alexa embarquée de type enceintes, TV ou autre : ce ne sont pas des appareils Amazon Echo ! Donc à partir de là, vous ne pourrez pas vous en servir comme tel. C’est-à-dire que les Drop in, les appels, la prise en compte de routine sur cet appareil, …, ça ne sera pas possible pour la quasi-totalité.
    En effet, Alexa embarquée ne veut pas dire appareil Echo. Alexa est l’assistante qui va le rendre connecté, qui va lui permettre de piloter votre domotique, mais c’est tout. Il ne faut pas confondre le « logiciel » et le « matériel ». Certaines Hyundai ont un moteur Mercedes. Est-ce que ce sont des Mercedes pour autant, avec la garantie de la marque, la même finition et la même qualité ? Non. Ben voilà la réponse.

  10. Ne pas redémarrer sa box ou son téléphone quand rien ne va

    Alors quand rien ne va, quand tout part en cacahouètes, quand ça rame, quand ça ne répond plus, quand l’installation ne fonctionne pas… Arrêtez de taper partout, d’injurier tout le monde et posez-vous un peu ! Puis levez-vous et allez redémarrer votre box Internet et faites pareil pour votre téléphone.

    He oui… Comme il est nécessaire de redémarrer régulièrement un ordinateur qui commence à ne plus rien vouloir entendre, il est aussi nécessaire de rebooter régulièrement sa box. D’ailleurs, ce sont des opérations que certains routeurs Wi-Fi Mesh font par eux-mêmes pour permettre aux réseaux de fonctionner de manière homogène, en général la nuit. Donc pourquoi ne pas le faire avec votre Box ? Il est tout à fait compréhensible qu’au bout d’un moment, le système d’exploitation devienne instable, sature ou disfonctionne, empêchant d’attribuer une nouvelle IP par exemple… Idem pour votre smartphone qui se comporte comme un PC.

    Donc si l’installation ne fonctionne pas mais que votre box tourne depuis 15 j et que vous n’avez pas redémarré votre smartphone depuis 1 mois, ça peut tout simplement venir de là. Vous avez bien besoin de vous reposer et de recharger vos batteries régulièrement non ? Eux aussi !

Vous voyez, nous prenons soins de vos nerfs et de vos achats. Alors lisez bien ce top 10 la prochaine fois avant de dire que Smart Life ne fonctionne pas, par exemple !

 

Rejoignez notre groupe Facebook Les Alexiens

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

4 commentaires

  1. Le meilleur des conseils est clairement croire qu’un appareil compatible Alexa est un équivalent d’écho.
    Je l’ai appris sans trop le vouloir à mon avantage. Tant mieux un echo dot coute bien moins cher.
    Et je me suis économiser quelque sous sur ma sonos one SL.

    1. Parce que vous connaissez le reste… 😉 Mais oui, c’est un gros piège, nous ne sommes fait avoir plusieurs fois aussi. 🙂

  2. Bonjour tout d’abord bravo et merci pour votre site. Petit bémol sur le sujet d’aujourd’hui le choix et l’ordre des prénoms donnent deux tueurs en série…

    1. Bonjour,
      Merci pour le retour… C’était une pointe d’humour noir. 😉

Laisser un commentaire

Rejoignez notre groupe Facebook Les Alexiens
Bouton retour en haut de la page