[DOSSIER] Wi-Fi : tous de mesh ?

Wi-Fi : tous de Mesh avec Orbi, Nova Tenda, et Amazon AlexaA force de multiplier les objets conn€ectés dans nos smart homes, ou maisons intelligentes, nous sommes nombreux à avoir été confrontés à des problèmes récurrents de Wi-Fi. Portée trop juste pour connecter les appareils les plus excentrés, connexion instable du fait d’un trop grand nombre d’objets en tous genres, ou encore Echo qui « patine » et Alexa qui met trop de temps à répondre du fait d’une connexion limitée ou insuffisante. Quoi de plus rageant que de demander à notre très chère assistante vocale la température extérieure, et de l’entendre vous répondre qu’elle ne parvient pas à joindre votre onéreuse station météo Netatmo? Quoi de plus énervant que de demander à Alexa d’éteindre vos ampoules Yeelight et de l’entendre dire qu’elles ne sont pas disponibles pour le moment? Quoi de plus exaspérant que de voir le cercle lumineux d’Echo se teinter de rouge et d’entendre la sempiternelle réplique alexienne : « désolée, je ne parviens pas à vous comprendre pour le moment, veuillez réessayer ultérieurement »?

En effet, s’il y a quelque chose qui fait bien souvent défaut aux Alexiens, c’est la patience! L’Alexien attend déjà depuis assez longtemps la sortie d’Echo Show 2, ou encore de cette satanée skill Harmony pour ne pas, en plus, devoir attendre que les ampoules soit disant intelligentes se décident à se reconnecter seules, à la faveur de la déconnexion subite d’un autre objet connecté. Seulement, il faut aussi reconnaître que ces pauvres objets connectés n’y sont pas pour grand chose, et Alexa encore moins. C’est un peu comme si on vous reprochait d’arriver en retard au boulot alors que le pont, ou le péage c’est au choix, était bloqué par des « gilets jaunes »… Ou, pour prendre une autre métaphore moins clivante, c’est comme si vous reprochiez au constructeur de votre voiture de vous avoir menti sur la consommation de votre véhicule, alors même que vous ne respectez pas les limitations de vitesse. Certes, les constructeurs automobiles ne sont pas très honnêtes sur la question – et sur d’autres aussi – mais là n’est pas la question. Reconnaissez que vous exagérez un peu aussi. Oui, Carlos, tu pousses le bouchon un peu trop loin. Et tu le sais! A force de trop tirer sur la corde, elle finit par se fragiliser et même par rompre. Et c’est exactement ce qui se passe avec le Wi-Fi de votre box : il n’a pas été conçu pour un tel usage et ne tient tous simplement pas le coup. Jusqu’à quinze périphériques, tout allait bien… Mais lorsque vous avez dépassé les vingts, les choses se sont subitement compliquées. Et c’est logique. Mais, maintenant que vous avez enfin convaincu votre conjoint(e), vous n’allez quand-même pas vous voir stopper dans votre frénésie d’équipement par une box dont la conception remonte à plus de dix ans! Non?

Certes, on pourrait se plaindre, à juste titre, de ces box que nous vendent pourtant grassement nos FAI, mais c’est ainsi… Nous les avons installées là où elles sont, et maintenant, il faut assumer et trouver une solution. Si vous ne voulez pas mal vivre votre expérience de maison connectée, vous avez donc tout intérêt à vous équiper d’un système plus performant : du Wi-Fi maillé ou Wi-Fi mesh.

Le Mesh, oui, mais qu’est-ce que c’est?

 

Le Mesh, oui, vous connaissez tous de nom maintenant. Mais de quoi s’agit-il exactement? Le Wi-Fi Mesh est un réseau Wi-Fi de type maillé, « mesh » signifiant « maillé » dans la langue de Shakespeare. Surprenant, non? On entend également parfois parler de Wi-Fi multiroom, une appellation marketing destinée à ne pas trop effrayer le chaland…

Le principe du Wi-Fi Mesh est relativement facile comprendre. Issue de la recherche militaire et utilisée notamment par les armées américaine et française, l’architecture maillée reproduit le modèle de l’Internet tout en l’optimisant pour les communications sans-fil. Technologie de rupture par rapport aux solutions centralisées classiques sans-fil avec station de base, la solution maillée autorise un déploiement rapide et simplifié, supporte une couverture évolutive, assure une grande tolérance aux pannes et aux interférences et permet une importante réduction des coûts d’installation et d’exploitation d’un réseau.

 

Concrètement, plutôt que de placer un seul routeur Wi-Fi derrière votre box, vous allez interconnecter plusieurs modules (ou noeuds) Wi-Fi à différents points stratégiques de votre domicile. Ceci dans le but de maximiser la couverture globale. Les modules sont reliés entres eux en Wi-Fi via une bande de fréquence dédiée à cela. Les autres bandes émises par les modules sont utilisées pour connecter vos appareils. Tous les hôtes (les modules ou noeuds que vous ajoutez) sont connectés pair à pair sans hiérarchie centrale, formant ainsi une structure en forme de filet. Des mailles en somme. Par conséquent, chaque nœud doit recevoir, envoyer et relayer les données. Ceci évite d’avoir des points névralgiques qui, s’ils tombent en panne, isolent une partie du réseau. Si un hôte est hors service, les données empruntent une route alternative, une sorte d’itinéraire bis. Un réseau en maille peut relayer les données de deux façon : par « inondation » (flood) ou en utilisant des routes (itinéraires) prédéfinis.

 

Routeurs Wi-Fi : le mesh plus ultra

 

Maintenant que vous savez tout, ou presque, faisons le point sur les meilleures solutions existantes. Elles sont de deux types : tri-bandes et bi-bandes, les plus onéreuses étant évidemment les premières.

Netgear Orbi

 

Netgear est le grand leader du segment et sa réputation n’est plus à faire en matière de routeurs Wi-Fi. Orbi est un système Wi-Fi maillé. Il s’agit d’une gamme complète qui se compose généralement d’une base et d’un satellite. Se branchant à la box, la base crée un nouveau réseau Wi-Fi pour l’utilisateur et communique via un canal dédié avec son satellite. De fait, Orbi peut couvrir de larges superficies et surtout ses performances sont toujours optimales : le canal de communication base/satellite n’étant pas partagé avec quoi que ce soit.

Parmi les avantages d’Orbi : il y a la possibilité de faire grandir le système (notamment avec des modules faits pour l’extérieur, c’est Orbi Outdoor), le nom unique de SSID (que je sois à la cuisine, dans la chambre ou au bureau c’est le même nom de Wi-Fi) ou encore le contrôle parental Circle de Disney.

Le kit moyen de gamme, le RBK20 couvre des surfaces de 250m² contre 350m² pour le modèle RBK50. Et la dernière nouveauté du moment c’est le RBR20 avec un prix agressif de 139 euros et une couverture de 125m². Le choix se fera donc en fonction de la superficie de votre logement, mais en achetant Orbi vous achetez du Netgear, du très haut de gamme, et vous ne devriez pas être déçu des performances et des fonctionnalités proposées. De la cave au grenier, en passant par le jardin, les zones mortes appartiendront au passé.

Pack Orbi RBK53 : il est constituée d’un module principal RBR50 et de deux satellites RBS50. Vous bénéficiez de la technologie AC3000 permettant d’atteindre un débit de 3 Gbits/s et plus de 550 mètres carrés de couverture . C’est le sommet de la gamme Orbi, le Mesh plus ultra!

 

 

Pack Orbi RBK50 : il est constituée d’un module principal Orbi RBR50 et d’un satellite RBS50. Vous bénéficiez de la technologie AC3000 permettant d’atteindre un débit de 3 Gbits/s et 350 mètres carrés de couverture.

Pack Orbi RBK40-100PES : il est constituée d’un module principal Orbi RBR40 et d’un satellite RBS40. Grâce à la technologie AC2200 vous bénéficiez d’un débit de 2,2 Gbits/s jusqu’à 250 mètres carrés de couverture.

Pack Orbi RBK30-100PES : il est constitué d’un module principal Orbi RBR40 et d’un satellite à prise murale RBW30. Il intègre la technologie AC2200 pour un débit de 2,2 Gbits/s et 200 mètres carrés de couverture.

Pack Orbi RBK23 : il est constitué d’un module principal Orbi 20 (RBR20) et de deux satellites Orbi (RBS20). Toujours avec la technologie AC2200 pour un débit de 2,2 Gbits/s mais une couverture de 500 mètres carrés du fait de la présence d’un satellite complémentaire.

Pack Orbi RBK20 : il est constitué d’un module principal Orbi RBR20 et d’un seul satellite Orbi RBS20. Avec sa technologie AC2200 pour un débit de 2,2 Gbits/s, sa couverture maximale est de 250 mètres carrés  et peut être étendu via l’ajout d’un satellite optionnel pour l’intérieur (RBS20), l’extérieur (RBS50Y) ou avec enceinte connectée (RBS40V).

Oui, vous avec bien lu, il existe bel et bien nommé Orbi Voice RBK50V, composé d’un routeur Orbi et d’une une enceinte connectée Orbi RBS40V. Nous vous en parlions il y a quelques mois, lors de sa présentation à l’IFA de Berlin. Netgear s’est en effet associé à Harman Kardon pour nous proposer une enceinte connectée Mesh avec Amazon Alexa… Autant vous dire que nous avons hâte de tester ce système et que nous ne manquerons pas de vous en parler plus en détail si nous parvenons à trouver un propriétaire pour nous faire tester ce matériel.

Le routeur Orbi RBR20 est également vendu seul si vous souhaitez commencer petit car vous n’avez qu’un petit appartement. Il offre un débit de 2 200 Mbit/s et permet de couvrir jusqu’à 125 mètres carrés.

Vous pourrez ajouter des satellites RBS50, RBS40, RBS20 ou RBW30 selon vos besoins de couverture complémentaire. En somme, Orbi est un système simple, extrêmement efficace, et hyper modulable. Dommage qu’il soit aussi cher.

 

 

 

 

Linksys Velop

 

 

A la différence d’Orbi, ici pas de routeur, tous les modules sont identiques. Un de ces modules, un noeud, sera connecté à votre box et les autres à déployer à votre convenance dans votre maison. Comme tout bon système Wi-Fi Mesh qui se respecte vos appareils ne verront qu’un seul SSID et se connecteront au plus efficient. Le paramétrage, vraiment simple, se fait depuis l’application Android / iOS de Linksys. Tout s’installe en un clin d’oeil, le temps de quelques clics, et vous vous retrouvez avec un réseau Wi-Fi performant et prêt à l’emploi. Le seul reproche qu’on pourrait lui apporter, c’est de n’avoir accès à plus de paramètres, mais le Lynksys Velop est réputé pour sa performance et vous ne devriez pas avoir à vous en plaindre.

Vous pouvez retrouver ce système à partir de 119€ le module simple sur Amazon.fr, mais évidemment nous vous conseillons d’opter pour un minimum de 2 modules pour avoir un véritable réseau maillé…

 

 

Tenda Nova MW6

 

La gamme Nova du constructeur chinois Tenda est intéressante à plusieurs titres. En effet, elle offre des technologies modernes et performantes, le tout avec un design très réussi et une compacité appréciable. Et, ce n’est pas négligeable, c’est un système véritablement abordable, à peine plus cher que de simples petits répéteurs, puisqu’ils sont commercialisés à partir de 69.99€ sur Amazon.fr.

Mais, à ce prix, peut-on prétendre à un véritable réseau maillé? La réponse est oui, et nous vous détaillerons d’ailleurs tout ça très prochainement dans un test détaillé, le temps pour nous d’éprouver la solution un peu plus et mesurer concrètement ses performances. Performances que nous avons pu constater dès la mise en route, vraiment très simple, de ce système mesh. Ces jolis petits cubes vous permettront de créer un réseau Wi-Fi unique et transparent pour tous vos appareils, d’y connecter jusqu’à 90 appareils connectés simultanément, de bénéficier du 802.11 ac et de la technologie MU-MIMO partout dans votre logement. Chaque nœud couvre jusqu’à 156 m² et élimine efficacement les zones mortes.

L’installation se fait uniquement via l’application Tenda, une grosse partie software étant en effet hébergée dans le cloud, avec l’avantage de bénéficier de mises à jour et d’optimisation fréquente. Comme pour le Linksys, on peut regretter de ne pas avoir accès à certains paramètres, mais Tenda a fait se choix pour s’assurer de la stabilité de son système et l’essentiel est là. Pour l’instant, nous sommes conquis, et ne pouvons que vivement vous recommander de vous équiper. Le Nova MW6 sera largement suffisant pour des appartements ou petites maisons de plain-pied.

Pour les budgets encore plus serrés ou les personnes n’ayant qu’une connexion ADSL ou VDSL, Tenda propose en outre deux versions encore moins chères : les Nova MW3 et Nova MW5. Moins puissants que le Nova MW6, ces deux systèmes sont cependant efficaces et suffiront à beaucoup. On regrette cependant l’absence de port Ethernet Gigabit sur le Nova MW3, celui-ci limitant de fait la connexion à 100 Mbits/s, ce qui sera néanmoins suffisant chez la plupart des gens, même en VDSL2. Oubliez les répéteurs et équipez-vous, ça vaut vraiment le coup par rapport à ces derniers!

 

 

 

 

TP-Link Deco M5

TP-Link a également misé sur  un système Wi-Fi maillé plus modeste, à « seulement » 250€ les 3 modules, bien loin des 400 ou 500€ des solutions de Netgear ou Linksys. Comme le Nova, le TP-Link Deco M5 ne fonctionne que sur 2 bandes Wi-Fi au lieu de 3 chez Orbi et Linksys. Deco M5 réussit pourtant à maintenir une bande passante de 867 Mbit/s grâce à une petite astuce protocolaire que nous vous épargnerons.

Comme chez Tenda, l’installation et la gestion se font intégralement depuis une application Android / iOS. A part la gestion du contrôle parental qui est très réussie, les autres fonctionnalités ne permettent pas, comme sur les Nova de Tenda, autant de possibilités que les deux premières solutions présentées dans ce dossier. Néanmoins, les TP-Link Deco M5 présentent des performances tout à fait honorables et vous serez probablement bluffé par ses performances.

 

 

Partager :

Auteur de l’article : Alexien Modo

3 commentaires sur “[DOSSIER] Wi-Fi : tous de mesh ?

    David

    (29 novembre 2018 - 18 h 40 min)

    Bonjour, et que pensez-vous du Strong Home Kit 1600? Merci.

      Rédaction

      (29 novembre 2018 - 18 h 47 min)

      Je ne connais pas du tout ce système, mais ses caractéristiques me semblent intéressantes… Le prix est très raisonnable là aussi, le connectique intéressante et la techno semblable à ce que nous avons testé. je vous invite à consulter les avis sur Amazon qui me semblent néanmoins un peu mitigés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *