IKEA lance Starkvind, des purificateurs d’air connectés et discrets…

Comme nous l'évoquions lors de notre test du purificateur d'air Proscenic A9, le défaut de ce type d'appareil tient généralement dans son manque d'esthétisme. Le géant de l'ameublement l'a bien compris et nous dévoile aujourd'hui deux modèles nommés IKEA Starkvind qui se fondent bien plus discrètement dans nos intérieurs, l'un d'eux prenant même la forme d'une simple table d'appoint. Une idée très intéressante proposée à des tarifs évidemment tout aussi intéressants…

Starkvind : et le purificateur devint (presque) élégant

Ikea enrichit son catalogue de deux nouveaux objets connectés : des purificateurs d'air connectés nommés Starkvind.

Le premier modèle ressemble, au choix, à un ventilateur ou une grosse enceinte. De forme circulaire, il présente un revêtement noir en tissu qui sort de l'ordinaire et lui permet de se fondre bien plus élégamment dans un intérieur contemporain que la majorité de ses congénères.

Le second modèle n'est pas en reste et prend, cette fois, la forme d'une table d'appoint. Décliné en deux coloris imitation bois, le Starkvind n'est pas sans rappeler les tables basses i-box avec leurs enceintes Bluetooth intégrées. Moins massif et plus élégant qu'un traditionnel purificateur d'air, l'objet est également pratique puisqu'il est possible d'y déposer divers objets et pourquoi pas une lampe connectée !

Du côté des spécifications techniques, les deux modèles offrent des caractéristiques identiques, avec cinq vitesses et trois filtres pour capturer jusqu’à 99,5 % des PM 2,5. Ils affichent un CADR de 260 m³/h et un volume sonore variant de 24 à 53 dB en mode max.

Les Starkvind sont par ailleurs équipés chacun d'un capteur de qualité de l'air qui leur permet de se déclencher automatiquement et d'adapter leur vitesse au niveau de pollution de l'air ambiant. Bien qu'ils ne mesurent pas les composés organiques volatils (COV), on peut imaginer pouvoir les connecter à terme à d'autres capteurs de ce type, IKEA étant membre de la Connectivity Standard Alliance (CSA) qui œuvre activement au déploiement du protocole domotique Matter.

À LIRE :
Aqara TVOC : un capteur de qualité de l'air en ZigBee 3.0

En effet, les Ikea Starkind pourront aussi être connectés en Wi-Fi à la passerelle Trådfri. Il sera alors possible de les piloter via l'application Ikea Home Smart et de créer des interactions avec le reste de la gamme, mais aussi avec les écosystèmes HomeKit, Amazon Alexa et Google Home.

Les purificateurs d’air connectés IKEA Starkvind seront disponibles aux États-Unis à partir du mois d’octobre au prix de 129 dollars (108€) pour le modèle simple et 189 dollars (159€) pour la version table d’appoint. On ignore encore les intentions du géant suédois quant à sa commercialisation en Europe, mais le produit a de grandes chances d'apparaître aussi dans les magasins français, l'entreprise misant de plus en plus sur la maison connectée.

 

Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.