Test Soundpeats Mini Pro : simplicité, polyvalence et ANC au rendez-vous

Notre avis sur les écouteurs intra auriculaire Soundpeats Mini Pro

Soundpeats Mini Pro

SoundPEATS Mini Pro Écouteurs sans Fil Réduction du Bruit Active Hybride, Écouteurs Bluetooth 5.2 ANC, Puce QCC3040, Codec aptX-Adaptive, Mode Transparence, 21 Heures d'Autonomie

Prix au : 22 mai 2022 4 h 51 min

Pas simple de trouver des écouteurs simples, accessibles mais aussi performants. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Mais attention, il y en a également de toutes qualités, le prix n’étant pas toujours un critère vraiment sûr. Des marques moins connues du grand public peuvent parfois réserver de bonnes surprises, mais pas évident de lâcher plusieurs dizaines d’euros sans être sûr du résultat. Ne vous inquiétez pas, nous sommes là. Nous avons choisi pour vous les écouteurs intra-auriculaires Mini Pro de la marque Soundpeats.

Disponibles à partir de 59€ (l’entrée de gamme de certains fabricants), les Soundpeats Mini Pro vous proposent l’ANC ou réduction active de bruit, la CVC, le Passthrough, un design compact et le True Wireless en 24 bits à 44,1 kHz. Très simples d’utilisation, que valent-ils vraiment ?

Soundpeats Mini Pro : des intra-auriculaires élégants

Unboxing

Créée en 2010, la marque Soundpeats a toujours été spécialisée dans la fabrication d’écouteurs et de casques audio. Présente dans 30 pays, son but est d’apporter un confort d’utilisation audio/vidéo ultime à ses utilisateurs. Ce n’est donc pas une marque parvenue car elle a déjà lancée, en 2019 et 2020, deux produits en Kickstarter, preuve de l’attente des consommateurs pour ses produits.

Les Soundpeats Mini Pro sont une évolution des Mini ayant remporté les VGP2021 AWARDS au Japon (meilleurs produits son et Hi-Fi). Ils sont conditionnés dans une boite au fond gris argenté avec des zones irisées (9,2 x 10,2 x 4 cm). Packaging design et graphique, il est très réussi et donne une très bonne première impression. On se croirait sur du haut de gamme. Les spécifications passent un peu au second plan, mais sont présentes à l’arrière du pack.

A l’intérieur, vous trouverez un insert porte document avec les consignes de sécurité et un guide de démarrage rapide multilingue (dont le français). Puis, dans des alvéoles en cellulose, vous attendent le boitier de charge avec les écouteurs à l’intérieur et un câble de charge de 20 cm ainsi qu’un insert en cartons avec 4 embouts d’avance. Vous aurez donc 6 embouts silicone en tout en incluant ceux déjà présents sur les écouteurs : 2 x S, 2 x M et 2 x L. Nous sommes donc sur du standard.

Le boitier de chargement des Soundpeats Mini Pro est en plastique noir mat de type ABS. Ovoïde, il est très agréable au toucher et relativement compact avec ses 6 cm de large, 4,2 cm de hauteur et 2,5 cm d’épaisseur pour 37,5 grammes. Tout en rondeur, il ne tient pas debout seul, ce qui veut dire que vous l’ouvrirez par l’avant pour avoir accès aux écouteurs. Sur l’avant, vous avez une LED pour suivre le taux de charge du boitier et sur l’arrière, une fiche USB-C.

Bien calés à l’intérieur par une aimantation efficace, les Soundpeats Mini Pro vous attendent dans leurs loges dédiées. Ils sont vraiment compacts. Le design est aussi déroutant avec une forme de triangle tirant vers le cercle en s’évasant. C’est en fait la surface tactile qui s’offre à vous, portant le logo de la marque. Ils se porteront en mettant la pointe du « S » vers le bas.

« les Soundpeats Mini Pro vous attendent dans leurs loges dédiées »

Les écouteurs font 3 cm de « longueur » dont 1 cm d’embout et 2 cm de « diamètre » pour à peine 5 gramme pièce. Le tout, boitier et écouteurs, pèse donc moins de 47,5 grammes (à raison de 59 €, cela fait 1,2 €/g soit environ 2 fois le prix au gramme de l’argent).

Comme tous les écouteurs intra-auriculaires, ils ont 3 parties distinctes :

  • L’embout qui viendra se mettre dans le conduit auditif. Vu sa forme, il rentrera entre 1 et 1,5 cm dans votre oreille. Cela vous permettra d’avoir une réduction passive du bruit.
  • La partie intermédiaire, qui viendra se poser contre la conque de votre oreille. Sa forme est adaptée car, assez petite, elle ne va pas trop appuyer sur le tour de votre oreille et donc permettre un port prolongé sans gêne. Parallèlement, l’insertion dans le conduit auditif et sur la conque font que les écouteurs vont très bien tenir et que vous pourrez faire des activités sportives, de la marche ou autre sans risque qu’ils ne tombent. Evitez quand même les triples saltos arrière… Cette partie comporte également les contacteurs de charge
  • La partie extérieure, comportant le cerveau des Mini Pro (puces, HP…) et 4 micros, sont une seule et même zone tactile. Chaque écouteur est marqué avec R ou L pour ne pas les inverser. Mais attention, ce marquage est très peu lisible.

Il y a une petite LED à la pointe du S, permettant de suivre la charge de vos écouteurs, même code couleur que le boitier :

  • Vert : 50 à 100%-
  • Jaune : 49 à 10%
  • Rouge : moins de 10%

Nous sommes pour l’instant tout à fait satisfaits de la prise en main de ces Soundpeats Mini Pro. En sera-t-il de même avec les caractéristiques ?

Caractéristiques techniques

  • Design :
    • Dimension du boitier : 6 x 4,2 x 2,5 cm pour 37,5 grammes à vide.
    • Dimension des écouteurs : 3 x 2 cm dont 1 cm pouvant être insérés, pour moins de 5 grammes. La zone en contact avec l’oreille fait 2 x 2 cm.
  • Au niveau du son :
    • Bio-diaphragme de 10 mm
    • Codecs Bluetooth pris en charge : SBC (codec de base avec pas mal de pertes), AAC (moins de perte, surtout avec les produits Apple), AptX et AptX Adaptive.
    • Fréquences : N.C.
    • Profils Bluetooth : HSP, HFP, A2DP, AVRCP
  • Connectivité :
    • Bluetooth : 5.2
    • Connexion multipoint : non
    • NFC : non
    • Assistant vocal : celui du téléphone, Google Assistant ou Alexa.
  • Généralités :
    • Autonomie en lecture : 15 h avec la réduction active (ANC) et 21 h sans, à condition de les recharger dans le boitier (possibilité de les charger jusqu’à 3 fois avec le boitier à 100%). En utilisation unitaire, 5h avec l’ANC, 7h sans.
    • Temps de charge : 90 minutes pour charger l’étui en mode filaire et 90 minutes pour charger les écouteurs dans l’étui.
    • Batteries : Li-ion de 45 mAh pour les écouteurs et 300 mAh pour le boitier
    • Réduction de bruit : oui, bbb, numérique via puces et micros. Il y a 4 micros par appareils. Cela se fait via la puce Qualcomm® QCC3040. A noter également le mode PassThrough et le CVC (pour des appels clairs)
    • IP X5 : résiste donc à la pluie, à la sueur et un arrosage direct. Mais pas d’immersion.
    • Couleur : Noir
    • Type de navigation : tactile
    • Utilisation d’application : Non
    • Type de connectique : USB-C
    • Auto off : non

Les spécifications peuvent sembler standard mais en y regardant de plus près, ils ne sont pas mal du tout pour le prix. En effet, nous avons l’ANC, le mode Transparent, le CVC, un fonctionnement tactile, un temps de charge rapide et une très bonne autonomie. Cependant, pas de Hi-Res audio mais un Codec AptX Adaptive. Ce dernier va permettre d’adapter le mode de décompression en fonction du type de musique et des scènes, pour avoir toujours le meilleur rapport possible (haut débit, fluidité…). C’est un très gros point fort (contrairement aux Oppo Enco W51 dans le même ordre de prix). A noter également un mode « jeux » qui permettra de réduire la latence à 60 ms au lieu des 80 ms en standard. Intéressant pour les jeux de tirs par exemple où entendre rapidement un ennemi arriver peut faire la différence. En revanche, pas d’application. Cela veut dire que le fonctionnement sera très simple, voir simpliste.

Soundpeats Mini Pro : utilisation au quotidien

Les Mini Pro vont venir se connecter directement à votre téléphone, sans utiliser d’application.

Pour les appairer, c’est très simple :

  • Activez votre Bluetooth et votre GPS
  • Ouvrez le boitier des Mini Pro et sortez-les. Ils entrent en mode appairage directement (clignotement rouge et blanc). Si cela ne fonctionne pas, laissez-les dans l’étui et appuyez 10 secondes sur la zone tactile des deux écouteurs en même temps.
  • Ils apparaissent dans la liste des appareils disponibles. Sélectionnez-les et appuyez sur « associer » et voilà.

« En quelques secondes, ils sont installés. »

L’absence d’application veut dire que vous ne pouvez pas modifier le mode de fonctionnement (AptX Adaptive par défaut, heureusement) ni configurer les « boutons » tactiles. Cela sera très apprécier par les personnes ne voulant pas perdre de temps à paramétrer des écouteurs mais qui horripilera les utilisateurs voulant mettre les mains dans le cambouis et avoir un minimum de possibilités pour les modifier. Simplistes ? Oui, certainement. Mais attention, cela n’est pas que l’apanage des marques moins connues car il en est de même avec les Sony WF-XB700 (écouteurs dans la même gamme que ce test). Mais pour être claire, cela veut dire, pas de mise à jour OTA, l’ANC n’est pas paramétrable, pas d’égaliseur… Si vous voulez changer le profil audio, passez par l’équaliseur de votre application de streaming ou de votre téléphone s’il en est pourvu. Sinon, tant pis. C’est l’un des compromis de ce produit.

« le codec aptX Adaptive fait très bien le boulot »

Comme nous l’avons vu, il n’y a qu’un seul et unique bouton par écouteur. C’est donc très simple. De plus, cela évite de les dérégler rien qu’en les mettant en place.

Les options varient en fonction du côté :

  • Gauche :
    • Un appui bref : baisser le volume
    • Deux appuis brefs : répondre à un appel ou mettre en pause
    • Trois appuis brefs : mode jeux
    • Appui long (1,5 sec) : raccrocher et changement de mode : mode ANC, mode PassThrough ou normal. Le mode PassTrhough permet d’amplifier les sons extérieurs afin d’écouter une personne qui vous parle (mais pourquoi les gens parlent tout le temps quand on écoute de la musique ?!) ou dans la rue par exemple.
  • Droit :
    • Un appui bref : augmenter le volume
    • Deux appuis brefs : répondre à un appel ou mettre en pause
    • Trois appuis brefs : lancer les assistants vocaux
    • Appui long (1,5 sec) : raccrocher et piste suivante.

Bref, pas simple de s’y retrouver. Il faut tâtonner, et parfois pester contre la réponse tactile un peu récalcitrante, mais on s’y fait. Cependant, on aurait aimé plus d’options faciles d’accès sans double ou triple pressions. Il est assez pénible de trouver le bon timing !

Concernant les assistants vocaux, nous ne sommes pas sur du built-in. Si vous avez décidé de lancer un assistant vocal en appuyant sur l’un des écouteurs, c’est en fait celui du téléphone qui va se lancer. Donc attention, si votre téléphone est en veille, écran éteint, il y a des chances que ça ne passe pas toujours. Il vous faudra peut-être avoir votre téléphone actif pour que ça fonctionne. Mais une fois cela pris en compte, vous pouvez faire ce que vous voulez comme lancer une playlist, faire de la domotique… C’est avant tout sur votre Smartphone que les demandes vont s’exécuter.

Concernant l’ANC, nous ne sommes pas déçus. Soundpeats annonce une réduction de 35 dB. Comme tous en fait, donc là, rien de nouveau. Cependant, il est vrai que ça fonctionne plutôt bien, en particulier pour les sons graves et médium. Dans la rue, en balade, c’est parfait. En revanche, si vous êtes en open space ou dans un lieu où il y a des conversations, vous entendrez malgré tout des bribes de phrases, des voix… En effet, les aigus sont bien moins traités. Cela ne veut pas dire qu’ils ne le sont pas, mais c’est souvent le défaut des ANC « accessibles ». Gardez également à l’esprit que vous avez des écouteurs intra-auriculaires qui, de part leur conception, ont une réduction passive bien présente.

Concernant le son, c’est une très bonne surprise. Nous ne sommes pas en Hi-Res audio, ce qui est assez logique au vu du prix, mais le codec aptX Adaptive fait très bien le boulot. Grâce à lui, vous avez un son équilibré, avec de bonnes basses, présentes mais non omniprésentes. Et ça c’est tant mieux car cette mode aux basses exacerbées est assez pénible car peut vite transformer un très bon morceau en bouillie sonore. Les aigus et les médiums sont très bien rendues également. Les aigus ne sont pas métalliques et le son ne devient pas nasillard, même en poussant le volume. Très bonne surprise, ils prennent en charge le Dolby Atmos et le Full HD à 24 bits, 44,1 KHz.

Cependant, même si la stéréophonie est vraiment bien rendue, le son des Soundpeats Mini Pro manque un peu de profondeur… Pas de sensation de son aérien, passant autour de vous, mais une simple stéréo. C’est un peu dommage. A noter également lors de nos tests, un décrochage de l’écouteur droit en regardant des vidéos en streaming. Apparaissant rarement, ce décrochage de 1 à 2 secondes ne gène pas réellement la lecture vidéo mais sachez que cela peut arriver…

Et pour les appels ? Ils sont dotés de la technologie CVC 8.0 de Qualcomm (Clear Voice Capture), les Mini Pro filtrent l’appel en arrière-plan et améliorent votre voix pour enlever les bruits parasites. Votre interlocuteur vous entendra bien mieux. Le résultat n’est pas mal du tout.

Pour vous faire une idée des Mini Pro, regardez notre test en vidéo. N’oubliez pas vous abonner à notre Youtube et de nous suivre sur les réseaux sociaux et les news !

En conclusion, les Soundpeats Mini Pro sont une très bonne surprise. Ils ont des atouts indéniables que l’on retrouve sur les appareils milieu de gamme, plus chers, comme l’ANC, le PassThrough, le CVC, l’aptX Adaptive, la prise en charge du Full HD (24 bits à 44,1 KHz) et le Dolby Atmos. Le son est vraiment très bon, équilibré, avec des basses présentes mais pas omniprésentes même s’il manque de profondeur.

Très simple à installer et à utiliser, ils vont ravir les personnes ne voulant pas s’embêter avec des paramétrages mais frustrer celles qui veulent un minimum de personnalisation. En effet, il n’y a pas d’application et un seul bouton tactile par écouteur. Ainsi, impossible de changer le rendu de l’ANC (qui est bonne même si les aigus sont moins bien traités), pas d’équaliseur, ni de mises à jour OTA… La réponse tactile est parfois un peu fastidieuse, mais on s’y fait. Entre simplicité et simpliste, c’est vous qui vous ferez une idée en fonction du type d’utilisateur que vous êtes. A noter, également, un rare problème de décrochage de l’un des écouteurs en regardant des vidéos… Dernier bon poitn, l’autonomie de 21 heures est à mettre en avant. Au final, la balance points forts / points faibles va en faveur des Soundpeats Mini Pro qui, à moins de 60€, présentent un excellent rapport qualité / prix !

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !