Test Sony WF-XB700 : des écouteurs true wireless accessibles

Les écouteurs intra-auriculaires sans fil, c’est la liberté : pas de casque sur la tête, pas de fil pour gêner, une liberté de mouvement pour faire du sport… Mais c’est comme tout, il y a à boire et à manger. Donc autant partir sur une marque, mais à quel prix ? Rassurez-vous Les Alexiens sont là pour vous ! Pour vous aider à faire votre choix, nous vous proposons aujourd’hui de nous intéresser aux écouteurs sans fil entrée de gamme, les Sony WF-XB700.
Pour 80€, la marque vous propose des true wireless avec son eXtra Basse (XB), IPX4, 18H d’autonomie, et pouvant interagir avec votre téléphone pour lancer votre assistant connecté !

Sony WF-XB700 : unboxing des écouteurs Bluetooth

Les Sony WF-XB700 sont livrés dans un carton avec impression glacée, reprenant sur la face le visuel des écouteurs, la référence et, en gros, la caractéristique principale : Extra Bass ! Mais également l’autonomie, la résistance aux liquides et le fait qu’ils soient sans fil. L’arrière n’est qu’une explication des caractéristiques susmentionnées (ça fait intello non ?). L’un des côtés va faire un lien exhaustif des avantages du produits (USB-C, étuis, son HD…).

Vous trouverez les écouteurs dans un second emballage, une boite noire, renfermant l’étui de chargement dans lequel ils sont rangés. Dans le carton, en plus des guides d’installation et garanties et l’étui, les Sony WF-XB700 sont fournis avec un câble de chargement USB-C (relativement court) et quatre paires d’oreillettes en caoutchouc de silicone.

L’étui fait 8 cm de longueur, 3,5 cm de hauteur (fermé) et 4 cm de profondeur. Ce qui saute aux yeux, c’est le plastique noir mat granuleux qui le constitue. En y regardant de plus près, le couvercle s’avère transparent malgré ce revêtement. Mais entre nous, nous ne sommes vraiment pas fans. Ces matériaux font à la fois vieillot et cheap, bas de gamme. Un choix étonnant de la marque que de partir sur ce type de plastiques. Le couvercle ne semble pas particulièrement solide.

« L’étui va servir à la fois à stocker vos écouteurs mais également à les charger. » Les Alexiens

L’étui va servir à la fois à stocker vos écouteurs mais également à les charger. Chacun d’entre eux a son emplacement dédié et aimanté afin de les y insérer de façon aisée. Ce sont les petits picots métalliques qui vont venir faire le contact avec les XB700 et les mettre en charge. L’étui se chargera justement par l’arrière via une fiche USB-C, ce qui permet de le faire en un temps assez court (3 heures).

Sortons maintenant délicatement les écouteurs de leur protection et nous retrouvons avec mécontentement le même revêtement en plastique d’un autre temps sur la face extérieur des Sony WF-XB700… Autre point qui nous échappe difficilement : ils sont gros… très gros. Alors que la mode est aux produits en rondeurs, délicats et variant les matériaux, Sony nous propose des oreillettes énormes, profondes et avec un design des plus clivants. Elles font 3,8 cm de hauteur, 3 cm de profondeur, dont 1 cm d’embout pour 8 grammes chacune. Elles ont en effet 3 parties distinctes :

  • L’oreillette qui viendra se mettre dans le conduit auditif
  • La partie extérieure en plastique granuleux et mat, qui va porter l’unique bouton
  • La partie intermédiaire, en plastique brillant et lisse, assez large, qui viendra aider l’écouteur à bien tenir dans le pavillon de l’oreille grasse à sa forme. Il y a 2 cm entre le bout de l’oreillette et le plateau de cette zone intermédiaire

Les finitions sont malgré tout relativement bonnes, de même que la qualité des embouts fournis pour s’adapter à votre conduit auditif.

Donc attention, si vous avez un pavillon étroit ou tout simplement de petites oreilles, ces écouteurs vont vous poser quelques déboires à l’utilisation : difficile à mettre et douloureux, voire très gênants à court terme. Lors de ce test, j’ai eu du mal à les porter plus d’une heure d’affilée. C’est réellement problématique. Mais, bien entendu, cela dépend de la morphologie de chacun. Ceci-dit, il faut être honnête sur le fait qu’une fois insérés (en tirant sur le lobe de votre oreille avec une main et les mettant en place avec l’autre car impossible à faire avec une seule main), les Sony WF-XB700 tiennent très bien et sont tout à fait adaptés pour la pratique sportive dans un rayon de 1 km pendant 1 heure maximum sous peine d’une… pardon, je m’égare.

La partie design nous laisse donc un peu pantois, et un peu réservés, sur la qualité globale du produit. Mais ne nous arrêtons pas sur cela pour ne pas biaiser notre jugement.

Sony WF-XB700 : les caractéristiques techniques

Design :

  • Dimension de l’étui : 8 x 3,5 x 4 cm pour 46 grammes à vide.
  • Dimension des écouteurs : 3,8 x 3 cm dont 2 cm pouvant être insérés, pour 8 grammes.

Au niveau du son :

  • Diaphragme de 12 mm en néodyme, un métal faisant partie de la famille des terres rares qui sert aussi dans les médicaments gynécologiques de type ovule (la finalité et l’orifice d’utilisation sont donc différents, peu de risques se tromper).
  • Modes sonores : un seul, Extra Bass.
  • Codecs Bluetooth pris en charge : SBC (codec de base avec pas mal de pertes), AAC (moins de perte, surtout avec les produits Apple) et … c’est tout.
  • Fréquences : de 20 à 20 000 Hz. C’est-à-dire tout ce que percevoir l’oreille humaine, donc un son très vaste.

Connectivité :

  • Bluetooth : 5.0 et 2,4 GHz. Profils A2DP/AVRCP/HSP/HFP.
  • Connexion multipoint : non
  • NFC : non
  • Assistant vocal : pas intégré mais possibilité de lancer celui du téléphone.

Généralités :

Autonomie en lecture : 9 heures en mode lecture, 5 heures en communication. 9 heures de plus en les rechargeant complètement dans l’étui, soit 18 heures au total. 10 min de charge donnent également 60 min d’écoute.
Temps de charge : 3 heures pour charger l’étui, 2,5 heures pour els charger dans l’étui.
Réduction de bruit : passive.
IP X4 : résiste donc à la pluie et à la sueur.
Couleur : noire (ce test) ou bleue (qui semble bien plus réussi).

Nous avons donc des caractéristiques relativement passe-partout, la marque ayant décidée d’axer sur l’essentiel : un son avec des basses présentes, une bonne tenue et de l’autonomie (18h, c’est bien, il y a mieux, mais c’est plus cher).

Sony WF-XB700 : utilisation au quotidien

Avant tout, venez appairer vos écouteurs à votre smartphone. Pour cela, appuyez le bouton de chacune des oreillettes pendant 7 secondes (pas forcément nécessaire pour la toute première utilisation) et venez les rechercher dans vos paramètres Bluetooth (avec GPS activé). C’est très rapide.

Si un code vous est demandé, mettez 0000. Ensuite, il vous faut inst… ah ben non… Les XB700 ne sont pris en charge par aucune application de la marque. C’est-à-dire que vous avez des écouteurs bruts, non évolutifs et non paramétrables. Si vous voulez changer le profil audio, passez par l’égaliseur de votre application de streaming ou de votre téléphone s’il en est pourvu. Sinon, tant pis. C’est l’un des compromis de ce produit.

Autre point, abordé à différents endroits, il n’y a qu’un seul et unique bouton par écouteur. Pour le coup, on ne peut pas faire plus simple et c’est bien mieux que les tactiles que l’on ne dérègle rien qu’en les touchant. D’autant que dans ce cas, placé légèrement sur l’arrière, vous n’avez pas de risque de les enfoncer en mettant vos oreillettes en place. L’utilisation est la suivante et varie en fonction du côté :

  • Gauche :
    • Un appui bref pour augmenter le volume ou prendre un appel
    • Maintenir appuyer pour baisser le son. Cette dernière fonctionnalité manque clairement de réactivité et souvent, on se demande si ça va marcher.
  • Droite :
    • Un appui bref pour mettre en pause et reprendre ou raccrocher
    • Maintenir 2 secondes pour lancer l’assistant vocal de votre téléphone.

« Les voix sont claires, les arrières plans bien précis. La stéréophonie est excellente. » Les Alexiens

Maintenant, parlons peu, parlons bien, parlons son. Et alors là, c’est une excellente surprise ! Depuis le début nous trouvons des défauts à ce produit (taille, absence d’application, design, codecs…) mais une fois dans les oreilles, c’est une autre histoire. Le son est vraiment équilibré, étonnamment équilibré même. Les basses sont loin d’être omniprésentes. D’ailleurs, si vous voulez en profiter pleinement, il vous sera nécessaire de pousser le son un minimum car à des volumes sonores moyens ou élevés que les basses vont réellement se développer. Mais toujours dans le respect des médiums et des aigus. Les voix sont claires, les arrières plans bien précis. La stéréophonie est excellente. Mais attention, il montre aussi un manque d’emphase, de profondeur que des produits plus haut de gamme. Les sons aériens les laissent un peu de marbre. Ils sont parfaits pour des musiques de type Rap, Hip Hop ou Electro. Il s’occupe du reste sans trop de problème, mais un cran au-dessous, ce qui laisserait les mélomanes ou les adeptes de musiques plus variées sur leur faim. Mais ne lui volons pas sa très bonne qualité. Il est juste parfois un peu trop spécialisé.

Concernant son utilisation avec les assistants connectés, il faut être claire dès le début : nous ne sommes pas sur du Built-In. Cela veut dire qu’il n’y a ni Alexa, ni Siri, ni G.A. embarqués. Le fait de venir activer le bouton Play / Pause pendant deux secondes va venir activer l’assistant de votre téléphone, à la condition que ce dernier ne soit pas en veille, sinon, rien ne se passe. Mais si vous êtes adepte su concept, vous pourrez gérer vos playlists à la voix, envoyer des routines ou exécuter des actions comme vous le faites avec votre smartphone.

En mode téléphone, le son est clair, à condition que le téléphone de votre interlocuteur ne soit de piètre qualité. Mais c’est le micro des écouteurs qui pèchent un peu : bruits amplifiés, parfois même un peu en retrait… Dommage, mais ce n’est pas leur utilisation principale.

Pour vous faire une idée des Sony WF-XB700, jetez un coup d’œil attentif sur notre test vidéo.

Pour ne rater aucune de nos vidéos, n’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne !

En conclusion, il est nécessaire de garder à l’esprit que nous sommes sur les True Wireless les plus accessibles de marque, les Sony WF-XB700 à 80€, et que la marque a fait un produit de concessions, parfois un peu trop. On peut reprocher la taille et le design de ces écouteurs, l’absence d’application (donc non paramétrables ni évolutifs) ou encore le manque de réactivité de certaines fonctions physiques. Mais le son est très bon : équilibré et passe partout, il peut satisfaire une bonne partie des utilisateurs même s’il est plutôt dédié à ceux s’en servant en faisant du sport et à ceux aimant le gros son ou les musiques à base de basses. Il vise donc plutôt une population jeune, que le prix va aussi attirer. En effet, si son prix de lancement à 150 € ne se justifiait pas, à 80€, vous ne prenez aucun risque ! Les mélomanes et les adeptes de son variés n’hésiteront pas à doubler le prix pour partir sur les nouveaux Sony WF-1000XM3, du vrai haut de gamme.

 

Sony WF-XB700 - écouteurs intra-auriculaires Bluetooth

79.00€
7

Installation

9.0/10

Design

5.0/10

Fonctionnalité

6.0/10

Qualité / Prix

8.0/10

Les plus

  • Son équilibré
  • Simples d'utilisation
  • Bonne tenue

Les moins

  • Pas d'application
  • Trop gros
  • Manque de réactivité
  • Matériaux de moyenne qualité
  • Codecs de base
Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !