Casques et écouteurs audioTests & Avis

[TEST] OPPO Enco W51 : des écouteurs intra-auriculaires loin d’être moyens

Notre avis sur les écouteurs Oppo W51

Trouver des écouteurs intra adaptés n’est pas simple. Il y en a des très chers mais très bien alors que d’autre sont très chers mais moins bien… Et ce qui est terrible, c’est que c’est pareil avec les moins chers. Une vraie jungle on vous dit. Il faut parfois faire des concessions, mais sur quoi ? Et à quel prix ? Nous allons donc nous intéresser aux Oppo Enco W51, marque qui mise sur la qualité et la technologie en gardant à l’esprit de proposer des prix corrects. Ces intra-auriculaires sont en effet disponibles à moins de 100 € (encore l’entrée de gamme pour certaines marques) et proposent réduction active de bruit, taille mini, design sympa et simplicité d’utilisation. Le tout en True Wireless bien sûr !

Oppo Enco W51 : un design sympa au format mini !

Unboxing et présentation

Vous connaissez sûrement déjà Oppo, créée en 2004 et présente dans plus de 40 pays. Filiale du groupe BBK Electronics, qui compte notamment Realmeet OnePlus, la marque se donne pour mission d’améliorer la vie des utilisateurs à travers l’art de la technologie.

Pour les Oppo Enco W51, nous retrouvons le packaging propre aux produits (hors téléphones) de la marque : un emballage blanc nacré du plus bel effet avec ses inscriptions argentées. Le design est très épuré avec un visuel des écouteurs sur l’avant et les caractéristiques essentielles sur l’arrière (ANC, Bluetooth binaural, IP54…). Le carton est relativement épais afin de protéger au maximum votre achat. Au niveau taille ? 12 cm x 12 cm x 5 cm pour 250 grammes (soit 350 Kg/m3, en gros deux fois moins dense que Saturne).

Comme pour la montre Oppo Watch LTE, le statut de produit qualitatif s’affiche dès le packaging. D’autant que la boite s’ouvre en retirant le couvercle qu’est la face avant pour laisser apparaitre son contenu.

Vous trouverewz un porte document OPPO avec les consignes de sécurité et un guide de démarrage rapide multilingue (dont le français). Dessous, calé dans une alvéole en cellulose, vous découvrirez le boitier de charge et les écouteurs à l’intérieur. Sous cet intercalaire, vous avez accès à deux petites boites en carton. L’une avec fenêtre pour les embouts d’avance et l’autre pour le câble de charge.

Regardons pour commencer les accessoires. Comme annoncé, nous trouvons un câble USB-C (sans chargeur) de 20 cm. Cela peut sembler un peu chiche de la part de la marque, mais nous avons oublié de vous dire que le boitier se charge également par induction. En revanche, pas de station fournie avec. Cela fonctionne aussi avec un téléphone avec charge sans fil inversée.

Concernant les embouts, nous en retrouvons six, bien présentés sur des petits plots, classés par tailles : 2 x XS, 2 x S et 2 x M. Cela en plus de ceux sur les écouteurs (taille S). Ce sont en revanche des produits en dérivé de silicone et non des mousses à mémoire de forme comme on trouve maintenant sur certains écouteurs.

Le boitier de chargement est plastique de type ABS blanc brillant. Il est relativement petit avec ses 5 cm x 5 cm x 2,3 cm pour 55 grammes avec les écouteurs. Il passe vraiment partout et pourra être mis dans une poche sans problème. Sa forme de pavé lui permet de s’ouvrir en deux sur toute son épaisseur et doffre un accès facile aux Oppo Enco W51. La fiche USB-C est sur la face arrière. Le design est très réussi.

En l’ouvrant tel un écrin, vous verrez vos deux intra-auriculaires bien tenus, magnétiquement, dans des espaces préformés. Vous avez également un bouton cerclé d’une couleur argentée qui va sous servir à l’appairage. Une petite LED vous donnera le statut de charge des écouteurs : en cours de charge, chargés, vides… Et la première réflexion qui nous vient est : ils sont vraiment petits !

« Nous sommes sous le charme de ces écouteurs de taille mini au design et aux finitions soignés. » Les Alexiens

Regardons maintenant les Enco W51. Ils sont vraiment réussis et certains leur trouveront une ressemblance avec les AirPods (sûrement car les deux provinces de fabrication chinoises sont voisines, Jiangxi et Guangdong). Ils sont d’un blanc immaculé et de jolie conception. Sur la partie la plus large de l’écouteur, vous avez un petit insert en matière irisée donnant une petite touche de couleur argentée iridescente.

Au niveau taille, ce sont des poids plumes avec 4 cm de longueur, 2 de large et de 2 cm de profondeur (incluant l’embout de 0,5 cm) et pour moins de 4 grammes pièce.

Les Oppo Enco W51 ont 3 parties distinctes :

  • L’oreillette qui viendra se mettre dans le conduit auditif. A noter que, vu la forme, elle ne s’enfonce pas profondément. Vous n’êtes pas totalement isolé des bruits ambiants même si la sensation de réduction passive est bien plus présente qu’avec des supra-auriculaires.
  • La partie intermédiaire, qui est en fait le cerveau des Enco W51. La forme va venir épouser la conque de votre oreille. Cela va permettre, avec l’embout, une bonne tenue sans être trop invasive. Si vous avez du mal à supporter les intra-auriculaires, ce qui est notre cas, vous serez surpris ! La tenue est suffisante pour une activité sportive pas trop violente (jogging, marche sportive, fitness, courses, curling, jeu de l’oie…), mais évitez celle où vous bougez violement la tête et le corps car ils risqueraient malgré tout de tomber.
  • La partie extérieure, qui est en fait constitué d’un petit « tube » comportant une large zone tactile et des microphones (tout comme sur la partie intermédiaire). Vous avez aussi deux plots de contact pour la charge dans le boitier. Chaque écouteur est également signalé par R ou L pour éviter des ports incongrus.

Si vous trouvez que l’embout est trop gros ou trop petit, changez avec l’une des 3 paires fournies. Dans la zone irisée, il y a un petit trou qui est en fait un canal permettant la circulation de l’air et évitant les bruits de vent assez désagréable lors de vos appels. Pour le coup, ça marche pas mal du tout !

Nous sommes sous le charme de ces écouteurs de taille mini au design et aux finitions soignés. Regardons maintenant les caractéristiques.

ARTICLE À LIRE :
[TEST] Umi. W8 - Ecouteurs Intra-auriculaires : Alexa vous susurre à l’oreille…

Caractéristiques techniques des Oppo Enco W51

Design :

  • Dimension de l’étui : 5 x 5 x 2,3 cm pour 47 grammes à vide.
  • Dimension des écouteurs : 4 x 2 x 2 cm dont 0,5 cm pouvant être insérés, pour moins de 4 grammes. La zone en contact avec l’oreille fait 2 x 2 cm.

Au niveau du son :

  • Diaphragme en graphène composite double TPU
  • Codecs Bluetooth pris en charge : SBC (codec de base avec pas mal de pertes) et AAC (moins de perte, surtout avec les produits Apple) et … c’est tout.
  • Fréquences : de 20 à 20 000 Hz. C’est-à-dire tout ce que peut percevoir l’oreille humaine, donc un son très vaste.

Connectivité :

  • Bluetooth: 5.0 et 2,4 GHz. Transmission binaurale simultanée afin de baisser la latence et d’avoir une gestion séparée des deux écouteurs.
  • Connexion multipoint : non
  • NFC : non
  • Assistant vocal : celui du téléphone, Google Assistant ou Alexa.

 

Généralités :

  • Autonomie en lecture : 20 h avec la réduction active (ANC) et 24h sans, à condition de les recharger dans le boitier (possibilité de les charger jusqu’à 4 à 5 fois avec le boitier à 100%). En utilisation unitaire, 3h30 avec l’ANC, 4h00 sans. Ces valeurs sont pour un son à 50% en mod lecture audio. En communication, cela baisse.
  • Temps de charge : 80 minutes pour charger l’étui en mode filaire, 2h30 par induction (Qi Wireless Charging), 80 minutes pour les charger dans l’étui. En 15 min, vous pouvez charger suffisamment l’étui pour 9h d’écoute.
  • Batteries : Li-ion de 25 mAh pour les écouteurs et 480 mAh pour le boitier
  • Réduction de bruit : oui, réduction active hybride, numérique via puces et micros. Il y a 6 micros par appareils dont 3 dédiés à l’ANC pendant les appels.
  • IP 54 : résiste donc à la pluie et à la sueur. Mais pas à l’eau directe.
  • Couleur : blanc floral
  • Type de navigation : tactile
  • Utilisation d’application : oui, Hey Melody mais pas d’égaliseur. Sur téléphone OPPO, aucune application nécessaire.
  • Type de connectique : USB-C ou induction.
  •  Auto off : oui, les écouteurs se coupent quand vous les enlevez.

Au regard des spécification, nous sommes sur un produit assez standard sans forcément de paramètre le démarquant de ses concurrents… hormis son prix ! En effet, nous avons l’ANC, un fonctionnement tactile, un temps de charge rapide, de l’auto-off mais également l’absence de Hi-Res audio et une autonomie assez faible (presque 2 fois moins que certaines marques).

OPPO Enco W51: utilisation

L’utilisation des Oppo Enco W51 est très simple. Elle va être un peu différente si vous utilisez un smartphone Oppo ou non, mais la finalité et les possibilités sont les mêmes.

Nous avons fait nos tests avec le Oppo Reno 4 5G (voir sur Amazon) et pour le coup, l’installation est simplissime. Activez votre Bluetooth et votre GPS puis venez ouvrir le boitier des W51 (vous pouvez sortir les écouteurs si vous voulez) et hop, ils apparaissent comme par magie sur votre téléphone. Appuyez sur « se connecter », maintenez le bouton du boitier enfoncé pendant 2 secondes, sélectionnez ensuite « s’associer » et voilà. En quelques secondes, ils sont installés.

Logo application Hey Melody

Si vous utilisez une autre marque de téléphone, vous pouvez les installer en ouvrant le boitier, puis en appuyant 2 secondes sur le bouton afin qu’il clignote en blanc (mode appairage). Recherchez-les ensuite dans vos paramètres Bluetooth. Faites ensuite comme vous le faites habituellement. Vous pouvez aussi passer par l’application Hey Melody (qui sert pour d’autres produits de la marque comme One Plus). Attention, cette application ne fonctionnera pas pour vos écouteur OPPO si vous avez un téléphone de la même marque.

Nous allons vous présenter l’utilisation via un téléphone Oppo, mais sachez qu’il est possible de faire la même chose, pas moins et en aucun cas plus, avec Hey Melody. La seule différence est que depuis un smartphone de la marque, pour aller dans les paramètres de vos écouteurs, il vous faut vous rendre sur la page Bluetooth de ColorOS V11 et appuyer sur le « i » à côté des écouteurs puis « Fonctions des écouteurs ».

A partir de là, vous aller pouvoir paramétrer les commandes tactiles de chacun des écouteurs. 4 variantes vous sont proposées et pour chacune d’elle vous avez un choix entre 6 choix (rien, activer / désactiver l’ANC, lecture / pause, piste précédent, piste suivante et lancer l’assistant vocal). Quand vous sélectionnerez Google Assistant, une boite de dialogue vous donne le choix entre G.A et Alexa si vous l’avez mis en assisant par défaut.

 

Vous pouvez sélectionner la mise à jour automatique de vos écouteurs… et c’est tout. L’ANC n’est pas paramétrable, pas d’égaliseur… Si vous voulez bidouiller le son de vos W51, il faudra le faire via votre application de streaming audio ou vidéo. Vous aurez sûrement remarqué qu’il n’y a pas de possibilité de faire varier le volume en tactile. Il faudra passer par votre téléphone pour cela.

C’est simplissime, peut être trop pour certains. C’est vraiment un choix propre à chacun. Certains préfèrent avoir quelque chose de très facile d’utilisation, ne pas se prendre la tête, alors que d’autres veulent tout modifier.

ARTICLE À LIRE :
[TEST] JABRA Elite Active 75t : votre pavillon avec Alexa en exclusivité

Concernant les assistants vocaux, nous ne sommes pas sur du built-in. Si vous avez décidé de lancer un assistant vocal en appuyant sur l’un des écouteurs, c’est en fait celui du téléphone qui va se lancer. Donc attention, si votre téléphone est en veille, écran éteint, il y a des chances que ça ne passe pas toujours. Il vous faudra peut-être avoir votre téléphone actif pour que ça fonctionne. Mais, une fois cela pris en compte, vous pouvez faire ce que vous voulez comme lancer une playlist, activer de la domotique… C’est avant tout sur votre smartphone que les demandes vont s’exécuter.

Donc vous l’aurez compris, hormis le tactile, il n’y aucun autre bouton sur ces oreillettes. C’est un choix qui peut en ravir certains et en rebuter d’autres. Et cela peut vraiment être parfois pénible car le tactile est très capricieux. Disons qu’il ne va pas fonctionner une fois sur trois… Ou quatre. La fréquence pour la double ou triple pression ? Aucune idée… Où appuyer ? Ben… en fait, ça dépend des fois. Bref, c’est le vrai point faible de ce produit.

Concernant l’ANC, elle est vraiment bonne. La marque annonce une réduction de 35 dB grâce à ses doubles micros hybrides et sa puce double-cœur. Alors il est vrai qu’il n’est pas possible de définir des profils de réduction particuliers mais nous sommes heureusement surpris du rendu, particulièrement sur les basses et moyennes fréquences. En effet, les aigus vont être moins bien traités, la marque est claire là-dessus d’ailleurs. Cela veut dire que vous entendrez les éclats de voix, les klaxons… Est-ce vraiment un défaut ? Cela dépend de l’utilisation que vous en faites. Si vous vous en servez en extérieur, cela peut être bien d’avoir un minimum conscience de ce qui se passe autour de vous, mais si vous souhaitez vous isoler d’un bruit de foule ou de personnes (gare par exemple), cela peut être un peu juste. Ceci dit, dire que les aigus sont moins bien traités ne veut pas dire qu’ils ne le sont pas. Gardez aussi à l’esprit que vous avez des écouteurs intra-auriculaires qui de part leur mode d’utilisation a une réduction passive bien présente.

« Le traitement binaural simultané fait vraiment des merveilles » Les Alexiens

Le son est très satisfaisant même s’il n’est pas en Hi-Res Audio. Oppo a doté ses Enco W51 d’un algorithme pour compenser la perte de qualité due à l’ANC. Vous aurez un rendu assez équilibré avec des aigus et des médiums bien en place, et non surdimensionnés. Le traitement binaural simultané fait vraiment des merveilles : les deux écouteurs vont gérer indépendamment les flux audio et grâce à cela la stéréophonie est vraiment bien rendu. Nous ne parlons pas d’un effet 3D ni aérien mais d’un son passant sans problème d’un écouteur à l’autre, des harmoniques d’un côté, des cordes de l’autres… ça dépend bien sûr du morceau. Mais il n’est pas exagéré de dire que vous allez découvrir des pistes que vous n’aviez pas encore perçues, ou pas aussi bien, sur votre morceau préféré.

Attention, contrairement à ce qui se fait beaucoup en ce moment, les basses ne sont pas assez mises en valeur. Elles sont ternes, n’explosent pas, pas de sensation de vibration… C’est une petite déception même s’il est possible d’y pallier en partie avec l’égaliseur de vos applications de streaming

« Grâce à leur petite taille, ils peuvent se porter plusieurs heures sans sensation de gêne particulière. » Les Alexiens

Et pour les appels ? Eh bien, pour le coup, grâce aux trois micros dédiés à la réduction et au système d’atténuation du bruit du vent, c’est vraiment très bon. Lors de nos tests, les personnes nous entendent très bien (pas de voix venant de loin, de bruits parasite…). Les Oppo Enco W51 sont vraiment de bons écouteurs intra-auriculaires.

Pour vous faire une idée de ces oreillettes, jetez un coup d’œil attentif sur notre test vidéo. N’oubliez pas vous abonner à notre YouTube !

En conclusion, nous pouvons dire que les écouteurs intra-auriculaires Oppo Enco W51 sont dans la moyenne de ce que l’on trouve sur le marché mais à un prix moindre pour ces derniers. L’ANC fonctionne assez bien, le son est plutôt bon, l’auto-off est bien pratique tout comme la simplicité d’utilisation. Cette facilité et les paramètres épurés en font des produits très simples d’accès. Le manque de réduction dans les aigus et, à l’inverse, les basses pas assez présentes sont malgré tout à mettre en avant, même si elles restent d’un niveau tout à fait acceptable. L’autonomie assez restreinte peut se compenser en partie avec la charge rapide, mais la gestion du tactile peut vraiment être frustrante. En résumé, ce sont des produits qui nous ont vraiment plus car d’un rapport qualité / prix vraiment intéressant.
.

OPPO Enco W51 Blanc Ecouteurs Bluetooth Sans Fil - Réduction Active du Bruit - Recharge à induction

99.99€
8

Installation

10.0/10

Design

8.0/10

Fonctionnalité

7.0/10

Application

7.0/10

Qualité / Prix

8.0/10

Les plus

  • Installation simplissime
  • Réduction de bruit active
  • Qualité en appel
  • Design et taille
  • Prix

Les moins

  • Basses un peu ternes
  • ANC en peine avec les aigus
  • Autonomie
  • Tactile frustrant
  • Pas de son UHD

Rejoignez notre groupe Facebook Les Alexiens

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Laisser un commentaire

Rejoignez notre groupe Facebook Les Alexiens
Bouton retour en haut de la page