[TEST] Sonoff Basic ZBR3 : le célèbre switch se met au ZigBee

Notre avis sur switch Sonoff Basic ZBR3, un interrupteur ZigBee pas cher et efficace

Nous vous avons présenté dernièrement le test du pont ZigBee Sonoff ZBBridge avec son capteur de température SNZB-02. Aujourd’hui nous poursuivons l’exploration de la solution ZigBee pas cher de la marque avec le switch Sonoff Basic ZBR3 et le bouton Sonoff SNZB-01. Tous deux fonctionnent de paire également sous protocole ZigBee. Le switch va permettre de rendre connecté une installation… basique (mais pas que) et le bouton de conserver un usage manuel déporté et sans fil. Pratique !

Voici les produits en question :

Allez, commençons par découvrir le switch Sonoff Basic ZBR3.

Sonof Basic ZBR3 : un peu gros, mais costaud

Unboxing

Bien connu dans sa version Wi-Fi, le très apprécié Sonoff Basic est de retour avec un modèle nommé Basic ZBR3. Z, comme ZigBee, vous l’aurez compris. Le packaging de ce switch diffère quelque peu de celui du pack Sonoff ZigBee par sa couleur turquoise et la mention DIY pour Do It Yourself à survécu au recouvrement. Au dos, les spécificités techniques.

Sur l’un des cotés on retrouve les fonctionnalités : télécommande, contrôle vocal, programmation et utilisation partagée. Sur l’autre face sont indiquées les compatibilités avec l’assistante vocale Amazon Alexa et l’application SmartThings. Google Assistant est absent de la partie. Une mise à jour récente permet néanmoins de le faire remonter dans cette application.

Enfin c’est seulement sur la partie ouvrante que l’on retrouve le logo ZigBee en tout petit.

Sorti de sa boite, le switch ou commutateur est un gros trapèze de 9.1 cm x 4.3 cm pour la partie la plus large contre 5 cm x 3.6 cm pour la partie la plus supérieure avec une épaisseur de 2.5 cm et un poids de 60 grammes. C’est plutôt léger pour le gabarit. En polycarbonate résistant à de haute température (750°C), il est également ignifugé. Et, c’est vrai, il ne s’enflamme pas, croyez moi sur parole…!

Sur la partie supérieure on retrouve un bouton poussoir faisant office de ON/OFF et deux LED correspondantes l’une au Wi-Fi et l’autre étant le témoin de l’alimentation électrique.

Joint avec le switch Sonoff Basic ZBR3, un petit guide d’installation vous expose les différentes utilisations possibles et le câblage correspondant. C’est très bien fait et on apprécie. On retrouve également six petites vis : quatre serviront à maintenir en place les fils avec les deux plots fournis. Pas facile à placer d’ailleurs, ils ont la bougeotte, mais nous y reviendrons plus tard.

Passons maintenant à l’interrupteur Sonoff SNZB-01

Disons le tout de suite, celui-ci n’est pas compatible avec les assistants vocaux, comme c’est généralement le cas avec ce type de dispositifs. Il fonctionne en “circuit fermé”, dans l’écosystème. Un peu dommage car ça restreint son utilisation, mais c’est ainsi.

Ce dispositif faisant parti du kit ZigBee Sonoff, il en reprend évidemment le code couleur et le visuel de présentation avec un emballage simple, basique, mais efficace. On retrouve la petite étiquette de contrôle qualité, un support adhésif 3M et le petit guide d’installation rapide. De même conception en polycarbonate blanc que le Sonoff Nasic ZBR3, il se présente sous forme carrée de même dimension que le capteur de température/hygrométrie, soit 4.3 cm x 4.3 cm, mais pour une épaisseur de 1.6 cm (contre 1.4 cm pour le thermomètre). Il pèse aussi légèrement plus que lui avec 40 grammes (contre 28 grammes). Une gageure ! Sur la face avant l’incrustation d’une empreinte permet de le différencier.

Au dos, sont mentionnées les références et la conformité à la norme CE. Une fois le couvercle arrière déclipsé, on accède au logement de la pile type CR 2450 (fournie) et protégée par un film à retirer pour sa mise en service. C’est ici qu’il faut intervenir pour appairer ou réinitialiser l’appareil. Prévoyez l’épingle à nourrice et la paire de lunettes selon votre âge…

Les tour et contours étant terminés, passons aux fiches techniques.

Fiche tecnhique

Sonoff Basic ZBR3

  • Marque : Sonoff
  • Fabricant : Itead
  • Modèle : Basic ZBR3
  • Dimension : 9.1 cm x 4.3 cm x 2.5 cm
  • Matériel : Polycarbonate V0
  • Protocole : ZigBee
  • Fréquence Wi-Fi : IEEE 802.15.4.  2.4GHz
  • Input : 100 – 240V AC 50/60 Hz 10A Max
  • Output : 100 – 240V AC 50/60 Hz 10A Max
  • Coloris : Blanc

Interrupteur sans fil Sonoff SNZB-01

  • Marque : Sonoff
  • Fabricant : Itead
  • Référence  dans le kit: SNZB-01
  • Référence hors kit : M0802070004
  • Matière : Polycarbonate
  • Alimentation : Pile CR2450
  • Coloris : Blanc

Sonoff Basic ZBR3 : installation et utilisation avec l’interrupteur ZigBee

Avant toute chose, coupez le courant ou ne travaillez pas relié à une prise, car la châtaigne c’est bon, mais seulement en fruit… Pas sur les doigts !

Bref, l’installation n’est pas compliquée (même pour Tcvava, c’est dire ! ndlr) car bien présentée dans le petit dépliant qui présente ainsi trois installations différentes selon l’équipement auquel il sera raccordé comme un climatiseur, un contrôleur de LED ou un système  d’éclairage.  En ce qui nous concerne, nous avons fait le choix de l’installer sur une lampe d’appoint.  Il suffira de déclipser les différents étages du module pour accéder aux endroits de raccordement des fils électriques. Bien visser et remettre les éléments en place.

Après cela, vous pouvez l’alimenter en électricité… Et, si tout va bien, la LED ON/OFF s’éclaire. Sinon ça fait un gros boum, le compteur disjoncte, mais ça n’explose pas pour autant, et ça ne prend pas feu (ignifugé testé et approuvé, on vous a dit).

Via un pont ZigBee Amazon Echo :

“Un gros point positif, donc, de ce switch Sonoff ZigBee !” Les Alexiens

Une fois installé, il faut évidemment appairer notre Sonoff Basic ZBR3 avec un pont ZigBee… La bonne nouvelle, pour ne pas dire excellente pour tous les membres de notre communauté Facebook consacrée à Alexa, c’est qu’il est possible de l’appairer directement au pont ZigBee d’un appareil Amazon Echo tel qu’un Echo Studio, Echo Show 2e génération, ou le tout nouveau Amazon Echo de 4ème génération. Une fois mis en mode jumelage, que vous pouvez activer en appuyant 5 secondes sur le bouton ON/OFF, le dispositif est parfaitement reconnu. Il suffit de demander, gentiment bien sûr, à Alexa de découvrir vos nouveaux appareils et elle le trouvera… Il apparaitra ensuite en tant que “prise” dans la liste des appareils. Normal, c’est un commutateur.

Les routines sont possibles et s’exécutent parfaitement. Un gros point positif, donc, de ce switch Sonoff ZigBee !

Exemples de routine :

Cette fois, il est vraiment intéressant de l’installer directement sur un appareil Amazon Echo avec ZigBee intégré, à moins que vous n’utilisiez une box domotique Home Assistant ou consorts, car les possibilités de routines vont être démultipliées par rapport à l’application eWeLink Smart Home. Il pourra être activé selon les différents déclencheurs de toutes marques disponibles dans l’application Alexa, au contraire de l’environnement assez fermé Sonoff ZigBee. Par ailleurs, vous bénéficierez d’un contrôle vocal local

“Il est vraiment intéressant de l’installer directement sur un appareil Amazon Echo avec ZigBee intégré” Les Alexiens

 Via le pont Sonoff ZBBridge :

En ce qui concerne l’appairage au hub ZigBee Sonoff ZBBridge, ça n’est pas plus compliqué. Lorsque l’on met le dispositif sous tension, il se met directement en mode jumelage en clignotant trois fois. Sinon, un simple appui prolongé sur le bouton ON/OFF le passe en mode appairage. Nous retournons donc sur l’application eWeLink, dans le hub déjà installé précédemment et allons ajouter ce nouveau dispositif.

La procédure est la même en cliquant sur le “+” en bas, puis en choisissant soit “add one device” ou “add multiple devices”, c’est du pareil au même. Pour avoir testé les deux façons de procéder, nous avons constaté que le second choix était, bizarrement, plus réactif pour l’installation d’un seul appareil… Enfin, le dispositif apparait directement avec son nom générique et ses fonctions basiques… Bien, on n’en attendait pas moins !

Différents menus sont proposés :

  • “Programme”  permet de faire des routines,
  • “Temporisation” de temporiser l’allumage ou l’extinction,
  • “Cycle en boucle” (sic) correspondant  programmation répétée ou alternative d’un mode ON/OFF. Pratique par exemple, lors d’une absence, où vous pouvez simuler une présence sur un éclairage. Ces programmations viennent s’ajouter en plus des scénarios qu’il est possible, bien entendu, possible de créer dans l’application.

 

 

Et Avec Alexa ?

Si l’appairage à été fait via le Hub SONOFF le dispositif remonte aussi dans l’application Alexa directement avec le nom qui aura été changé dans l’application maison . Il faut juste avoir pris soin d’installer auparavant la skill eWiLink Smart Home si cela n’a pas déjà été fait. Ici aussi il apparait comme une prise.

Et avec Google Assistant ?

Pas de mauvaise surprise cette fois, le Sonoff Basic ZBR3 est compatible Google Home et remonte ici aussi comme une prise, si vous avez bien entendu pensé à associer auparavant votre compte eWeLink en cliquant sur “+” en haut à gauche, puis sur “configurer un appareil” et enfin sur “Fonctionne avec Google”. Ici aussi, le dispositif peut être intégré aux routines.

Et l’interrupteur Sonoff SNZB-01 ? Il fait quoi dans tout ça ?

Le Sonoff SNZB-01 va essentiellement permettre d’actionner à distance le Sonoff Basic ZBR3. Sans fil, il peut être placé sur une table ou collé n’importe où grâce à l’adhésif fourni… Mais, comme annoncé précédemment, il n’est pas compatible avec les assistants vocaux. En effet, il fonctionne uniquement en “circuit fermé” avec les dispositifs installés sur le pont ou sur l’application maison.

Trois types d’appuis sont proposés (un clic, double clic ou clic long), de multiples configurations sont donc possibles. On regretta juste que les scénarios faits ne remontent pas sur nos assistants vocaux, mais il n’en demeure pas moins utile et agréable à utiliser.

Pour l’installer sur l’application, la procédure est la même que précédemment. Une fois la reconnaissance faite et l’interrupteur renommé, il apparait lui-aussi dans l’application. En cliquant sur le logo du bouton, on accède à un journal d’activité. C’est bien, l’utilité est limitée…

L’attribution des actions est simple et claire. Chaque scénario créé apparait sur la page dédiée.

 

Que penser du Sonoff Basic ZBR3 ? Franchement, il est très bien, très pratique et trouve aisément son utilité dans une maison où l’on souhaite automatiser toutes sortes d’équipements non connectés. Cela se fait à peu de frais, c’est indéniable et non négligeable. Son autre intérêt, réside dans son protocole domotique ZigBee, à la fois efficient et parfaitement compatible avec celui d’un appareil Amazon Echo ou d’une passerelle pour box domotique. Cette polyvalence le rend particulièrement pratique. Son seul point faible, est hélas, son surprenant gabarit peu discret.

L’interrupteur Sonoff SNZB-01 trouvera lui sa place si l’on est déjà équipé de module SONOFF ou il fonctionnera en interne n’étant pas compatible avec les assistants vocaux. Mais son petit gabarit est un plus comparé par exemple au bouton NodOn nettement plus imposant.

En bref, Sonoff marque encore des points avec une gamme ZigBee efficace et, comme toujours, une tarification super agressive. On recommande.

SONOFF BASIC ZBR3 Zigbee Smart Switch

env. 20€
8

Installation

10.0/10

Design

6.0/10

Fonctionnalités

8.0/10

Application

8.0/10

Qualité / Prix

8.0/10

Les plus

  • Parfaite compatibilité de SONOFF BASICZBR3 avec les Assistants vocaux
  • Protocole ZigBee
  • Petit prix

Les moins

  • Gabarit du SONOFF BASIC ZBR3 à prendre en compte
  • Bouton non compatible assistants vocaux
Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.