[TEST] Redmi Buds 3 Pro : des écouteurs intra-auriculaires simples ou simplistes ?

Notre avis sur les écouteurs intra auriculaires Redmi Buds 3 pro

Redmi Buds 3 Pro

Xiaomi – écouteurs sans fil Redmi TWS Bluetooth, Version globale, prise en charge des écouteurs, première mondiale

Pas simple de trouver des écouteurs intra-auriculaires adaptés et à un bon rapport qualité / prix. Même si la plupart du temps, ce type de casque audio Bluetooth sert avant tout pour le sport ou en tant en secondaire, il est quand même plaisant d’avoir un bon son, même si on sait que nous ne serons pas au niveau des supra ou des circum. Nous avons déniché pour vous les tout dernier écouteurs de Xiaomi, les Redmi Buds 3 Pro !

Disponibles à moins de 40€, donc du vrai entrée de gamme, ils vous proposent la réduction active de bruit adaptative, une taille compacte, une très bonne autonomie et du True Wireless. Mais ça, c’est sur le papier…

Redmi Buds 3 Pro : les écouteurs Bluetooth Xiaomi

Unboxing

La marque Redmi, spécialisé dans l’entrée de gamme, a été créée en 2013 et est maintenant une sous-marque de Xiaomi, depuis 2019. Il ne faut pas s’attendre à des produits exceptionnels, mais plutôt rechercher un bon rapport qualité / prix. Et sans faire de teasing, c’est le cas avec ce produit.

Le packaging des Redmi Buds 3 Pro est vraiment sympa, sombre et en impression glacée et irisée. Vous aurez un visuel des buds, le logo Mi en haut à droite, et sur l’arrière et les côtés, les caractéristiques principales de ces écouteurs Bluetooth. Attention, les photos montrent un packaging d’essai et non l’emballage final. Il fait 16 x 9 x 3,7 cm. Si vous voulez vous assurez que votre produit est bien un original (eh oui, les produits chinois ont des copies chinoises), vous avez sur l’arrière une zone à gratter vous donnant un code à vérifier sur le site du fabricant.

Malgré le prix d’entrée de gamme, nous avons ici un vrai bon packaging ! La boite s’ouvre en retirant le couvercle qu’est la face avant pour laisser apparaitre son contenu.

Une fois ouvert, vous trouvez le boitier, contenant les deux oreillettes, sous le dessous, un ensemble de 6 embouts en silicone (S, M et L) et un câble USB-C. Les consignes de sécurité et un guide de démarrage rapide multilingue (dont le français et cacher dessous. Nous restons donc sur du premier prix, pas de mousse à mémoire de forme ni rien, mais gardons le prix à l’esprit, c’est compris les amis ?

Le boitier de chargement des Redmi Buds 3 Pro est en plastique de type ABS tirant sur le bleu marine foncé (il existe aussi en blanc). La forme est assez bien choisie mais ne fait pas partie des plus compact avec ses 6,5 x 4,6 x 2,4 cm pour 55 grammes (avec les écouteurs). Il est un peu plus gros que certains concurrents, mais cela peut se comprendre par le fait qu’en plus du mode de chargement USB-C, le boitier peut se charger par induction. Pour ce prix, c’est plutôt pas mal. La fiche femelle USB-C est sur le fond du boitier. Vous comprendrez donc qu’il ne tienne pas debout mais au final, on s’en fout un peu non ?

Vous avez également sur la face un bouton physique qui servira à l’appairage. Une petite LED au-dessus vous donnera le statut de charge des écouteurs : en cours de charge, chargés, vides…

Le dessus du boitier s’ouvre et vous verrez vos deux intra-auriculaires bien tenus, magnétiquement, dans des espaces préformés. Ils sont compacts ! Ne confondez pas compact et petit, ce n’est pas du tout la même chose. Surtout dans ce cas. Ils font en effet 2,5 cm de profondeur (dont 1 cm d’embout qui viendra s’insérer dans le conduit auditif), 2,2 cm de hauteur et 2 cm de large, pour un peu moins de 5 grammes.

Les Redmi Buds 3 Pro ont trois parties distinctes :

  • L’oreillette qui viendra se mettre dans le conduit auditif. Elle s’enfonce assez bien dans le conduit auditif et l’isolation viendra également par la partie intermédiaire.
  • La partie intermédiaire. C’est là que tout se passe avec le diagramme composite de 9 mm développé par Xiaomi. La forme va venir se reposer sur la conque de votre oreille. Cela va permettre, avec l’embout, une bonne tenue. Mais attention, ils sont quand même assez larges et pourront vous gêner… La tenue est suffisante pour une activité sportive modérée (regarder le foot à la TV ou courir un peu). D’autant qu’ils sont IPX4, donc protégés contre les éclaboussures. Vous avez aussi deux plots de contact pour la charge dans le boitier.
  • La partie extérieure, qui est ni plus ni moins qu’une large zone tactile. Il y a également l’un des trois micros de l’écouteur, qui servira à la réduction active de bruit (ANC).

Le design des Redmi Buds 3 Pro est assez bien vu…

Le rendu global est plutôt pas mal. Aucun problème de finition, le design des Redmi Buds 3 Pro est assez bien vu… Seule la taille de la partie intermédiaire semble assez conséquente et pourrait poser problème. Regardons maintenant les caractéristiques.

Fiche technique

  • Fabricant : Xiaomi
  • Marque : Redmi
  • Modèle : Redmi Buds 3 Pro
  • Type : écouteurs intra-auriculaires sans fil

Design

  • Dimension de l’étui en mm : 65 x 46 x 24 pour 55 grammes.
  • Dimension des écouteurs en mm : 25 x 22 x 20 dont 1 cm pouvant être insérés, pour moins de 5 grammes.

Au niveau du son

  • Diaphragme composite de 9 mm
  • Codecs Bluetooth pris en charge : SBC (codec de base avec pas mal de pertes) et AAC (moins de perte, surtout avec les produits Apple) et … c’est tout.
  • Fréquences : de 20 à 20 000 Hz. C’est-à-dire tout ce que peut percevoir l’oreille humaine, donc un son très vaste.

Connectivité :

  • Bluetooth : 5.2 et 2,4 GHz.
  • Connexion multipoint : oui, deux appareils.
  • NFC : non
  • Assistant vocal : non, ce qui est incompréhensible… Aucune possibilité de lancer celui de votre téléphone.

Généralités :

  • Autonomie en lecture : 28 h sans la réduction active (ANC) et à 50% du volume, à condition de les recharger dans le boitier (possibilité de les charger jusqu’à 4 à 5 fois avec le boitier à 100%). En utilisation unitaire, 6h sans l’ANC. C’est vraiment une excellente autonomie !!
  • Temps de charge : 2,5 heures pour charger l’étui en mode filaire et 60 minutes pour les charger dans l’étui. En 10 min, vous pouvez charger suffisamment l’étui pour 3h d’écoute.
  • Batteries : Li-ion de 35 mAh pour les écouteurs et 470 mAh pour le boitier
  • Réduction de bruit : oui, réduction active hybride et dynamique, numérique via puces et micros. Il y a 3 micros par appareils donc un peu moins que les concurrents. 3 modes réductions :
    • Transport : la réduction la plus puissante
    • Magasin, parc : pour éviter les éclats de voix
    • Bureau : pour couper cours aux conversations.
  • IP X4 : résiste donc à la pluie et à la sueur. Mais pas à l’eau directe.
  • Couleur : blanc ou noir / bleu marine foncé
  • Type de navigation : tactile
  • Utilisation d’application : aucune application nécessaire.
  • Type de connectique : USB-C ou induction.
  • Auto off : oui, les écouteurs se coupent quand vous les enlevez. Vous pouvez voir les capteurs sur la partie médiane.

Les caractéristiques techniques sont pour le coup assez intéressantes pour un produit à ce prix. L’autonomie est excellente et nous avons non seulement de l’ANC, mais elle est adaptative. C’est-à-dire que l’IA des écouteurs viendra choisir le mode le plus adapté à la situation. A cela, ajoutez deux modes spécifiques : le mode transparent (sans ANC) et le mode voix ou renforcé qui va mettre en avant les bruits ambiants. Génial pour un produit à 40 € ! Mais ce n’est pas si simple. En effet, ces options ne sont disponibles qu’avec les smartphones Redmi et Xiaomi. Et, même là, cela ne fonctionnera qu’avec les appareils ayant la version MIUI 12.5. Dans le cas contraire ? On va voir ça tout de suite.

Redmi Buds 3 Pro : notre avis

Utilisation au quotidien

L’installation des Redmi Buds 3 Pro est on ne peut plus simple car il n’y en a pas… Elle va être différente si vous utilisez un Smartphone Redmi / Xiaomi ou non, mais la finalité et les possibilités sont les mêmes tant que vous n’avez pas MIUI 12.5 ou plus.

Nous avons fait l’installation sur deux types de smartphone :

  • One Plus Nord 5G : activez votre Bluetooth et votre GPS, allez dans les paramètres Bluetooth puis sélectionnez “ajouter un nouvel appareil“. Appuyez alors sur le bouton du boitier pendant 2 secondes pour les faire entrer en mode appairage. Ils remontent tout de suite sur votre téléphone pour que vous puissiez les sélectionner avec l’option « associer ». De là, vous pourrez seulement venir choisir le type de codec audio à activer (SBC ou AAC, présenté comme HD par Redmi).
  • Redmi Note 8 Pro : c’est encore plus simple, activez votre Bluetooth et votre GPS puis appuyez sur le boitier pendant 2 secondes et hop, ils apparaissent comme par magie sur votre téléphone. Appuyez sur « connecter » et voilà. En quelques secondes, ils sont installés. Mais il y a encore moins d’option qu’avec le One Plus. Étrange…

Il n’y aucune application pour les utiliser. Vous ne pouvez les gérer que via les paramètres Bluetooth de votre Smartphone. Mais là où certains écouteurs comme les Tronsmart Apollo Air permettent de paramétrer les raccourcies tactiles ou autre, les Redmi Buds 3 Pro ne permettre rien de cela. Nous sommes sur du basique de chez basique, voir même du simpliste. Ce qui est bien dommage. Qu’est-ce que ça veut dire ? Que si vous n’avez pas de téléphone en MIUI 12.5, vous ne pourrez pas profitez pleinement de l’ANC dynamique car non paramétrable, que vous resterez limité aux raccourcis tactiles qui sont très … limités.

En effet, ces raccourcis n’ont que peu d’options :

  • En appel : prendre ou raccrocher un appel.
  • Musique : deux tapes pour mettre en pause. 3 pour passer à la musique suivante.
  • ANC : un appui long pour l’activer ou passer en mode transparent.

C’est tout. L’ANC n’est pas paramétrable, pas d’égaliseur… Si vous voulez bidouiller le son de vos écouteurs, il faudra le faire via votre application de streaming audio ou vidéo. Vous aurez sûrement remarqué qu’il n’y a pas de possibilité de faire varier le volume en tactile. Il faudra passer par votre téléphone pour cela. Du très basique, peut-être trop pour certains. C’est vraiment un choix propre à chacun. Certains préfèrent avoir quelque chose de très facile d’utilisation, ne pas se prendre la tête, alors que d’autres veulent tout modifier. Nous n’avons pas de possibilité de lancer les assistants connectés de votre smartphone !

Avec le Redmi Note 8 Pro, c’est mieux ? Pas du tout. Même pire, car on ne gère pas le codec audio. Le téléphone de notre test est en IMUI 12.0.5 et non 12.5, donc ne permettant en aucun cas la gestion de l’ANC dynamique. Oserait-on dire qu’il est déplorable qu’une marque comme Redmi développe un produit avec des qualité certaines mais utilisables que par une minorité d’utilisateurs, et même pas par tous les propriétaires de smartphone de la marque ? Oui, on peut le dire. C’est incompréhensible. Nous n’avons pas pu tester l’ensemble des fonctionnalités des Buds à cause de cet élitisme mal venu.

Les oreillettes sont 100% tactiles donc il vaut mieux que ça fonctionne bien. La zone de captation est sur l’extérieur et vous ne risquez pas de l’activer par inadvertance. A l’utilisation, ils répondent plutôt bien même s’il faut souvent s’y prendre à deux fois pour l’appui long afin d’activer et désactiver l’ANC.

D’ailleurs, au sujet de cette dernière, la réduction active est plutôt performante. Même si nous n’avons pas pu tester les trois modes annoncés, nous sommes heureusement surpris du rendu, particulièrement sur les basses et moyennes fréquences. En effet, les aigus vont être moins bien traités, comme beaucoup des appareils de ce type. Dans les transports bruyants, ils arrivent à leurs limites. Peut être car nous n’avons pas pu avoir accès au mode transport…Une chose est sûre, c’est que l’ANC hybride (la réduction passive, étant donné le type d’écouteur, fait le gros du travail) est vraiment surprenante pour un produit à ce prix.

Concernant le son, là aussi, c’est une bien bonne surprise. Le rendu est assez équilibré et détaillé même si les basses auraient pu être plus présentes. Elles sont ternes, n’explosent pas, pas de sensation de vibration. Jouez donc avec l’égaliseur de vos applications de streaming. La stéréophonie est très bonne mais ils manquent de spatialisation. Ceci-dit, pour des écouteurs de cette gamme, c’est franchement top. Bien sûr, ne vous attendez pas à de la Hi-Res audio, loin de là. Un codec Apt X aurait été le bienvenu mais ne soyons pas trop rabat joie. L’autonomie de Redmi Buds 3 Pro est excellente et c’est un excellent point fort. Les 6 heures annoncées sont assez proches mais avec l’ANC, comptez 1h30 de moins, facile.

Un bémol cependant, ils sont gênants et vous risquerez avoir du mal à les porter pendant une longue période, surtout si vous avez les oreilles petites ou sensibles. La faute à la partie intermédiaire relativement grosse au niveau de la conque de l’oreille.

 

Pour les appareils, ils sont extra. Le son est clair et très audible. Bien entendu, cela dépend aussi de l’appareil de votre interlocuteur.

Pour vous faire une idée de ces oreillettes, jetez un coup d’œil attentif sur notre vidéo sur les Redmi Buds 3 Pro. N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube !

En conclusion, les écouteurs intra-auriculaire Redmi Buds 3 Pro vous proposent une ANC adaptative de 35 dB à moins de 40 €.  Vous aurez pour ce prix un son très satisfaisant et équilibré, même si les basses sont un peu justes et qu’il manque de profondeur à cause de son unique codec « HD » AAC. Très compacts et présentant une excellente finition, ils sont très simples d’utilisation car 100% tactiles et non paramétrables. D’ailleurs, ils ne prennent pas en charge les assistants connectés… Afin de les utiliser pleinement (ANC adaptatives, gestions des 3 modes de réduction), il faut néanmoins avoir un téléphone Redmi ou Xiaomi avec IMUI 12.5, ce qui met de côté une bonne partie des utilisateurs potentiels. Une politique surprenante venant de Xiaomi et totalement incompréhensible car, le cas échéant, vous n’aurez que des écouteurs basiques voire simplistes, sans application pour les faire fonctionner pleinement. Néanmoins, une ANC performante et un son très correcte pour seulement 39,99€, cela reste très intéressant.
Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !