[TEST] Tronsmart Apollo Air+ : des écouteurs intra-auriculaires avec ANC à prix léger

Notre avis sur les écouteurs intra Appolo Air de Tronsmart

Tonsmart Apollo Air

Tronsmart Apollo Air TWS ANC Headphones

Le marché des écouteurs intra-auriculaire est très concurrentiel et il n’est pas simple de trouver la perle rare. La fonction ANC (ou Reduction Active de Bruit) est maintenant un passage obligé et de plus en plus de fabricants s’y colle. L’une d’elles, Tronsmart, est une marque que nous suivons de par la qualité de ses produits et de son rapport qualité / prix. Et c’est vers elle que nous nous tournons avec deux nouveaux produits, les Apollo Air et Air+, petits frères des Apollo Bold.

Vendus à partir de 55 €, vous aurez droit à des écouteurs True Wireless Stereo Plus (TWS+), ANC, autonomie de 4 x 5 h, IP45 et pouvant interagir avec votre téléphone pour lancer votre assistant connecté ! Nous sommes sur des appareils à un prix défiants toute concurrence au regard des caractéristiques. Est-ce vraiment aussi intéressant qu’il y parait ?

Tronsmart Apollo Air / Air +: unboxing

SI vous nous suivez régulièrement, vous savez que Tronsmart est une entreprise spécialisée dans la fabrication d’accessoires audio, en lien étroit avec GeekBuying car c’est leur marque. Eric Cheng, son fondateur, a commencé à créer une large gamme de gadgets et en 2013 il est passé à la production de masse de ses inventions. Son leitmotiv est : « Si vous offrez au client des produits de qualité à un prix abordable, rien ne peut vous empêcher de vous développer ». Et c’est vrai que les prix sont relativement faibles au regard de la qualité. Pour l’instant, la marque ne nous a pas déçus… Enfin si, un peu avec les Apollo Bold, bien trop gros.

Les Apollo Air portent le nom du dieu grec Ἀπόλλων, dieu du chant et de la musique. Ils sont livrés dans un emballage fidèle au code de la marque avec de l’orange et du bleu, en cartons épais et impressions glacées. Sur le recto, un visuel des « Air », ANC et aptX bien mis en avant. Sur le verso vous est présenté l’ensemble, ou presque, des spécifications… en anglais. D’ailleurs, tout est en anglais, même le guide d’utilisation.

L’emballage est très qualitatif ! Un vrai plaisir pour les yeux si on aime les couleurs qui pètent. Il s’ouvre comme une boite de chocolats, en enlevant le dessus. Aimant les finitions, Tronsmart protège ses produits avec un plastique transparent qui en plus met en valeur les produits. L’ensemble des éléments (étui, écouteurs et câble) est imbriqué dans une coque en plastique moulé pour une meilleure protection.

 

Vous aurez donc :

  • Les écouteurs Apollo Air,
  • Un étui pouvant se mettre dans une poche de pantalon sans problème,

 

  • Un câble USB-C, très court,
  • 4 embouts en silicone d’avance (2 gros et 2 petits)

Pas de sacoche de rangement, mais sur le principe, cela n’est pas vraiment nécessaire vu la taille de l’étui. En effet, il fait 6 cm de long, 4 de hauteur et 3 cm de profondeur pour un poids de 32 grammes. En plastique blanc et brillant, il ne souffre d’aucun problème de finition. Sur l’arrière, un bouton servira à l’appairage. Juste à côté, la fiche femelle USB-C permettra un chargement rapide de l’ensemble en 2,5 heures. Elle permettra de charger 4 fois les écouteurs.

Le dessus vient s’ouvrir pour venir y mettre les écouteurs grâce à un enclenchement magnétique. Vous remarquerez les inscriptions relatives aux marques de sécurités d’usage CE, FCC, RoHS… Sur la façade avant, une petite LED donnera le statut de charge du boitier : bleue, tout va bien, clignotant, en charge, rouge, à charger car moins de 10%.

Nous avons testé la version blanche des Apollo Air, mais ils existent en noir. Mais il y a peu de chance que la couleur ne change les performances non ? Les écouteurs sont en plastique de type ABS, en une seule pièce. Petits, ils ont une longueur de 3 cm pour un diamètre de 1,5 cm et une profondeur de 2,5 cm (dont 1 cm d’embout) pour 4 grammes pièce. Le design est très similaire à tous ceux que nous trouvons sur le marché actuellement et qui se veulent les frères jumeaux des Air Pods.

Les oreillettes ont 3 parties distinctes :

  • L’oreillette qui viendra se mettre dans le conduit auditif. Celle de base est la taille M mais vous avez aussi une paire de S et une autre de L.
  • La partie intermédiaire, en plastique brillant et lisse, assez large, qui viendra aider l’écouteur à bien tenir dans le pavillon de l’oreille grâce à sa forme. Elle viendra se caler sur la conque de l’oreille mais aussi au début du pavillon. Assez petite, elle ne va pas forcer et ne gênera pas du tout lors du port.
  • La partie extérieure est constituée de 2 zones. Une zone proche du pavillon qui va contenir les diaphragmes et les processeurs et une partie verticale qui contiendra des micros. L’ensemble de la surface est tactile.

Il y a au final 6 micros par pièce, répartis sur la partie interne basse et médiane des écouteurs, ainsi que la zone la plus large. Chacun aura un rôle à jouer dans l’ANC mais aussi lors des appels. Les finitions sont très bonnes et ils s’insèrent très bien dans le conduit auditif. Vu leur taille, ils s’adaptent à tous les types d’oreilles, même les plus petites. Vous pourrez les porter des heures sans douleur ni heurt.

Une fois en place, ils sont assez esthétiques et tiennent bien en place. Parfait pour le sport, d’autant qu’ils sont IP 45.

Tronsmart Apollo Air / Air + : caractéristiques techniques

Design :

  • Dimension du boitier : 6 x 4 x 3 cm pour un poids de 32 grammes
  • Dimension des écouteurs : 3 x 1,5 x 2,5 cm (dont 1 cm d’embout) pour 4 grammes pièce

Au niveau du son :

  • Diaphragme de 10 mm en graphène, une simple feuille d'atomes de carbone arrangés selon un motif hexagonal, d’un atome d’épaisseur !
  • Modes sonores : un seul de base mais possibilité d’avoir des modes préréglés via l’application Tronsmart.
  • Codecs Bluetooth pris en charge : SBC (codec de base avec pas mal de pertes), AAC (moins de perte, surtout avec les produits Apple) et aptX. Le codec aptX vous permettra d’avoir un son de bien meilleure qualité que les deux précédents codecs. On s’approche de la qualité CD mais nous ne sommes pas du tout en Loss-Les ni Hi-Res Audio.
  • Fréquences : de 20 à 20 000 Hz. C’est-à-dire tout ce que peut percevoir l’oreille humaine, donc un son très vaste.

Connectivité :

  • Bluetooth : 5.2 et 2,4 GHz. Profils A2DP/AVRCP/HSP/HFP. Tout ce qu’il faut pour du streaming et de la communication audio.
  • Connexion multipoint : non
  • NFC : non
  • Assistant vocal : pas intégré mais possibilité de lancer celui du téléphone.
  • TWS+ : connexion binaurale. Chaque écouteur sera lié indépendamment au smartphone. Ainsi, vous ne pouvez en utiliser qu’un seul. Cela permet une meilleure réactivité, peu de latence et une meilleure gestion stéréo.

Généralités :

  • Autonomie en lecture : 5 heures en mode lecture à 50%. Possibilité de les charger 4 fois avec une charge complète du boitier.
  • Temps de charge : 2,5 heures pour charger l’étui, 2,5 heures pour les charger dans l’étui.
  • Réduction de bruit : active hybride. Réduction de 35 dB.
  • IP 45 : résiste donc à la pluie et à la sueur.
  • Couleur : blanche ou noire

A noter qu’en plus de cela, ils embarquent la puce Qualcomm QCC3046 dédiée aux produits milieu de gamme. Comme pour les Bold (ayant un meilleur processeur), la marque n’a pas pris en compte le codec Lossless aptX HD mais seulement le aptX. Cependant, il existe une version Apollo Air + qui fait tourner le codec AptX Adaptatif, encore meilleur mais un peu plus cher.

À LIRE :
Tronsmart Apollo Bold : des écouteurs intra-auriculaire TWS+ avec ANC

Tronsmart Apollo Air / Air + : utilisation

Il est avant tout nécessaire de venir appairer vos écouteurs à votre smartphone. Pour cela, laissez les dans le boitier et appuyez 2 secondes sur le bouton à l’arrière de l’étui. En parallèle, sur votre téléphone, activez votre GPS et dans les paramètres Bluetooth, cliquez sur les écouteurs quand ils apparaissent et sélectionnez « S’associer ». Et voilà !

En appuyant sur le (i) à droite des écouteurs, il est possible de venir sélectionner le type de codec audio à utiliser directement dans les paramètres (SBC ou aptX). Bien entendu, optez pour le second pour avoir un très bon son. Mais cela s’arrête là. Pour aller plus loin dans les paramétrages, il est nécessaire de passer par l’application maison.

L’application Tronsmart, même si encore améliorable, a bien évoluée ces derniers temps. Une fois l’application téléchargée, ouvrez-la et sélectionnez les écouteurs Apollos Air / Air + parmi les appareils disponibles. Appuyez ensuite sur connexion et attendez qu’ils se connectent à l’application. C’est mieux qu’avant où il fallait refaire l’appairage complet à chaque fois. Là, vous devez juste les faire détecter par l’application. Mais il faut le faire à chaque fois que vous l’ouvrirez, même après une mise en veille de l’écran. Pénible au possible…

Une fois dans l’application, vous pourrez activer ou désactiver l’ANC et le mode ambiant. Le mode ambiant permet d’amplifier les sons extérieurs afin de les rendre audibles dans les écouteurs, c’est l’inverse de l’ANC. L’intérêt est de votre rendre conscient de votre environnement comme dans la rue par exemple. C’est assez sécurisant. Avec l’onglet du milieu, les ondes, vous aurez accès à des profils de sons préétablis et non modifiables, plus nombreux qu’auparavant. Le dernier onglet vous permet de venir modifier les actions à lancer quand vous appuierez sur le pavé tactile. Vous pourrez venir décider que faire avec un appui simple, 2 appuis, un appui long… pour chacun des écouteurs. Cela ira du changement de piste à l’activation du mode ambiant en passant par le lancement de l’assistant vocal de votre Smartphone.

 

Pour le lancement de l’assistant vocal du téléphone, il vous sera demander de choisir celui à activer lors de la première utilisation : G.A. ou Alexa.

Au final, même si elle s’est nettement améliorée, l’application manque de fluidité, de simplicité et d’un égaliseur à façon.

Concernant le son, c’est une très bonne surprise ! Même s’ils ne prennent pas en charge la Hi-Res Audio vu le prix, le codec apt X et aptX Adaptatif font des merveilles. Le son est très équilibré. Les basses sont présentes mais pas omniprésentes. Les médiums et les aigus sont bien restitués, non déformés et présents. Le son est riche mais il manque un peu de profondeur et de détails, mais également de spatialisation. La gestion de la stéréo est très bonne. Gardon à l’esprit que nous parlons de produits entre 55 et 80 €, donc pas de son virevoltant ou venant de partout à la fois, mais le rendu est très bon et cela en fait des écouteurs polyvalents !

Si, à cela, vous ajoutez une ANC qui fonctionne très bien, vous aller vous régaler. Dire que nous avons une réduction de 35 dB nous semble peu probable, mais elle est malgré tout très nette. Bien entendu, vous n’aurez pas le même résultat qu’avec des casque à 400 €, il faut rester lucide. Ce sont surtout les graves et les médiums qui seront filtrer, les aigus sont un peu moins bien gérés. Mais cela est toujours le cas avec ce type de produit, surtout en entrée et milieu de gamme. Cependant, c’est du tout au rien dans le sens où il n’est pas possible de gérer le niveau de réduction active. C’est ON ou OFF. Seuls les produits les plus chers permettent cela. Le mode Ambiant fonctionne lui aussi très bien. Mais même constat, il n’est pas paramétrable.

A noter une réponse tactile excellente ! Il n’est pas nécessaire de s’y prendre à 5 fois pour lancer une action, ça réagit au quart de tour ! L’une des meilleurs que nous ayons eu à tester.

Concernant son utilisation avec les assistants connectés, il faut être claire dès le début : nous ne sommes pas sur du Built-In. Cela veut dire qu’il n’y a ni Amazon Alexa, ni Siri, ni Google Assistant embarqués. Vous pourrez venir activer l’assistant de votre téléphone, à la condition que ce dernier ne soit pas en veille, sinon, rien ne se passe. Mais si vous êtes adepte du concept, vous pourrez gérer vos playlists à la voix, envoyer des routines ou exécuter des actions comme vous le faites avec votre Smartphone.

En mode téléphone, le son est clair, mais attention à ne pas vous mettre dans le vent. Les résultats sont tout à fait satisfaisants sans être non plus exceptionnel.

Pour vous faire une idée des Apollo Air, jetez un coup d’œil à notre test vidéo. N’oubliez pas vous abonner à notre chaîne YouTube et de liker la vidéo pour nous encourager !

En conclusion, Tronsmart a fait un excellent travail sur les Apollo Air et Air +, mais également en améliorant nettement une application calamiteuse qui devient maintenant simplement très moyenne. Pour un prix à partir de 55 €, les Apollon Air sont de vrais wireless WTS+ avec un système binaural, une ANC fonctionnant très bien et un son passe partout, bien restitué et riche grâce aux codec aptX et aptX adaptatif. L’application a pour le coup un réel intérêt pour gérer les personnalisations des écouteurs et lancer l’ANC ou le mode ambiant. Par contre, le système de connexion est toujours pénible. Nous avons donc de très bons écouteurs de milieu de gamme pour un prix de début d’entrée de gamme ! Si vous recherchez un bon son, polyvalent et l’un des meilleurs rapport qualité / prix, ils sont pour vous !
Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !