Test Proscenic P11 Mopping : un aspirateur balai 2-en-1 qui saura se rendre indispensable

Notre avis sur l'aspirateur balai ¨Proscenic P11 Mopping

Proscenic P11 Mopping

proscenic P11 Mopping Aspirateur Balai sans Fil, Aspirateur sans Fil avec Réservoir d'eau, Puissante d'aspiration de 35K Pa, Écran Tactile, Ultra Léger, Idéal pour Le Tapis/Sols Dur/Poils d'animaux

Prix au : 23 mai 2024 14 h 33 min

Créée dans les années 90 à Taïwan, mais basée sur le continent depuis 2013, la marque de Shenzhen est l’un des leaders sur le marché des aspirateurs robots et des aspirateurs balais, mais pas seulement (purificateurs d’air, friteuses à air…). Sa qualité est unanimement reconnue. En sera-t-il de même avec leur nouvel aspirateur Proscenic P11 Mopping ?

Dans la même veine que le P11 Smart, le Proscenic P11 Mopping en est une itération plus puissante, mais surtout dotée d’un système de lavage des sols. Dépourvu de connectivité, il a une aspiration de 35 KPa, un moteur de 400W et comporte un réservoir d’eau amovible de 340 ml avec vadrouille en microfibres, le tout pour un poids plume de 2,38 kg avec les accessoires ! Ce n’est peut-être pas le plus puissant du marché, mais à 199€ hors promotion, il semble être l’un des meilleurs de sa catégorie. Nous allons le tester pour vous.

[toc]

Proscenic P11 Mopping :

Unboxing

Contrairement à la plupart des aspirateurs balais, le Proscenic P11 Mopping est livré dans un carton assez compact pour ce type de produit : 44,7 x 27,6 x 19,3 cm pour 3,75 kilogrammes. Il reprend le code couleur bleu et blanc de la marque avec un visuel du produit et les caractéristiques principales. Le tout est bien calé à l’intérieur, pas de zone morte, d’où un emballage assez petit.

Il est livré avec quelques accessoires :

  • La tête de brosse principale motorisée. Accessoire principal de l’aspirateur, elle est équipée de 3 LED qui viendront s’allumer dès la mise en route de l’appareil. Ces dernières sont très utiles pour voir la poussière lors de l’aspiration mais aussi pour éclairer les angles, sous les meubles… Elle a également une paire de roulette au niveau de l’articulation afin de passer plus facilement le balai et gagner en maniabilité. Le tout est en plastiques ABS et PC de très bonne qualité. Le cœur de la tête est la brosse principale. Elle fait 20 cm de longueur et 5 de diamètre. Ce n’est pas un système fluffy ou une brosse bi-matériaux. En effet, ce n’est qu’un enchaînement de 4 spirales de poils souples sur 18 cm de long et quelques rangées de poils durs et courts sur les 2 derniers centimètres. Assez décevante car il est clair que les poils souples ne servent qu’à balayer et ne grattent pas le sol. Ce ne sont pas les 2 cm de poils durs qui vont changer grand-chose car situé sur le bord gauche, personne ne prendra l’habitude de venir gratter avec le côté de la brosse et repasser ensuite avec le reste de la tête…

Elle est aussi dotée d’un système d’extraction rapide : appuyez sur le bouton de droite (quand vous tenez la tête face à vous) et vous éjectez directement la brosse. Pour la remettre, réinsérez là et appuyez.

  • Un suceur et une brosse plate 2-en-1. Ces deux accessoires vont permettre de passer dans les espaces étroits. La brosse plate a également tune rangée de poils pour nettoyer plus facilement. Mais, la qualité de ces éléments est assez basique : plastique de qualité moyenne. Dommage, car c’est souvent le cas avec Proscenic.
  • Le tube télescopique en alu. Vous pourrez le mettre à la taille souhaitée en appuyant sur un bouton à l’arrière. Il passera de 41 à 66 cm (au niveau des connectiques), Il n’est pas rond mais fait 3,5 x 3 cm. Il est doté d’un passage interne de câble pour alimenter électriquement la brosse.
  • Un support de rangement mural. Ce dernier permettra aussi de venir charger l’aspirateur. Cependant, son utilisation n’est pas obligatoire car la fiche secteur peut aussi venir s’insérer dans la batterie. Il est encore une fois dommage de ne pas avoir de support de rangement vertical et de devoir faire des trous dans le mur pour faire tenir l’appareil debout.
  • Une batterie avec 7 modules de 2000 mAh (51,8 Wh). La batterie est donc amovible et pourra ainsi être changé en cas de défaillance sans avoir à jeter le P11 mais il est aussi possible d’en avoir une d’avance pour gagner en autonomie. En effet, cette dernière est un peu chiche avec un maximum de 50 min en vitesse basse, de 30 min en vitesse moyenne et de 10 min de haute vitesse.
  • La spécificité du P11 Mopping est le système de serpillère amovible. Il est constitué d’un réservoir d’eau de 340 ml sur laquelle vous viendrez mettre une serpillère en microfibre (une seule est fournie). Mettez-y de l’eau et un peu de détergeant, mouillez aussi la lingette pour gagner du temps et fixez le tout à l’arrière de la brosse principale, sur les deux tétons qui ressortent.

Il y a deux petits « champignons » de part et d’autre de la tête de lavage qui viendront imbiber la vadrouille et faire sortir l’eau. C’est donc la pression que vous viendrez appliquer sur le sol qui va réguler le débit. C’est un système purement mécanique où la qualité du lavage dépendra de votre action physique (appuyer plus ou moins fort, frotter plus ou moins…).

Regardons le corps de l’aspirateur en tant que tel. Le Proscenic P11 Mopping est doté d’une technologie de cyclone vertical. Ce dernier mesure 32 (L) x 24 (h) x 12 (l) cm et pèse 1,43 kg. Le système d’aspiration est sur le dessus et comporte un bac à poussière de 650 ml (dont plus de la moitié de l’espace est pris par les différents éléments). La batterie vient se clipser sur le dessous de la poignée, ressemblant à une crosse de pistolet. Pour retirer le bac, il faut appuyer sur les boutons en face de « Proscenic » et cela viendra libérer le godet.

Il y a 5 étages de filtration à savoir : le système cyclonique, un maillage en acier inoxydable, une filtration conique, un filtre HEPA d’entrée d’air et un filtre mousse de sortie d’air. L’HEPA va permettre d’arrêter 99,9 % des particules de plus de 0,3 µm.

Attention, pour vider le bac à poussière, contrairement à ce qui est noté, il est presque obligatoire de retirer ce bac du corps de l’aspirateur car sinon la poussière tombera sur le bout de l’aspirateur et dans tous les cas, il faudra enlever le cyclone pour retirer la poussière qui se sera infiltré au niveau du filtre inox et même au niveau du joint. C’est d’ailleurs un des inconvénients de ce P11 Mopping que de ne pas être totalement « hermétique ». Vous avez un filtre HEPA d’avance.

Sur l’arrière du moteur, il y a un écran LED tactile qui vous informera sur un certain nombre de paramètres lors de l’utilisation de l’aspirateur :

  • La batterie restante (le chiffre en gros au centre) en %,
  • La puissance, au niveau de l’arc de cercle sur la moitié haute (2 rouges : bas, 5 rouges : moyen et 10 rouges : max).
  • Le mode de nettoyage au niveau du petit ventilateur en bas. Appuyez dessus pour changer entre les 3 modes.

 

Caractéristiques techniques

  • Marque : Proscenic
  • Modèle : P11 Mopping
  • Batterie : Li-ion, 7×2000 mAh., 51,8 Wh. Ce type de batterie a une énergie assez élevée en terme de restitution mais une faible autonomie. Batterie amovible.
  • Aspiration : 35 KPA au maximum mais aucune information sur les Airwatts. C’est pourtant ce type de grandeur qui est intéressant pour comparer les aspirateurs les uns avec les autres. 35000 Pa sont assez impressionnant et digne d’un aspirateur traineau, mais si cette puissance d’aspiration est mal utilisée avec un cyclone turbulent, des fuites ou autres, les AW seront bien moindre… Et la marque ne communique pas dessus…
  • Débit d’air : NC
  • Puissance du moteur : 400 W, Brushless.
  • Puissance d’aspiration : 3 mode de puissance
    • Faible: 8 kPa
    • Moyenne: 13 kPa
    • Haute: 35 kPa
  • Poids : 2,38 Kg avec tuyau et brosse
  • Autonomie : dépend du mode
    • Faible : 50 min
    • Moyenne :  30 min
    • Haute : 12 min
  • Temps de charge : 4 à 5 heures
  • Niveau sonore : 66 à 71 dB max selon nos mesures
  • Station de charge : support mural ou directement par câble
  • Bac à poussière : 650 ml
  • Réservoir d’eau : 40 ml
  • Accessoires : filtres HEPA x2, brosses x1, suceur x1, brosse plate x 1, tube télescopique
  • Autres : Alimentation x1, support x 1, notice d’utilisation x 1

Sur le papier, le Proscenic P11 Mopping est très intéressant avec une puissance importante et un système de lavage des sols. Cependant, il a peu d’accessoires, une autonomie semblant dans la moyenne basse et des informations manquantes, comme les AW, ne permettant pas de le comparer objectivement avec les autres appareils.

A noter cependant, que son tube télescopique est un réel atout permettant d’adapter sa taille à la votre où à l’endroit où vous le passez. Il peut aussi être utilisé sans ce tube, en venant mettre directement les accessoires dans le bec d’aspiration.

Proscenic P11 Mopping : utilisation au quotidien

Commençons par la prise en main du Proscenic P11 Mopping. Les roulettes ne sont pas auto-tractée et c’est donc vous qui allez pousser et tirer l’aspirateur. Mais comme il est très léger, il se dirige très bien sans particulièrement forcer. La tête bouge à 180 et 90° pour presque se mettre à plat, ce qui lui permet de passer sans trop de difficulté sous les meubles. Attention cependant à la poignée qui, comportant une gâchette à part activable avec l’index, peut générer une gêne dans les doigts et le poignet.

Au niveau autonomie, nous avons plus ou moins confirmés les durées données par la marque en nettoyant 40 à 45 min en mode éco. Les 50 minutes ne sont pas atteintes car nous avons toujours plus ou moins besoin d’augmenter la puissance de temps à autre. En puissance moyenne, c’est 20 à 25 minutes et 10 minutes max en turbo. Au niveau du bruit, il va faire 66 dB(A) en mode éco et 71 en mode max. Pas le plus silencieux que nous ayons testé mais pas le plus bruyant non plus.

Concernant l’aspiration, il va très bien s’en sortir sur des sols lisses et durs comme du carrelage, un parquet ou autre. La puissance d’aspiration est vraiment présente et il viendra facilement à bout de la poussière, des poils, cheveux ou encore les petites particules du genre croquettes…

Mais attention, si vous avez des saletés adhérentes au sol (ayant séchées par exemple), la brosse va atteindre ses limites à cause de ses poils souples. Il faudrait passer dessus le côté gauche pour gratter et ensuite aspirer de nouveau mais cela n’est pas vraiment efficace ni simple… De même, sur les tapis et les moquettes, les poussières en surface vont être aspirées mais impossible d’avoir quelque chose de satisfaisant en profondeur ou en cas de saletés « adhérentes » aux fibres. Là encore, à cause de la brosse. A noter également que les poils et les cheveux viennent s’y enrouler très facilement.

Qu’en est-il de la fonction lavage ? Comme annoncé, nous sommes sur un système mécanique, au même titre que la serpillère qui passe derrière un aspirateur robot mais à la différence qu’elle sera plus efficace du fait que la pression appliquée sera plus importante. Attention, le Proscenic P11 Mopping va simplement permettre de passer une lingette au sol mais n’aspire pas les liquides ! Si vous avez fait tomber du lait ou du café au sol, le P11 pourra être utiliser seulement une fois que vous aurez épongé le gros du liquide. Il est donc tout à fait adapté au lavage des sols réguliers ou pour enlever des traces tenaces (traces de pattes de chats et de chiens plus ou moins « gadouilleuses »…). Et pour le coup, il s’en sort très bien !

Pour finir, la vidange n’est pas aussi simple qu’annoncée car il faudra, comme pour la plupart des appareils de ce type, retirer le bac à poussière pour le vider convenablement. Il est aussi nécessaire d’ôter le système de filtre pour tout nettoyer comme il faut.

Pour vous faire une idée du fonctionnement et des résultats du P11 Mopping, nous vous renvoyons à notre vidéo YouTube (ne soyez pas timides, likez et abonnez-vous) :

En conclusion, le Proscenic P11 Moppingg nous a à la fois enchantéx et frustréx. Il est relativement puissant avec ses 35 kPa (quid des AW ?) et son système mécanique et amovible de lavage des sols est excellent. Les résultats sont très satisfaisants sur des sols durs et sur des saletés plus ou moins adhérentes en mode lavage. Il est très léger et se manipule facilement. Son système d’écran LCD tactile est aussi bien vu et simple à prendre en main. Bref, la qualité générale du P11 est excellente, même si les accessoires sont un peu plus basiques.

En revanche, sa brosse à poils souples atteint vite ses limites sur les tapis et moquettes ainsi que sur les poussières adhérents un minimum au sol. A cause de cela, le nettoyage sera bien moins efficace qu’il ne devrait l’être. Son autonomie est également dans la moyenne basse et le système de vidange de son bac à poussière est perfectible. A noter l’absence de stand vertical pour le ranger (il ne tient pas debout seul) mais un support à fixer au mur.

Cependant, pour moins de 200€, nous sommes sur un aspirateur avec une vraie bonne idée qui est le système de lavage des sols par serpillère. Ce qui peut vous faire craquer pour le très bon rapport qualité/prix du Proscenic P11 Mopping !

 

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !