Test Proscenic P11 Smart : un aspirateur balai connecté !

Notre avis sur l'aspirateur balai Proscenic P11 Smart

Proscenic P11 Smart - aspirateur balai

Proscenic P11 Smart Aspirateur Balai sans Fil 30KPA, Aspirateur sans Fil avec 60 Min d'Autonomie, Écran Tactile, 3 Vitesses et 4 Brosses, Aspirateur Balai idéal pour Le Tapi, Sol Dur, Poisl d'animaux

Prix au : 30 juin 2022 3 h 50 min

Proscenic, marque taïwanaise spécialisée dans les appareils ménagers, vous est bien connue si vous êtes un fidèle lecteur. Proposant des robots aspirateurs comme le M8 Pro ou encore des friteuses connectées, elle produit également des aspirateurs balais, parfaits compléments aux robots. Aujourd’hui, la marque revient avec un nouveau modèle Proscenic P11 Smart. Smart ? Mais en quoi est-il intelligent ? Eh bien, tout simplement parce qu‘il est connecté ! Second du genre passé dans notre lab, nous allons voir ce que sa connectivité peut bien nous apporter.

Proscenic P11 Smart : un aspirateur balai connecté

Unboxing

C’est dans un beau carton glacé, mais relativement gros avec ses 68.5 cm x 28.5 cm x 13 cm, que nous est présenté l’aspirateur balai Proscenic P11 Smart. On apprécie la poignée en plastique pratique pour le prendre en main aisément. Vous retrouvez ses spécificités mentionnées en regard des pastilles.

L’ouverture se fait sur la tranche, du côté de la poignée et s’ouvre comme un coffret. Chaque élément est ensaché et repose sur deux plateaux.

L’aspirateur balai

La partie principale, le corps du Proscenic P11 Smart, se compose de trois parties avec :

  • Le moteur : ici il est d’une puissance de 450 W
  • La batterie : elle est composée de 8 piles Lithium-ion de 2000 mAh
  • Le bac à poussière : d’une contenance total de 650 ml (système de filtration inclus), il est identique Proscenic P10 Pro et renferme le système cyclonique.

On note la touche de bleu, du plus bel effet, qui cerne les éléments et les clips.

Du côté de la poignée, on retrouve l’écran d’affichage. La taille est plus importante que sur le P10 Pro et toujours tactile pour la sélection des trois vitesses disponibles. De face, le bac à poussière surmonte l'embouchure d’aspiration.

Les différentes parties se montent/démontent très facilement. Heureusement, car il faut bien avouer, l’ensemble est un peu lourd

La filtration

Les différents éléments de filtration sont incorporés dans le bac à poussière qui, lui, se clipse au système cyclonique et est donc démontable très simplement pour permettre de les nettoyer. On retrouve ainsi le tamis en acier inoxydable, le filtre HEPA et le filtre en mousse noir.

Le filtre en inox se fixe sur la partie basse du cône, alors que le filtre en mousse doit être inséré entre les cinq petits ergots qui sont sur le couvercle renfermant le filtre HEPA. L’ensemble du dispositif permet de capturer jusqu’à 99.99% des particules. Il est à replacer dans le bac à poussière après nettoyage et séchage en mettant face à face les bouches d’entrée de la poussière. Vous retrouvez le sens de placement des différents filtres sur un autocollant discrètement placé sur le bac. De fait, la capacité du collecteur de poussière en est considérablement réduite.

Leur nettoyage est recommandé après une dizaine d’utilisation et leur remplacement entre 3 et 6 mois suivant l’intensité d’utilisation.

Les brosses

Elles sont au nombre de trois, de différentes dimensions et pour des usages tout aussi variés.

Vous retrouvez bien sur la brosse principale. Avec son rouleau en plastique composé d’une bande biaisée d’un velours bleu incrusté dans une fente moulée, elle est destinée aux sols durs comme le carrelage ou les moquettes à poils ras. La brosse mesure 24 cm de long et le rouleau offre lui 20 cm de longueur utile. Au dos, une targette  permet de retirer l’un des côtés pour sortir la brosse pour la nettoyer. Celle-ci sera facile à remettre en place, puisque l’extrémité qui s’insère dans le logement est, d’un coté arrondi et de l’autre plat, pas de confusion possible. A l’avant, quatre LED s’illuminent pour aider à visualiser la zone de nettoyage.  Pour faciliter son déplacement, on trouve à l’arrière, deux grandes roues et sous la plaque à l’avant deux toutes petites.

Doté de la technologie Vboost, la brosse s’adapte à la surface lorsque le mode auto est activé, comme lorsqu’elle croise un tapis, en augmentant la puissance pour mieux y récolter les saletés.

La mini brosse motorisée, bien plus petite, est destinée aux canapés, fauteuils, voilages ou encore aux matelas (idéal pour lutter contre les acariens). Composée de fibres disposées en V elle est pourvue d’un guide en plastique transparente amovible qui va s’adapter à la morphologie du meuble et ainsi assurer le maximum d’étanchéité et éviter les rejets de miasmes. Une bande de velours rouge permet d’adoucir les frottements.

Une troisième brosse articulée de forme ovale est fournie, elle est Idéale pour les surfaces difficiles d’accès comme les plafonds ou les dessus de meubles. Enfin, on retrouve l’indispensable suceur plat. Enfin, pour nettoyer les différentes brosses, une brossette/coupe fil est également jointe. Un petit accessoire bien pratique.

Le Proscenic P11 Smart est fourni avec un adaptateur secteur muni d’un câble d’une longueur de 1.5 mètre. Un support mural faisant également office de support de rechargement est proposé avec son kit de visserie : 3 chevilles, 3 vis et un guide de perçage ou avec l’adhésif double face si vous préférez opter pour cette solution de fixation murale.

Enfin, le manuel utilisation, une carte de visite et un flyer pour la connexion Bluetooth/Wi-Fi que nous avons hâte de tester ! Pour un aspirateur balai, cette fonctionnalité nous intrigue.

Un tube gris métallisé de 65 cm de long vient compléter l’ensemble.

 

Caractéristiques

  • Marque : Proscenic
  • Référence : P11 Smart cordless vacuum cleaner
  • Tension : 28.8 V
  • Puissance nominale : 350W
  • Puissance d’aspiration :
    • Eco : 9 Kpa
    • Auto : 12 Kpa – 23Kpa
    • Max : 30 Kpa
  • Courant d’entrée nominal : 1A
  • Adaptateur d’entrée nominale : 100-240v 50/60Hz
  • Sortie de l’adaptateur : 34.2V
  • Durée de charge : 2 – 2.5h
  • Batterie : 8 piles lithium-ion de 2200 mAh
  • Connectivité : Bluetooth
  • Autonomie :
    • 60 min en mode Eco
    • 30 min en mode Auto
    • 15 min en mode Max

Une fois le tube mis en place, le balai aspirateur mesure 1.15 mètre de haut.

Utilisation du Proscenic P11 Smart

Installation sur Proscenic Home

Oui, vous avez bien lu, il nous faut procéder à l’installation logicielle, le Proscenic P11 Smart étant pris en charge par l’application Proscenic Home disponible sur Android comme iOS.

Appuyez sur la détente de l’aspirateur pour le mettre en service et rendez-vous sur l’application (ou vous aurez créé votre compte si cela n’a pas déjà été fait).

Cliquez sur « + » en haut à droite, et là vous pouvez constater que le P11 Smart est proposé. Pensez à activer votre Bluetooth, cliquez dessus, la détection est immédiate

Vous voilà avec un aspirateur balai connecté !

Au même titre que les robots, le Proscenic P11 Smart prend place sur la page d’accueil et l’application fournit un vrai rapport d’utilisation comme pour ses cousins robots. Nous obtenons un historique des 32 dernières mises en service. Si vous l’utilisez quatre fois par jour, ou que vous l’arrêtez pour le rallumer même immédiatement, vous aurez quatre rapports avec le temps d’utilisation de chaque période.

L’état de la batterie et le niveau d’aspiration sélectionné s’affiche en haut et correspondent à ce qu’indique l’écran sur l’appareil. Lorsque l’aspirateur balai est éteint, il apparait en tout logique en « Déconnexion ». En service, attendez quelques secondes, puis appuyez sur le cercle avec la flèche pour relancer l’appairage.

On retrouve, en bas, la répartition en temps entre les différentes puissances.

Dans notre exemple, sur 16 minutes d’utilisation, 10 minutes l’ont été en mode Eco et 6 minutes en mode Auto. Le Proscenic P11 Smart est tellement efficace que nous n’avons pas eu besoin d’utiliser le mode Max !

Ne vous fiez pas à la traduction, hasardeuse, des deux pastilles qui indiquent « Propreté et polluant ».

Il faut simplement comprendre qu’elles vous indiquent :

  • Pastille bleue : pourcentage du temps d’utilisation dans les modes Auto ou Max.
  • Pastille verte : pourcentage du temps d’utilisation du mode Eco.

Lorsque vous démarrez le P11 Smart en appuyant sur la gâchette, l’écran tactile s’allume. On retrouve en haut le symbole d’une pile indiquant la charge restante de la batterie.

Les différentes puissances s’affichent et via un simple clic successif sur le symbole des quatre pétales, d’en modifier le niveau d’aspiration. .

  • Mode Auto : le balai aspirateur, adapte automatiquement sa puissance entre 12 et 23 Kpa en fonction du support sur lequel il est grâce à la technologie Vboost.
  • Mode Eco : Il n’utilise que 9 Kpa de puissance
  • Mode Max : il monte sa puissance d’aspiration à 30 Kpa

Au-dessus du mode Max, le symbole du Bluetooth s’affiche en rouge.

Notez qu’à l’arrêt du balai celui-ci passe en mode Max pendant 2 secondes avant de s’éteindre. C’est normal, c’est sa procédure interne et elle doit s’exécuter. Le seul hic étant que le moteur s’élançant plus vite, la réaction est de rappuyer sur la gâchette pensant s’être trompé de manœuvre.

Utilisation au quotidien

Pour un nettoyage normal, au quotidien l’utilisation du mode Max n’est pas celui qui sera le plus fréquemment sélectionné. Soucieux de voir sa capacité et autonomie, nous l’avons mis en action, nous avons tenu 14 min en utilisation sur différents supports : parquets, tapis ras ou épais, vinyle. Il se comporte très bien, sauf peut-être sur les tapis épais où il faut un peu plus appuyer pour qu’il puisse « adhérer » et aspirer. Il est vrai qu’il n’est pas forcément prévu pour ce type de support. Dans ce mode, on note que l’on sent vraiment la puissance délivrée au point que les vibrations de la rotation de la brosse se ressentent jusque dans le poignet, sans être pour autant désagréables heureusement.

Autre point fort de cet aspirateur balai, le tube permet de le glisser jusqu’au bac à poussières sous un meuble ou un lit, à la différence de nos vieux modèles qui avaient un corps trop épais nous empêchant d’aller aussi loin. Le Proscenic P11 Smart est très maniable et la brosse s’articule parfaitement.

En aspiration, le P11 Smart est donc performant. Il récupère tout ce qu’il trouve sur son chemin, poussière, cheveux et même feuilles ou fleurs perdues des plantes d’intérieur, qui pour le coup, ne seront plus à ramasser à la pelle, même s’il y a une grosse quantité. C’est pratique.

Nous avons constaté une charge de 2h05, ce qui est tout à fait correct pour ce type d’appareil, mais on regrette que le P11 Smart s’arrête net lorsque la batterie est vide. Certes le visuel de charge sur l’écran avec les 3 barres est un bon repère, mais la dernière barre ne clignote pas pour donner une alerte de dernières minutes par exemple.

A l’occasion de son lancement, Proscenic propose une réduction de 20€ appliquée automatiquement
En conclusion, Proscenic innove en proposant un aspirateur balai connecté. Via son application maison, vous accédez à un journal d’activité, qui certes n’est pas forcément le plus utile, mais a le mérite d’exister et d’informer. Pour un premier du genre, c’est une nouveauté intéressante. La gestion du changement de puissance est toujours aussi simple sur l’écran tactile qui a pris de la rondeur par rapport au P10 Pro. Proposé au prix très raisonnable de 239.00 hors promotion, le Proscenic P11 Smart est un aspirateur balai performant en aspiration et c’est le plus important, mais aussi novateur avec sa connectivité. On recommande.

« Le Proscenic P11 Smart est très maniable et la brosse s’articule parfaitement. »

Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.