Test Garmin Approach R10 : enfin un radar que vous allez aimer !

Garmin Approach R10

Garmin Approach R10 Launch Monitor

Prix au : 19 juillet 2024 20 h 42 min

Toujours à la recherche de produits connectés innovants et parfois très spécifiques, nous avons récemment déniché le Garmin Approach R10, un radar de golf connecté. Excellent complément à la montre connectée de la même gamme que nous vous présentions récemment, cet appareil est destiné aux golfeurs confirmés souhaitant améliorer leur swing, comme aux débutants désireux de progresser, ou à tout joueur souhaitant jouer sur des parcours virtuels du monde entier grâce à des jeux compatibles (Awesome Golf, TGC 2019, Creative Golf…).

Vous rêvez d’avoir un analyseur de swing à domicile sans débourser 18.000 € ou payer une session horaire dans un fitting center ? Le Garmin Approach R10 est peut-être fait pour vous ! Disponible à 599,99€ hors promotion, il est utilisable en intérieur et extérieur, chez vous ou au practice, et vous servira à la fois de « coach », de défouloir et d’accessoire de jeu ! De quoi vous réconcilier avec les radars ?

Garmin Approach R10 : un radar de golf pour analyser votre swing

Unboxing et présentation

Garmin est connu pour ses GPS qui équipent maintenant toutes leurs montres, mais la marque est aussi très présente sur les radars. Il y a ceux destinés au bateau, au cyclisme (détection des voiture), mais aussi ceux pour le golf. Le fonctionnement de base reste plus ou moins toujours le même, même si la technologie change. Le but sera de mesurer le déplacement d’un objet par rapport à un point fixe par effet doppler, ultrason ou laser. Pour les radars de golf, il s’agit non seulement de mesure la vitesse de la balle, mais aussi de sa direction, de la distance parcourue et de sa vitesse de rotation…

Le Garmin Approach R10 est livré dans une boite identique à bien des produits Garmin : en carton gris argenté, avec un visuel du produit. Sobre et l’inscription « Portable Golf Launch Monitor » qui vous aiguille sur son utilité. Nous ne sommes pas sur un simple radar à proprement parler, mais un « analyseur de vol de balle portable ».

Le module est placé dans une housse en simili cuir rigide, avec des emplacements prédécoupés dans une mousse assez dure pour une protection efficace. Il y a également, sur le « couvercle », un emplacement pour les accessoires.

En effet, le Garmin Approach R10 est livré avec un câble de chargement de 50 cm (USB vers microUSB) et un support pour smartphone (en 2 parties). Ce dernier permettra d’y insérer votre téléphone et d’accrocher l’ensemble sur votre sac. Vous pourrez donc, en le plaçant à l’arrière de votre ligne de swing, vous filmer lors de votre coup (forcément magnifique) grâce à la caméra frontale de votre smartphone.

En tant que tel, le radar de golf Garmin R10 est un petit pavé rectangulaire de 8,85 x 7 x 2,5 cm pour un poids de 148 grammes. Bien entendu, il ne va pas être utilisable sans support. Pour qu’il soit au-dessus du niveau de la balle, un trépied de 11,5 cm est fourni. Il est magnétique et s’aimante très facilement à l’arrière du radar.

L’appareil comporte deux parties : 

  • La face avant cache le système de capteur avec une LED d’état :
    • Bleu fixe : mode couplage,
    • Bleu clignotant : en cours de reconnexion,
    • Blanc clignotant : mode veille,
    • Vert clignotant : l’appareil est prêt pour un tir,
    • Rouge fixe : occupé.
  • L’arrière comporte plusieurs zones :
    • Bouton ON/OFF : un appui bref pour l’allumer, un appui long jusqu’à ce que la LED d’état devienne bleu pour le mettre en mode couplage et appuyer une seconde pour éteindre.
    • Voyant de charge : rouge clignotant (en charge), rouge fixe (batterie totalement chargée), rouge clignotant rapidement (batterie faible).
    • Port micro-USB : pour le chargement ou la mise à jour via un PC.
    • Ligne d’alignement : en mettant en place le R10, vous viendrez donc cibler la zone de votre choix.
    • Zone de fixation du trépied.

Une fois monté sur son trépied, le Garmin Approach R10 mesure 14 cm de hauteur et pèse 221 grammes. La première prise en main de ce radar de golf est assez déroutante du fait de sa très petite taille. Quand on le compare avec les systèmes de référence comme le fameux TrackMan, il est en effet très compact, et nous pouvons naturellement nous poser la question sur sa capacité à fournir des informations fiables. Mais est-ce seulement une histoire de taille ?

Fiche technique

  • Marque : Garmin
  • Modèle : Approach R10
  • Type : Radar d’analyse portable pour le golf
  • Dimensions : 88,50 x 70,25 x 25 mm sans trépied
  • Poids : 148 grammes (sans trépied) ou 220,80 grammes (avec trépied)
  • Alimentation : Lithium-ion, mais pas de capacité annoncée.
  • Connectivité : Bluetooth et USB
  • Plage d’utilisation : de -10 à 55 ºC pour l’utilisation, de 0 à 45°C pour la charge
  • Résistance à l’eau : IP X7, immersion dans l’eau jusqu’à un mètre. Donc pas de problème « mécanique » pour vous en servir sous la pluie.
  • Autonomie : Jusqu’à 10 heures.
  • Application : Garmin Golf
  • Systèmes compatibles : Android / iOS
596,84€
639,64€
En Stock
4 neufs à partir de 596,84€
Le 19 juillet 2024 20 h 42 min
Amazon.fr
599,99€
Garmin.com

Malgré sa petite taille, le Garmin Approach R10 peut suivre une vingtaine de variables sur chacun de vos coups. La précision est relativement bonne pour le prix, mais ce n’est pas qu’un simple radar, c’est également un outil d’entrainement au golf et un objet ludique. En effet, vous pourrez non seulement analyser vos coups sur les fonctions practice, travailler votre précision avec des zones de jeux virtuelles comportant des cibles et obstacles, mais aussi vous détendre en jouant des parcours virtuels seuls, en groupe ou en ligne… Un 3-en-1 vraiment sympa.

Utilisation du Garmin Approach R10

Comme nous vous l’expliquions dans le test de la Garmin Approach S70, cette gamme étant dédiée au golf, ses produits fonctionnent via l’application Garmin Golf.

‎Garmin Golf
‎Garmin Golf
Développeur: Garmin
Prix: Gratuit+
Garmin Golf
Garmin Golf
Développeur: Garmin
Prix: Gratuit

L’installation du Garmin Approach R10 est relativement simple. Si c’est votre premier appareil de la marque, créez un compte et sélectionnez « configurons votre appareil Garmin » puis le R10 dans la liste. Dans le cas contraire, allez dans l’onglet appareil et sélectionnez « Ajouter un appareil » puis le radar de golf. Dans les deux cas, n’oubliez pas d’activer le Bluetooth de votre smartphone et d’autoriser les différents accès demandés. Une fois cela fait, en à peine une minute, tout est terminé et vous avez directement accès à la fonction practice.

Avant de regarder en détail les fonctions et l’utilisation du Garmin R10, il est nécessaire de savoir où et comment l’utiliser. Cet appareil de la gamme Approach va fonctionner à la fois à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Vous avez donc la possibilité de le mettre :

  • Dans une pièce fermée ou en extérieur avec un filet de practice en face : comme le vol de la balle n’est pas analysé dans sa totalité mais seulement sur le début, il est nécessaire de placer votre filet ou écran de frappe à 2,40 mètres du tee au minimum, afin de permettre les mesures sur un laps de temps / distance suffisant. Grâce au R10, vous aurez votre propre tracker personnel à prix raisonnable et vous pourrez vous entrainer comme jouer sur plus de 43.000 parcours du monde entier, tout en restant à côté de votre verre de bière.
  • Sur les tapis de practice de votre club, en extérieur ou couvert : c’est tout l’intérêt du R10 qui est nomade ! Vous arrivez sur place, vous l’installez à l’arrière du tapis, entre 1,80 m et 2,40 m du tee, et c’est parti. Visez bien la zone ciblée en mettant sur la même droite cette zone, le tee et la ligne d’alignement rouge du R10. Vous pouvez déplacer le tee de 30 cm si besoin (sur les côtés) mais pas plus. N’hésitez pas à utiliser des baguettes d’alignement !
  • Sur le « fairway » du practice sur herbe : la mise en place est la même. C’est un mode d’utilisation au plus proche des sensations réelles. Attention, cependant, aux divots que vous allez faire et qui risquent de vous forcer à vous décaler. Cela pourra jouer sur la précision des mesures.

En effet, vous vous rendre assez vite compte que le placement du Garmin R10 est primordial pour la fiabilité des mesures. Si vous n’êtes pas précis sur l’alignement, le radar vous donnera des déviations horizontales importantes, alors qu’en pratique ça ne sera pas aussi flagrant. Il est aussi nécessaire de bien mesurer la distance entre le tee et le radar de golf, elle vous sera demandée dès la sélection du mode d’entrainement, car la véracité des variables mesurées en dépend. Aidez vous d’un mètre ou placez un repère sur vos baguettes d’alignement (moins de 20€ sur Amazon) pour une mise en place aisée.

Notez que pour utiliser le R10 dans sa totalité, un abonnement Garmin Golf est nécessaire. Il vous en coûtera 9,99€ par mois ou 99,99€ par an. Hé oui, encore un abonnement, mais si vous vous l’offrez, vous aurez accès au mode parcours virtuels avec plus de 43.000 golfs ainsi que l’archivage illimité de vos vidéos de swing. Si vous ne voulez pas dépenser plus, vous aurez malgré tout le loisir d’utiliser le mode practice et les analyses des métriques associées. Le principal donc.

Le mode practice de golf

C’est l’utilisation principale de ce radar de golf. Une fois le Garmin Approach R10 mis en place, déverrouillez votre smartphone, lancez Garmin Golf et allumez le R10 qui se connectera tout seul. Si vous souhaitez filmer votre swing, utilisez le support fourni pour l’attacher à votre sac et visez le tapis de practice avec la caméra frontale. Nous verrons comment l’activer ensuite. Nous l’avons testé sur le practice du Golf du Bois Guy, à côté de Fougères, en Bretagne.

Dans l’application, venez sélectionnez « simulation de golf », puis « Practices » et choisissez le type de zone de jeu qui vous intéresse. La fonction qui va vous permettre de mieux connaître votre swing est de type Driving Range, tout en longueur. Il vous servira surtout à mesurer votre régularité dans vos distances, club par club, prenant en compte le carry et la roule. Les trois autres (Ruisseau tortueux, vallée verte et archipel) vont avoir pour optique de vous faire travailler votre précision avec des zones de pitch, des greens en iles… Dans ces simulations, si votre balle tombe à l’eau ou dans le sable, la roule sera quasi-inexistante, ce qui est logique. Hormis le type de terrain pour varier les plaisirs, les métriques suivies seront les mêmes.

Comment cela fonctionne-t-il ? C’est très simple. Il vous suffit de vous mettre devant votre balle, de faire vos swings d’essai et de frapper la balle. Les swings dans le vide ne sont pas pris en compte bien entendu. Si vous souhaitez enregistrer une vidéo, appuyez sur la caméra dans le bandeau du bas. Vous pouvez aussi activer le son sur les prises de vues et noter votre ressenti sur chaque coup. N’oubliez pas de sélectionner votre club en bas à droite, vous pourrez le modifier par la suite en entrant dans les coups que vous avez frappés. Le nombre à droite du bandeau va s’incrémenter à chaque coup frappé. Le petit drapeau en haut à droite permet d’avoir une vue du haut du Driving Range ou depuis la zone de tee.

Avant de faire un nouveau tir, attendez que les informations du coup actuel s’affichent en haut. Vous avez par défaut la distance totale en mètres, la distance au carry (donc à la tombée de balle, toujours en mètres) et la déviation en mètres également mais avec un D ou un G en fonction du côté où votre balle est partie (droite ou gauche donc). En appuyant sur les trois barres horizontales en bas à gauche, vous avez accès à vos statistiques, vous pouvez aussi arrêter l’entrainement, mais surtout voir les champs de données, les schémas d’impact de la balle et visualiser la vidéo de votre swing (seulement possible avec l’abonnement Garmin Golf).

Les statistiques de la session, également disponibles une fois que vous aurez enregistré votre entrainement, vous donnent les informations relatives à vos clubs via la « liste des clubs » :

  • Nombre de coups frappés au total et par club,
  • Distances mini, maxi et moyenne,
  • Distance au carry moyenne, club par club.

Ainsi vous pourrez, au fil du temps, voir votre progression et connaître vos distances pour ensuite ne pas vous surestimer sur le parcours. En allant dans la liste des coups, vous avez les mêmes types d’infos coup par coup. Un très bon moyen de s’assurer de votre régularité. Mais dans ce cas, les informations fournies sont un peu différentes :

  • Distance au carry en mètres,
  • Distance totale en mètres,
  • Déviation au carry en mètre : ici encore avec un D ou G en fonction de la direction. C’est donc la déviation du coup au moment de la tombée de balle.
  • Déviation totale : elle va être différente de celle au carry car si la balle roule, elle va continuer à dévier lors de son avancée. Cela sera d’autant plus important qu’il y a du sidespin.

Si vous avez un logo de caméra au niveau d’un coup, c’est qu’un enregistrement vidéo est disponible. Vous pouvez entre sur le détail de votre tir soit en sélectionnant le swing souhaité, soit juste après votre tir, depuis la vue « Tee shot » en appuyant sur les 3 barres horizontales (vous arriverez à cette page dans tous les cas).

Vous aurez ainsi accès au menu où vous trouverez un onglet carte (la vue du cou), un onglet champs de données, un autre pour l’impact de la balle et enfin lecture du swing. Ce dernier point est la visualisation de la vidéo que vous aurez enregistré.

Avec les champs de données, 20 métriques sont suivies :

Grâce à ces métriques, vous pouvez facilement comparer vos coups, vos effets et vos clubs. Par exemples, nous comparons ici un Lob-Wedge de 60° (LW) et un Sand-Wedge de 56° (SW). Nous nous posions la question de l’intérêt d’avoir deux clubs avec 4° d’ouverture d’écart seulement… Et nous pouvons voir un backspin bien plus important avec le LW (6999 contre 5017) et donc une balle qui s’arrête plus rapidement (4 m contre 6). L’angle d’attaque du SW a été plus marqué que celui du LW, certainement en lien avec le « bounce ». L’angle de décollage de la balle est plus important avec un LW (38,5° contre 31,4°) même si l’apex reste identique dans les cas. Le Smash Factor est plus faible sur le LW, ce qui n’est pas incohérent car c’est un club pour les petites distances et pour arrêter la balle très rapidement. Donc oui, il y a un intérêt.

Si vous souhaitez aussi changer de clubs, le Garmin Approach R10 peut vous apporter pas mal d’informations. Lors de ce test, nous avons justement fait l’acquisition d’une nouvelle série. Nous avons donc comparé les champs de données sur plusieurs coups. Voici, par exemple, les différences entre deux fers 8 : Mizuno MP62 (à gauche) et TaylorMade M4 (à droite).

Près de 15 ans séparent ces clubs et la tête n’est pas non plus la même (semi-lame contre « cavity back »). Si le club le plus vieux va moins loin (12 mètres d’écart), le Backspin est bien plus important ainsi que l’angle d’envoi et l’apex. Cela nous montre que les lofts des clubs plus récents sont plus fermés, d’où ces métriques. Il n’y a pas de différence significative du Smash Factor ni de la vitesse. Mais comme annoncé sur la doc des M4, le Sidespin est bien moindre.

Conclusion : les nouveaux clubs vont plus loin et plus droit, mais la balle ayant moins de backspin s’arrêtera moins rapidement sur les greens. A prendre en compte donc… Mais ils sont bien plus tolérants. Ces différentes explications et comparaisons ont pour but de montrer qu’il est tout à fait possible d’exploiter les informations du Garmin Approach R10 même avec un niveau golfique moyen (21.8) et de s’en servir pour améliorer son jeu ou choisir de nouveaux clubs… Elles sont aussi réellement comparables entre elles, répétables et représentative.

Ce produit est-il parfait ? Non pas vraiment… Nous avons constaté que certaines mesures sont parfois complétement fausses. Les données qui sont les plus fluctuantes sont les déviations horizontales. L’alignement est primordial et si vous changez d’alignement sans modifier la ligne de mire du R10, vous verrez assez vite des balles notées comme à 30D ou 25G… Le problème est exacerbé sur le practice sur herbe. En effet, vous risquez encore plus de bouger, notamment si vous faites des divots, et de ne plus être dans l’axe. Plus rarement, la déviation notée semble erronée sans raison particulière, mais c’est vraiment occasionnel.

Cela va nous amener à deux autres types de mauvaises lectures des coups :

  • Balles punchées, basses et tendues : elles ne sont pour ainsi dire jamais détectées convenablement. La distance affichée sera de quelques mètres seulement et les données inexploitables.
  • Qualité de la balle : avec des balles de practice assez usées, avec peu d’alvéoles visibles, les informations seront assez aléatoires. La couleur des balles ne semble pas avoir d’incidence. Garmin préconise l’utilisation de balles spéciales tracker comme les Titleist Pro V1 ou Pro V1x dotée de la technologie de capture radar (RCT). Certaines des mesures seront 30 fois plus précise.
  • Effet de la balle : le tracking ne montre pas à proprement parler les effets qui sont mis sur les balles. Par exemple, une balle en draw apparait parfois comme ayant une déviation à droite, alors qu’en principe elle revient dans la ligne de tir. Les graphiques montrant les différents coups ne notent que des lignes droites et non les effets voulus (draw et fade) et involontaires (hook et slide).

Garmin Approach R10 : les autres modes de jeu

Le mode le plus intéressant du Garmin Approach R10 est le mode practice avec l’analyse de votre swing. Mais comme nous l’avons vu, c’est aussi un produit ludique grâce aux simulations de golf. Nous allons nous intéresser qu’à Home Tee Hero, proposé avec l’abonnement Garmin Golf. Des applications comme TruGolf E6 Connect ou Awesome Golf figurent parmi les logiciels tiers compatibles.

Pour s’en servir, c’est très simple. Dans le module de simulation de golf, choisissez Home Tee Hero puis sélectionnez un parcours. Par défaut, si vous avez déjà une montre Garmin compatible avec le golf comme la Vívoactive 5 ou l’incontournable Approach S70, vous aurez accès aux parcours déjà téléchargés. Sinon, l’application vous propose ceux autour de vous. Mais avec l’onglet « rechercher », vous pourrez choisir n’importe quel parcours parmi les 43000 disponibles dans le monde entier. Libre à vous de jouer le « Legend Golf & Safari Resort », considéré comme le plus difficile du monde (mais bien entendu, un trou en un sur le 19ème trou ne vous donnera pas droit au million de dollars en jeu).

Choisissiez ensuite qui joue (jusqu’à 4 personnes qui se relaieront devant le R10) et les départs (que les blancs pour les hommes et les bleus pour les dames). Il est ensuite nécessaire d’installer le R10 comme pour le practice. Il est possible d’activer l’option Chips. Si vous faites ainsi, vous « chipperez » comme sur le parcours. Sinon, quand vous serez à distance de chip, le trou suivant se lancera et vous aurez 2 ou 3 coups ajoutés. En effet, les putts ne sont pas jouables. Donc une fois l’approche faite et que vous êtes sur le green, l’application ajoutera un ou 2 coups de putt en fonction de la distance au trou.

Comme si vous étiez sur le fairway avec l’application Garmin Golf en mode GPS, vous avez un visuel sur le trou que vous jouez. Nous avons choisi lors de notre test le parcours sur lequel nous jouons habituellement pour s’assurer de la précision des parcours. Rien à signaler sur ce point, même si les hauts roughs (proche du bocage) ne sont pas vraiment présents. Le tracé est conforme ainsi que la forme des greens, même si les dénivelés ne sont pas toujours très bien rendus. Mettez vous en place devant le R10 et frappez. Vous verrez le vol de balle et, une fois celle-ci arrêtée, la distance qu’il vous reste à faire. Choisissez le club adapté et continuez. Si vous n’êtes pas content de votre tir, vous pouvez faire un Mulligan (donc le rejouer sans pénalité) autant de fois que vous le souhaitez. Vous avez la possibilité de revoir votre coup ou de regarder les métriques qui ont été mesurées, comme en mode practice.

En cliquant sur les trois barres horizontales en bas à gauche, vous entrez dans les paramètres. Comme sur une vraie partie, vous avez la possibilité de relever la balle si vous faites vraiment n’importe quoi. Dans ce cas, c’est 10 coups sur le trou… En terminant la partie, elle sera enregistrée dans vos cartes de score avec la mention de « simulation de golf ». En la sectionnant, vous avez le nombre de coups par trou.

« Un excellent moyen de s’amuser sur des parcours que vous ne jouerez peut-être jamais. Et chaque semaine, Garmin propose un tournoi mondial sur un parcours différent ! »

Mais il y a malgré tout des loupés, qui sont plus ou moins les mêmes que ceux du mode practice. L’alignement est vraiment important, car vous aurez vite fait de partir en hors limites. De même que les balles basses vous donneront des sueurs froides. Heureusement, le Mulligan est illimité ! Par ailleurs, la gestion des approches est assez compliquée au niveau du dosage et bien souvent pas tout à fait en accord avec la distance réellement frappée. Les roughs sont aussi assez tendancieux, car il semble que le logiciel les prend en compte pour la distance ou la direction (le club a tendance à se fermer dans le rough et la balle va donc un peu à gauche). Il n’est pas possible de choisir le club, ce qui est dommage car le résultat entre une sortie de rough avec un fers 7 et un hybride n’est pas du le même… Ceci dit, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit avant tout d’une application ludique et qu’avec un peu de pratique, on arrive à adapter son jeu, comme sur une console…

Nous avons à nouveau demandé son avis à Lénaick, pro indépendant au Golf du Bois-Guy (n’hésitez pas à le contacter si vous souhaitez améliorer votre golf) :

Ce radar semble très intéressant pour les personnes ne pouvant ou ne voulant pas mettre des milliers d’euros dans un système fixe. Les pro connaissent par cœur leurs statistiques comme le Smash Factor, la distance au carry, les vitesses de swing et de balle ou encore le backspin pour ne citer qu’eux. Les valeurs que j’ai pu voir avec le R10 sont en accord avec mes stats, ce qui est assez impressionnant vu la taille. Par contre, les déviations droite et gauche semble moins fiables. Cela semble venir de la mise en place du radar mais il y a parfois des loupés… Mais pour les données de base, aucun problème me semble-t-il.Lénaïck - Pro indépendant au Golf du Bois-Guy

Le R10 est donc un réel outil d’étalonnage et d’entrainement. S’il n’intéresse pas forcément les débutants qui seront plus tentés d’envoyer des mines, il intéressera les joueurs moyens qui commencent à s’intéresser à leurs métriques pour être plus précis sur le parcours, mais aussi les golfeurs confirmés en recherche de régularité. En plus, il est aussi possible de jouer avec ! Si vous voulez le voir en action, regardez notre test YouTube et n’hésitez pas à vous abonnez !

Notre avis sur le Garmin Approach R10

En conclusion, le radar d’analyse Garmin Apporach R10 est un excellent produit. Même si sa petite taille peut dérouter, c’est un appareil dont la précision sera suffisante pour la plupart des utilisations. Il est bien sûr moins exact que les produits professionnels et fixes comme un TopTracer Range, mais il coûte aussi 30 fois moins cher qu’un TrackMan et peut s’utiliser en intérieur comme en extérieur, à la maison comme au practice… Sa portabilité et sa facilité de mise en place sont ses deux gros points forts.

Autre point fort, les métriques mesurées sont nombreuses et apportent une réelle valeur ajoutée aux golfeurs désireux de décortiquer leur swing. La distances au carry, le Smash Factor, les vitesses et les rotations de balles sont les plus emblématiques. Nos tests ont démontré la répétabilité des mesures et leur représentativité permettant à la fois une comparaison entre vos différents clubs mais aussi entre des cannes de marques différentes. Et avec le temps, vous pourrez aussi potentiellement mettre en avant les conséquences d’un état de fatigue ou d’un mal de dos par exemple.

Côté simulation, si le Garmin R10 propose gratuitement plusieurs types de practice pour travailler la régularité et la précision, il permet aussi de s’amuser en jouant virtuellement sur quelque 43000 parcours disponibles moyennant un abonnement à Garmin Golf (oui, encore un…). Il est également compatible avec des jeux de golf d’éditeurs tiers.

Évidemment, l’appareil n’est pas sans défaut, on pense notamment à la gestion des déviations droites et gauches qui est parfois un peu hasardeuse (attention au positionnement de l’appareil), aux balles basses qui ne sont pas détectées et aux résultats assez tendancieux avec certaines balles de practice. De même, les effets ne ressortent pas vraiment sur les courbes de frappes, ni même dans la restitution des données. Cependant, il faut garder à l’esprit que nous sommes sur un produit relativement peu cher pour ce type de matériel et que, globalement, les résultats sont franchement impressionnants.

Le Garmin Approach R10 est proposé à 599 euros sur le site officiel de la marque comme sur Amazon. C’est un budget, c’est certain, mais les golfeurs sont habitués aux additions salées. Et, croyez-nous, l’essayer c’est l’adopter. Il en viendrait presque à nous faire aimer les radars !
596,84€
639,64€
En Stock
4 neufs à partir de 596,84€
Le 19 juillet 2024 20 h 42 min
Amazon.fr
599,99€
Garmin.com
À LIRE :
Test de la Garmin Approach S70

 

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !