Test du Dreame H12, un laveur de sol polyvalent…

Notre avis sur le laveur de sol Dreame H12

Dreame H12

Dreame H12 Aspirateur Balai sans Fil Humide et Sec Intelligent Auto-Nettoyage Nettoyeur Sol 3 en 1 Aspirateur Laveur Autonomie 35Min Nettoyage des Bords Invites Vocales Grand Réservoir Ecran LED

Prix au : 28 septembre 2022 9 h 17 min

Les adeptes du nettoyage hebdomadaire arrivent très souvent à la même conclusion : pas de problème pour aspirer les salissures mais quid du lavage du sol ? Et si on a des liquides à aspirer ? Pourquoi peut-on avoir un robot aspirateur ou un aspirateur balai alors qu’on doit passer la serpillère à la main ? Dreame a pensé à vous avec le Dreame H12, son nouveau laveur de sol, version améliorée du H11.

De son nom complet, Dreame H12 Wet and Dry Vacuum, que l’on peut traduire par aspirateur voie sèche et humide, il va à la fois nettoyer et laver vos surfaces grâce à ses deux réservoirs d’eau, son double programme, son système d’autonettoyage, sa puissance adaptative, sa brosse spéciale bordure ou encore son grand écran couleur. Vendu au prix de lancement de 399€, il pourra vous simplifier la vie.

Dreame H12 : il fait tout, et bien plus encore

Unboxing

La marque travaille toujours bien ses emballages. Le Dreame H12 est livré dans un gros carton noir (71 x 33 x 31 cm) avec un visuel du balais et ses caractéristiques principales. Réussi et robuste, il donne un aspect haut de gamme et protégera votre H12 pendant le transport. Le laveur est démonté et il vous faudra juste insérer le tube du manche et les réservoirs. Très rapide donc.

Une fois assemblé, le Dreame H12 fait 1,11 m de haut pour 17,5 cm de profondeur et 12 cm de large, sans prendre en compte la partie brosse, plus large bien entendu. Cette dernière aura une largeur de 29 cm et une profondeur de 22 cm. Comptez 4.750 kg. Constitué de plastiques ABS et PC gris et fumés, il ne souffre d’aucun problème d’assemblage ni de finition. Au niveau design, on aime ou on n’aime pas, mais c’est en résumé un cylindre de 55 cm comportant deux parties distinctes.

  • Un réservoir pour eau propre de 900 ml. Il se remplit via un trou sur le dessus. Vous pouvez y ajouter du produit de nettoyage afin de laver plus efficacement en dégraissant les sols et pour décoller les salissures. Il est également doté d’une crépine pour éviter de venir boucher les tuyaux d’aspiration en cas de présence de corps étrangers dans le réservoir.
  • Un réservoir pour eau sale de 500 ml. Ce réservoir va à la fois servir de collecteur de poussière ou salissures solides, mais aussi de récupérateur de l’eau sale aspirée au sol ou issue du système de nettoyage. En effet, ce laveur peut aspirer sur le sol les liquides comme les solides. Pour éviter que les poussières ne soient dispersées une fois captées, il est doté d’un filtre HEPA, les personnes allergiques apprécieront. De même, pour éviter qu’il n’y ait trop de liquide dans le réservoir, il y a un système de capteur par lamelles métalliques (fermeture du circuit) qui viendra mesurer le niveau d’eau et vous avertira avant que ça ne déborde. Attention car si le liquide aspiré est moussant, la mousse viendra aussi activer le capteur.

Ce corps principal est surmonté d’un écran LED couleur de 12 cm de diamètre. Celui-ci vous communiquera des informations pratiques sur l’état du laveur :

Cet écran est très lisible et bien pratique. Le pourtour lumineux va de paire avec la puissance adaptative. En effet, le Dreame H12 va augmenter lui-même sa puissance d’aspiration en fonction de l’état du sol. Si peu de salissure sont détectées, il sera en aspiration standard. A l’inverse, il se mettra au maximum de puissance quand il virera au rouge (entendez par là que le laveur détecte une « saturation » du système d’aspiration).

La partie brosse est suffisamment large pour permettre au H12 de tenir debout à 90°. D’ailleurs, s’il reste allumé, il se met automatiquement en pause dans cette position. Cette tête a une spécificité par rapport à ses concurrents comme le Jimmy H8 Pro : elle est spécialement étudiée pour passer au plus près des bordures et des plinthes. En effet, le côté droit n’a pas de système de fixation / rotation de la brosse afin de libérer de la place et faire en sorte que le rouleau de nettoyage soit décentré. Ainsi, vous pourrez nettoyer au plus près du mur (0,5 à 1 cm max). Très appréciable pour avoir un nettoyage précis et complet.

Le dessous de la tête est équipé d’une bavette en plastique afin de racler le sol au plus près. Il y a également de petites roulettes sur le dessous pour un passage plus aisée mais surtout deux roues à la base de la partie brosse qui vont permettre de passer le laveur sans forcer. A noter que le Dreame H12 est autotracté afin de ne pas vous faire supporter les presque 5 kg de l’appareil. Le système de mise en place du rouleau de nettoyage est très simple car consiste à appuyer sur un bouton pour le désengager et, à l’inverse, d’enclencher un bras pour le verrouiller. Ce rouleau est en matière synthétique de type microfibre, permettant à la fois d’accrocher les salissures mais aussi d’éponger les liquides. A terme, ce revêtement aura tendance à perdre en volume et à devenir plus mince…

Regardons maintenant la poignée. Elle comporte 3 boutons sur la partie « triangulaire » :

  • Un bouton ON/OFF qui va permettre de mettre en marche et d’éteindre. Attention, pour la fonction OFF, il y a un délai de 2 à 3 secondes entre la pression et l’arrêt réel.
  • Un bouton « goutte d’eau » qui va permettre de passer du programme automatique au mode aspiration. Le mode automatique va, comme sont nom l’indique, assurer l’humidification du rouleau en continu et en fonction de la qualité de saleté pour laver votre sol le plus efficacement possible. Le mode Aspiration est une aspiration simple des liquides, avant tout, sans adjonction d’eau propre.

Le fonctionnement automatique est donc le mode principal à utiliser pour laver vos sols au quotidien, mais aussi de réaliser un nettoyage d’appoint sur des salissures humides et/ou sèches. Le mode aspiration sera plus à utiliser pour aspirer des liquides au sol (un verre d’eau reversé, du lait …). Nos tests ont démontré que ce mode fonctionne aussi sur de la poussière, de la farine ou autre même si cela peut vite encrasser le filtre.

  • Un bouton « vague » (sur le dessus de la poignée) qui va lancer le nettoyage automatique. Grâce à lui, vous pourrez, après avoir lavé vos sols, lancer un nettoyage complet du rouleau et du système de distribution. On y reviendra.

Pour faire fonctionner tout cela, le Dreame H12 est équipé de 6 batteries Li-ion de 4000 mAh lui offrant une autonomie de 35 min en moyenne (mode automatique). Mais attention, cette batterie n’est pas amovible, ce qui un peu dommage au niveau environnemental.

Un laveur ne serait pas complet sans sa base de recharge. Le stand (30 x 33 cm) va venir se brancher au secteur via un câble fourni et vous chargerez le H12 en venant le poser sur son support. Il restera aussi debout, pour une utilisation plus simple. Cette base servira également de réceptacle pour le nettoyage automatique. En effet, il n’est possible de lancer ce mode que lorsque le laveur est sur son support. Il servira à récolter et aspirer l’eau salie par le processus. Le cycle dure environ 3 minutes et comporte plusieurs phases afin de pré nettoyer le rouleau et les buses, puis une reconnaissance automatique de la charge en salissure et enfin le cycle en tant que tel. Très efficace, il est cependant dépourvu d’un système de séchage (à l’inverse du Dreame Bot W10). Il faudra donc prendre soin d’enlever le rouleau pour le faire sécher et ainsi éviter le développement de moisissures et de mauvaises odeurs.

La marque a pensé à ses consommateurs en proposant des accessoires et des consommables d’avance comme un filtre HEPA supplémentaire, un rouleau en plus, un bidon de produit de nettoyage « senteur propre » mais sans aucune liste d’ingrédients et un outil de nettoyage… Cet outil est en fait un écouvillon et, caché dans son manche, une « lame » pour enlever les cheveux et les poils pouvant s’enrouler autour de la brosse.

On peut dire que Dreame a mis sur le marché un appareil assez design, de très bonne qualité et très bien pensé. La première prise en main est excellente.

Fiche technique

Faisons un point sur les caractéristiques données par fabricant, bien qu’elles soient un peu faméliques…

  • Marque : Dreame
  • Modèle : H12
  • Puissance du moteur : 200W Brushless
  • Batterie : Li-ion, 6×4000 mAh. Ce type de batterie a une énergie assez élevée en terme de restitution mais une faible autonomie.
  • Force de succion : N.C..
  • Dimensions en cm : 111 X 22 x 29, sans la base et en incluant la brosse
  • Poids : 4,750 Kg
  • Autonomie : jusqu’à 35 minutes en mode automatique
  • Temps de charge : 5 heures environ
  • Programmes : mode automatique et mode aspiration
  • Puissance adaptative : oui
  • Niveau sonore : 72 dB en moyenne lors de nos tests
  • Station de charge : stand porte-accessoires, chargeur via contacteur et Auto-Wash. 30 x 33 cm.
  • Réservoir :900 ml pour l’eau propre et 500 ml pour l’eau sale / poussière
  • Ecran ; oui, LED couleur
  • Accessoires : 1 bidon de produit de nettoyage, 2 rouleaux et 2 filtres HEPA.
  • Autres : Alimentation x1, stand de rangement / chargement x 1, notice d’utilisation x 1 et outil pour enlever les poils et cheveux autour des rouleaux x1.

Les caractéristiques pour ce type de produit sont toujours à prendre avec du recul, en particulier la puissance du moteur, de la batterie et autres. La conception fait que pour une puissance moindre, un moteur mieux mis en œuvre dans un système va être bien plus performant. C’est un peu comme la course à l’aspiration pour les robots ou les aspirateurs balais. Une circulation avec des zones de turbulences internes fait que la puissance réelle chute drastiquement.

Mais ce qui est tout à fait concret, c’est le double programme et la puissance adaptative, un très gros point fort. L’écran LED est aussi très pratique et ludique pour l’utilisation. L’autonomie est conforme à ce qui se fait dans le secteur et son temps de charge est correct. Son design est vraiment réussi si on le compare au HW8 Pro de Jimmy. De même, les volumes des réservoirs font partis des plus gros du marché. L’autre point fort est le décentrage de son rouleau, pour passer au plus près des bords. Mais attention, nous insistons dessus, c’est le nettoyage des sols son dada, Il n’y a d’ailleurs pas de récupération de poussières à proprement parler. En effet, le fait d’aspirer liquides et solides va permettre d’éviter de trainer des salissures (poils, cheveux, poussières…) au sol lors du lavage et donc de plus salir qu’autre chose.

Dreame H12 : utilisation au quotidien

L’avantage d’un laveur par rapport à un aspirateur classique, c’est qu’il va nettoyer vos sols et pas seulement enlever les saletés. Après une aspiration, vous avez souvent des traces qui vont rester (traces de pas, de pattes, incrustations…) et qui sont impossibles à éliminer sans un bon coup d’huile de coude. De plus, il y a des dépôts organiques, des graisses et même parfois des micro-organismes qui se développent sur le sol. Un nettoyage en profondeur est donc régulièrement nécessaire. A moins que vous ne souffriez du syndrome de Diogène, un laveur de sol pourrait devenir votre compagnon des tâches domestiques en automatisant le passage de la since, de la serpillère, de la wassingue ou de la toile !

De plus, il est pénible de mettre de l’eau dans un seau ou l’évier, mouiller la serpillière, la mettre sur le balai, nettoyer, l’enlever, la rincer et la remettre en place… Sans compter que vous mettez les doigts dans le jus de sol et finissez avec de l’eau plus noire que le sol à nettoyer. Un laveur de sol rend cela beaucoup plus hygiéniques et rapides.

Le Dreame H12 fonctionne bien plus simplement que d’autres références pour lesquelles il est nécessaire de venir appuyer sur un bouton pour asperger le sol d’eau, comme un pistolet à eau ménager. Là, que nenni. Le Dreame va automatiquement humidifier le rouleau et adapter le débit en fonction des salissures rencontrées. Ainsi, votre rouleau est toujours idéalement humide et pourra décoller les saletés le plus simplement et facilement possible. C’est d’une simplicité enfantine. Seul le mode aspiration n’utilise pas cette distribution d’eau permanente.

Le point intéressant, nous en avons parlé, est le tractage motorisé du H12. Il va en effet avancer sans que vous n’ayez à le poussez. A l’inverse, ses 2 roues sur l’arrière vont permettre de le tirer sans forcer. Ainsi, il se passe très facilement et sera adapté à tous, même aux personnes qui ne peuvent manipuler d’objet lourds, encombrants ou rencontrant des difficultés à se déplacer (donc les personnes âgées ou rencontrant des difficultés de locomotion). Mais l’aspect pervers est le fait que, parfois, il aura tendance à avancer alors qu’on souhaite simplement le mettre en place sur un point donné ou le mettre à la verticale pour le mettre en pause.

La mise en pause est d’ailleurs un autre point intéressant comme nous l’avons déjà rapidement abordé. SI vous souhaitez vider le réservoir d’eau sale ou bouger un objet sur le passage, mettez votre Dreame H12 à la verticale et il s’arrête dans la seconde. Rebaissez-le et il se remet en fonctionnement directement, avec les mêmes réglages. Parfait ? Pas tout à fait car si vous cherchez à passer dans un coin, un espace un peu exigu, là où vous avez besoin de remettre le Dreame un peu plus vertical qu’à l’accoutumé, il se mettra en pause. Pouvoir choisir d’activer ou non cette option serait un plus.

L’écran est très lisible et réellement utile lors de l’utilisation. En particulier avec le halo périphérique qui vous informe de la quantité de liquide ou de poussière sur le sol. De même, vous pouvez vous assurer d’être sur le bon mode de nettoyage. C’est un vrai plus. Rares sont ceux avec ce type de dispositif et nous ne pouvons qu’abonder dans le sens de Dreame pour ce choix.

La question qui vous brule les lèvres ? Ça fonctionne ? Eh bien oui ! Nous avons fait des tests sur des salissures sèches comme de la farine étalée sur le sol. Mode Aspiration, donc pas d’eau. Et le résultat est très bon, aussi bien qu’un aspirateur balai classique. La seule différence est le fait que la poussière ira dans le bac à eau sale mais aura tendance à se mettre partout et en particulier à encrasser le filtre. C’est donc la preuve qu’il n’est pas un aspirateur classique et qu’il a besoin d’humidité pour un fonctionnement optimal. Cependant, pourquoi ne pas l’utiliser sur un sol peu sale au quotidien ? Pourquoi pas, mais nous sommes sur la limite de son utilisation.

En revanche, le mode aspiration fonctionne extrêmement bien sur les liquides, ce qui est normal car c’est l’utilisation attendu de ce programme. Il va aspirer sans aucun problème tout type de liquides, voire vous aider à écoper une machine à laver qui fuit (oui oui, on a essayé… par la force des choses). Nous l’avons testé sur de l’eau, mais cela fonctionne aussi bien sur du lait ou tout autre liquide, sans réelle limite de volume. Le facteur limitant sera la taille de son réservoir à eau sale. En effet, 500 ml, cela se remplie vite. D’autant que si le liquide aspiré est moussant, la mousse saturera les contacteurs et vous devrez vider avec moins d’eau dans le réservoir. Avoir un réceptacle plus grand aurait été un plus.

Pour la suite, nous avons mis la barre assez haute en mélangeant de l’eau, de la farine et du psyllium (qui gonfle avec l’eau) pour avoir une salissure pâteuse et collante. Il s’en est très bien sorti, avec mention même. Seuls les joints épais et creux du carrelage test lui ont un peu posé problème. Ce qui sur le principe est assez normal. Attention cependant en fonction des salissures, le réservoir à eau sale s’encrasse assez vite avec les poussières, les fibres et autres qui restent dans le filtre ou à l’ouverture de la canule du réservoir. En revanche, ce mélange peu ragoutant, gluant et collant a totalement encrassé le filtre, le bac à eau sale et le rouleau. Donc autant dire que s’il aspire ce type de souillures, il va pouvoir passer chez vous sans soucis. Nous avons donc pu valider le fait que tous les accessoires se lavent à l’eau claire et au détergeant.

Le système d’Auto-Nettoyage a démontré tout son intérêt à la suite de ces nettoyages de haut niveau. Et là encore, bonne surprise, le rouleau a retrouvé sa propreté initiale, ou presque. C’est un cycle très efficace même si un peu bruyant. Cependant, il est dommage qu’il n’y ait pas de prise en compte du volume d’eau propre restante lors de l’amorce du cycle pour éviter qu’il ne se mette en pause en plein milieu… De même, l’absence de séchage du rouleau fait que ce dernier restera humide. Si vous ne le mettez pas à sécher après démontage, il pourrait se développer des mauvaises odeurs à cause des moisissures qui proliféreront.

Faites-vous une idée de son fonctionnement grâce à notre test vidéo (n’hésitez pas à liker, ça fait plaisir). Vous verrez en particulier les essais de nettoyages sur des souillures diverses.

En conclusion, le Dreame H12 est une excellente surprise sur le marché des laveurs de sol. Il est polyvalent, pratique et hygiénique. Sa puissance adaptative fonctionne très bien et viendra modifier sa puissance d’aspiration et son débit d’eau en fonction de la quantité de salissures au sol. Ses deux modes de nettoyage (automatique et aspiration) permettent de s’adapter à la fois aux liquides et aux solides que vous pourrez avoir par terre. Le mode automatique humidifie le rouleau de nettoyage en permanence et en fonction de la puissance d’aspiration. Le mode aspiration n’utilise pas l’eau propre, mais seulement l’aspiration. Initialement dédiée aux liquides, il peut aussi être utilisé sur les solides mais ce n’est pas son utilisation première car l’encrassement du réservoir d’au sale et des filtres sera très rapide.

Nos tests sur l’eau, la farine et une pâte ont démontré qu’il lave très efficacement et vous laisse un sol propre. Son système de nettoyage automatique via son stand de rangement / chargement, garantit par ailleurs un entretien optimal de l’appareil et de ses rouleaux qui restent toujours propres. Ses 35 minutes d’autonomie peuvent néanmoins être un peu justes en fonction de la surface à nettoyer. On regrette également que l’absence de séchage du rouleau après le lavage favorise le développement de mauvaises odeurs. Il faudra donc le faire sécher par vous-même.

Sa taille imposante et son poids de 4,75 kg ne rendent pas pour autant le H12 difficile à passer grâce à un système auto-tractée efficace. La mise en pause automatique en position verticale est très utile lors du nettoyage mais peut être gênante dans les endroits exigus. Son réservoir d’eau propre de 900 ml est bien vu, même si celui d’eau sale de 500 ml se remplit très vite (surtout si ça mousse).

Son grand écran LED est un atout indéniable et ludique pour un nettoyage efficace.

En conclusion, le Dreame H12 fonctionne très bien et vient facilement à bout des tâches tenaces. Il vous permet de conserver votre parquet ou carrelage dans un état de propreté idéal. C’est un excellent complément aux aspirateurs robots et aux aspirateurs balais. Le meilleur que nous aillons testé, surtout à 399€, un prix raisonnable pour ce type d’appareil.

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !