[TEST] Un œil critique sur Alexa et ses rejetons 

Bonjour à tous, très chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre sur le site et dans le groupe, et nous vous en remercions.  Aujourd’hui, nous voulions mettre en avant notre œil critique sur Alexa et les enceintes connectées Echo.

En effet, vous vous êtes sûrement rendu compte, comme le nom du site l’indique, que nous sommes pro-Alexa (en plus d’être pro). Si vous ne vous en êtes pas rendu compte, relisez tout le site, vous verrez qu’il y a des signes. Mais être pro-Alexa, ne veut pas dire que nous ne pouvons pas être agacés par ses défauts et ses imperfections. Et c’est ce que nous allons faire dans cet article, les passer en revue.

L’application : un manque d’implication ?

Le premier contact avec la gamme Echo et Alexa va se faire via l’application smartphone dans la majorité des cas, et PC dans une moindre mesure. Et là, ben ça refroidi un peu… Pourquoi ? Car l’application n’est absolument pas au niveau de ce qu’Amazon peut nous fournir. D’ailleurs, elle n’est notée que 3,5 sur le Play Store.

Que peut-on lui reprocher ? Pas mal de chose au final :

  • Une interface très peu intuitive. Il est difficile de s’y retrouver dans les menus, les sous-menus… Les dernières mise à jour rendent quasiment impossible l’amélioration de la reconnaissance vocale d’Alexa car le menu dédié à l’envoi des commandes incomprises est presque impossible à trouver. Ce qui est assez dommage car, quand on a du temps à perdre, il y a une foule d’informations et d’aides bien pratiques. Bref, un beau bazar.
  • Elle est lente, mais lente… Que ce soit en Wi-Fi ou en 4G, rien n’y fait, elle se traîne. C’est brindezingue  quand même, on la croirait valétudinaire.
  • Assez souvent, l’installation d’un Echo par l’application smartphone est impossible. Dans ce cas, passer par la version web est la seule solution, et bien plus rapide.
  • La page accueil ne sert qu’à faire joli car elle n’a strictement aucun intérêt.

Les Echos : un manque de retour ?

Nos amis les Echos sont des machines formidables (qui vivent leur vie comme vous pouvez le voir dans nos BD) mais parfois assez irritantes. Le top des choses que nous pouvons leur reprocher :

  • Du jour au lendemain, les appareils ne nous entendent plus. Il faut alors parler fort, trop fort, pour l’activer. Le soir, au moment de l’extinction des feux, c’est assez asticotant. Et cela, quelle que soit la machine ou sa place. Les mises à jour ne semblent pas y faire grand-chose.
  • Des latences et des bugs réguliers sont à déplorer en ce moment : anneau rouge hypnotisant, anneau bleu de recherche sans réponse, … De quoi en perdre la voix…
  • Des routines fonctionnant très bien sont inopérantes du jour au lendemain, de même que des appareils connectés qui ne s’activent plus avec leurs petit noms…

Autres points concernant les Echos, c’est le fait que la France (et les pays francophone) ne semble pas être une priorité (et les Français ne supportent pas de ne pas être une priorité). En effet, nous attendons toujours le Fire TV stick 4K, le Fire TV Cube et Echo Show 2 (le 1 n’étant pas prévu ici d’ailleurs), qui sont disponibles depuis bien longtemps aux USA, UK et Allemagne. Nous devons d’ailleurs nous contenter d’un Fire TV Basic Edition, non compatible Alexa, lent et totalement fouillis. Pourquoi mettre et laisser en vente en France des produits de première génération sur le point d’être arrêtés et qui ne se trouvent plus ailleurs ?

Les Skills : un manque d’aptitudes ?

Nous nous sommes beaucoup plaints au début de l’expérience Alexa du nombre famélique de Skills disponibles. Cela a changé et maintenant mais, au regard de la qualité des presque 1000 Skills disponibles, nous pouvons presque dire qu’il y en a trop. Certaines ressemblant plus à des blagues qu’à des Skills.  Mais surtout, des marques phares comme Harmony, Samsung, LG … ne daignent pas perdre un temps ô combien précieux pour traduire en français une Skill déjà existante.

Les skills de news et de flash info ne sont pas en reste. Nous avons arrêté de compter avec les Alexiens le nombre de flash sans plus aucun contenu, de redites, de news identique des semaines durant ou encore de nouvelles fraîches de l’avant-veille. Ça ne parait pas grand-chose, mais en tant qu’utilisateurs, l’impression d’être pris pour un pigeon est bien réelle. Le support Alexa n’intéresse pas ? Pourtant, quand on voit les ventes d’enceintes dans le monde et le fait qu’Amazon est numéro un, on se demande si certains ne sont pas en train de louper le train…

« Bon finalement, on fait quoi ? » allez-vous nous demander ? Ben, on y va bien sûr ! Alexa et Echo sont une expérience encore jamais déployée pour le grand public. C’est le début du futur, des IA, des maisons 100 % connectées… Sauf que chez les Alexiens, le futur est déjà aujourd’hui. Les avantages sont bien supérieurs aux inconvénients, mais être pro-Alexa ne veut pas non plus dire absence d’esprit critique.

Partager :

Auteur de l’article : Jean-Christophe

Pour des réponses plus rapides à toutes vos questions, n’hésitez pas à rejoindre nos communautés consacrées à Alexa!

Groupe Facebook Les Alexiens – Communauté Amazon Alexa / Echo
Forum Les Alexiens – Forum Amazon Alexa / Echo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *