[TEST] Capteur Kecheer : une mini station météo Wi-Fi pour Tuya / Smart Life

Notre avis sur la station météo Kecheer

Kecheer Station Météo Wi-Fi

Station meteo sans fil,Kecheer WiFi intelligent, capteur de surveillance de thermomètre hygromètre, compatible avec Alexa 230ft, peut atteindre un contrôle ultra-longue distance

Prix au : 23 juillet 2021 23 h 39 min

Les capteurs de températures connectés sont nombreux. Qu'ils soient intégrés avec un appareil Echo comme celui de Amazon Echo 4 ou indépendant et avec hub comme le SwitchBot Meter, il en existe aussi qui sont Wi-Fi. Ainsi est la station météo Kecheer.

Sa fiche produit nous promet une prise en charge longue distance de 70 mètres, qui permettrait de surveiller de loin une dépendance. Vendue 27.29€ hors promotion, elle fonctionne sur le réseau Wi-Fi 2.4 GHz et est annoncée compatible avec Amazon Alexa, mais nous verrons qu'elle l'est également avec Google Assistant.

Kecheer : la station météo Wi-Fi pour Tuya / Smart Life

Unboxing

La mini station météo Kecheer est livrée dans une petite boite insignifiante, sans fioriture. Pas d'illustration, encore moins de photo, mais s'agissant d'une marque blanche Tuya, cela n'est pas très surprenant. Vous ne trouverez que le type de contenant et les informations basiques.

Mais l'essentiel se trouvant dedans, ouvrons vite. Nous trouvons :

  • Le capteur de température / hygrométrie Kecheer.
  • Une vis pour fixation murale.
  • Un petit mode opératoire en anglais mais suffisamment bien schématisé pour ne poser aucun problème pour la mise en service.

Ce capteur au petit gabarit, mais légèrement plus grand que le Switchbot meter, est un carré de seulement 6,3 cm x 6.5 cm x 2.8 cm pour 74 grammes. Il est livré sans les trois piles AA nécessaires. Le pourtour est en ABS blanc ce qui lui permet de ne pas craindre les manipulations à la différence de la protection de l'écran en plastique. Attention elle est relativement fine et fragile et peut marquer si les ongles trainent dessus… L'écran est de type LCD.

Au dos, vous avez en partie supérieure au centre un décrochement pour permettre de le suspendre avec la vis fournie (qui ne fait qu'un centimètre de long). Le couvercle du logement des piles glisse pour permettre d'y placer les 3 piles AA nécessaires à son fonctionnement.

Sur le dessus, le bouton d'appairage / réinitialisation. Au-dessous un petit support oblique pour permettre une meilleure lisibilité. Bien pensé !

L'écran

Il est de type LCD et vous retrouvez dessus les informations concernant :

  • La charge restante de la batterie
  • La qualité du Wi-Fi
  • La température
  • Le taux d'hygrométrie

 

Fiche technique

  • Marque : Kecheer
  • Dimensions : 6.3 cm x 6.5 cm x 2.8 cm
  • Matériaux : Plastique ABS
  • Coloris : Blanc
  • Ecran : LCD
  • Piles incluses : Non
  • Connectivité : Wi-Fi 2.4GHz
  • Plage de température  : -10°C – 55°C
  • Plage d'humidité relative : 0 – 100%
  • Intervalle des pas : 0.1 (température et hygrométrie)
  • Distance : 70 m en plein air / 20 m en intérieur
À LIRE :
Orvibo ST30 : un capteur de température et humidité ZigBee sous Home Assistant

Kecheer capteur de température et d'hygrométrie Wi-Fi

Installation et utilisation

Ce petit capteur fonctionne avec l'application couteau suisse : Smart Life, disponible sur Android ou iOS . Pour débuter avec celle-ci nous vous renvoyons vers notre tutoriel Smart Life.

Placez les piles et si le symbole Wi-Fi sur l'écran ne clignote pas, appuyez sur le bouton d'appairage 5 à 10 secondes pour la réinitialisation (pas plus longtemps, cela annule le mode appairage). Vous disposez alors de 60 secondes pour lancer la procédure.

Une fois sur la page d'accueil de l'application, appuyez sur le “+” en haut à droite et sélectionnez dans la catégorie “Sécurité et capteurs” au centre “Détecteur de chaleur”. Renseignez votre mot de passe Wi-Fi, confirmez que le symbole Wi-Fi clignote. Le détecteur est très rapidement reconnu. Il peut bien évidement être renommé en cliquant sur le crayon. Le signal Wi-Fi sur le capteur est maintenant fixe.

 

 

Le capteur prend place sur la page d'accueil de l'application.  Cliquons sur la vignette. Les premières informations remontent instantanément mais ne sont pas stabilisées. Il faut laisser le capteur de température/hygrométrie en place une vingtaine de minute pour qu'il soit opérationnel.

La température

C'est elle qui est proposée en premier. Au centre, la température est affichée en chiffre mais également sous forme de disque gradué qui va moduler en fonction de l'air ambiant. En partie inférieure, c'est un suivi sous forme de graphique.

L'humidité

En cliquant sur “Humidity”, une même présentation est faite avec cette fois les données hygrométriques. Mais, ici, la précision ne va pas après la décimale.

 

En cliquant sur “more temp” ou “more humidity” vous obtenez un relevé détaillé sur 24h, avec une petite flèche indiquant le mouvement à la hausse ou à la baisse Si vous préférez, vous pouvez sélectionner un autre graphe parmi semaine, mois, année en cliquant sur “Date” en haut à droite.

 

Le % indiqué entre parenthèse à côté de la température ou de l'humidité correspond à l'écart entre le chiffre affiché le plus proche sur la ligne du graphique et celui de la situation actuelle.

Ainsi :

  • Pour la température : 22.1° + 2% = 22.5°, la température a progressé de 2% en dépassant le nouveau seuil.
  • Pour l'humidité : 66.7% – 8% = 61% arrondi à 60%. le taux d'humidité à réduit de 8% en passant le précédent plafond.

Ce sont des approximations, l'appareil n'affine pas plus.

Sur l'une ou l'autre des pages, posez le doigt sur un endroit spécifique et vous aurez les informations de la température ou de l'humidité à un horaire particulier.

Cliquez sur l'une des flèches < ou > pour modifier la journée/semaine/mois/année.

Cliquez sur le crayon en haut de page, vous accédez à la page des paramètres avec la possibilité de renommer le capteur Kecheer. Bien que nous ayons par la suite procédé à la création d'une automatisation dans le menu adéquat : “scénario” accessible depuis la page principale, celui-ci n'apparait pas dans la rubrique “scénario et automatisation”. L'automatisation créer remonte dans l'application Alexa mais ne pourra être utilisée. Vous pouvez également créer un raccourcis sur la page d'accueil de votre smartphone qui ouvrira alors directement la page de l'appareil dans l'application Smart Life.

 

Avec Amazon Alexa

Alors disons-le de suite, seule l'information sur la température remonte.

Pour que le capteur de température s'affiche dans l'application Alexa, il est nécessaire d'activer la skill Smart Life et de lier les comptes. Une fois cela fait, il apparait directement dans les nouveaux appareils mais comme vous pouvez le constater il ne sera possible que d'interroger notre assistante vocale préférée pour connaitre la température de l'endroit ou il est placé.

  • Alexa, quelle est la température de “température humidity sensor”  [ou nom que vous lui avez donné]” ?

Avec Google Assistant

Ici également, il faut que l'add-on Smart Life soit installé. Si besoin allez le rechercher en cliquant sur le “+” puis sur Configurer un appareil et enfin surFonctionne avec Google. Avec la loupe recherchez “Smart Life” et liez le compte Google Home à Smart Life. Cela étant fait, le capteur remonte instantanément et prend place sur la page d'accueil.  Vous pouvez l'intégrer dans une pièce et le renommer.

Google Assistant répondra de la même manière qu'Alexa pour vous donner la température et il n'est point question de routines ici aussi.

À LIRE :
SwitchBot Meter : test du capteur hygrométrie et température connecté

Capteur Kecheer : utilisation au quotidien de la mini station météo

Si l'installation sur Smart Life est très simple et ne pose aucune difficulté, il faut bien reconnaitre que par la suite ce n'est pas l'utilisation principale qui en sera faite, même si elle est très visuelle, puisque l'appareil peut être interroger vocalement par Alexa ou Google Assistant. Tout du moins pour la seule donnée disponible : la température. De plus si la lecture de la température ou de l'humidité sur la zone centrale est compréhensible, le découpage des gradations ne semble pas toujours logique. Toutefois, disposer de l'historique est une bonne chose.

Nous avons comparé les relevés transmis par le capteur météo Kecheer à ceux du Switchbot Meter en ZigBee et un autre appareil plus basique. Les deux dispositifs connectés sont rigoureusement identiques. Le capteur Wi-Fi est même légèrement plus précis en ce qui concerne la donnée hygrométrique puisqu'il pousse l'information au dixième, ce que ne fait pas le Switchbot Meter. Pour ce qui est de la comparaison avec notre vieille station météo, la température est sensiblement la même, c'est le taux d'hygrométrie qui est légèrement différent.

Concernant la distance de réception, tout va dépendre de la configuration des lieux, de la qualité du débit. Il est donc difficile de confirmer ou d'infirmer la distance  Nous l'avons testé à une quarantaine de mètres de distance notre box. Le réseau passant sans difficulté nous avons bien eu les données.

 

En conclusion, Keecher propose un petit boitier sympathique pris en charge par Smart Life de Tuya. Si vous disposez d'autres appareils, vous pouvez facilement créer des automatisations, ce qui est intéressant pour se libérer des actions manuelles. Notre plus gros regret reste l‘absence de prise en compte par les assistants vocaux des données concernant l'humidité ou même la possibilité de créer des routines. Si vous recherchez un petit capteur Wi-Fi, fiable et facile à installer, cette mini station connectée est faite pour vous. Par contre, attendez une promotion car le prix a pris de l’embonpoint depuis que nous l'avons acquis.
Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.