Roomba i3+ : iRobot étoffe sa gamme d’aspirateurs robots

Le spécialiste américain du robot aspirateur revient en ce début d’année avec la sortie en France de son dernier modèle d’entrée de gamme : le nouvel iRobot Roomba i3+ ! Lancé aux États-Unis il y a quelques mois déjà, ce nouveau robot vient étoffer la célèbre gamme Roomba et « offrir non seulement des performances de nettoyage exceptionnelles, mais aussi une meilleure personnalisation et un meilleur contrôle sur le nettoyage » selon Keith Hartsfield, vice président d’iRobot.

iRobot Roomba i3+ : design et performance

Nouveau iRobot Roomba i3+ : un aspirateur performant
Le nouvel iRobot Roomba i3 / i3152 – © iRobot

La première chose que l’on remarque est sans aucun doute l’aspect discret de l’appareil. Le Roomba i3+ se pare en effet d’un nouveau design plus élégant que ses prédécesseurs avec, notamment, une façade “effet tissu” évitant les traces de doigts et attirant moins la poussière. Une excellente idée car, résidant en permanence au sol au plus près de la saleté, nos robots ont une fâcheuse tendance à se couvrir de poussière.

Niveau efficacité, le Roomba i3+ nous promet des performances exceptionnelles et jusqu’à 10 fois supérieures à celles de la série Roomba 600. S’appuyant sur un navigation systématique, il est capable de nettoyer méticuleusement toutes les surfaces de façon linéaire, qu’il s’agisse de sols durs ou de tapis et moquettes. Un nettoyage qui se promet très efficace, comme toujours chez iRobot, grâce à une technologie maison en trois étapes s’appuyant sur un système de doubles brosses en caoutchouc multi-surfaces tout particulièrement efficace sur les poils animaux domestiques. L’appareil reprend également la très efficace technologie maison Dirt Detect™ qui lui permet de détecter les zones particulièrement sales à l’aide d’un capteur et d’insister tout particulièrement dessus.

Bien que non doté d’une caméra et donc de la capacité de cartographier, le Roomba i3+ n’en demeure pas moins intelligent grâce à la plateforme iRobot Genius qui lui permet d’évoluer et de devenir plus intelligent au fil du temps. Il est évidemment équipé d’un filtre haute performance capturant 99% des allergènes et capable de retourner se recharger seul avant de reprendre son cycle de nettoyage s’il n’est pas terminé.

Comme les autres modèles connectés de la marque, l’iRobot Roomba i3+ est bien entendu compatible avec les assistants vocaux et, qu’il s’agisse de Google Assistant ou Amazon Alexa, une simple commande vocale permettant de demander à Roomba de commencer un nettoyage, de l’interrompre ou encore de rentrer à la station. Un vrai plus au quotidien !

Oubliez votre Roomba pendant plusieurs mois

La Clean Base d'iRobot
Le Roomba i3+ est livré avec la fameuse Clean Base™ – © iRobot

Comme l’aspirateur iRobot Roomba i7+ testé ici ou encore le très haut de gamme Roomba s9+, le Roomba i3+ est équipé de la Clean Base™, une station de vidage automatique lui conférant une autonomie jusqu’à 60 jours.

Un confort habituellement réservé aux robots les plus onéreux qui permet d’entièrement se reposer sur l’appareil sans avoir à penser à vider son bac à poussière après chaque passage. Équipé d’un sac hermétique AllergenLock™ composé de quatre couches de matériaux anti-allergènes, il permet de retenir 99% des pollens et moisissures que laisseriez s’échapper en vidant le bac dans votre poubelle et permet donc de conserver un environnement sain. Une nouveauté intéressante qui place ce nouveau robot dans le haut du panier de l’entrée de gamme et rend enfin accessible cet accessoire vraiment pratique à un tarif bien plus raisonnable qu’à l’accoutumée.

Proposé à 699€, l’aspirateur iRobot Roomba i3+ est disponible en France dès aujourd’hui sur le site de la marque et peut également être acheté sans la Clean Base™ à partir de 449€. Il sera également disponible chez les distributeurs partenaires d’ici la fin du mois.
Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.