Actualités

Ring : la reconnaissance faciale bientôt déployée?

Reconnaissance faciale : Ring et Amazon travaillent à améliorer leurs camérasVos caméras et sonnettes connectées Ring sauront-elles bientôt reconnaître votre visage? C’est fort possible, pour ne pas dire probable, tant les rumeurs qui circulent à ce sujet depuis des mois sont persistantes. Déjà critiquée pour ses nombreux accords passés avec la police – Ring collabore avec 1 187 unités, essentiellement aux États-Unis – et quelques services de lutte contre les incendies, la filiale d’Amazon ne cache pas ses ambitions et laisse la porte ouverte en se contentant de répondre qu’elle innove « fréquemment en fonction de la demande de ses clients ». Une ambition récemment confirmée par une enquête envoyée à certains bêta-testeurs des caméras de la marque et visiblement destinée à prendre la température.

La reconnaissance faciale, une fonctionnalité comme une autre?

Une fois de plus, la société est particulièrement exposée pour une simple raison : elle appartient à Amazon. Si les médias en font ses choux gras, il faut tout de même préciser que Ring ne serait pas la première, loin de là, à proposer de tels systèmes. Nombreux sont en effet ses concurrents à y avoir déjà recours, au premier rang desquels on peut citer Google et ses produits Nest, Wisenet ou encore Honeywell.

De notre côté de l’Atlantique, une startup bien française propose déjà ce système : Netatmo. Nous avions pu le constater lors de notre test de la caméra d’intérieur Netatmo Welcome, la reconnaissance faciale est largement au point et apporte un véritable confort d’utilisation au quotidien en nous signalant quelles personnes sont présentes chez nous ou en déclenchant une alarme si un visage est inconnu. Notre robot aspirateur Roborock S6 avait d’ailleurs été détecté comme un animal domestique lors de nos essais…

Selon le site Ars Technica, qui révèle l’information, Ring réfléchirait elle-aussi à utiliser la reconnaissance faciale afin d’effectuer de la détection d’objets et de visages, de la détection audio, ou encore de la présence d’une voiture grâce à la reconnaissance des plaques d’immatriculation. Des fonctionnalités qui permettraient « d’activer des alarmes et d’éloigner des criminels potentiels », selon un porte-parole de la marque qui a tenu à préciser que « ces fonctionnalités ne sont pas disponibles sur les appareils Ring, mais le sont déjà sur des produits similaires d’autres fabricants d’appareils ».

La confidentialité au cœur des préoccupations

Si Amazon a précisé, dans une lettre du 6 janvier au Congrès américain (PDF), qu’elle n’utilise pas pour le moment une telle technologie, et notamment sa plateforme Rekognition, elle n’a cependant pas exclu de le faire à l’avenir en déclarant que si ses clients veulent « ces fonctionnalités dans les caméras de sécurité Ring, nous ne publierons ces fonctionnalités qu’avec une conception réfléchie, notamment la confidentialité, la sécurité et le contrôle des utilisateurs, et nous communiquerons clairement avec nos clients lorsque nous proposerons de nouvelles fonctionnalités ».

Ce type de système n’est en effet pas sans soulever des questions concernant la confidentialité des données. Après s’être faite épingler par certains médias qui avaient découverts qu’une poignée d’employés européens de la marque pouvaient consulter nos enregistrements afin d’améliorer son système, Ring a pris les choses en main et rassure depuis peu ses utilisateurs sur la sécurité jusque dans son application.

« Comme de nombreuses entreprises, nous nous engageons régulièrement avec nos clients pour mieux comprendre les types de produits et fonctionnalités qu’ils pourraient trouver utiles. La confidentialité est fondamentale pour nous, et tous les produits et fonctionnalités que nous développons incluent de solides protections de la confidentialité et fournissent aux clients des contrôles de confidentialité » a récemment déclaré un porte-parole de Ring. Des contrôles très relatifs pour le moment, il faut le reconnaître, mais qui semblent au cœur des préoccupation du fabricant de caméras connectées.

En tant que fans de nouvelles technologies, chez Les Alexiens nous avons hâte de découvrir de tels systèmes. Si nous restons vigilants quant à l’utilisation de nos données, la reconnaissance faciale pourrait en effet nous apporter toujours plus de sécurité et de confort dans l’utilisation de nos dispositifs de surveillance domestique. Après les scandales de ses dernières années, en particulier celui de Facebook et Cambridge Analytica, il nous paraît assez évident que les GAFAM éviteront soigneusement de se risquer à nouveau à de la mauvaise pub de ce type.

Source
Arstechnica.com

Alexien Modo

Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page