Matter : Amazon Echo et eero prendront en charge Thread

Après avoir annoncé l’arrivée de Matter sur Amazon Echo en juillet, puis plus récemment sur ses routeurs Wi-Fi eero, le géant de Seattle enfonce le clou et nous promet aujourd’hui des mises à jour pour la prise en charge du protocole Thread, élargissant davantage son engagement envers Matter, la nouvelle norme domotique qui défraie la chronique…

Amazon Echo et eero pourront utiliser le protocole Thread

Avec plus de 140 000 appareils compatibles Alexa, Amazon est au cœur de nombreuses maisons connectées, ses utilisateurs ayant déjà connecté plus de 200 millions d’objets connectés via les protocoles WiFi, ZigBee et BLE.

Afin de faciliter toujours plus leur utilisation, le leader mondial du e-commerce va aujourd’hui plus loin en ajoutant, outre la prise en charge de Matter dès l’année prochaine, le protocole Thread sur ses enceintes Amazon Echo et ses routeurs eero.

Déjà membre du groupe de travail depuis 5 ans, Amazon annonce en effet avoir rejoint Apple, Google et Samsung au conseil d’administration de Thread Group, preuve de son implication grandissante. « En tant que membre du conseil d’administration, nous sommes ravis de fournir un leadership éclairé et un plaidoyer pour Thread en tant que norme, de contribuer au développement open source en cours et d’augmenter le nombre de routeurs de frontière Thread » peut-on lire dans le communiqué d’Amazon.

Concrètement, cela se traduira par la possibilité d’utiliser Thread sur eero 6 ou eero Pro 6, mais également sur les enceintes Amazon Echo 4 et celles à venir. L’entreprise fondée par Jeff Bezos précise que le protocole y sera disponible à temps pour la sortie du SDK de Matter l’année prochaine et que la prise en charge d’appareils Echo supplémentaires devrait suivre plus tard.

À LIRE :
Amazon Echo : le standard domotique Matter bientôt disponible !

Thread, c’est quoi ?

Contrairement à Matter qui s’entend comme une norme unificatrice, Thread est un protocole de réseau. Particulièrement intéressant en domotique, il utilise 6LoWPAN et le protocole sans fil IEEE 802.15.4 afin de créer des réseaux maillés à faible consommation, à faible bande passante et à faible latence.

Dans ce type de réseau, tous les appareils peuvent jouer le rôle de routeur, ce qui leur permet de se transmettre directement des informations sans avoir besoin d’un routeur central.

Ce fonctionnement offre plusieurs avantages :

  • Meilleure portée : Thread peut atteindre tous les recoins d’une maison, même grande, chaque appareil pouvant agir comme routeur et pouvant relayer les informations. Ainsi, plus le réseau Thread contient d’appareils, plus la portée du signal sans fil est grande.
  • Faible consommation d’énergie : à l’instar du ZigBee, ce protocole est si sobre que des appareils avec de simples piles plates peuvent se connecter à Internet et à d’autres produits tout en gardant une autonomie de plusieurs années.
  • Fonctionnement en local : Thread ne dépend pas de votre réseau Wi-Fi et fonctionne même si votre routeur / box est hors tension. Si vous n’avez plus accès à Internet, vos objets connectés restent utilisables.

Concrètement, avec la prise en charge de Matter, Thread et du Wi-Fi dans les appareils Echo, les utilisateurs d’Alexa pourront connecter tous leurs appareils domestiques intelligents compatibles Matter directement à leurs enceintes connectées afin de les contrôler avec de simples commandes vocales Alexa.

Amazon prend l’exemple de la marque Eve, qui fabrique des capteurs, des prises et autres éclairages qui ne fonctionnaient auparavant qu’avec HomeKit d’Apple. Avec Matter et Thread, le géant du e-commerce promet qu’ils pourront se connecter à Alexa tout aussi simplement.

Bref, si le protocole Thread a jusqu’ici eu un peu de mal à s’imposer, son intégration à Matter et la possibilité de l’utiliser sur enceintes HomePod d’Apple, Nest de Google ou encore Echo d’Amazon devrait le propulser au rang d’incontournable dans la domotique de ces prochaines années.

https://youtu.be/iHrbdQKymvA

Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.