Test Yeedi Vac Station : le robot se dote d’un dock de vidage automatique

Notre avis sur la station de vidange pour le robot aspirateur Yeedi Vac Max

Yeedi Vac Station

yeedi vac station Robot Aspirateur Laveur, vidange automatique, aspiration 3000 Pa, détection de tapis, cartographie et navigation visuelles intelligentes, programme de nettoyage, 200min d'autonomie

Prix au : 20 octobre 2021 18 h 03 min

La voilà, la station de vidage automatique Yeedi Vac Station dont nous avions pressenti l’arrivée en examinant le entrailles du robot et en épluchant son application. Elle vient en complément du robot aspirateur 2 en 1 Yeddi Vac Max que nous vous avons présenté dernièrement. Celui-ci entre dans la cour des grands en offrant non seulement le nettoyage et l’aspiration de vos sols mais aussi la gestion de l’évacuation des poussières du bac. Regardons-la de plus près.

À LIRE :
Test Yeedi Vac Max : un aspirateur robot 2-en-1 complet

Yeedi Vac Station : une station de collecte automatique pour le robot Yeedi Vac Max

Unboxing

La station de vidage automatique Yeedi Vac Max nous est arrivée dans un gros carton de 47 cm x 36.5 cm x 31 cm et de près de 7 kg. Aucune fioriture sur celui-ci, si ce n’est la marque et son logo.

Si l’aspect extérieur n’est pas des plus emballant, l’intérieur l’est bien plus. A l’ouverture, bien que la station semble se présenter par le « siège », il n’en est rien ! Elle est démontée. Tout est ainsi bien calé dans deux coques moulées en cellulose posées l’une sur l’autre. Chaque élément est sous sachet plastique pour éviter rayures et poussières même les manuels d’utilisation (il s’agit du manuel du robot aspirateur, avec le dock, pas avec la station de vidage), guide de démarrage rapide (qui concerne bien la station), consigne de sécurité et déclaration de conformité ont le leur. Une plaque en mousse recouvre le tout pour parfaire la protection pendant le transport.

Prenons les choses dans l’ordre.

En premier, nous avons affaire à la semelle/dock de rechargement pour le robot Yeedi Vac Max. Elle mesure 30 cm dans sa partie la plus large 42 cm de profondeur par 4.5 cm de hauteur au maximum. Elle est très légère puisqu’elle ne pèse que 840 grammes. Faite de plastique ABS blanc, on trouve sur son dessus les contacteurs qui seront en contact avec le robot. C’est en venant se placer dessus qu’il pourra se recharger. L’ancien dock n’a donc plus lieu d’être. Les deux trous à l’avant seront en contact direct avec le bac à poussières dont ils vont permettre d’évacuer le contenu dans la colonne grâce à une forte puissance d’aspiration de 1000W. Celle-ci va ainsi soulever les deux clapets au fond du bac pour permettre le transfert.

Au-dessous, répartis sur toute la surface, 6 patins antidérapants en mousse assurent la stabilité au sol de la Yeedi Vac Station. Ils entourent le circuit d’aspiration qui peut, au besoin, être démonté pour un nettoyage complet ou pour intervenir sur une éventuelle obstruction du conduit.

Au dos, un porte-câble permet d’enrouler l’excédent de cordon. Enfin, deux encoches sont destinées à recevoir le colonne d’aspiration, le cœur de la bête !

Le socle n’est pas plan, mais fait une pente vers le collecteur grimpant jusqu’à une altitude de 4.5 cm !

En plastique translucide, la semelle d’approche présente deux pattes qui viennent s'emboiter dans les deux encoches sous le socle. Attention elles ne sont pas clipsables. Si vous soulevez la station, la semelle restera au sol. L'emprise est relativement importante avec 57 cm de long, il faut en tenir compte pour l'emplacement. Préférez un coin tranquille afin de ne pas marcher sur la semelle translucide qui se confond aisément avec le sol.

Au titre des accessoires, nous avons :

  • 1 x cordon électrique de 1.70 mètre.
  • 2 x sac aspirateur : un dans la station et un d’avance, ils ont une contenance de 2.5L.
  • 3 x vis : eh oui, il va falloir assembler le socle avec la station…
  • 1 x tournevis cruciforme qui va avec.

Grâce à la station de vidage automatique Yeedi Vac Station, vous n’aurez plus à mettre les mains dans la saleté pour vider le bac à poussière, le robot Yeedi Vac Max étant maintenant capable de le faire seul. Il suffit d’ouvrir de temps à autre le capot et de retirer le sac pour le jeter sans être en contact direct avec les détritus que le robot aura collecté lors de ses passages.

Compacte avec ses 19 cm x 22 cm x 38.6 cm pour 3.5kg, la station pour Yeedi Vac Max est en ABS blanc avec une touche de bleu ciel en liseré sur le pourtour du couvercle. C’est plutôt chouette.

Au dos, on retrouve simplement la seconde partie du support pour enrouler l’excédant de câble électrique.

En ouvrant le capot qui a une fermeture en mode « bouton poussoir » on découvre un sac déjà en place.

Installation et utilisation de la station Yeedi

Avant d’utiliser le robot aspirateur Yeedi Vac Max et sa station de vidage un petit assemblage est nécessaire. Petit car il ne s’agit que de 3 vis à fixer. Une sur chacune des parties qui viennent reposer dans les creux.

Une fois la station alimentée électriquement, sous la zone de pression d’ouverture du collecteur, une LED témoin s’allume selon les cas :

  • Blanc fixe : la station collecte les poussières ou la puissance d’aspiration est diminuée.
  • Rouge fixe : couvercle ouvert ou le sac à poussière n’est pas installé ou encore la station n’a pas réussi à évacuer la poussière.
  • Éteinte : la station est en veille ou le robot est en mode : ne pas déranger.

Si vous aviez déjà le robot aspirateur Yeedi Vac Max, aucun soucis pour que le robot soit pris en charge par son nouveau dock de rechargement. Débranchez l’ancien dock, branchez le nouveau et placer le robot dessus. Voila. Aucune action d’appairage entre les deux n’est à effectuer.

En se rendant sur l’application Yeedi, dans « Préférence de nettoyage« , il est maintenant possible, pour pas dire nécessaire, d’activer le vidage automatique. L’icône correspondante s’affiche en bleu sur la page d’accueil. Dans la partie de la gestion du nettoyage, le mode « vidage automatique » s’est substitué à « retour à la base ».

 

Notre avis sur Yeedi Vac Max

A l’utilisation, l’aspiration se fait par le fond du robot et remonte dans la colonne pour atterrir dans le sac. Lorsque l’extraction va commencer le robot vous annonce « vidage de la poussière ». Comptez 20 secondes pour l’évacuation du bac vers le collecteur. L’opération n’est pas des plus silencieuses puisque le niveau sonore oscille entre 67 et 71 dB, mais n’est pas non plus des plus bruyantes et cela ne dure de toute façon que très peu de temps.

Bien que la puissance d’extraction soit importante, si la poussière est trop compacte dans le bac, elle ne pourra pas s’évacuer par les trappes. Notre Yeedi Vac Max a fait son office en passant sur des tapis très fibreux il faut l’avouer, ceci explique cela. Pour un usage sur sol dur où il n’aura majoritairement que de la poussière cela ne posera pas de soucis. Si vous êtes confronté à la perte des poils de votre animal à quatre pattes, vous devez passer régulièrement, voire quotidiennement l’aspirateur, cela ne devrait pas être un souci non plus.

En conclusion, la station de vidage pour le robot aspirateur Yeedi Vac Max est le complément que nous attendions. Cela devient le standard de base. Mais attention si la poussière s’est trop amalgamé la vidage ne pourra s’effectuer. Le coté compact est très appréciable et son design sobre la rend presque inaperçue.
À LIRE :
Test Yeedi Vac Max : un aspirateur robot 2-en-1 complet
Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.