[TEST] Ultenic T10 : un robot aspirateur presque complet

Notre avis sur l'aspirateur robot avec collecteur de poussière

Ultenic T10 Robot Aspirateur

Ultenic T10 - Robot aspirateur et laveur avec collecteur de poussière

Prix au : 28 septembre 2021 9 h 23 min

Ultenic n’en fini pas de lancer de nouveaux aspirateurs robots (ou aspibots pour les intimes) sur le marché européen. Toujours à des prix de moyenne voire d’entrée de gamme, pour une qualité et des services proches du haut de gamme. Un bon choix pour les personnes voulant s’équiper de façon sérieuse sans se ruiner et, avec son nouvel Ultenic T10, la marque entend vous proposer ce qu’il fait de mieux : 3000 Pa, aspirateur et laveur, navigation LDS précise, multicarte, bourré de capteur mais également équipé d’un collecteur automatique de poussière, le tout pour moins de 600€. Nous allons voir ce qu’il a dans le ventre.

Ultenic T10 : unboxing du robot

La marque compte des dizaines de technologies brevetées à son actif et met au point des appareils pour effectuer un large éventail de tâches ménagères. En plus de la qualité, elle mise aussi sur un design épuré, stylé et agréable à regarder. Présente dans plus de 30 pays, l'entreprise s'engage à offrir des produits d’un très bon rapport qualité / prix, nous allons voir ce qu’il en est avec cet Ultenic T10.

Attention, vous allez recevoir un gros, très gros carton ! En effet, votre robot est livré avec une base qui fait collecteur de poussière, et cela prend de la place. Comptez 40 x 40 x 36 cm et presque 9 kg. Le conditionnement est assez simple, portant le nom et un dessin du robot. Rien de plus.

En ouvrant par le dessus, nous voyons que notre robot est bien protégé et bien calé sous des feuilles en mousse et des morceaux de cartons recyclé relativement durs pour une meilleure tenue durant le transport. L’ensemble des éléments est également emballé indépendamment dans des sachets en plastique recyclable.

Effectivement, les packagings de la marque ne sont ni les plus colorés ni les plus avenants, mais l'entreprise chinoise mise avant tout sur l’utilité et la praticité. Et là, il faut reconnaître que c’est le cas. Votre robot Ultenic T10 ne risque pas de souffrir du transport, et c’est le plus important.

En déballant le tout, nous ne tombons pas sur des bandes magnétiques servant à délimiter les pièces. Le robot est donc équipé d’un système de cartographie (et cela se voit avec sa tourelle). Il y a en revanche des piles, une télécommande… Et ça, c’est top ! Nous allons jeter un coup d’œil aux accessoires tout à l’heure.

A la sortie du carton, l'aspirateur Ultenic T10 est revêtu d’une feuille de calque reprenant les caractéristiques principales du produit : cartographie multi-étages, système d’aspiration adaptatif, lavage et aspiration, navigation laser, collecteur automatique de poussière et fonctionne avec l'application Alexa (normalement) et Google Assistant . Vous avez également le QR-Code pour télécharger l’application.

La couleur blanc ivoire est plutôt sympa et passe partout dans un intérieur. Le design est assez standard ainsi que ses dimensions avec ses 35 cm de diamètre et ses 9,8 cm de hauteur (avec le lidar). Il pèse 3,6 Kg ce qui en fait l’un des plus lourds de la marque.

Au niveau des matériaux, il est en plastique sur l’ensemble de sa structure (ABS et polycarbonate) et un peu de revêtement métallisé brossé sur le dessus du Lidar. Le tout est du plus bel effet avec cette couleur crème et ses touches argentées. Nous n’avons constaté aucun problème de finition sur le produit testé. Il est vraiment de très bonne qualité !

La façade avant du robot est constitué d’un bumper en demi-cercle. Il comporte une bande de protection en matière siliconé mais également trois capteurs différents :

  • Un capteur frontal infra-rouge anticollision et de détection de la base,
  • Des capteurs latéraux (droite et gauche) de détection de la base.
  • Un capteur de pression qui s’activera si le robot heurte un objet.

Sur les côtés, vous voyez également deux « grilles » de part et d’autre de la façade arrière. Ces dernières servent pour l’une à l’aération et pour l’autre à cacher un hautparleur. Il y a également un bouton reset en cas de besoin.

Au niveau des capteurs, nous avons bien entendu le Lidar. C’est celui de dernière génération de la marque, le LODS pour Laser Obstacle Détection System doté également de leur ultime software ILNS 8.0 pour Intelligent Laser Navigation System. Que de chemin parcouru entre l’utilisation d’un système Lidar pour cartographier la lune en 1971 et aujourd’hui pour permettre à votre robot de bien se repérer dans votre appartement ! Grâce à lui, vous pourrez avoir une cartographie multi secteur, avec division de zones, zones interdites… Cela va également permettre une bien meilleure navigation que les version précédente (33% plus efficace). En tout cas, rien à voir avec le robot Ultenic D5S Pro testé tout récemment.

Sur le dessus, vous avez un double bouton pour vous permettre de piloter le T10. Nous sommes sur quelque chose de très simple.

Le bouton « Maison » va servir à :

  • Faire retourner le robot à la base quand il nettoie

Le bouton « Power » va permettre :

  • D’allumer le T10 avec un appui long,
  • De l’éteindre, avec un appui bref.
  • Lancer un cycle de nettoyage avec un appui bref.
  • Mettre le nettoyage en pause et le reprendre quand il est en fonctionnement

Le double bouton va aussi servir d’indicateur LED (même couleur sur la totalité)

– Lumière bleue clignotante : mise sous tension / configuration du réseau / mise à niveau du micrologiciel
– Lumière bleue fixe : allumée / état de fonctionnement normal
– Lumière jaune clignotante : batterie faible / recharge
– Voyant vert clignotant : chargement
– Voyant vert fixe : complètement chargé
– Lumière rouge clignotante : erreur
– Éclairage éteint : éteint / veille

Pour faire entrer le robot en mode appairage, vous n’aurez qu’à appuyer sur le bouton maison et power pendant 5 secondes.

Le problème des alertes relatif à l’application reste en revanche toujours d’actualité. Vous aurez des alertes visuelles et sonores, mais il n’y aura pas de message pop-up de l’application. Donc si votre robot a un souci quand vous n’êtes pas chez vous, vous le découvrirez à votre retour ou vous devrez aller voir dans les paramètres de l’app.

Si on regarde le dessous de notre robot, nous découvrons deux pneus montés sur un système d’amortis lui permettant de gérer des dénivelés de 2,5 cm au maximum. Suffisant pour faire les raccords entre parquet et carrelage par exemple, ou les pas de portes.

Il a également un unique emplacement pour la brossette latéral. Cette dernière se visse. En pratique, une ou deux brosses ne vont pas grandement changer la qualité du nettoyage. D’autant que vu son emplacement, sur la gauche, donc la droite quand il nettoie, cela va lui permettre de nettoyer les angles et les bords de murs sans problème. D’autant que sur ce modèle, la brosse principale fait 17 cm de large, donc relativement grande pour un meilleur nettoyage.

Vous remarquerez également la roulette 360° sur l’avant, entre deux plots de chargement qui ne serviront pas. Vous avez également 4 capteurs de vide qui serviront à ce que le robot ne tombe pas s’il est en haut d’un escalier par exemple ou qu’il vous appelle à l’aide quand il grimpe aux rideaux.

Nous sommes sur un dessous relativement standard avec une grille de protection pour éviter d’aspirer des grosses pièces et de bloquer l’entrée d’air et la brosse principale. Il y a de plus une petite raclette pour éviter de laisser de la poussière sur le sol, surtout quand vous êtes en puissance d’aspiration basse.

 

 

La brosse est similaire à celle des autres produits de la marque, à savoir qu’elle est constituée de lamelles de plastique souple pour venir taper le sol et décoller les saletés et de poils souples pour les ramener dans la zone d’aspiration. Pas de traitement spécifique ou de technologie particulière pour éviter que les poils ne s’enroulent autour. Penser à la changer tous les 6 à 12 mois en fonction de votre utilisation.

 

Il est bien entendu possible de retirer le bac à poussière 2 en 1 car il fait aussi réservoir d’eau. Concernant les capacités, nous sommes sur 280 ml de poussière et 300 ml d’eau. Cela peut paraître assez peu pour la contenance des saletés mais n’oubliez pas que vous avez un collecteur automatique qui videra le bac quand le robot retournera à la base. Il s’enlève très facilement avec un bouton à tirette.

Il est bien entendu doté d’un préfiltre en maillage plastique, un filtre éponge et un filtre HEPA. Cette triple protection est bien pratique à l’utilisation car le filtre HEPA va beaucoup moins vite se saturer. L’ensemble s’enlève complètement pour se laver à l’eau claire (bien faire sécher pour éviter de cramer le moteur au redémarrage).

Mais ce bac a une spécificité qui nous laisse un peu dubitatifs. Si vous le regardez de plus près, vous remarquerez que les connecteurs de chargement sont situés … sur le bac. Et pour être plus complet, sur la réserve d’eau également. Même si la sécurité semble être garantie, il est assez étrange de le remplir d’eau, l’essuyer et le remettre en place avant que le robot ne se recharge seul en collant ses plots sur le doc de chargement. On n’aime pas vraiment l’eau et l’électricité. Pourquoi ce choix ? D’autant qu’il y a des plots sur le dessous, mais qui ne serve pas avec le collecteur.

Concernant les accessoires, vous aurez un filtre HEPA, retenant 99,97 % des particules de plus de 0,3 µm, et une mousse noire d’avance. La marque préconise de les changer tous les 2 mois, donc en avoir au moins un d’avance est toujours bien vu.

 

Vous aurez également une brossette latérale de rechange. Elles ne se clipsent pas mais se visse. Vous devrez vous munir un tournevis cruciforme pour officier. Là encore, la fréquence de changement préconisée est de 3 à 6 mois.

Vous avez également un outil pour enlever les poils et cheveux enroulés autour de la brosse principale.

Afin de se servir de l’aspirateur en mode laveur, il est nécessaire d’enclencher le support à lavette prévu à cet effet. Attention, pour que la mise en place soit bien prise en compte par le T10, enlevez le bac 2 en 1, clipsez-y le support et remettez l’ensemble en place à l’arrière du robot. Vous avez une lavette déjà fixée dessus et une seconde en secours.

 

Ultenic aime beaucoup les télécommandes (et c’est vrai que c’est pratique) alors ils vous en donnent une également avec deux piles AAA.. Vous pourrez donc utiliser le T10 soit en manuel par les boutons, soit via l’application soit par la télécommande, sans connexion à internet. Cette dernière va permettre de :

o Déclencher un nettoyage automatique (le bouton « Play / pause » au milieu du pavé directionnel),
o Renvoyer à la base (le bouton maison en haut),
o Le piloter directement avec les flèches,
o Faire un nettoyage ciblé (le bouton avec le balai dans une cible)
o Laver (le bouton avec le nuage qui pleut ou un truc qui s’y apparente)
o Mettre l’aspirateur en mute (le bouton avec la cloche barrée)
o Choisir la puissance de nettoyage (le bouton horizontal de type volume)
o Mettre en puissance max (bouton avec le ventilateur)

 

Mais passons maintenant à l’accessoire principal : la base ! Cette dernière fait office à la fois de base de chargement mais également de collecteur automatique de poussière. Dès que votre robot aura fini de faire le ménage, il se mettra en charge et la vidange se mettra en marche.

Elle est assez conséquente car elle fait 282 x 361 x 202 mm pour 3,8 Kg ! A l’intérieure, vous viendrez mettre des sacs aspirateurs. Vous en avez d’ailleurs 1 déjà en place et 2 autres d’avance. Le collecteur a lui aussi des capteurs IF pour se faire reconnaitre par le robot et deux connecteurs de charge. La bouche d’aspiration vient se coller à une ouverture du bac à poussière du T10, tel Adriana K. donnant des cours de secourismes et le tout est aspiré dans un boucan d’enfer (80 dB). Il possède également un affichage LED. Il y a en effet 3 pictogramme disponible : état du sac à poussière, charge et ventilateur.

Indicateur d’état du ventilateur (logo : un ventilateur, pratique non ?) :

• Voyant vert fixe : collecte de la poussière
• Lumière rouge clignotante : surchauffe du ventilateur / erreur liée au ventilateur / couvercle non fermé

Indicateur de charge (logo : une pile) :
• Voyant vert clignotant : chargement
• Voyant vert fixe : complètement chargé / en veille

Indicateur relatif au sac aspirateur (logo : une poubelle)
• Voyant vert fixe : le sac aspirateur est plein / conduit de poussière obstrué
• Lumière rouge clignotante : le sac aspirateur n'est pas installé / le sac aspirateur n'est pas installé correctement

Il est à placer à 6 cm du mur environ pour permettre une bonne aération. De la même façon, laisser libre les 50 cm de chaque côté pour que le robot puisse se repérer sans difficulté.

C’est clairement le poids fort de ce produit. Sachant qu’en plus la contenance du sac permet de tenir 2 mois ! A noter également que le dessous du collecteur est revêtu de pantins antiglisse pour le pas que le robot le pousse contre le mur quand il rentre à la maison.

Nous sommes donc sur une excellente première impression : un aspirateur à lidar, télécommandé, lavage et nettoyage en même temps, collecteur de poussière… Bref, que du bon !
Mais regardons les caractéristiques.

Caractéristiques techniques

  • Nom de la marque : ULTENIC
  • Modèle : T10
  • Origine : Chine
  • Puissance d'aspiration : 3000Pa au maximum
  • Réservoir hybride :
  • Eau : 300 ml
  • Poussière : 280 ml
  • Puissance variable : oui, silencieux, faible, normal et max pour 3000 Pa maximum. Système auto qui va ajuster la puissance en fonction du sol.
  • Débit d’eau variable : Oui. Petit / moyen / Normal / Grand
  • Dimensions en mm : 350x350x98
  • Poids : 3,6 kg
  • Fonctions : Aspiration, nettoyage et lavage, aspiration et lavage.
  • Nettoyage :
    • automatique (nettoyage global dans l’application),
    • lavage (mode de nettoyage dans l’application).
    • nettoyage d’une pièce sélectionnée,
    • nettoyage de zone. Deux possibilités :
      • Posez le robot où vous voulez et appuyez sur la télécommande (nettoyage ciblé) pour lui faire faire un rectangle autour de la zone,
      • Dans l’application, mettez le logo « GPS » sur la zone à nettoyer et appuyez sur >> pour lancer le nettoyage
    • nettoyage de zone sélectionnée. C’est un peu différent. La première option vous permet de lancer le nettoyage sur un point précis. Là, dans l’application, venez définir (avec un rectangle) une zone où vous voulez envoyer le robot et appuyez sur >> pour lancer le nettoyage
  • Surface : Environ250 m² au maximum avec une charge
  • Zone de non-nettoyage : oui, via l’application. Vous leur donnerez la forme que vous voulez.
  • Reprise du nettoyage depuis le point d'arrêt du dernier nettoyage : Oui
  • Carte virtuelle : oui, multi-carte. Très pratique pour les maison à étage et les châteaux
  • Type de filtre : HEPA
  • Turbo Brush : Oui, le robot va adapter la puissance au type de sol.
  • Navigation : par Lidar, I.R et pare-chocs.
  • Mise à niveau distante : Oui, OTA
  • Moteur Brushless : Oui
  • Planification du nettoyage : OUI
  • Autonomie : 280 min maximum en nettoyage.
  • Durée de chargement : Environ 4 heures
  • Batterie : Batterie Lithium-ion 5200MAH
  • Fonctionnement à la voix : oui, avec Alexa et Google Assistant. Attention, à l'heure du test, la Skill Alexa n'était pas encore totalement fonctionnelle.
  • Application : Ultenic, base Proscenic.
  • Bruit : 60 dB en mode nettoyage et 68 dB en aspiration max. Compter 80 dB pour la vidange.
  • Station de charge : station avec contacteurs en hauteur, faisant office de collecteur automatique de poussière.
  • Dimensions du collecteur en mm : 282 x361 x202
  • Poids du collecteur : 3,8 Kg
  • Puissance du collecteur : 1050 W
  • Type de collecte : sac à aspirateur de 4,3 l.
  • Connectivité : Wi-Fi IEEE802.11 b/g/n 2.4 GHz
  • Accessoires : 2 x filtres HEPA, 2 x mousses filtrantes, 2 brosses latérales, 2 lavettes, 1 outil de nettoyage, une télécommande, 3 sacs aspirateur…

Le mode de puissance va se régler via l’application en choisissant entre 4 puissances (silencieux, faible, normal et max). Idem, vous avez 4 débits d’eau (faible, moyen, élevé et très élevé, en fonction du sol et de la salissure). La télécommande va vous permettre de faire varier la puissance d’aspiration seulement.

Ajoutez à cela différents types de capteurs :

  • Roue coincée,
  • Brosse coincée,
  • Et les capteurs vus précédemment

Ultenic donne la possibilité à l’utilisateur de vraiment déterminer l’utilisation adaptée avec 4 puissances en aspiration et 4 en débit d’eau. Vous pouvez en effet cumuler les débits d’aspiration et d’eau (max et max, ou min et max…) ou encore laver dans un silence presque absolu avec le mode « mode de nettoyage » (juste un balayage sans aspiration) … De plus, le fait d’avoir doté le T10 d’un collecteur automatique de poussière est un très gros point fort. Il a donc sur le papier tout pour plaire.

 

Ultenic T10 : installation et application maison

Ultenic a mis au point sa propre application, basée sur celle de Proscenic. Il vous faudra dans un premier temps créer un compte en utilisant votre courriel et un mot de passe (chiffres et lettres).. Donnez ensuite les accès demandés et voilà. Activez bien sûr le GPS de votre smartphone et mettez vous sur le réseau Wi-Fi qui va être relié au robot.

Pour installer le robot, commencer par appuyer sur le « + » ou sur « Ajouter Appareil ». Sélectionnez le robot Ultenic T10 et mettez l’aspirateur en mode appairage en appuyant sur le double bouton pendant 5 secondes puis saisissez vos identifiants Wi-Fi. L’application va vous demander de venir vous connecter au réseau de votre aspirateur ULTENIC. Faites-le et ne touchez à rien par la suite. Le robot apparait sur la page d’accueil comme par magie.

Il va ensuite pourvoir être utilisé à la voix avec des commande simples comme « Alexa, allume l’aspirateur » ou « Alexa, arrête l’aspirateur ». Cependant, il n’est pas possible de lui demander de retourner à la base. A noter que cette fonction a été débloqué par Ultenic peut de temps après nos premiers essais, à la suite de nos remontées à la marque. Preuve de leur grande réactivité !

Concernant le T10, l’application est assez fournie, aussi bien au niveau des modes de passages du robot et des paramètres. Commençons par les paramètres.

Regardons un peu plus en détails la partie programmation. Vous pourrez non seulement venir sélectionner le type de nettoyage (lavage, aspiration), la pièce mais aussi la puissance des modes. C’est vraiment un très bon outil.

Concernant le collecteur de poussières, vous pourrez choisir de le mettre en fonctionnement à chaque cycle de nettoyage (quand le robot revient à la base), après 2 ou 3 nettoyages ou encore jamais. Dans ce cas, appuyez sur le bouton du bas (avec sa traduction étrange) pour lancer une aspiration.

Comme annoncé, l'Ultenic T10 est un aspirateur qui va cartographier votre intérieur et gardera en mémoire plusieurs cartes. Chaque carte est modulable. Vous pourrez ainsi la découper en pièces, fusionner des zones… Pour créer des zones, passez par « gestion des partitions » et venez partitionner la carte. A l’inverse, vous pouvez en fusionner. Donnez-leur également des noms (comme les chambres, la cuisine…) ou remettez tout à zéro. En allant dans Gestion de la zone, vous pouvez créer des zones dans les partitions pour faire des nettoyages spécifiques par exemple.

Si à l’inverse vous voulez venir créer des zones où le robot ne passera pas, une fois sur l’écran principal, appuyez sur les quatre carrés en bas à droite et allez dans « délimitation de la zone de nettoyage ». Vous pourrez créer une dizaine de zones auxquelles le robot n’aura pas accès. Ce qui est très bien, c’est que vous pouvez leur donner la forme que vous voulez, et ça c’est excellent ! Très pratique pour des tapis ronds, des bibelots au sol…

Dans le même panneau de configuration, vous pouvez venir activer le collecteur de poussière, appeler votre aspirateur s’il est coincé hors de vue, gérer son volume sonore et les lumières (les LED d’état). Vous pouvez aussi venir définir les débits d’eau et la puissance d’aspiration.

Sur la page principale, en haut, vous pouvez sélectionner les modes d’actions du robot :

  • Nettoyage global. C’est en fait le mode automatique. En allant ensuite dans les paramètres de la page principale, vous viendrez choisir le débit d’eau et la puissance d’aspiration. Attention, il est nécessaire de bien enlever le bac à poussière, le remplir d’eau et de détergeant le cas échéant et surtout mettre l’accessoire à lavette avant de remettre en place afin que le mode lavage soit prix en compte. Il passe sur toute la carte.
  • Mode de nettoyage. C’est une traduction très hasardeuse du mode lavage. Dans ce mode, le robot lave mais n’aspire pas. Il va juste balayer. En revanche, il va laver le sol avec un schéma de passage en Y. Très pratique car ce mode de lavage nettoie bien mieux qu’un lavage en S. On le retrouve surtout sur les hauts de gamme
  • Nettoyage de la pièce sélectionnée. Sur la carte, appuyé sur la pièce que vous avez créée et lancez le robot (lavage et / ou aspiration).
  • Nettoyage de zone. Si vous avez sélectionné une zone comme expliqué avant, vous pouvez la faire nettoyer, exclusivement.
  • Nettoyage de la zone sélectionnée. Venez placer sur votre carte le symbole « GPS » et lancer votre robot à l’assaut !

 

En cours d’utilisation (et avant de relancer un autre nettoyage), vous avez également un visu sur la surface nettoyée, la durée de nettoyage et la batterie restante. La carte va également faire apparaitre le cheminement du robot, ses points de passage et l’endroit où il se trouve à l’instant t.

L’application a cependant des loupés. Elle passe parfois en anglais sans raison. Dans ce cas, il faut la relancer. A l’inverse, il se peut que certains modes (cela nous est arrivé avec le mode auto) ne soit pas disponible ou pas en totalité. Passez l’application en anglais (depuis la page d’accueil de l’application et non celle du robot) et repassez ensuite en français. Cependant, une mise à jour semble avoir résolu ce dernier beug.

Avec Amazon Alexa

Activez la Skill Ultenic Home disponible dans le store Alexa français.

Deux possibilités pour faire reconnaitre le T10 :

  • Passez par l’application Ultenic et dans les paramètres, choisissez « Activez Alexa ». Entrez vos identifiants Amazon et, si vous avez déjà activé la Skill, le robot remontera directement dans votre application. Sinon, passez à la seconde méthode.

 

  • Activez la skill sur l’application Amazon et faite ensuite une recherche. Votre robot Ultenic T10 devrait apparaitre dans votre application.

Attention, il se peut que le robot ne remonte pas. Si c’est le cas, changez le nom de votre robot dans l’application Ultenic et il apparaitra comme par magie. Mais est-ce que cela va fonctionner ? Non, pas encore. Le T10 est bien sous tension, mais il ne répond pas… Et cela que vous fassiez la demande à la vois ou dans l’application. La marque travaille sur le cas en ce moment même et gageons qu’une OTA va venir régler le souci.

Avec Google Home

Pour utiliser le robot Ultenic T10 sur Google Home, activez l'add-on Ultenic dans Fonctionne avec Google et recherchez “Ultenic Home”. Une fois cela fait, entrez les identifiants du compte Ultenic créé avec l'application.

A partir de là, votre aspirateur T10 remontera automatiquement et vous pourrez décider de l'associer à une pièce. Vous pourrez également le piloter directement depuis l'application, mais de façon assez limitée : lancer un nettoyage (celui qui est sélectionné dans l'application Ultenic), le mettre en pause et le faire revenir à la base. Cela fonctionne très bien.

A la voix, ce sont les mêmes commandes vocales Google Assistant :

  • “Ok Google, démarre X”,
  • “Ok Google, envoie X à la base”,
  • “Hey Google arrête X”.

L’application s'est grandement améliorée par rapport à ce qui était disponible avec le D5S Pro. Elle est maintenant très complète et d’une très grande précision. Les cartes créées sont excellentes et modifiables à l’envie. On adore ! Le fonctionnement à la voix ajoute un plus, mais reste assez limité pour une utilisation poussée.

Utilisation au quotidien du robot Ultenic T10

Les problèmes d’utilisation à la voix n’étant pas encore réglés du côté de la marque, il reste l’utilisation par l’application et/ou avec la télécommande. Nous avons vu que l’application souffre de quelques bugs, mais s'avère finalement bien utile et assez intéressante quand on a réussi à la prendre en main. La télécommande est un peu limitée dans ses possibilités mais l’essentiel est là. L’utilisation à la voix reste encore limitée mais elle a le mérite d’éviter de sortir son smartphone ou la télécommande.

Après plusieurs jours d’utilisation, nous vous faisons part de nos conclusions afin de vous faire une idée précise de ses capacités, de ses avantages et de ses défauts.

En premier lieu, nous avons été très impressionnés par la fiabilité des cartes produites. Elles sont vraiment précises et détaillées. Le cheminement du robot est bien retranscrit et on voit bien le cycle de nettoyage. Grâce au Lidar et l’ILNS 8.0, le robot Ultenic T10 se repère sans aucun problème et retourne à sa base avec une facilité déconcertante. En effet, là où certains robots restent coincés dans un coin à “pleurer” pour que l'on vienne les chercher car ils ne savent plus où ils sont, voire passent 43 fois au même endroit, celui-ci fait un cheminement logique, sans se perdre et gagne ainsi en efficacité et en temps de travail.

Le lavage en Y est aussi vraiment efficace, même si, bien entendu, l’absence de réelle action mécanique fait que la qualité finale n’est pas au niveau d’un lavage à l’huile de coude.

Concernant la qualité du nettoyage, cette nouvelle référence de chez Ultenic est relativement performante et fournit une très bonne puissance d’aspiration. A noter que les meilleurs résultats sont obtenus avec les niveaux 2 et 3 d’aspiration (normal et maxi), même si bien entendu cela générera plus de bruit. Cela va également agir sur l’autonomie. En aspiration normale, elle est de 2h30 environ. Ce qui est énorme. Vous pourrez ainsi aspirer et laver votre maison ou votre appartement d’une traite !

Nous avons malgré tout constaté que le mode aspiration et lavage laisse des salissures au sol, qui viennent se « coller » sur votre sol humidifié. La meilleure façon de l’utiliser semble donc être d’aspirer et ensuite de faire passer le robot en mode lavage. C‘est aussi l’unique façon d’avoir un lavage en Y.

Il passe sans problème sur les tapis et les moquettes. Le mode auto lui permet aussi d’adapter sa puissance automatiquement et c’est bien pratique. Cependant, si vous n’avez pas déterminé de zone interdite, le robot passera la lavette sur ces mêmes surfaces…

Bien entendu, le collecteur automatique de poussière est un réel atout. Même si bruyant, il va vous épargner la corvée de vidange du bac à poussière (mais il sera toujours nécessaire de mettre de l’eau dans le réservoir pour le lavage).

En conclusion, le robot aspirateur Ultenic T10 est très proche du carton plein. Même si un peu plus complexe à utiliser que le D5S Pro, il est bien plus performant et précis dans ses actions. Il se repère avec aisance, nettoie avec efficacité et retourne à sa base seul pour se vider via le collecteur automatique. L’autonomie est aussi relativement conséquente et vous permett de laver et aspirer en même temps de grande surface. La jeunesse de la marque fait qu’il existe encore des loupés applicatifs (traduction, changement de langue), mais on peut les lui pardonner. Pour 599€ sur Amazon.fr, c’est un robot qui n’est pas donné, c’est vrai, mais c’est le meilleur de la marque et réellement un produit haut de gamme. Nous sommes donc sur un très bon rapport qualité/ prix !

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !