[TEST] Tronsmart Force 2 : une enceinte Bluetooth nomade au son maxi

Notre avis sur l'enceinte Tronsmart Force 2

Vous vous souvenez peut-être de notre test de l’enceinte Sony SRS-XB43, avec un son énorme, ses jeux de lumière et sa résistance ? Elle vous plaisait mais à plus de 200 €, ça refroidit… Nous avons donc cherché pour vous un palliatif à un prix bien plus accessible, en faisant quelques concessions, et trouvé la marque Tronsmart qui pourrait bien vous combler. L’enceinte connectée Tronsmart Force 2 est en effet nomade et annonce sur le papier des spécifications très intéressantes : IPX7, 30 W RMS, 15 heures d’autonomie et technologie Sound Pulse. Elle a aussi la particularité de pouvoir interagir avec votre téléphone pour lancer votre assistant connecté !

Tronsmart Force 2 : unboxing

Tronsmart est une entreprise spécialisée dans la fabrication d’accessoires audio. La légende raconte que son fondateur, Eric Cheng, a utilisé son premier chèque de paie pour créer un petit laboratoire, où il a démonté des produits technologiques afin de mieux comprendre le fonctionnement de leurs composants internes. Vivant à Shenzhen, la Silicon Valley asiatique du matériel, il en a trouvé sur le marché local et a assemblé ses propres appareils électriques. Il a alors commencé à créer une large gamme de gadgets et a commencé la production de masse de ses inventions en 201 . Depuis, l’entreprise réunit une équipe de professionnels de la R&D afin de créer et innover en permanence et emploie plus de 200 personnes, dont un tiers sont des spécialistes en ingénierie. Son leitmotiv est : « si vous offrez au client des produits de qualité à un prix abordable, rien ne peut vous empêcher de vous développer ». Nous allons voir si c’est le cas.

La Tronsmart Force 2 est livrée dans un carton de très bonne qualité, épais et imagé en impression glacée : photo de l’enceinte et mise en avant de spécifications notables sur l’avant, visuel et contenu sur les côtés et présentation des autres caractéristiques sur l’arrière. Il donne un réel aspect qualitatif au produit. Il fait 23 x 11,5 x 8,5 cm.

La boite s’ouvre par le dessus et vous donne un accès simple à l’enceinte, surprotégée par une mousse noire et, pour le style, un papier de type calque du plus bel effet. Pour l’instant, c’est un sans-faute. Nous avons vraiment une impression de qualité.

Vous trouverez dans le carton, en plus des guides d’installation, livret sur le Sound Pulse et des garanties (dans un petit étui en papier noir), votre enceinte Tronsmart Force 2 bien calée dans un moulage plastique, ainsi que la connectique secteur USB-C et double mini-Jack 3,5 mm. Chacun des câbles fait 50 cm mais leur qualité est relativement moyenne, en particulier pour le câble audio. Si vous comptez vous en servir en connexion filaire, utilisez en un autre.

Regardons maintenant notre enceinte Tronsmart. Vous saviez que le mot enceinte, pour l’acoustique, vient du fait qu’à l’origine, pour amplifier le son, on mettait les haut-parleurs dans des coffrets de bois ou de plâtre, donc dans un volume fermé, qui s’appellent des enceintes ? Et le mot est resté. Bref…

Elle est relativement compacte avec ses 16,3 cm de long, 7,2 de profondeur et 6,4 cm de haut pour un poids de 630 g environ. Soit environ 800 kg par m3, mais ça ne sert à rien de le savoir. Par ses dimensions et son poids, l’aspect nomade est tout à fait envisageable : accrochée à un sac à dos, dans un porte bidon de vélo… Elle surprend malgré tout par son volume car elle est annoncée pour 30 W, ce qui est loin d’être anodin.

Au niveau design, elle est vraiment réussie : compacte, lignes douces mais un peu extravagantes avec son arrière renflé, et de très bonnes finitions mélangeant du tissu sur une grille métallique et un plastiques siliconé antidérapant. Ce dernier est d’ailleurs très doux au toucher mais prend facilement les traces… Seule la dragonne en lacet fait tâche… Un petit effort aurait été bienvenu.

 

Le tissu est très résistant, en particulier aux griffures et aux traces, et le rendu est parfait. Aucun problème de finition n’a été observé sur notre enceinte. Sur les extrémités, vous trouverez des zones relativement flexibles recouvertes d’un cache en alu portant le logo de la marque. Ce sont les radiateurs passifs, avec leur revêtement souple et mobile. Ils vont vibrer en rythme lors de l’écoute de musique et vont servir à amplifier les basses et également faire caisse de résonance pour booster le son. Ça fait toujours son petit effet. L’enceinte peut également être posée à la verticale mais dans ce cas, vous perdre en qualité sonore, le son étant étouffé.

Sur l’arrière, vous trouverez un cache en plastique souple. Ce dernier doit bien être refermé hermétiquement afin que l’enceinte soit bien IPX7 et ne boive pas la tasse. Sous ce cache, nous retrouvons des connectiques :

  • Fiche USB-C : pour le chargement de l’enceinte. Charge rapide en 3H.
  • Une entrée Jack 3,5 mm

Les boutons de pilotage seront sur le dessus de l’enceinte. Vous avez 4 boutons sous revêtement siliconé :

  • Power : ben… power quoi… Mais ce n’est pas tout. Appuyer 3 sec pour allumer, 3 sec pour éteindre et appuyez 2 fois dessus pour lancer l’assistant vocal de votre téléphone.
  • Volume – : un appui pour baisser le volume, pression de 2 sec pour revenir en arrière (début de piste et piste précédente), 1 sec pour refuser un appel.
  • Volume + : une pression pour augmenter le volume et 2 sec pour la piste suivante.
  • Bluetooth : pour rentrer en mode appairage, maintenez appuyer 3 sec, une pression pour décrocher ou arrêter un appel ou pour mettre en pause et reprendre la lecture.

Vous pouvez également combiner les boutons pour faire une remise à zéro de l’enceinte ou encore connecter des enceintes entre elle (mode broadcast). Vous pouvez en effet en connecter jusqu’à une centaine ensemble pour un son de dingue.

Pour vous permettre de reprendre votre souffle à la suite de cette présentation effrénée, et avant de passer aux caractéristiques techniques de la Tronsmart Force 2, nous pouvons faire une petite pause afin de résumer cette première prise en main.

La Tronsmart Force 2 a un design relativement réussi. Elle est assez compacte pour être réellement nomade et son poids de 630 grammes est tout à fait adapté à cet usage. Les matériaux utilisés sont de bonne qualité et les finitions ne souffrent d’aucun défaut. Seuls les câbles de piètre qualité et la dragonne ressemblant plus à une blague qu’à une sangle résistante et utilisable obscurcissent un peu le tableau.

Tronsmart Force 2 : caractéristiques techniques

Commençons par le gabarit :

  • Dimensions : 163 mm x 64 mm x 72 mm (L x H x P)
  • Poids : 0,630 kg

Au niveau du son :

  • 2 haut-parleurs : puissance de 30 W RMS. Cette unité correspond à la puissance moyenne continue que l’enceinte développe sans déformer le son. Pour cette taille, c’est vraiment très bien ! Elle peut aller jusqu’à 40 W max en crète.
  • 2 radiateur passifs, étudiés pour mettre en avant les basses et booster la puissance.
  • Traitement sonore : technologie Sound Pulse ®. Ce système maison permet de développer beaucoup plus de puissance qu’il n’est possible de le faire avec les constituants de base de l’appareil. Le ratio est un facteur de 5. C’est comme si vous arriviez à bidouiller votre voiture pour la faire passer de 4 à 6 cylindres sans rien changer dans le moteur. Cela va permettre :
    • D’éliminer les phénomènes de saturation,
    • De favoriser le rendu stéréo en permettant de diffuser le son via deux canaux, un par haut-parleur,
    • De booster les basses, éliminer les distorsions et mettre en avant la partie vocale.
  • Codecs Bluetooth pris en charge : SBC (codec de base avec pas mal de pertes, donc pas terrible), AAC (codec avec moins de perte, qualité proche du CD). Donc pas de Hi-Res audio.
  • Fréquences : de 60 à 20 000 Hz. Donc un son relativement vaste, seules les basses fréquences jusqu’à 20 Hz manquent.

Connectivité :

  • Bluetooth: 5.0. Profil A2DP.
  • Connexion multipoint : non
  • NFC : non
  • Entrée audio Jack 3,5 mm

Généralités :

  • Autonomie en lecture : jusqu’à 15 heures (volume à 50%).
  • Alimentation : batterie de 2500 mAh. 3 heures pour une charge complète.
  • IP X7 : résiste donc à l’immersion temporaire (30 min, 1 mètre).
  • Couleur : noire.

En théorie, nous sommes la Tronsmart Fore 2 a des caractéristiques semblant surestimées par rapport à sa taille et son prix (moins de 60 €) : un son très puissant et clair, des basses présentes, une très bonne autonomie… Ce qui va dans le sens d’un prix assez faible est l’absence de Hi-Res audio (pas de prise en charge du FLAC ou du LDAC) et de Wi-Fi ainsi que de tweeter. On peut donc s’attendre à un son assez grave sans forcément avoir de différentiation dans les aigus.

Tronsmart Force 2 : utilisation

Il est avant tout nécessaire de connecter l’enceinte à votre téléphone. Oui ça parait bête, mais ça arrive même aux meilleurs. Pour cela, c’est très simple : activez votre Bluetooth et votre GPS, appuyez 3 secondes sur le bouton Bluetooth de l’enceinte (elle vous dira qu’elle est en mode « pairing ») et allez la rechercher dans vos paramètres Bluetooth. C’est très rapide. Pour la première mise en service, elle est directement en mode appairage.

Testons là de ce pas ! Nous l’avons poussée dans ses retranchements en jouant de la musique ultra-HD (même si cela n’est pas pris en charge par l’enceinte, cela permet néanmoins d’avoir le meilleur son possible) et en mettant le tout le plus proche possible de la saturation. Et autant le dire de suite, nous avons été bluffés par le rendu sonore !

Le son est vraiment puissant ! Réellement déroutant d’entendre autant de Watts sortir de cette si petite enceinte… Les basses sont bien présentes sans forcément écraser l’ensemble. Le spectre sonore est très bien restitué : les médiums sont bien là et les aigus, surtout dans les lyriques, sont claires et non déformés. En poussant le son vers son max, nous n’avons pas vraiment de saturation et l’ensemble reste totalement distinct. Par contre, avec le téléphone au maximum et l’enceinte elle-aussi au taquet, vous aller commencer à avoir de la distorsion et un début de saturation malgré tout. Mais pour en arriver là, il faut vraiment lui demander de cracher ses boyaux. Nous avons pu monter à un peu plus de 87 dB à 1,5 m de la Tronsmart Force 2 !

Nous l’avons aussi mise dans l’eau pendant 15 minutes afin de s’assurer de son IPX7. Pas de problème constaté même si bien entendu, le son est bien moins bon, à moins que vous ne mettiez la tête dans l’eau, auquel cas, c’est une expérience intéressante ! Vous verrez même l’eau bouger au niveau des radiateurs passifs avec leurs vibrations…

Cependant, la prise en charge de la stéréo nous a laissé sur notre faim. Elle n’est pas réellement présente contrairement à ce que met en avant la marque. Même s’il y a deux flux sonores (un par HP), la spatialisation (gauche – droite au minimum) est assez limitée. Le son de la Tronsmart Fore 2 est assez « compact ». Entendez par là qu’il n’est pas aérien et qu’il manque un peu de profondeur. Vu la forme de l’enceinte, il est aussi unidirectionnel et va essentiellement sur l’avant et un peu sur les côtés.

Concernant son utilisation avec les assistants connectés, il faut être clair : nous ne sommes pas sur du Built-In. Cela veut dire qu’il n’y a ni Amazon Alexa, ni Siri, ni Google Assitant ne sont embarqués. Il est possible d’activer l’assistant de votre téléphone, à la condition que ce dernier ne soit pas en veille, sinon, rien ne se passe. Pour parler, cela se fera avec le micro de votre téléphone. Mais si vous êtes adepte su concept, vous pourrez gérer vos playlists à la voix, envoyer des routines ou exécuter des actions comme vous le faites avec votre Smartphone.

Pour vous faire une idée sonore de la Force 2 et son utilisation, voici notre test vidéo. N’oubliez pas vous abonner à notre YouTube, ça nous rend heureux !

En conclusion, nous sommes vraiment sous le charme de cette enceinte Tronsmart Force 2 ! Il est nécessaire de garder à l’esprit que nous sommes sur un produit à moins de 60 € et, à partir de là, de relativiser avec des produits à plus de 200€ comme la Sony SRS-XB43, avec laquelle elle a des options en commun (100 enceintes connectables ensembles, IPX7, forme, …). Elle a un son très puissant, équilibré et bien boosté qui va s’adresser avant tout à l’ambiance d’une journée en extérieure entre amis (avec masques bien sûr…), au bord de la piscine ou pour faire du sport en musique. Bien entendu elle ne va pas convenir aux personnes souhaitant quelque chose de plus équilibré, de plus aérien et fouillé. Mais, pour ce type d’écoute, ce n’est pas une enceinte nomade et tout terrain qu’on utilise… L’utilisation de l’assistant vocal est plus un gadget qu’utile, mais il a le mérite d’exister. Pour environ 58 €, nous sommes sur un produit de qualité tout à fait adapté pour l’extérieur et ambiancer la terrasse, ou la plage, ou sur le vélo

Enceinte Bluetooth Tronsmart Force 2 :

58.79€
8.5

Installation

9.0/10

Design

9.0/10

Fonctionnalités

7.0/10

Qualité / Prix

9.0/10

Les plus

  • Son puissant
  • Design
  • Qualité
  • Sound Pulse fait des merveilles

Les moins

  • Pas de Hi-Res audio
  • Son un peu massif
  • Stéréo moyenne
  • Qualité des accessoires
Jean-Christophe
Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !