Rideaux connectésTests & Avis

[TEST] Zemismart Smart Curtain Motor : motorisez vos rideaux

Notre avis sur le moteur pour rideaux Zemismart M027

Depuis maintenant quelques temps, les moteurs pour rideaux arrivent sur le marché français. Mais trouver un produit adapté à nos tringles à rideaux rondes n’est pas chose aisée. En effet, on en trouve pour des stores, pour rideaux s’ouvrant avec une cordelette, mais pour les autres, pas grand-chose. Et pourtant, ouvrir ses rideaux à la voix, c’est le rêve non ? Et voici qu’arrive encore à point nommé le Zemismart Smart Curtain Motor M027, un moteur pour rideaux. Il a l’avantage de pouvoir être installé sur des tringles rondes, en U ou en I, donc multisupport, mais aussi de fonctionner par application et par télécommande, et à la voix avec Alexa et Google Assistant. Pour un prix unitaire de 43 €, va-t-il devenir indispensable ?

Zemismart Smart Curtain Motor M027 : un moteur pour des rideaux connectés

Unboxing

Si vous êtes intime avec la marque de Shenzhen, vous savez déjà que le packaging n’est pas leur fort, loin de là. Dans ce cas, nous avons droit à une boite neutre s’ouvrant par-dessus avec, à l’intérieur, une mousse prédécoupée dans laquelle les différents éléments du moteur s’insèrent. Bref, ce n’est pas encore un packaging qui nous dresse les poils… Un peu de nerf s’il vous plait Zemismart !

La boite du Smart Curtain Motor fait 440 grammes et mesure  18 x 15 x 6,8 cm.

Vous y trouverez :

  • Le module Smart Curtain Motor
  • 3 paires d’adaptateurs pour tringle
  • 2 piles AA rechargeables
  • Une télécommande RF
  • Un adaptateur Wi-Fi
  • Une notice.

La notice est assez claire pour le mode de mise en place, mais manque clairement d’informations sur le fonctionnement de l’adaptateur Wi-Fi.

Le module principal du Smart Curtain Motor de Zemismart est en plastique blanc de type ABS, de même que les adaptateurs. Il est assez volumineux avec 5 cm de côté et 12 cm de haut. Vous trouverez sur le dessous une fiche micro-USB pour venir charger les deux piles AA. Le câble n’est par contre pas fourni.

La forme n’est pas vraiment esthétique mais plutôt pratique. L’utilité fait le design, pourrait-on dire. Vous voyez sur chaque côté deux encoches qui vous accueillir les adaptateurs. Il y a, à côté de la fiche micro-USB, une LED donnant le statu du module. Quand c’est vert fixe, c’est appairé.

Sur le dessus, vous trouverez une roulette en plastique caoutchouteux. C’est le système de locomotion de votre petit robot. En effet, en venant mettre les adaptateurs, vous viendrez plaquer la roulette contre la tringle et ainsi permettre au module de se mouvoir vers la droite ou vers la gauche en se déplaçant grâce à cette petite roue. Il faut donc que cette dernière vienne bien appuyer sur la tringle. Mais nous verrons que ce n’est pas toujours aussi simple.

Nous en venons donc aux adaptateurs. Il y en a trois différents. Ceux pour les tringles en O, en I et en U. Mais attention ! Il est bien nécessaire de s’assurer que l’espace que vous aurez entre la tringle et la roulette. Ainsi, Pour les tringles rondes, si le diamètre est de moins de 30 mm, cela ne fonctionnera pas. Faites également attention si votre tringle est en deux parties, l’une des deux est plus petite que l’autre et il faut aussi que le module puisse bien monter de la partie la plus petite à la plus grande. Si la jonction est trop nette, le module pourrait ne pas la passer.
Pour les tringles en I, il faut une hauteur de tringles de 12 mm minimum (16 mm maximum de largeur). Pour les rails en U, c’est au moins 4 mm de hauteur qui seront nécessaires (14 mm maximum). Donc, attention, vérifiez bien cela avant votre achat !

Nous avons parlé d’une télécommande. En effet, sachez que ce moteur autonome fonctionne par radiofréquence à 433 MHz. Vous pouvez donc choisir ce mode d’installation. Elle est directement reconnue par le module dès la mise en fonctionnement.

Il y a 4 boutons seulement :

  • Ouvrir
  • Fermer
  • Pause (arrêter le module)
  • Mode veille mais aussi mesure de la distance à parcourir.

En revanche, si vous souhaitez vous en servir à la voix, via Alexa ou Google Assistant, il est nécessaire de l’installer sur l’application Smart Life / Tuya via l’adaptateur Wi-Fi. En effet, le module Zemismart Smart Curtain Motor fonctionnant en RF à 433 MHz, l’adaptateur va venir transformer les requêtes Wi-Fi en requêtes RF. Il est donc nécessaire de brancher ce petit ustensile sur un adaptateur USB à proximité du moteur. Nous avons pu observer 10 bons mètres de rayon d’action.

Caractéristiques techniques

Marque :
Zemismart
Type :
Smart Curtain Motor M027
Dimensions :
5 x5 x 12 cm sans les adaptateurs
Poids :
160 g
Alimentation électrique :
2 piles AA rechargeables
Consommation :
2 W
Puissance du moteur :
DC 7,2 V, 60 rtm
Fréquence RF :
433 MHz
Wi-Fi:
2,4 GHz
Non inclus :
câble micro-USB, adaptateur secteur

Attention, il n’y a pas d’information sur un quelconque IP. Mettre ce module sur un rideau de douche, par exemple, nous semble assez peu adapté étant donné l’humidité en œuvre et le fait que forcément, le module ne fonctionnera pas sur une barre humide.

Zemismart Smart Curtain Motor M027 : installation et utilisation du moteur pour rideaux

Avant toute chose, il est nécessaire de mettre en place votre ou vos robot(s). Venez installer les deux adaptateurs et accrochez ensuite le module. Il y a des ressorts dans les adaptateurs permettant de venir coller la roulette à la tringle. C’est très simple. Il faut avoir qu’un module peut parcourir 5 m.

Si vous avez des rideaux plus grands, peu de chances, mais surtout si vous avez des rideaux doubles (l’un s’ouvrant à droite et l’autre à gauche) il vous en faudra deux. Dans ce cas, le mode de fonctionnement normal étant d’aller de la gauche à la droite pour ouvrir, le second module, celui à droite, devra être monté à l’envers. Cela veut dire que la partie bombée sera le long du mur. C’est tout.

Il va y avoir deux modes d’utilisation : par télécommande et par l’application. Rien de plus simple avec la télécommande car celle-ci est déjà reconnue par le module dès la mise en tension. Pour déterminer la distance d’ouverture, dès la première mise en œuvre, sélectionnez le bouton « Zz », la lumière devient bleue, appuyez sur le bouton fermer, puis sur pause quand il atteint l’endroit souhaité et pour finir, appuyez sur ouvrir afin qu’il revienne à son emplacement initial.

Pour l’utiliser via Smartphone, il est nécessaire de passer par SmartLife ou Tuya. Après avoir branché la clef Wi-Fi, cette dernière va clignoter. Sur la page d’accueil, appuyez sur le + en haut à droite, puis sélectionner petits appareils et choisissez « moteur » puis rideaux. Activez bien votre GPS et laissez faire. En 30 secondes, c’est plié. Choisissez un nom et vous pouvez maintenant aller dans les paramètres.

Il est bien entendu nécessaire, là aussi, de venir déterminer le cheminement maximal de votre module. La façon de faire est la même qu’avec la télécommande, mais il faut activer le mode paramétrage en sélectionnant « Logic Curtain Distance ». L’application va malgré tout plus loin en permettant de définir des heures d’ouverture et de fermeture, un pourcentage d’ouverture des rideaux (à 50% par exemple) mais aussi de mettre en mode nuit, donc de tout fermer.

Cerise sur le gâteau, il est possible de piloter votre rideau à la voix ! Si vous avez déjà activez la Skill sous Amazon Alexa ou le Add-on sous Google Assistant, le module remonte directement dans l’application de votre assisant. Ensuite, les mots d’activation sont, par défaut, les mêmes que pour les interrupteurs de volets roulants. A savoir : « Allume » pour « ouvre » et « éteint » pour « ferme ».

Il n’y a pas de latence. Le moteur est très réactif et d’une utilisation très simple. Vous pouvez faire des routines pour vous en servir à la voix en disant ouvre ou ferme le rideau au lieu d’allume ou éteint. A noter que si vous avez deux modules, il faut deux adaptateurs Wi-Fi et donc deux emplacements pour les brancher. Cela peut donc en rebuter certains et il est vrai qu’une puce Wi-Fi interne aurait été mieux.

Une fois le paramétrage fait, il n’y a pas grand-chose à dire. Les rideaux s’ouvrent et se ferment à la demande, par l’application ou via la télécommande. Cependant, cela ne se fait pas sans bruit. Le petit moteur est assez bruyant et cela peut gêner le soir ou le matin. Mais rien de catastrophique.

Voici notre test en vidéo pour vous faire votre propre idée. N’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne !

En conclusion, nous pouvons affirmer que nous sommes assez surpris, dans le bon sens, par ce produit. Zemismart a encore réussi à mettre au point un produit accessible, facile d’utilisation et efficace. Attention, si tout peut aller pour le mieux en fonction de votre installation, il faut malgré tout bien faire attention aux dimensions de vos tringles pour éviter les mauvaises surprises. Le design n’est pas terrible et il est assez bruyant, mais installé derrière un pan de rideau, il devient invisible et l’aspect n’est donc plus un problème. Le Zemismart Smart Curtain Motor est un produit d’un très bon rapport qualité / prix, annonçant le début d’une nouvelle gamme de modules ultra spécialisés. Zemismart nous en fait déjà profiter et nous a annoncé travailler sur un nouvel adaptateur pour tringles rondes pouvant accepter un diamètre de 25 mm. 

Zemismart - Smart Curtain Motor M027, moteur pour rideaux

env. 43€
7.6

Installation

7.0/10

Desing

6.0/10

Fonctionnalités

8.0/10

Application

9.0/10

Qualité / prix

8.0/10

Les plus

  • Facilité d’utilisation
  • Multi-support
  • Télécommande ou voix
  • Qualité / prix

Les moins

  • Pas adapté à toutes les tringles
  • Design perfectible
  • Un peu bruyant
  • Module Wi-Fi à part

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page