Autres objets connectésTests & Avis

[TEST] Netatmo Anémomètre connecté : Alexa est dans le vent

Comme tout bon Alexien, vous devez sûrement demander assez souvent la météo à Alexa : « Quel est le temps pour aujourd’hui ? », « Est-ce qu’il pleut ? ». Cela vous donne des informations générales sur votre ville, mais même si elles peuvent être assez précises, elles ne reflètent pas la réalité à un instant t. C’est pour cela qu’il existe des stations météo connectées, comme la station Netatmo, l’évolution d’une station météo basique avec thermomètres intérieur et extérieure, hygrométrie intérieur et extérieur, pression… Avec l’avantage pour la Netatmo d’être compatible avec Alexa et de pouvoir évoluer avec des modules supplémentaires intérieurs, un pluviomètre et un anémomètre. Nous vous renvoyons vers nos tests de la station Netatmo, du pluviomètre connecté et du module intérieur qui sont tout simplement excellents, il va sans dire.

L’avantage du pluviomètre et de l’anémomètre est d’avoir des données immédiates ainsi que de constituer un historique pour comparaison d’une année à l’autre. Connaître la vitesse du vent est nécessaire dans certains milieux professionnels comme ceux de la météo, du transport par avion, de la navigation ou encore l’agriculture (pulvérisation). Mais le petit anémomètre Netatmo est avant tout destiné au secteur du loisir pour les jardiniers, les sportifs ou encore pour ceux voulant passer du temps en extérieur. Mais même sans cela, suivre la force des vents peut avoir un intérêt pour savoir si votre haie, votre cabanon de jardin, vos brise-vues ou vos arbres ne se sont pas pris une soufflante. Et là encore, vous pouvez avoir une grosse différence entre les données générales et le coup de vent qui arrive dans votre jardin (couloir de vents, grosse exposition ou au contraire beaucoup d’arbres en amont qui coupent la brise).

Suivez-nous pour ce test de cet anémomètre qui ne fonctionne qu’avec la station Netatmo. Pour un peu moins de 100€, que vaut-il vraiment ? Et par la même occasion, nous testerons aussi son support, vendu à part.

97,40€
in stock
9 new from 97,40€
1 used from 88,65€
Amazon.fr
Free shipping
Last updated on 2 décembre 2020 16 h 53 min

Anémomètre connecté Netatmo : le bruit du vent

Notre anémomètre est livré dans un packaging de bonne facture, assez épais et en impression glacée. Imagé avec une photo du produit et un logo du vent sur la face avant, on va y retrouver les caractéristiques sur l’arrière, ainsi que le logo Alexa et IFTTT. C’est assez joli. Attention, l’anémomètre ne peut pas être utilisé sans la station météo, cela est bien mentionné.

Notre anémomètre est livré dans un packaging de bonne facture Les Alexiens

La boite va s’ouvrir en soulevant la face avant. Nous y trouvons notre appareil, protégé par une couche de mousse sur le rabat, et une notice purement visuelle et minimaliste. C’est exactement le même problème qu’avec le pluviomètre. Ce guide n’apporte rien. Et c’est bien dommage de couper des arbres pour ça. Mais pas de panique, comme vous avez déjà installé le module extérieur de votre station, vous verrez que la marche à suivre est exactement la même. Mais quand même, à 99,99€ le produit, on attend un peu plus de considération et les économies de traduction nous passent vraiment au-dessus.

Le module est fait d’un seul bloc et attention en le manipulant. Il fait 8,5 cm de diamètre pour 11,5 cm de haut. On dirait un sablier avec ces deux parties noires et son centre posé sur un support central (avec 4 « jambes ») et ses 4 transducteurs. Il est fait en polyméthacrylate de méthyle ou PMMA connu aussi sous la marque commerciale Plexiglass®. Ce plastique, noir et blanc dans notre cas, a une excellente résistance aux agents atmosphériques (ce qui pour le coup est assez bien vu) et une excellente tenue aux rayons ultraviolets comme à la corrosion. Donc il est parfait pour ce type d’utilisation.

« Au niveau design, il est sympa par le fait que ce n’est pas un anémomètre à coupelles, à hélices, à moulinet… » Les Alexiens

Au niveau design, il est sympa par le fait que ce n’est pas un anémomètre à coupelles, à hélices, à moulinet… Donc pas de truc qui tourne dans tous les sens. Et nous avions pu voir lors du test du pluviomètre connecté Netatmo, que les éléments mécaniques ne sont pas trop le truc de la marque ou du moins de ses sous-traitants.

Pour information, et votre culture général (oui, nous essayons de nous faire référencer comme site « nation apprenante »), il existe deux types principaux d’anémomètre :

  • Anémomètre à pression : On mesure la force exercée par le vent sur une plaque, une ouverture de tube ou autre. Ils fonctionnent assez bien pour les vents faibles, donc avec une pression faible.
  • Anémomètre à vitesse : le vent va venir faire tourner un système mécanique comme des coupelles, des hélices ou autre. La vitesse du vent est directement retranscrite. On trouve dans cette catégories les anémomètres à ultrason. C’est le principe de fonctionnement du produit Netatmo.

Pour les anémomètres à ultrason, la mesure du vent se fait en mesurant la durée de déplacement d’une onde ultrasonore grâce à des transducteurs. Ces transducteurs fonctionnent en couple et sont alternativement émetteurs et récepteurs. Le vent va venir altérer le temps aller/retour de l’onde et cela permet d’en déduire la vitesse du vent. En absence de pièce mécanique, ils ne nécessitent pas d’entretien et peuvent aussi déterminer d’où vient le vent. Là où celui de Netatmo est assez étonnant, c’est que la précision de ces appareils dépend de la distance entre les transducteurs, entre 10 et 20 cm pour du bon matériel. Là, nous avons 5 cm environ… Cela explique sans problème le fait que notre anémomètre a une précision de 0,5 m/s alors que ceux avec des dimensions standards sont précis à 0,1 m/s.

Faisons un point sur ces caractéristiques techniques justement :

  • 4 transducteurs à ultrason,
  • Mesure la vitesse du vent de 0 à 45 m/s ou m.s-1, soit 160 km/h
  • Précision à 0,5 m/s ou 1,8 km/h
  • Précision de direction du vent de 5°
  • Distance max entre le module et la station : 100 m
  • Température de fonctionnement : – 20°C à 50°C (là encore, pour un produit restant en plein soleil, le choix du noir est très discutable. Comme vous le savez, le noir chauffe beaucoup au soleil, et quand il fait 40°C en plein soleil, les 50°C sont vite atteints. Quid des mesures qui seront données ?).
  • Température de résistance : – 40°C à 65°C
  • Environ 500g
  • Un seul anémomètre par station.
  • Il est alimenté par 4 piles AA, fournies (enlevez juste la languette de plastique après avoir enlevé les 4 vis du fond). Elles sont données pour une utilisation de 2 ans.

Pour le mettre en place, il y a plusieurs possibilités :

  • Le poser par vous-même sur un promontoire ou autre, mais il n’y pas de trou de visserie. Le meilleur moyen reste un pied pour appareil photo modifié par exemple.
  • Acheter un support, vendu séparément, et venir l’y visser grâce au système sur le fond. A partir de là, vous pourrez, en fonction du support choisi, l’accrocher où vous le souhaitez.

Nous en venons donc à la présentation du support que propose Netatmo. Ce dernier est lui aussi fourni dans la boite blanche et imagée chère à la marque, à la différence que le carton est bien moins épais. Cependant, le produit est quant à lui moins bien fragile.

24,99€
in stock
12 new from 20,00€
Amazon.fr
Free shipping
Last updated on 2 décembre 2020 16 h 53 min

Vous y trouverez :

  • Le support en tant que tel,
  • Un cache qui fait aussi office de pied
  • Un tampon en caoutchouc
  • Deux colliers en inox
  • Un pack de visserie.

Le support est en plastique noir relativement épais et rigide fait pour résister aux intempéries. Il fait 12,7 cm de longueur, 7,6 cm de largeur et 10 cm de hauteur.

Vous avez deux façons pour l’installer :

  • Soit avec les chevilles et les visses fournies (3 de chaque) pour le mettre sur un mur par exemple ou à la verticale. Dans ce cas, le cache et le tampon de caoutchouc ne serviront pas.
  • Soit avec les colliers inox. C’est l’option que nous avions choisie. C’est le mieux pour le mettre en place sur un poteau ou un mât par exemple.

Le support est constitué de deux parties : une partie fixe se terminant par un système à vis et une partie mobile qui n’est en fait qu’un boulon standard sur lequel vous viendrez visser l’anémomètre. Il est à la fois mobile horizontalement et verticalement, le but étant de mettre votre module à l’horizontal. Il est finalement très bien, mais autant profiter des offres car à 25€, c’est trop cher.

Anémomètre connecté pour la station météo Netatmo

Installation

Comme pour tous les modules additionnels, il est nécessaire que vous ayez la station météo Netatmo afin de l’installer. Pour cela, dans l’application Netatmo, faîtes glisser le haut de l’écran du haut pour vous mettre sur la partie anémomètre (symbole du vent) et faîtes « installer ». Il est nécessaire d’être en Wi-Fi (sur le même que celui de la station) et avec le Bluetooth allumé sur votre smartphone (et le GPS en fonction des modèles).

Appuyez sur le haut du module principal jusqu’à ce qu’il clignote en bleu ou blanc. Il va ensuite redémarrer, vous permettant d’ajouter un module. Enlevez la languette de protection des piles et suivez les instructions à l’écran. L’anémomètre doit être à 10 à 15 cm de votre station pour les faire interagir. L’avantage, c’est que la station et le module communiquent par ondes radio, votre WI-FI ne sera donc pas saturé. Regarder sur notre vidéo pour plus de détails sur l’installation.

Mise en place et utilisation

Pour mettre en place votre anémomètre, il est nécessaire de choisir le meilleur emplacement. Libre à vous de décider : soit le plus haut possible comme sur une antenne TV par exemple soit au plus proche d’où vous vous souhaitez avoir l’information. Dans notre cas, nous avons choisi de l’implanter à environ 1,85 mètres, car cela correspond à la hauteur de tous les éléments (salon de jardin, brise-vues, … et mézigue) pouvant être impactés par les coups de vents. D’autant plus si on est situé à proximité de l’océan.

« Pour mettre en place votre anémomètre, il est nécessaire de choisir le meilleur emplacement. »Les Alexiens

Attention à tout d’abord bien déterminer où se trouve le Nord (ça évitera de le perdre). Pourquoi ? Car l’application pourra aussi vous donner l’orientation du vent. Prenez aussi bien le temps de mesurer la hauteur à laquelle vous mettez votre appareil car vous en aurez besoin pour le « calibrer ». Calibrer entre guillemets (inventés en 1525 par M. Guillemet) car cela va juste consister, dans les paramètres, à noter la hauteur à laquelle il est placé s’il est à moins de 10 m du sol, ce qui doit être le cas de beaucoup de personnes. Mais c’est à vous de voir car cela à pour but de donner des valeurs standardisées (la norme est de mettre l’anémomètre à 10 m du sol et ce sont ces valeurs qui vous sont données dans les bulletins météo). Si vous voulez connaitre la vitesse réelle à un point t et un instant t, ne changez rien. Mais le fait de ne rien pouvoir vérifier sur la fiabilité des mesures est un vrai problème. Comment savoir si elles sont bonnes ? C’est impossible. Même si vous regardez sur les relevés de sites reconnus, cela ne vous donnera qu’une indication, les variables étant trop importantes pour les utiliser comme valeurs de références à votre niveau.

« […] l’application pourra aussi vous donner l’orientation du vent. » Les Alexiens

C’est donc assez frustrant d’avoir un appareil dont nous ne pouvons connaitre la fiabilité. Alors oui, si ça souffle fort et que vous avez seulement une vitesse de 10 km/h de notée, il y a un problème. Mais si ça vous annonce 35 au lieu de 50 km/h, comment s’en rendre compte ? Autant la fiabilité du pluviomètre était facile à mesurer avec un minimum de calcul (ce qui a permis de voir que le premier était défectueux), autant là, nous devons croire sur parole Netatmo. Mais vu le souci que nous avons rencontré précédemment, on ne peut qu’être un peu critique. Il est toujours possible d’observer sur la carte de l’application les données des anémomètres des personnes partageant les informations et voir s’il y a de gros décalages. Dans notre cas, rien de particulier n’a été relevé, les informations étaient plus ou moins cohérentes.

Les données recueillies sont transférées sur votre application mobile Netatmo. Elle vous permet d’avoir la vitesse instantanée, la moyenne des bourrasques et la plus forte sur 24h.

Vous avez également accès à un graphique donnant deux courbes : les vents max et la vitesse de fond. Tout cela est assez claire, bien présenté. Si vous voulez avoir une information en temps réelle, sans attendre que la station ne la remonte, faites une mesure à la demande. Vous avez également accès à l’orientation du vent (dans le cas de notre photo, il vient du nord-ouest et allant, sifflant soufflant vers le sud-est semble-t-il…).

Franchement, c’est assez agréable d’avoir ce type de graphique et d’informations. Vous avez aussi accès à des données plus fournies, ou du moins plus denses, sur le site Netatmo.

Parlons maintenant d’Alexa. Comme vous le savez peut-être, il existe une « Alexa skill  » Netatmo. Là encore, nous utilisons les guillemets car skill est un bien grand mot devant le ridicule de ce qui a été fourni… Que pouvez-vous lui demander ? Après avoir dit « Alexa, ouvre Netatmo », dites « vent » et Alexa vous donnera la vitesse instantanée et la direction en degré.

Donc si elle vous dit la vitesse du vend est de 1 Km/h et sa direction est de 324°, c’est à vous d’imaginer si le vend vient de 324°, ou s’il va vers les 324° ? A priori, après plusieurs tests, il en vient et c’est ¾ NE environ… Donc il va vers le SO. Et c’est tout. Et si vous avez un Echo Show ou un Echo Spot, n’attendez absolument aucune donnée visuelle bien sûr. C’est assez dramatique de se dire que nous n’avons le droit qu’à ça alors que Netatmo dit : « Nous développons avec soin chaque pièce de nos produits, aussi bien mécanique, qu’électronique ou logicielle, et créons les applications web et mobiles qui leur insufflent tout leur potentiel ». Effectivement, il y a du potentiel… mais un manque de volonté.

24,99€
in stock
12 new from 20,00€
as of 2 décembre 2020 16 h 53 min
Amazon.fr
Free shipping
97,40€
in stock
9 new from 97,40€
1 used from 88,65€
as of 2 décembre 2020 16 h 53 min
Amazon.fr
Free shipping

Pour conclure sur ce test de l’anémomètre connecté Netatmo, vous nous trouverez peut-être un peu durs avec Netatmo, mais sa skill est minable tout comme certains choix de conception. Attention, l’anémomètre est bien fini, plutôt sympa à regarder et les données semblent correctes même s’il n’y a aucun moyen de savoir si elles sont justes. C’est un gros problème. De même que s’évertuer à faire des produits de couleurs noirs qui se mettent en plein soleil et qui ne peuvent pas supporter des températures de plus de 50°C… L’achat de cet anémomètre peut être intéressant si vous recherchez simplement des données informatives et la constitution d’un historique. Si vous êtes féru de météorologie, que vous souhaitez avoir des données ultra précises (on vous rappelle que la précision est de 1,8 Km/h), il n’est pas fait pour vous. Mais à 99,99€, il reste bien moins onéreux qu’un anémomètre pro et semble faire le travail. Dans notre cas, pour une utilisation « loisir », il est tout à fait satisfaisant. Ceci-dit, 25€ pour un support, c’est bien trop cher.

Netatmo - Anémomètre connecté

0.00
7.6

Installation

9.0/10

Design

8.0/10

Fonctionnalité

8.0/10

Application

5.0/10

Qualité / Prix

8.0/10

Les plus

  • Installation très simple et rapide (5 min) sur l’application
  • Design
  • Support de qualité
  • Suivi du sens du vent

Les moins

  • Skill Alexa médiocre
  • Plage de température de fonctionnement restreinte
  • Aucune calibration possible

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page