Le Lab'Prises Connectées

[TEST] MEROSS Prise intelligente d’extérieur : une prise étanche qui prend l’eau… ou pas.

LesAlexiens.fr ont une tendance assez prononcée à la monomanie et une fois sur leur lancée, ont du mal à s’arrêter. Jamais deux sans trois, voici un test d’une prise double fonctionnant sans toit!

Cette fois-ci, c’est la bien connue marque Meross qui passe sur le grill. Créée en 2016, elle propose plus de 30 produits connectés dans 20 pays, dont voici l’une des dernières nouveautés : la prise connectée d’extérieur MSS620EU, double prise connectée « étanche » (dixit la fiche Amazon, avec un IP 44) pour jardin, pelouse, fontaine… au prix de 28,99 € hors promotion.

Petite leçon de rattrapage récurrente concernant les IP (indice de protection) pour ceux qui n’ont plus tout ça en mémoire. Ce dernier est composé de 2 chiffres, le premier allant de 0 à 6 (représentant la protection contre les solides, le 6 correspondant à une protection contre l’intrusion de poussière) et le second de 0 à 8 (représentant la protection contre les liquides, le 8 correspondant à une immersion totale). Un IP 44 concerne une protection contre les corps étrangers de plus de 1 mm et contre les éclaboussements. Cela veut donc dire qu’elle supporte un peu plus que la pluie, les éclaboussures liés à l’arrosage par exemple mais pas l’immersion ni les grandes quantités d’eau. C’est assez bien pour une utilisation standard dans un jardin où les risque de l’arroser par inadvertance existent bel et bien. En lisant la description du produit, il est bien dit ne pas l’immerger ni la rincer, ce qui est en accord avec cet indice.

MEROSS MSS620EU : un design sobre à défaut d’être cohérent

Meross livre sa prise dans une carton très sobre avec une image de la prise sur l’avant et les spécifications techniques ainsi que le mode opératoire sur l’arrière. Donc ne cherchez pas de guide d’installation, il n’y en a pas. En revanche, contrairement à notre premier test de la prise ALBOHES, les informations annoncées sur le site de vente sont bien vérifiables : IP, ampérages max…

Concernant le design, on aime ou pas. Mais on peut dire qu’il n’y a pas de fioriture, Meross est resté sur l’aspect utilitaire de la prise, comme elle est destinée à être mise dehors. Et cela se voit : forme rectangulaire, plastique noir mat, pas de chichi… Les deux plots sont bien séparés sur deux ilots distincts avec le bouton physique au milieu. Les deux prises femelles sont protégées par deux « couvercles » plastique à ressort. C’est un très bon système pour permettre la fermeture systématique des blocs.

Son cordon fait 28,5 cm avec la longueur de la fiche mâle incluse. Vous pouvez voir sur les photos que nous sommes sur des prises femelles de type Schuko, donc adaptées aux appareils français. Il en est de même pour la prise mâle avec un plot pour la terre. Les deux prises sont indépendantes au niveau de l’utilisation par l’application, mais en physique il n’y a qu’un seul bouton qui va allumer la prise dans sa totalité. Le problème est donc que si vous l’allumez en physique, les deux prises se mettent en tension et non une seule.

Elle fait 15 cm de large et 8 de profondeur, pour une hauteur de 5 cm. Le poids est de 370 grammes environ. Au niveau des caractéristiques techniques : elle fonctionne sur du 100-240V et supporte un ampérage max de 10 A soit plus de 2400 W. Nous sommes donc sur du minimaliste. Choisissez bien les appareils à venir y brancher. Connexion Wi-Fi en 2.4 GHz uniquement.

Mais pourquoi parler d’un manque de cohérence dans notre titre de chapitre ?

Eh bien, regardons ensemble :

  • Le bouton n’est pas sous un cache ou moulé, voir tactile, comme pour les autres prises testées, mais il est indépendant du bloc et cela peut présenter un problème d’étanchéité. Nous y reviendrons.
  • Les couvercles à ressort n’ont pas de joint. En cas de pluie, il peut y avoir une entrée d’eau, d’autant que…
  • Les prises sont sur le haut du bloc et non sur le côté comme les autres marques testées. Aussi, en cas de pluie, celle-ci va stagner au niveau des prises qui en plus sont enfoncées dans les blocs. Un joli réceptacle à liquide.

MEROSS MSS620EU : installation via l’application maison

Comme pour tous les produits Meross, il est nécessaire d’utiliser l’application maison qui est assez bien faite et est assez didactique. Nous vous conseillons de faire cette installation à l’intérieur pour plus de confort et ensuite de déplacer votre prise au lieu souhaité. Attention malgré tout à bien s’assurer d’avoir encore du Wi-Fi à l’emplacement escompté. Il vous faut tout d’abord créer un compte si ce n’est pas fait. Nous vous renvoyons vers notre tuto dédié à l’application Meross pour plus d’information.

Une fois branchée, le bouton lumineux de la prise se met à changer de couleur (vert et rouge). Si vous avez besoin de le faire manuellement, il vous suffit d’appuyer sur le bouton de mise sous tension pendant quelques secondes. Une fois la prise en mode appairage, suivez les indications de l’application Meross, en étant connecté au Wi-Fi souhaité et en activant le GPS. Laissez vous guider jusqu’à la fin de l’installation. Une fois la prise trouvée, vous pouvez la renommer. Ce sera son nom générique. Avec Meross, il est aussi possible de choisir le logo de la prise (et même de la prendre en photo !). Cette application est vraiment pleine de surprises !

A vous de lui donner les noms que vous souhaitez pour la prise générale et les deux sous-unités. Vous avez également la possibilité de laisser ou non la LED allumée.

En sélectionnant la prise sous Meross, vous verrez que vous pouvez piloter les deux sous-prises individuellement et les renommer comme vous le souhaitez. Vous avez également la possibilité de mettre en place des routines et des scènes pour allumer et éteindre la prise à heure fixe ou dans certaines conditions. Nous vous renvoyons vers notre tutoriel d’installation Meross pour plus de détails…

Donc sur le principe, aucun problème. C’est toujours une très bonne application, très stable. Pour l’utiliser avec Alexa, activez la Skill Meross et Alexa va découvrir automatiquement la prise globale. Comme à chaque fois, il se peut que les sous-prises ne le soient pas. Dans ce cas, lancez une recherche des nouveaux appareils via Alexa et elles vont remonter. A partir de là, faites quelques essais afin de vous assurer que tout fonctionne correctement.

MEROSS MSS620EU : une prise bien pensée ?

Comme lors de nos précédents tests, nous avons testé la prise Meross dans des pires conditions possibles afin de s’assurer de son bon fonctionnement chez un particulier lambda. A noter que notre prise n’a pas de système de fixation pour la mettre à la verticale comme les autres. Elle est donc susceptible d’être posée à même le sol, dans le jardin. Aussi, a-t-elle été posée directement sur dans une zone assez humide et en plein soleil. Elle a en effet été mise en place pour la gestion d’un petit bassin extérieur, sans contact direct avec l’eau. Nous avons profité des fortes températures de cette seconde vague de canicule 2019 avec des températures de 39°C à l’ombre sur plusieurs jours. Alors que la prise ALBOHES avait flanché rien qu’avec la chaleur, la prise MEROSS s’en sort très bien. D’ailleurs la prise n’est que très peu chaude.

Sur les différents visuels d’utilisation, il est possible de voir que la prise peut être éclaboussée, sans être arrosée directement. Elle doit donc pouvoir supporter la pluie à la vue de son IP44 (validé par TÜV – Technischer Überwachungs Verein – semble-t-il), et des éclaboussures modérées. Soit… Nous avons donc simulé un arrosage qui dérape avec de l’eau versé sous forme de pluie (400 ml pulvérisés d’environ 1 m sous forme de grosses gouttes). Bonne nouvelle, elle n’a pas disjoncté, elle pourra donc supporter une pluie ou moins soutenue ! Le bouton vert signe de mise sous tension est toujours vaillant… pendant une minute avant de s’éteindre définitivement

Hé oui, la prise Meross MSS620EU trépassa et jamais ne se ralluma. Médecins légistes à nos heures perdues, nous essayâmes de voir d’où le problème avait pu venir, après avoir vu que la laisser sécher n’aboutissait à rien. La forme de la prise n’est pas étrangère au problème car de l’eau stagne au niveau des plots, ces derniers servant de réceptacle. Une pluie assez longue peut en avoir raison assez facilement en l’absence de joint. Mais dans notre cas, ça semble être le bouton qui est en cause. Hé oui, le célèbre bouton et son manque d’herméticité a joué sa part dans ce drame. De l’eau s’est infiltrée sur le côté du bouton et rendu la prise HS.

Par soucis de compréhension, nous avons contacté MEROSS concernant ce problème. A défaut de nous répondre sur la cause de cette défaillance, ils nous ont renvoyé une prise pour refaire un test. Chose que nous avons fait… de façon poussée ! Nous voulions être sûr que le souci observé était un cas isolé concernant une prise isolée. Nous avons donc mis la nouvelle prise sur le sol et l’avons arrosé tout notre soûl. Le pauvre hère s’est vu pulvériser 200 ml d’eau en pluie fine, en étant mise de côté, puis encore 200 ml bien à plat. Et pour finir, 300 ml en forte pluie jusqu’à ce mort s’ensuive… Mais elle n’arriva pas. Cette nouvelle prise a tenu le choc et nous a montré son IP44 sans complexe. Et autant vous dire, comme vous le voyez sur la vidéo, qu’on n’y a pas été de main morte.

Que conclure ? Que si on fait abstraction de la prise qui a flanché, la qualité est vraiment bonne, très bonne, fidèle à Meross. Elle a été malmenée, cette nouvelle prise, et jamais elle ne s’est plainte. L’application est toujours aussi bonne et c’est toujours là encore un point fort de la marque. Cependant, il est difficile dans la notation finale de pas prendre en compte le problème rencontré avec le premier exemplaire. Si nous étions restés sur le premier test, nous n’aurions en aucun cas recommandé ce produit. Suite au second test, ce n’est plus le cas, au contraire, son IP44 est justifié. Mais un doute persiste même si cela semble être du ponctuel.

Meross Prise Étanche avec 2 Prises de Terre pour Jardin et Pelouse

28.99e
7

Installation

8.0/10

Design

6.0/10

Fonctionnalités

6.0/10

Application

9.0/10

Qualité/Prix

6.0/10

Les plus

  • Installation simple
  • Prises pilotables individuellement

Les moins

  • Mal conçue
  • Premier test défaillant
  • Ampérage faible
Tags
Afficher plus
Découvrir Amazon Prime

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu le deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer