Robots laveursTests & Avis

[TEST] iRobot Braava Jet M6 : un robot laveur pour dire adieu à votre serpillière ?

Le monde des robots aspirateurs regorge de modèles en tout genre et à tous prix, celui des robots laveurs de sols est bien plus restreint. Chez iRobot, la famille s’est agrandit avec l’arrivée du Braava Jet M6. Pour rappel, la gamme Brava se composait du Jet 240 (réservé aux petites pièces) et du 390T (orienté pour les plus grands espace avec une navigation via module « Northstar » à placer au centre de la pièce). Avec une gamme assez vieillissante, le Braava Jet M6 apporte un vent de modernité à ces robots serpillières.

907,58€
in stock
2 new from 907,58€
as of 27 octobre 2020 7 h 28 min
Amazon.fr

iRobot Braava Jet M6 : présentation du robot laveur

Déballage et présentation

Ce Jet M6, proposé à 699€ sur Amazon.fr, se différencie du reste de la gamme en reprenant des éléments qui font le succès des robots aspirateurs de la marque : une connexion Wi-Fi, un système de navigation par caméra et une meilleure autonomie.

En ouvrant la boite, nous retrouvons le robot Braava Jet M6, sa base, le câble d’alimentation électrique, un flacon de détergent de 118 ml, un jeu de deux serpillière jetables, une serpillère lavable, une microfibre jetable (pour la fonction balayage) et une dernière microfibre lavable.

 

Fiche technique

Marque :
iRobot
Modèle :
Braava Jet M6 – M6134
Batterie :
Lithium-Ion
Dimension :
27 cm x 25.2 cm x 9 cm
Poids :
2.2 kg
Autonomie :
2 heures
Temps de charge :
NC
Télécommande :
application et contrôle vocal
Station de charge :
type dock
Accessoires :
1 flacon de détergent de 118 ml, serpillière lavable x1, serpillières jetables x2, microfibre lavable x 1, microfibre jetable x 1, bac à eau x 1
Bac à eau :
NCl
Connectivité :
Wi-Fi IEEE802.11 b/g/n 2.4 GHz
Autres :
Guide d’utilisation

Test complet du robot laveur de sol Braava Jet M6 Premium de iRobot

 

iRobot Braava Jet M6134 : installation et paramétrage

L’installation du robot est simple, il suffit de positionner et d’assembler le « bac de récupération » à la base et de relier celle-ci au secteur. Bon point pour le cable-management que propose la base du robot afin d’éviter les disgracieuses longueurs de câbles inutiles.

Une fois l’installation physique terminée, il ne reste plus qu’à paramétrer le robot en passant par l’application iRobot. Là encore, l’opération est simple. Il suffit de suivre étape par étape les indications de l’application, celle-ci nous guide via de courtes cinématiques efficaces.

Pour cela, il nous faut ajouter un nouveau robot, choisir le modèle :

 

 

L’application nous donne ensuite quelques préconisations pour choisir l’emplacement optimal pour la base du robot…

 

 

En poursuivant, nous devons choisir le nom du robot, puis sur quel réseau Wi-Fi le connecter et saisir le mot de passe.

 

Une fois ces étapes terminées, nous arrivons sur l’écran principal de l’application, celle-ci nous demande de fixer une lingette sur le robot.

Le Braava Jet M6 reconnait de lui-même quel type de lingette est mis en place et appliquera donc le mode de nettoyage en fonction de celle-ci (nettoyage à sec ou mode serpillère).

Nous retrouvons également les mêmes fonctions que pour les aspirateurs de la marque « Programmer » « Historique »  « Cartes » « Aide » et « Paramètres » nous y reviendrons un peu plus tard.

Le robot étant dorénavant prêt à fonctionner, c’est le moment de lancer le premier nettoyage. L’application nous décrit alors le fonctionnement de la technologie de cartographie « Imprint ». Le principe est simple, lors des premiers nettoyages le robot fonctionne en mode « entrainement » : le robot apprend à connaitre son environnement et cartographie les pièces à chaque passage pour que cette carte soit la plus réaliste possible. Il m’aura fallu au total 4 passages pour que la cartographie se termine (un indicateur en pourcentage est indiqué dans l’application pour suivre l’avancement de l’apprentissage).

La carte est très précise, nous pouvons attribuer des zones à exclure et cloisonner virtuellement la zone pour définir différentes pièces :

Il est bien entendu possible de programmer également les passages du robot au jour et l’heure que nous le souhaitons et de choisir dans quelle(s) pièce(s) celui-ci doit passer. Il est possible de combiner la programmation avec un Roomba S9 afin que celui-ci donne le GO au Braava pour exécuter une tâche quand le Roomba a terminé la sienne. A noter que j’ai pu bénéficier de cette fonction avec un Roomba 980 mais pas en programmation : lorsque je lance manuellement le robot, l’application me propose de lancer le lavage avec le Jet M6 lorsque le Roomba aura terminé.

 » Il est possible de combiner la programmation avec un Roomba S9 « 

La fonction historique quant à elle permet d’avoir quelques statistiques sur les tâches réalisées : historique des tâches, durée, surface en m², nombre de rechargements du réservoir, temps de charge si nécessaire et durée des pauses (rechargement du réservoir par exemple).

La fonction aide regroupe quelques conseils d’utilisation, d’entretien, de la documentation, un contact avec le SAV iRobot et une FAQ (à noter que la FAQ et la rubrique conseil d’utilisation, entretien sont en anglais et la documentation quant à elle peut parfois renvoyer vers d’autres modèles de la gamme (240 notemment), un petit point à améliorer pour iRobot).

La partie « Paramètres » regroupe les réglages principaux du robot : la date d’installation du robot, le numéro de série, la version logicielle. Il est possible aussi de faire sonner le robot pour le retrouver si celui-ci s’est égaré. Un réglage du « Mode de lavage des sols » est également disponible : celui-ci permet de choisir entre 3 modes de nettoyage et le niveau de pulvérisation désiré.

Ensuite des fonctions basiques : choix du réseau wifi, la langue du robot, une partie confidentialité (qui permet de désactiver la cartographie), le choix ou non de l’utilisation des mesures métriques et enfin un bouton de restauration en paramètres usine du robot.

 

Braava Jet M6 Premium : avis complet sur le fonctionnement du robot

Entrons dans le vif du sujet : le nettoyage, c’est tout de même sa fonction première ! A savoir que c’est mon premier robot laveur de sol, mais j’ai d’abord été surpris par le niveau sonore du robot, il peut fonctionner sans problème lorsque l’on est dans la pièce (en écoutant de la musique ou regardant la TV) le bruit n’est pas gênant et se fait rapidement oublier. J’ai testé également en pleine nuit, c’est supportable si on dort à l’étage et que le robot tourne au rez-de-chaussé (en fermant la porte on ne l’entend plus). A noter que le robot perd en qualité de fonctionnement si celui-ci tourne dans le noir (confirmé par iRobot ).

Pour ce qui est de la navigation, celle-ci est assez satisfaisante : le robot reconnait bien les obstacles, les évite de façon intelligente, longe bien les plinthes et surtout n’oublie pas de zones. Sa hauteur de 9 cm lui permet de passer sous mes meubles et sous mon canapé comme son ami Roomba.

Le nettoyage, lui est effectué efficacement, les passages ne laissent pas de trace, le robot fait un premier passage, recule, pulvérise son liquide et repasse en avant. La plupart des tâches sont nettoyées à l’exception de vieilles tâches séchées dans la cuisine (je vous rassure j’avais volontairement laissé ces taches la semaine entre ma commande et la réception du robot pour le test). Avec un passage quotidien le sol reste propre, madame est ravie et moi aussi ! Cela ne remplace pas un bon coup de serpillère une fois par semaine, voire toute les deux semaines, pour désinfecter le sol en profondeur. Quant à la consommation du liquide, le flacon d’échantillon de 114 ml a été utilisé lors de ces 4 passages. Le réservoir lui peut tenir 2 passages de 45/50 m2 et le robot signal lorsqu’il faut le remplir (en préventif et bien entendu lorsque celui-ci est vide). Concernant le temps nécessaire à mes 50 m² de pièce à vivre, comptez deux heures. Je n’ai pas spécialement assez de recul pour juger si c’est ou non trop long comparé aux autres modèles et autres marques de robots.

Attention tout de même, la pulvérisation du liquide se fait à l’horizontal, en effet la buse n’est pas orientée vers le sol. Il se peut que vous rencontriez quelques déconvenues avec des multiprises si celles-ci sont à proximité du robot (je n’ai pas eu de problème personnellement mais je l’ai déjà lu sur d’autres tests). Ce problème peut être évité avec l’utilisation des zones d’exclusions de la cartographie.

Petit problème pour en revenir au détergent à utiliser, je n’arrive pas à en trouver, que ce soit sur Amazon ou sur le net (Boulanger en vend mais pas d’expédition possible, uniquement un flacon disponible dans un magasin à plus d’une heure de route…). Après avoir demandé confirmation à iRobot, ils nous disent à demi-mot qu’il faut impérativement utiliser ce liquide pour que la garantie soit respectée en cas de besoin.

Pour ce qui est des lingettes, les serpillères sont disponibles sur Amazon : comptez 12€ pour un jeu de 3 serpillère réutilisables, 20€ pour un pack de 10 lingettes jetables. En revanche la disponibilité du liquide est vraiment problématique pour moi, si iRobot passe par ici, s’il vous plait rendez le disponible au moins sur votre site…

Alexa fais-moi gagner du temps !

Concernant la skill Alexa, tout ce qu’il y a de plus banal « Alexa, met la serpillère en route », « Alexa, arrête la serpillière ». Pour moi l’intérêt est de l’intégrer aux routines : « Alexa, je pars au boulot » : éteint la lumière, coupe la TV ou la musique, enclenche le robot (par exemple). Chose assez inhabituelle, j’ai eu quelques difficultés à détecter mes deux appareils iRobots avec la skill, j’ai dû m’y reprendre à trois reprises.

907,58€
in stock
2 new from 907,58€
as of 27 octobre 2020 7 h 28 min
Amazon.fr

Pour résumer cette semaine de test : je suis globalement très satisfait de ce robot et madame aussi. Un gain de temps énorme combiné au robot aspirateur, une maison toujours propre en rentrant le soir. Nous qui courrons après le temps, c’est vraiment appréciable. La durée de nettoyage peut paraitre un peu long, mais si comme moi vous passez vos journées au bureau, le duo magique tournera en votre absence donc pas trop gênant. Je le conseille tout de même en complément d’un robot aspirateur, je ne me serais pas vu l’utiliser sans avoir de robot, pour moi la surface doit être propre de tout détritus, poussières avant son passage et à moins de passer l’aspirateur soit même chaque jour ça ne parait pas jouable. Pour terminer, ce robot m’a convaincu mais je trouve tout de même le tarif un peu prohibitif, si vous voulez vous laisser tenter chercher au maximum la bonne affaire pour faire diminuer la facture.

iRobot Braava Jet M6134

environ 699€
8.4

Installation

9.0/10

Design

8.0/10

Fonctionnalité

9.0/10

Application

9.0/10

Qualité/Prix

7.0/10

Les plus

  • Nettoyage et navigation précis
  • Application exhaustive et intuitive
  • Assez silencieux (48 dB)

Les moins

  • Durée de nettoyage un peu longue
  • Problème pour retrouver du liquide
  • Pulvérisation à l'horizontale, attention à vos multiprises !
  • Prix tout de même élevé pour s'éviter une corvée

2 commentaires

  1. Bonsoir. A t il la fonction plaque vibrante comme sur le 240? Quelle est sa consommation en veille et en charge? Quelle procedure avez vous fait pour combiner le 980 avec le jet m6?
    Merci d avance pour votre reponse cordialement

    1. Bonjour,
      Non, la plaque n’est pas vibrante, mais tout de même plus efficace.
      Aucune idée de la consommation, les données constructeurs ne sont pas explicites à ce sujet. D’une manière générale, un robot consomme un peu, forcément, mais nous vous déconseillons vivement de le débrancher car leurs batteries n’apprécient pas du tout ça.
      Il suffit d’ajouter les deux robots dans l’application, l’application gère ça toute seule.
      Bon dimanche

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page