Enceintes ConnectéesLe Lab'

[TEST] GGMM® E2 Wireless Smart Speaker : Alexa sans fil à la patte ?

Beaucoup d’Alexiens recherchent l’appareil Echo parfait, c’est-à-dire avec les caractéristiques des Echo actuels mais sans la contrainte de l’alimentation. Et ce n’est pas la gamme Amazon qui permet d’y répondre, tous les Echo étant branchés au secteur pour fonctionner. Il y a donc comme alternatives les batteries externes ou des appareils tiers sans fil avec Alexa embarquée.

Et c’est sur cette dernière option que nous nous sommes engagés avec le test que voici. Nous vous avons dégoté une enceinte connectée sans fil de la marque GGMM, connue pour avoir un très bon son compte tenu de la taille de leurs appareils. Oui, on sait, nous sommes prêts à tout pour vous ! Alors ? Que vaut cette E2, hormis ses 42,99€ (33,99 en vente flash) ?

GGMM ® E2 Wireless Smart Speaker: un son qui ne tombe pas à plat

Notre enceinte sans fil est présentée dans une boite d’assez bonne facture, compacte, blanche et imagée. On y retrouve un visuel du produit et le logo Amazon Alexa Enabled, les caractéristiques et les certifications CE, FCC et CCC (le CE Chinois). Très bonne première impression.

Bien calé dans une protection moulée, nous trouvons l’enceinte et un câble micro USB. Il y a également un document de garantie, le flyer de remerciement, un guide des questions de base à poser à Alexa et une notice multilingue, dont le français. Elle est assez claire et en bon François.

Ce speaker est vraiment très bien réussi : compact, plat et joli à regarder. C’est vrai que le design est très plaisant et harmonieux. Les deux hauts parleurs sont cachés par une protection en métal s’intégrant parfaitement dans la coque en plastique. Sous cette protection, deux LED sont visibles et permettent d’informer sur la charge et la connexion de l’enceinte. Le dessous est revêtu d’un caoutchouc anti-dérapant. Sur le dessus, 5 boutons et un seul sur l’arrière.

Niveau finition, rien à redire : très bon plastique, pas de reste d’ébarbage ni de de partie non jointive. Elle fait 13 cm de large, 8 de haut et à peine 3 d’épaisseur pour un poids de 246 grammes. Vraiment compacte donc. Elle est donnée pour 10W malgré sa petite taille et une autonomie de 14 heures en mode Bluetooth, mais 5 heures en Wi-Fi. Cette dernière est un peu chiche même si suffisante pour une soirée. La charge complète se fait en 3 heures, mais il est possible de s’en servir en la laissant branché en permanence.

Vous voyez déjà le premier avantage de cette enceinte : 2 modes de connexions différents en fonction de vos utilisations : Bluetooth et Wi-Fi. Le second avantage est sa puissance sonore de 10W, stéréo et boostée par diverses fonctions comme le DSP-Restore permettant d’améliorer encore la qualité sonore.

Bon, cela, c’est de la théorie. Passons à la pratique !

GGMM ® E2 Wireless Smart Speaker : Installation sans Skill

L’installation du E2 va se faire d’une façon similaire à celle d’une ampoule connectée, voire d’un Echo Dot. Il est tout d’abord nécessaire de télécharger l’application GGMM-E Series sur votre store. Ensuite, cela peut être très simple ou plus compliqué si ça ne se passe pas bien… Dans notre cas, il a été nécessaire de relancer l’application 2 ou 3 fois car le SSID du WI-Fi ne remontait pas. Il y a toujours la possibilité de connexion à l’appareil par Wi-Fi direct mais là encore pas vraiment simple. Voici l’installation standard par Wi-Fi.

Au tout début, l’application va rechercher si vous avez déjà une enceinte de la marque enregistrée. Ensuite, suiviez les instructions. Si votre SSID n’est visible (comme sur notre exemple), relancez l’application. Bien sûr, vous devez être connecté à votre Wi-Fi pour le faire, en 2,4 ou 5 GHz. Pour le point 2, il vous faut appuyer sur le petit bouton derrière l’enceinte, cela lance la recherche et la connexion au Wi-Fi.

Quand tout se passe bien, il vous faut attendre une bonne minute avant que le E2 ne soit connecté à votre Wi-Fi. L’enceinte va vous annoncer le cheminement de la connexion au fur et à mesure, en anglais. Une fois connectée, vous aurez une invitation à vous logger à votre compte Alexa (donc Amazon). Si jamais vous n’arrivez pas à vous connecter via le Wi-Fi, vous pouvez faire une connexion directe  an allant rechercher le E2 sur les réseaux Wi-Fi (GGMM_EX_XXXX) et en entrant la clef de réseau ggmm123456 qui est une clef universelle.

Une fois votre compte identifié, vous pourrez choisir un petit nom pour votre E2 (le nom ne sera pas repris dans l’application Alexa, il vous faudra l’y changer si vous le souhaitez). Un choix de langue est ensuite proposé et voilà ! Une mise à jour se lancera probablement. Laissez faire, il faut 3 à 5 minutes.

Si vous voulez vous servir d’Alexa, il vous faut appuyer à chaque fois sur le bouton micro. Le fabricant met en avant que c’est pour éviter qu’Alexa « surveille tout ». Cela permet surtout d’empêcher d’avoir une enceinte active en permanence et de tirer sur la batterie. Ce système est bien pensé pour la consommation mais l’utilisation du bouton est parfois peu réactive et cela devient fastidieux avec des Skills demandant de faire des choix (RTL, affaires sensibles, marmiton…).

Une fois connectée au même Wi-Fi que l’enceinte, et seulement dans ce cas, vous aurez accès aux paramètres : nom, mot de passe, mise à jour… Pourquoi un mot de passe ? Car l’enceinte, connectée au Wi-Fi, permet de faire relais Wi-Fi. Pratique si vous la mettez dehors lors d’une soirée et que vous souhaitez donner un réseau invité.

GGMM ® E2 Wireless Smart Speaker : let the music play !

OK, c’est bien tout ça, mais ça ne nous dit pas si le son est bon ! On y vient, calmez-vous, mais avant ça, sachez que vous pouvez, via Wi-Fi, utiliser vos services de streaming préférés (TuneIn, Spotify, Qobuz…) en entrant vos comptes associés. En revanche, même s’il y a un joli mode de lecture, pas de modification spécifique du son n’est possible.

Alors, le son, on en parle ? Eh bien il est bon, très bon. Excellent même au vu de la taille de l’enceinte. Il n’y a vraiment rien à redire : son clair, stéréo au top et puissant. A plein volume, très peu de saturation malgré la taille de l’appareil, pas de grésillement, rien… Poussé à fond, à 1 m de l’appareil, nous avons relevé 96 dB!

Le petit icône LR sur la présentation de votre enceinte, dans l’application, va permettre de choisir entre le mode stéréo, mono left ou mono right afin de faire des sets d’enceintes dans un même lieu. C’est ce qu’ils appellent le multiroom, à ne pas confondre avec le multiroom des Amazon Echo. En effet, même si le E2 est bien reconnu comme appareil connecté par l’application Alexa, ce n’est pas un appareil Echo et ne peut pas être intégré dans un groupe d’enceinte EchoDommage et ça porte à confusion.

Nous ne vous avons pas présenté l’utilisation en mode Bluetooth (4.2) car sur le principe, rien de nouveau par rapport à un appareil Bluetooth standard. Pour les utilisateurs d’AirPlay, sachez que le E2 est compatible. Mais ce n’est pas tout, il permet aussi de lire de la musique en DLNA (partage de fichier pour système Android). Cela n’est disponible que si vous connecté au Wi-Fi bien sûr.

Si votre E2 n’est pas en utilisation pendant 30 min sans être relié au secteur, il se met hors tension. Il a aussi été constaté lors de notre test que même sous tension et non utilisé pendant plusieurs heures, il se met dans une sorte de veille faisant qu’il n’est pas possible d’utiliser Alexa sans redémarrer l’enceinte. Et il faut compter une minute minimum avant qu’elle soit opérationnelle. C’est dommage.

Et avec Alexa, ça donne quoi ? vous demandez vous… Comme nous l’avons vu, il est nécessaire d’appuyer sur le bouton pour s’en servir mais à part cela, les demandes, les commandes et l’exécution des routines sont exactement les mêmes que via un Echo ou l’application. Mais là où il y a, à notre sens, un gros point faible est le fait que le mode sans fil n’est pas total dans le sens où vous ne pouvez pas connecter le E2 via un partage de données Wi-Fi via votre téléphone. Il est en effet nécessaire de se connecter à un réseau Wi-Fi en utilisant votre smartphone, qui va faire le lien entre votre réseau box et votre E2. Si votre téléphone émet lui-même le réseau que vous souhaitez utiliser, il n’est pas possible de le faire détecter dans l’application MMGG… Cela aurait été vraiment un gros plus afin de pouvoir utiliser Alexa partout.

Et comme ce n’est pas un Echo, il n’est pas possible de modifier via l’application Alexa, le réseau Wi-Fi sur lequel la connecter… De même, un seul réseau peut être enregistré. Si vous voulez vous en servir sur un second réseau, vous devez recommencer l’installation et idem pour la remettre sur le réseau initial. A noter également une latence non négligeable entre la demande et sa prise en compte. Un blanc qui fait souvent se poser la question de la bonne compréhension de la demande…

GGMM® propose une gamme d’enceintes embarquant Alexa :

En conclusion, faut-il se laisser tenter ? Cela dépend de ce que vous compter en faire. Si vous vous attendiez à avoir l’équivalent d’un Echo à emporter partout, nomade en connexion par échange de données, ce n’est pas pour vous. Si en revanche vous cherchez une enceinte connectée pour du streaming qui en plus embarque Alexa, déplaçable partout dans la maison ou là où il y a du Wi-Fi, allez-y !

Le son est très bon, même excellent vu la petite taille, l’autonomie est honnête et elle est vraiment bien faite. Cela peut aussi être un bon compromis à un Dot 2 dont le son est loin d’être le fort.

GGMM ® E2 Wireless Smart Speaker

42.99€
7.4

Installation

7.0/10

Design

9.0/10

Fonctionnalités

7.0/10

Application

7.0/10

Qualité / Pris

7.0/10

Les plus

  • Excellent son
  • Désign, jolie et compacte
  • Alexa embarquée

Les moins

  • Utilisation du bouton "Alexa" parfois un peu fastidieuse
  • Pas deprise en compte des réseaux via échanges de données ni de mémoire de réseau favoris
  • Pas de multiroom avec les appareils Echos
  • Démarrage un peu lent
Tags
Afficher plus
Découvrir Amazon Prime

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu le deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer