[TEST] Spotcam Eva 2 : la caméra d’intérieur HD qui voit à 360°

SpotCam Eva 2

SpotCam Eva 2

39,00  En Stock
Amazon.fr
Le 7 mai 2021 12 h 43 min

Le monde des caméras d’intérieur est assez homogène, la plupart des modèles s’appuyant désormais sur des connexions Wi-Fi. La grande différence se joue alors sur l’esthétisme, l’alimentation avec ou sans fil, les fonctionnalités offertes par l’application ou encore les moyens de stockage. Ce sont tous ces aspects que nous allons étudier et scruter dans ce test de la caméra d’intérieur SpotCam Eva 2, une petite caméra connectée en Wi-Fi 2.4 GHz.

SpotCam est une entreprise Taïwanaise basée à Taipei et fondée en 2013 par deux jeunes garçons passionnés par les caméras et le stockage. Leur leitmotiv est de partager auprès du plus grand nombre leur connaissance qui dans un domaine qui est en constante évolution technique et de proposer une solution adaptée à chacun. Nous vous avions d’ailleurs déjà présenté leurs produits avec, notamment, la SpotCam Video Doorbell Pro, une sonnette vidéo connectée plutôt efficace. Voyons si la marque continue de maîtriser son sujet…

SpotCam Eva 2 : la petite caméra boule qui vous à l’œil

Unboxing

La caméra SpotCam Eva 2 est présentée dans un classique emballage cartonné. Sur l’avant, nous trouvons une photo de la caméra avec ses principales caractéristiques et notamment son intéressante option de stockage dans le cloud gratuit à vie. En partie inférieure, les compatibilités avec les assistants vocaux, Amazon Alexa et Google Assistant, ainsi qu’avec les plateformes IFTT et Conrad Connect, sont bien mises en avant.

Au dos, la marque reprend les principales caractéristiques de sa caméra Wi-Fi, comme la vidéo, l’alerte, l’audio avec un descriptif… Tout  en anglais. Sur un coté, on trouve néanmoins un peu de français, avec cette fois une synthèse des fonctionnalités la caméra : Wi-Fi, vidéo haute définition, audio bidirectionnel et vision nocturne.

Mais découvrons cette petite boule qui n’est pas sans nous faire penser à la caméra  TP-Link Tapo C200 que nous avons récemment testée.

Lorsque l’on ouvre la boite par le haut, c’est une protection en mousse expansée moulée qui apparait en premier. La caméra est en dessous et emprisonnée en fait entre deux de ces protections. En dessous un carton referme les accessoires. Dans un sachet plastique les guides d’utilisation et d’installation rapide et un autocollant à visée dissuasive.

SpotCam Eva 2 : présentation de la caméra

A l’avant

C’est une petite boule posée sur un socle capable d’opérer des rotations de 360° ! Elle mesure 7 cm x 7 cm x 11.1 cm de haut et pèse 218 g seulement. Un petit gabarit qu’il sera facile de placer chez soi. Sa coque est blanche, comme le sont beaucoup de caméra d’intérieur. Sur la basse, Spotcam est imprimé dans la même teinte de gris souris que le cerclage au dessus dont on sent qu’il s’agit d’un joint entre la partie socle, où il y a la marque, et le “corps” qui comporte la LED témoin de fonctionnement. La partie centrale de la “tête” est une deuxième boule, indépendante également, de couleur sombre qui accueille l’objectif de la caméra (protégé par un film plastique pour le transport) au dessus une LED et en dessous le micro pour entendre ce qui ce passe autour de la caméra.

Si la caméra peut tourner à 360°, elle peut tout aussi bien tourner sur un axe vertical de 90°, elle se relève donc jusqu’à 60° et s’abaisse jusqu’à 30°, ce qui lui vaut l’appellation de caméra “pan & tilt“, panoramique et inclinable en français. Relevée, on distingue mieux le micro et l’emplacement pour la carte micro-SD.

A l’arrière

On retrouve le haut-parleur, la prise micro-USB de type A et le bouton “reset“. On notera l’autocollant  apposé sur le joint faisant sceau pour la garantie.

Sur les cotés

La coque est lisse et sans élément technique. L’objectif de la caméra ne dépasse pas le rebord de la coque extérieure blanche.

Au dessous

Au centre, un autocollant avec le sigle de conformité européen CE et le numéro de série de l’appareil. Un peu surélevé, deux large crans pour y placer le support de fixation si l’installation se fait sur un plafond par exemple. Sur le bord extérieur un disque tout en mousse pour sa stabilité.

Vu du dessus, c’est une parfaite boule.

Voyons les accessoires fournis avec la caméra :

  • Le câble USB : il ne fait qu’1 mètre de long, c’est pas très généreux. Ça peut être juste pour le branchement. Il faudra peut être prévoir un câble plus long.
  • L’adaptateur secteur de type 5V – 1A.
  • Le support de fixation mural avec vis et chevilles,
  • Le guide d’utilisation : multilingue, il est très complet c’est à souligné car c’est bien le premier guide aussi fourni qui passe entre nos mains. Les informations sont données selon l’utilisation : web ou application. Enfin on retrouve le guide d’installation rapide et en cadeau un autocollant de dissuasion.

Lorsque la caméra passe en mode nocturne, ce sont 8 LED infrarouges qui éclairent l’environnement pour que la caméra puisse toujours afficher le flux ou les détections.

Ayant fait le tour de la petite boule, voyons sa fiche technique.

Fiche technique

  • Marque : Spotcam
  • Modèle : Eva 2
  • Dimension (L x P x H) : 7 cm x 7 cm x 11.1 cm
  • Poids : 218 grammes
  • Couleur : Blanc et noir
  • Matériaux : Plastique
  • Type : Pan/tilt
  • Alimentation Entrée : 100-240V, 50/60Hz, 0.3A
  • Alimentation Sortie : 5.0V 1A
  • Réseau : Wi-Fi 2.4 GHz
  • Sécurité Wi-Fi : WPA/WPA2
  • Rotation verticale : 90°
  • Rotation horizontale : 360°
  • Champ de vision : diagonale 90°
  • Compression vidéo : H.264
  • Zoom : digital x8
  • Fréquence d’image : 30 images par seconde
  • Résolution HQ: Full HD 1080
  • Résolution LQ :
  • Vision nocturne : 8 LED Infrarouge
  • Portée vision infrarouge : 10 mètres
  • Système audio : Bidirectionnel
  • Température de fonctionnement : 0°- 50°
  • Température de stockage : -10° – 50°
  • Stockage cloud : uniquement
  • Nombre maximum de caméra prises en charge :
  • Visualisation des flux : sur smartphone, tablette, navigateur web  : Edge, Firefox 3+, Safari 3+, Chrome
  • Compatible avec les assistants vocaux : Amazon Alexa et Google Home
  • Compatible avec le plateforme : IFTT et Conrad Connect

 

SpotCam Eva 2 : une caméra caméra multimodale.

Installation

Dans  le petit guide de démarrage rapide, il est proposé de faire l’installation classique sur smartphone ou tablette de façon très classique mais, et c’est bien la première fois que nous rencontrons la proposition, également via un ordinateur. Une fois n’est pas coutume, nous choisissons de faire l’installation de la SpotCam Eva 2 par ce biais, trouvant l’idée plus que sympathique. Une méthode qui, pour certains, sera probablement plus confortable que d’utiliser un smartphone…

Pour commencer, il faut se rendre sur la page web : https://www.myspotcam.com/fr. Cliquez en haut à droite sur “inscription” et renseignez un nom, un mot de passe ainsi qu’une adresse email. Ouvrez votre boite où vous trouverez un lien pour activer le compte et poursuivre.

Sur la page suivante, cliquez sur “Add SpotCam” (ou ajouter une SpotCam, si vous avez la présentation en français) en haut à droite. Une invitation à installer un fichier .exe s’affiche. Cliquez dessus et si un message d’avertissement s’affiche, cliquez sur “informations complémentaires” puis sur “Exécuter quand même”.

Une nouvelle page s’ouvre pour la configuration de la caméra. Cliquez sur “commençons”. Choisissez le modèle. Ici, il s’agit bien entendu de la SpotCam Eva 2. Une confirmation est demandée. C’est maintenant le moment de passer aux choses sérieuses.

Branchez la caméra. Elle va faire un tour sur elle même, la LED sur la partie du “corps” va s’allumer en bleu pour indiquer qu’elle est sous tension puis passer au jaune clignotant indiquant qu’elle est en mode appairage. Si jamais elle reste bloquée sur la LED bleue, appuyez 10 secondes environ sur le bouton reset au dos, ça devrait la basculer sur le mode appairage.

Sur votre ordinateur, qui doit être également connecté en Wi-Fi et sur le même réseau 2.4 GHz, cliquez sur le centre des notifications. Vous devriez voir apparaitre le réseau de la SpotCam Eva 2. Cliquez sur “se connecter”, choisissez votre réseau (c’est mieux que celui du voisin) et renseignez votre mot de passe. Cliquez sur sauvegarder et vérifiez bien que la LED clignote en bleu. Une fois tout ceci fait, cliquez sur “next” ou “suivant”… Voilà c’est fini ! Ou presque. Il vous est encore demandé de donner un petit nom à la caméra et d’indiquer sur quel fuseau horaire vous êtes. Vous pouvez maintenant visualiser les flux sur votre PC.

Il est en effet possible d’accéder au flux soit depuis un navigateur web, soit depuis l’application mobile. Voyons un peu le fonctionnalités et menus depuis le Smartphone.

Il faut ici installer l’application SpotCam pour Android ou iOS, activer le GPS, donner l’accord d’accès au photo et au micro, puis comme le compte existe déjà se loguer avec son e-mail et mot de passe.

Voici un aperçu des différences de présentation, mais rassurez-vous, toutes les fonctionnalités se retrouvent sur l’une ou l’autre.

 

L’application SpotCam

Vous retrouvez à gauche le nom que vous attribué à la caméra et sur la partie droite

  • Le calendrier : c’est un raccourcis pour activer ou non la programmation de désactivation de la caméra...
  • Le cadenas : active ou non les alertes.
  • Le bouton power : active ou non la caméra.
  • La roue crantée. Centre de tous les paramétrages vous pourrez entre autre :
    • Paramètres de base :
      • Renommer la caméra
      • Activer ou non la caméra (correspond au raccourcis sur la page d’accueil avec le bouton power)
      • Activer ou non la LED bleue voyant d’état à l’avant de la caméra pour plus de discrétion. La LED éclaire bien et peut être gênante si placée dans une chambre.
      • Résolution HD : Elle peut est activée ou non. Mais si vous choisissez de désactiver le mode aucune information n’indique dans quelle résolution le flux est transmis.
      • Qualité d’image : 3 choix possibles entre haut, normal ou bas. Franchement sur PC il faut mettre sur Haut, ça évite les pixellisations ou images floues. Si cela ne se voit pas sur tous les fonds et couleurs, c’est flagrant sur la partie vitrée de notre porte ou l’on passe de trouble à net mais conserve un peu de pixellisation en désactivant le mode HD. Autant dire qu’en mode HD désactivé et en qualité d’image basse, on a l’impression que la vitre bouge toute seule. Le choix est offert, c’est bien, mais si vous pouvez, n’hésitez pas à prendre le mode HD et la qualité Haute. Vos yeux vous remercieront.  Sur smartphone le ressenti est moindre.
      • Vision nocturne : 3 réglages possibles : auto, le plus simple, on a pas à gérer ; Activé, l’image pas en noir et blanc et les 8 LED rouges de la caméra s’allument ou désactivé.
      • Réduction du scintillement : 3 modes : 50Hz, 60Hz ou Extérieur.
      • Rotation vidéo : Si jamais vous installez la caméra sur un plafond, c’est ici qu’il faudra venir et sélectionner l’inversion de l’image pour que la tête ne reste pas au pied…ou inversement.
    • Alertes :
      • Vous pouvez ou non les activer et choisir :
        • De recevoir des notification et/ou des mails et ça c’est bien.
        • De définir le type d’alerte : mouvement, son, déconnexion ou traçage humain mais également régler la sensibilité de mouvement : haut, normal, bas ou personnalisé et de son à choisir entre : haut, normal et bas.  et la durée de l’événement entre 1 et 10 secondes.
        • De déclencher une sirène (au volume max comptez 65 dB)
        • Vous pouvez aussi définir un planning pour ne pas être déranger par les alertes..
        • Veille caméra : pour économiser de la bande passante, il est possible de mettre en sommeil la caméra lorsque le mode alerte est actif.  Dans ce mode la LED faciale bleue s’éteint. Le flux live n’est plus disponible.
        • Alerte de réveil : Lorsque la veille de la caméra est activée, les notifications peuvent continuer d’arriver selon le choix du mode de détection (mouvement ou son). Elles s’enregistrent dans le journal des évènements pour être consultées..
    • Programmation :
      • Si vous activez la fonction, vous arrivez à une page pour programmer la désactivation horaire et journalière.
    • Audio :
      • Micro : Vous pouvez et même serez obligé de passer par cette case pour éviter d’avoir les tympans crevés. En effet, le micro est tellement puissant  qu’il y a des retours son avec larsen plus que désagréable. Ne dépassez pas le milieu de la réglette. D’ailleurs c’est un curseur qui permet le réglage, mais étrangement celui ne se positionne qu’a certains endroit de la réglette réduisant considérablement les possibilités de choix. En fait vous disposez que de 5 niveaux de réglage. Pensant que c’était peut être nos “gros doigts” qui posaient problèmes, nous avons testé avec un stylet. Même constat.
      • Haut parleur de la caméra.  Même réflexion que ci dessus concernant le réglage.
    • Fuseau horaire : si vous ne l’avez pas fait à l’installation de la caméra vous pouvez toujours venir ici pour le régler.
    • Service Cloud
      • Si vous prenez un abonnement il apparait ici.

Pour rappel, vous pouvez adhérer à l’abonnement gratuit à vie pour des enregistrements accessibles sur les derniers  24 heures.

Les tarifs mensuels sont pour un accès aux flux des 3 derniers jours : 3.28€, 7 derniers jour 4.94€, 30 derniers jours 16.56€.

    • IA vidéo : des packages payants pour plus de fonctions.

 

Les paramètres ayant été passé au crible, nous pouvons accéder au flux Live en cliquant sur l’image.

En haut nous retrouvons à nouveau la roue crantée permettant l’accès rapide depuis cette page aux paramètres.

C’est sur l’image même vous pouvez effectuer :

  • Les rotations. Attention les actions sont inversées : cliquez à gauche pour l’envoyer à droite, en haut pour l’abaisser etc..
  • Un zoom en écartant les doigts.
  • Enfin en basculant le smartphone en mode paysage vous pouvez avoir l’image en format pleine page.Dans cette présentation cliquez sur la petite croix pour faire disparaitre la bande d’enregistrement puis sur l’image pour la faire réapparaître ! C’est pas magique ça ?

 

En dessous de l’image nous avons les boutons fonction :

  • Haut parleur : active ou désactive le haut parleur de la caméra
  • Loupe : permet d’accéder au calendrier pour effectuer la recherche d’un événement
  • Appareil photo : prend un instantané. L’enregistrement se fait dans un fichier à part. Dans la galerie photo de notre smartphone nous avons bien une empreinte du cliché pris mais sans pouvoir visualiser le cliché.
  • La pendule avec 30 à l’intérieur. Elle affiche jusqu’à 30 secondes lors du dernier enregistrement.

En cliquant sur les trois petits point, vous accédez à de nouvelles fonctions :

  • Partager : Envoyez un mail à une tierce personne pour qu’elle accède à votre flux.
  • Recherche visuelle : : en cliquant dessus, vous accédez à l’enregistrement continu journalier découpé par tranche horaire, puis en sélectionnant une tranche au découpage à la minute.
  • Mon film : Pour visualiser les vidéo après création puis les exporter sur Facebook, YouTube ou par mail.
  • Créer vidéo : Vous pouvez créer un film à partir de la vidéo jusqu’à 10 min en sélectionnant la date et le point de départ.
  • la flèche retour revient sur la première partie du menu.

Lorsqu’un abonnement est souscrit même gratuit une bande d’enregistrement prend la place les offres proposées auparavant. Des boutons pour l’avance/retour rapide (x2, x4, x8) et revenir au flux en live s’affiche en dessous de l’image

Notez la petite caméra qui à pris place à droite des boutons de lecture des flux, elle ouvre la page expliquant les fonctions supplémentaires propres au mouvements de la caméra tel que :

  • Rotation automatique : la caméra va faire des 360° à vitesse vertigineuse qui, en regardant l’écran, peut donner le tournis. L’action n’est  pas silencieuse. Le moteur étant sollicité, on l’entend bien.
  • Patrouille : définissez dans les présélections à l’aide des flèches un point de départ et d’arrivé et la caméra oscillera de l’un à l’autre.
  • Traçage humain : Si la fonction est activez, la caméra suivra pendant 10 secondes la personne en mouvement et s’orientera en fonction. C’est un peu la même chose avec le Show 10 en version plus grand.
  • Paramètres : C’est ici qu’il faut venir pour régler la vitesse de rotation de la caméra. Préréglée sur la vitesse intermédiaire 2, nous vous conseillons vivement de la passer sur 1, d’abord pour ne plus avoir le tournis et aussi pour en diminuer le bruit du moteur. C’est également dans cette rubrique que vous activerez la fonction de traçage humain et de la position que doit reprendre la caméra après coup.

Dans les menus en bas de page, on retrouve : “Direct” pour revenir au live si l’on est dans le menu d’a coté “Évènement” qui est le journal des détections. Un clic sur l’image et vous pourrez visualiser les 30 secondes d’enregistrement.

 

Avec Amazon Alexa

Pour utiliser la caméra avec notre assistante vocale préférée, il faut installer la skill SpotCam et lier votre compte Amazon à celui de l’application. Demandez à  Alexa d’effectuer la recherche du nouvel appareil si elle ne remonte pas toute seule. La caméra apparait dans la liste des appareils. Mais elle n’est pas intégrable à des routines.

 

Pour gérer les flux en live dite :

  • “Alexa montre/affiche caméra [nom de la caméra]”
  • “Alexa arrête/masque pour revenir à l’accueil.”

Il est agréable de constater que l’on peut zoomer sur l’écran de l’Echo Show 8. Alors, oui, y a de la pixellisation, mais c’est normal car il ne s’agit que d’un zoom sur l’image et non d’un zoom optique ou encore numérique, mais c’est tout de même chouette de pouvoir le faire.

Avec Google Home

Il faut également lier les deux comptes si cela n’a pas déjà été fait. Cliquez sur le “+” puis sélectionnez “configurer un appareil” et “fonctionne avec Google“. Dans “rechercher”, tapez SpotCam, renseignez l’email et le mot de passe de votre compte ayant servi à la création de l’application puis indiquez un code pin de 4 chiffres. Il vous servira si vous demandez à désactiver la caméra. Pas de routine possible avec l’assistant Google.

 

Voila un rendu en vision de jour et de nuit :

Un petit comparatif visuel entre les deux assistants vocaux sur Echo Show 8 et Nest Hub :

A l’utilisation, la caméra est super mimi, mais ça ne fait pas tout. Le plus est de pouvoir utiliser un navigateur web. Un vrai confort. Malheureusement, vous avez toutes les dix minutes un message vous demandant si vous souhaitez continuer (à rester en live). C’est un peu désagréable, il faut bien l’avouer. Sur l’application, nous avons également noté des décrochages réguliers avec des messages “échec de recevoir le flux vidéo”. Peut-être était-ce notre Wi-Fi? Nous sommes pourtant connectés en fibre optique, mais nous avons constaté une amélioration en repassant notre PC en Ethernet pour ne plus avoir autant de décrochages sur le smartphone.

Sinon, la caméra SpotCam Eva 2 offre des paramétrages très pointus, nombreux, et même novateurs par rapport à tous les modèles déjà testés. La possibilité de recevoir les alertes par email satisfera ceux qui recherchent ce style de notification. Le traçage humain ou encore la “patrouille” sont des fonctions que nous rencontrons pour la première fois. Elles fonctionnent très bien.

Coté audio, ça n’est pas exceptionnel, mais ça reste correcte. On entend un grésillement permanent qui reste relativement supportable, même avec le volume du smartphone à fond, mais il va falloir jouer du niveau de réglage pour ajuster un niveau audible sans trop de grésillement, ou couper le micro et ne l’activer que si besoin.

Côté qualité vidéo, préférez si possible la résolution HD et une qualité haute. Si on voit beaucoup la différence sur PC, sur smartphone ce problème est bien moins visible et il faut reconnaître que c’est ainsi que la visualisation se fera le plus souvent. C’est donc un problème à relativiser. On constate également comme pour beaucoup de caméra un léger effet Fish Eye.

Concernant les assistants vocaux, la SpotCam Eva 2 est bien reconnue par les deux assistants vocaux. La qualité d’affichage est ici très bonne et il est possible d’effectuer un zoom avec Echo Show. Pratique ! Avec Google Home, on note la possibilité supplémentaire de pouvoir activer ou non la caméra, ce qui est très bien.

39,00€
En Stock
Le 7 mai 2021 12 h 43 min
Amazon.fr
En conclusion, cette caméra a pas mal d’atouts : le traçage humain, patrouille, l’accès via le web ou les notifications mails… Mais elle souffre aussi de défauts comme l’absence d’accès à la mise à jour du firmware. C’est via le support de la marque que nous avons dû l’effectuer. Très réactif, il faut l’avouer et nous les en remercions, il s’agirait en fait d’un bug en cours de résolution et donc à relativiser. Sinon, sa qualité d’image est très bonne sur le smartphone et nous avons apprécié de pouvoir consulter les flux sur PC.

Proposée au prix de 39€ seulement sur Amazon.fr, la SpotCam Eva 2 présente un très bon rapport qualité/prix avec des fonctions inédites et un cloud gratuit pour le stockage, et ça c’est top.

Vava Tc
Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.