Humour

[TUT0] Les bonnes idées des Numéramous contre le COVID-19 : laver vos appareils Echos

Bonjour les geeks et les geekettes ! Alors le confinement, c’est le pied ? Vous allez nous faire un petit ou divorcer ? Et les enfants, vos meilleurs amis ou autres découpés en morceaux dans le congél ? Mais non, on rigole ! On a un sens de l’humour à l’abris des virus nous ! Et tout le monde sait que ce virus a été créé par les Reptiliens, vivant au centre de la Terre, afin de vendre des pâtes et du PQ. Eh oui, car étonnamment, les entreprises de fabrication de pâtes alimentaires et les fabricants de PQ ont été rachetées il y a peu par d’obscures groupuscules de gestion financière… Mais bref, c’est une autre histoire.

On en rira tous dans 5 ans quand nous lirez ce test et que vous aurez presque oublié cet épisode ubuesque de la mondialisation… ou pas, si vous êtes mort.

Mais soit… Que vous soyez adepte de la vaccination la plus rapide contre le COVID-19 ou adepte de la sélection naturelle, peut-être voulez vous éviter de l’attraper ? Nous allons donc vous donner différentes directives.

Unboxing du COVID-19

Regardez comme il est joli avec ses formes arrondies et ses pointes de couleurs. On peut dire qu’au niveau unboxing, la nature a bien fait les choses. Seul l’emballage est perfectible car il peut parfois être livré dans un top model et d’autre fois dans un gros camionneur… Peut mieux faire.

Au niveau aspect, ses différentes protéines de surfaces colorées sont bien mises en valeur et permettent, grâce à leur forme, de retarder au maximum la réponse immunitaire. Si on regarde de plus près ce qu’il a dans le ventre, on peut voir que son matériel génétique est un brin d’ARN (acide ribonucléique) de 30 000 bases codant pour 15 gènes dont celui de ces magnifiques protéines.

Au niveau du fonctionnement, nous vous rappelons qu’il est livré sans ribosome ni système de production d’énergie ni rien d’autre pour se répliquer ou se reproduireIl est donc nécessaire de vous munir d’un hôte. Il va de préférence venir se mettre dans les poumons, qu’il trouve à son goût. Là, il va s’y multiplier à son aise quitte à mettre votre hôte HS quand il explosera les cellules pulmonaires pour en sortir et essayer de trouver un autre hôte… Le virus est donc non vivant car, contrairement aux lapins, il ne peut se reproduire sans l’aide du matériel génétique d’un hôte qu’il va détourner à son avantage.

 

Le COVID-19 : comment ça marche ?

Le COVID-19 est une maladie infectieuse de type zoonose virale provoquée par un virus de la famille des coronavirus et plus particulièrement le SARS-CoV-2 de la classe des bétacoronavirus.

Ça ne vous rappelle rien le SRAS ? Elle se propage par contact direct ou indirect avec les fluides contaminés d’un malade (salives, crachats, postillons mais aussi les surfaces qui ont été en contact avec ainsi que par le biais de particules fécales et les eaux contaminées). D’où le fait de garder une distance de sécurité d’un bon mètre entre les personnes (C’est assez simple avec votre belle-mère). En cas d’infection, l’incubation est de 5 jours en général mais elle peut monter à 14 j dans 1% des cas. Une fois infecté, vous excréterez le virus pendant environ 20 jours mais ça peut monter à 37 jours. Le taux de contagion est assez important avec 2,79 (c’est-à-dire qu’un malade peut contaminer 2 à 3 personnes, mais plus 3 que 2). Si vous êtes enfermé avec un malade, vous avez 35% de chance de choper le bouzin. Mais il y a aussi des porteurs asymptomatiques dit porteurs sains qui vont vous en mettre plein la tronche pour pas un rond.

Les principaux symptômes sont la fièvre modérée, la toux sèche et une gêne respiratoire. 81% des cas sont peu ou moyennement important mais critique dans 5% des cas (plus de la moitié des décès).

Vous remarquerez qu’il n’est pas gourmand en bande passante et qu’il n’a pas besoin de Wi-Fi pour fonctionner. De plus, il a tendance à rendre plus calme les villes, faire baisser la pollution, …

 

Le COVID-19 : comment éviter de le pécho ?

Il existe différents modes de préventions du COVID-19 :

  • Le port du masque FFP2 qui va empêcher les virus de pénétrer dans l’organisme par les voies aériennes (les rendant comme celles de Dieu, impénétrables). Mais le masque est plus utilisé pour éviter de transmettre le virus.
  • Le lavage des mains de façon régulière. Et ça, c’est valable tous les jours, bandes de gros dégueulasses.
  • Toussez ou éternuez dans votre coude.
  • Ne vous touchez pas… le visage.
  • Gardez vos distances d’au moins un mètre avec les gens… surtout ceux qui pus.
  • Et, surtout, ne sortez pas et utilisez Alexa avec vos appareils Echo !

 

Et cela nous amène à notre sujet de base, le virus n’étant qu’un détail : peut-on attraper le Covid via Alexa ?

La réponse est non bien sûr ! Alexa est une machine triple buse. Il n’y a pas de dame dedans qui parle. Donc ce n’est pas possible. Cependant, si vous invitez chez vous des personnes malades, ou tout simplement sales, sachez que le virus peut être actif 3 heures en suspension dans l’air, 4 heures sur du cuivre, 24 h sur du cartons, 72h sur de l’inox et du plastique. Nos enceintes Alexa étant en plastique sous diverses formes, vous pouvez toujours les laver.

Le COVID-19 : comment laver votre Alexa et vos appareils Echo ?

Si certains membres de votre famille sont daubés au coronavirus, demandez-leur de ne pas parler à moins d’un mètre de votre enceinte. Ça évitera qu’ils ne crachent dessus.

Si cela n’est pas respecté, vous pouvez dans un premier prendre un balai pour les frapper et ensuite, avec des gants, passer une lingette désinfectante sur votre Echo. Vous savez celles qui éliminent 99,9% des virus… ? Mais attention, il faut attendre plusieurs minutes pour que ça fasse effet. Vous pouvez même en utiliser une seconde pour être sûr. C’est le plus simple, surtout sur les appareils Echo sans tissus, car pour les autres, c’est un peu plus compliqué…

Pour ces derniers, plusieurs possibilités :

  • Ne plus les toucher pendant au moins 72h. Éviter de les lécher ou encore de mettre la musique à fond, ce qui pourrait pulvériser les éventuelles particules coincées dans les tissus. Mettez un périmètre de sécurité.
  • Vous pouvez les faire tremper dans l’eau de Javel, qui est un oxydant bien connu. Ça marche bien sur les virus, mais les Echo vont déteindre et risque de ne plus marcher… à éviter donc !
  • Les virus ayant des protéines de surface et des structures lipidiques, vous pouvez les mettre au four à plus de 70°C pendant 2 à 3 min, mais pour être sûr, vous pouvez les stériliser en les mettant à 121°C pendant 20 min. Là encore, pas sûr que ça passe… Vous mettez un Echo Dot 3 et vous ressortez un Echo Input.
    Les enfants n’étant pas sensible au virus (porteur sains), nous vous conseillons de leur laisser le soin de manipuler l’Echo contaminé.

En conclusion, nous ne saurions que vous conseiller de ne pas tomber dans la psychose, d’autant qu’avec un peu de chance il n’y a plus de lingettes au supermarché. Au même titre qu’acheter 90 rouleaux de PQ ne vous sauvera pas la vie, vous stresser pour rien non plus. Respectez les règles usuelles d’hygiènes, restez en confinement et hop. Et si vous vous ennuyez, lisez notre site.
Tags
Afficher plus

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer