Installer Zigbee2MQTT sur Home Assistant simplement

Comment utiliser Zigbee2MQTT sur Home Assistant avec un broker Mosquitto MQTT

Après vous avoir montré plusieurs solutions pour installer MQTT sur une box domotique, il est grand temps de faire communiquer notre broker Mosquitto avec un autre incontournable de la domotique : le protocole ZigBee. Pour ce faire, nous allons tout simplement installer Zigbee2MQTT sur Home Assistant.

N.B. : comme c’est généralement le cas avec les systèmes domotiques, il existe plusieurs méthodes. Nous ne prétendons pas qu’il s’agit de la meilleure, mais c’est celle qui nous semble la plus facile et rapide à mettre en place.

Zigbee2MQTT c’est quoi ?

Si vous vous intéressez à la domotique DIY, vous avez forcément entendu parler du protocole ZigBee. Il faut dire qu’avec son maillage réseau et sa faible consommation, il a tout pour plaire. En temps normal, un coordinateur ZigBee (passerelle, hub, dongle…) remonte les informations de son réseau à l’aide de requêtes HTTP, mais même si cela fonctionne parfaitement, ce n’est pas pour autant la méthode la plus efficace.

C’est là qu’intervient le protocole MQTT. En effet, MQTT est un protocole beaucoup plus léger que HTTP, qui ne nécessite pas d’interroger un serveur et demande beaucoup moins de données. Il permet donc des échanges plus rapides et moins gourmands. Concrètement, il est 90 fois plus rapide que le protocole HTTP, nécessite 10 fois moins d’énergie pour envoyer des messages et même jusqu’à 170 fois moins pour en recevoir.

D’où l’idée d’allier ZigBee et MQTT. Pour ce faire, nous avons Zigbee2MQTT, une passerelle capable de réceptionner les informations de notre coordinateur ZigBee et de les envoyer vers notre broker MQTT sous forme de topics. Cela permet à différents clients comme Home Assistant, Homey, Jeedom ou Domoticz de s’abonner à ces topics et de les lire.

En résumé, Zigbee2MQTT est un interprète qui va traduire le protocole ZigBee en langage MQTT.

Pré-requis pour Zigbee2MQTT

Pour fonctionner, Zigbee2MQTT va nécessiter un coordinateur ZigBee et un broker MQTT.

  • Un broker MQTT : nous avons choisi le broker Mosquitto MQTT car il nous a toujours donné pleine satisfaction, mais il en existe bien d’autres. S’agissant probablement du plus utilisé en domotique, nous ne saurions que vous conseiller de faire de même, d’autant qu’il est open source et donc gratuit.
  • Un coordinateur ZigBee : nous allons utiliser le dernier dongle Sonoff ZigBee 3.0, car en plus d’être proposé à un prix défiant toute concurrence, il s’avère être particulièrement efficace avec son boitier en alliage d’aluminium réduisant les interférences et son antenne à haut gain de 20 dBm. Néanmoins, vous pouvez tout à fait vous tourner vers la très connue Phoscon Conbee 2 (très appréciée car plug & play), la fameuse ZiGate USB-TTL (sa compatibilité est encore considérée comme expérimentale à ce jour) ou encore vers des dongles CC2531 ou CC2652 (moins chers, mais il vous faudra parfois les flasher). Vous retrouverez la liste complète des coordinateurs compatibles Zigbee2MQTT ici.
À LIRE :
Test Sonoff ZigBee Dongle Plus

Installer Mosquitto MQTT sur Home Assistant

Configurer un broker

Avant de procéder à l’installation de Zigbee2MQTT, vous devez avoir un broker MQTT opérationnel. Avec Home Assistant, rien de plus simple, puisqu’il existe un add-on officiel.

Vous le trouverez dans :

 Supervisor > Modules complémentaires > Boutique des modules complémentaires

Néanmoins, nous vous conseillons plutôt d’installer votre broker Mosquitto MQTT à part. En effet, en cas de défaillance de votre installation Home Assistant, votre broker MQTT restera opérationnel. Vous pourrez également vous en servir avec d’autres applications et systèmes domotiques tels que Jeedom, Domoticz ou encore Homey Pro, pour ne citer qu’eux.

Nous avons déjà abordé la question à plusieurs reprises et vous invitons donc à consulter le tutoriel correspondant à votre matériel :

À LIRE :
Tutoriel : installer Mosquitto MQTT sur Raspberry Pi
À LIRE :
Tutoriel : installer Mosquitto MQTT sur NAS Synology

Importer le dépôt Zigbee2MQTT sur Home Assistant

L’installation de Zigbee2MQTT sur Home Assistant est vraiment simple, il vous suffit de cliquer ici.

Sinon, rendez-vous dans :

Paramètres > Modules complémentaires > Boutique des modules complémentaires

Ensuite, cliquez sur les trois points en haut à droite puis sélectionnez « Dépôts » et entrez l’adresse suivante :

https://github.com/zigbee2mqtt/hassio-zigbee2mqtt

Installer Zigbee2MQTT sur Home Assistant

Deux nouveaux add-ons sont apparus dans nos modules complémentaires, mais Zigbee2mqq Edge étant une version à destination des développeurs, nous nous contenterons du premier.

  • Sélectionner Zigbee2mqtt ;
  • Cliquez sur « Installer »;
  • Patientez quelques secondes.
Voilà, l’installation de Zigbee2MQTT est déjà terminée ! Ne le mettez pas en marche tout de suite, car il nous faut d’abord le configurer.

Configurer Zigbee2MQTT

Passons aux choses sérieuses ! Il est temps de brancher votre dongle ZigBee sur un port USB de votre Raspberry pi, Odroid, NUC ou NAS.

En ce qui nous concerne, nous allons utiliser le Sonoff ZBDongle-P que nous vous recommandons vivement, mais vous pouvez utiliser un dongle CC2531 ou CC2652, une clé Conbee II, une ZiGate USB-TTL, etc. L’avantage du dongle Sonoff ZigBee 3.0 est d’être pré-flashé avec le bon firmware et muni d’une antenne 20 dBm. Il est par ailleurs très stable et peu sujet aux interférences.

Voici notre configuration pour le dongle Sonoff ZigBee 3.0 :

homeassistant: false
  permit_join: true
mqtt:
  base_topic: zigbee2mqtt
  server: 'mqtt://xxxxxxx'
  user: xxx
  password: xxxxxxx
serial:
  port: /dev/ttyUSB0

Pour une clé ConBee II, RaspBee II ou ZiGate vous pouvez ajouter :

serial:
  adapter: deconz 

ou

serial:
  adapter: zigate

Ceci fait, il ne nous reste plus qu’à :

  • Cliquer sur Démarrer Zigbee2MQTT ;
  • Cliquer sur « ouvrir l’interface utilisateur web ».

Patientez un peu, il se peut que le bouton de l’interface utilisateur de Zigbee2MQTT mette quelques minutes à arriver, mais si tout va bien vous devriez avoir quelque chose qui ressemble à ça :

Évidemment, c’est encore vide. Voyons si tout fonctionne bien en ajoutant quelques objets connectés…

Appairage d’un appareil Zigbee2MQTT

Pour appairer un appareil, rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur le bouton « Activer l’appairage (Tout) » en haut à droite.

Vous avez maintenant 2 minutes 15 secondes précisément pour mettre votre appareil en mode appairage. En général, il suffit de maintenir un petit bouton pendant 5 secondes ou d’appuyer dans un petit trou à l’aide d’une aiguille. L’association se fait alors très vite et vous verrez une ou plusieurs notifications vertes apparaître à droite de votre écran.

Enfin, nous retrouvons nos appareils, ici le tout nouveau Aqara Motion Sensor P1 :

Nous vous laissons découvrir tous les réglages possibles pour chaque appareil, mais vous verrez qu’ils sont souvent bien plus nombreux qu’avec les hubs propriétaires.

Enfin, vous pouvez visualiser le maillage de votre réseau ZigBee dans « Schéma » ou « Map » si vous êtes sur une version en anglais.

Ici, nous n’avons pour l’instant installer que trois appareils et un coordinateur, mais vous retrouverez :

  • Étoile bleue : les coordinateurs ou ZigBee Coordinators (ZC) qui gèrent le réseau ;
  • Cercle bleu : les routeurs ou ZigBee Routers (ZR) qui vont pouvoir envoyer et recevoir des informations pour leur compte et pour celui des appareils terminaux ;
  • Cercle vert : les terminaux ou ZigBee End Devices (ZED) qui se contentent d’envoyer des informations et de recevoir des commandes.
Voilà, c’est terminé ! Votre serveur Zigbee2MQTT est maintenant opérationnel. Il ne vous reste plus qu’à ajouter tous vos appareils ZigBee et à profiter de la réactivité de ce système alliant ZigBee et MQTT pour une domotique sans latence, sans cloud et sans soucis !
Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.